Votre protection solaire est-elle dangereuse ?

creme-solaire danger

La crème solaire est un sujet controversé uniquement parce qu’elle est utilisée depuis si longtemps sans que l’on se pose de question. Comme le tabagisme et le tabac étaient largement acceptés, voire encouragés par les médecins, la sécurité des écrans solaires est aujourd’hui profondément mise en doute.

Le soleil est ce qui donne la vie à cette planète. C’est la source d’énergie la plus importante sur Terre. Tout être vivant l’adore et en a besoin.

Alors, pourquoi notre culture a-t-elle de plus en plus peur de son contact chaleureux ? 

Le responsable de notre peur est une maladie que nous connaissons trop bien : le cancer. Peste bubonique du monde moderne, le cancer est sur le point de dépasser la maladie cardiaque en tant que première cause de décès.

Le cancer de la peau touche des millions de personnes dans le monde chaque année. La rumeur s’est alors répandue comme une traînée de poudre qu’une exposition excessive au soleil pouvait causer le cancer. Du coup, la vente de crèmes solaires explose et augmente chaque année dans le monde. 

Pourtant au fur et à mesure que de plus en plus de personnes utilisent de la crème solaire, le cancer de la peau continue lui aussi d’augmenter.

Ce fait alarmant oblige à se poser quelques questions :

  • les écrans solaires protègent-ils vraiment la peau du cancer ?
  • Ou les produits chimiques dangereux présents dans les marques de protection solaire les plus populaires pourraient-ils contribuer au cancer ? 

Mike Adams, inlassable chercheur de vérité et Nadine Artemis, créatrice de Living Libations, ont depuis longtemps maintenant parlé de cette préoccupation, l’un sur son site internet, l’autre lors des conférences Longevity Now.

Tous ces discours sur le danger des crèmes solaires, m’ont forcément interpellée, moi qui ai souvent brûlé par le passé grâce à ma peau de rousse. Ce qui m’a inspiré à creuser le sujet et à rechercher ensuite des protections solaires vraiment saines. Il s’avère que les recherches ont été extrêmement compliquées car les études sont souvent contradictoires et qu’il n’est pas toujours facile de savoir qui est à l’origine de ces études afin de déterminer l’objectivité de la recherche.

Le Groupe de Travail Environnemental affirme que l’utilisation régulière d’un écran solaire réduit le risque de carcinome épidermoïde, mais les chercheurs n’ont trouvé aucune preuve solide permettant d’éviter le carcinome basocellulaire. L’exposition au soleil joue un rôle dans le développement du mélanome, mais la complexité est grande et de nombreuses questions restent sans réponse.

Les rayons UVA et UVB peuvent causer le mélanome certes. En fait, il existe une forte corrélation entre le risque de mélanome et le nombre de coups de soleil, mais les scientifiques ne savent pas si un écran solaire peut aider à prévenir le mélanome.

Nadine Artemis a évoqué ce fait étonnant : le mélanome n’apparaît généralement pas dans les zones du corps exposées au soleil quotidiennement. Le Groupe de Travail Environnemental soutient cette affirmation en déclarant paradoxalement que les travailleurs en plein air signalent des taux de mélanome plus faibles que ceux en intérieur. Ces facteurs suggèrent qu’une exposition régulière au soleil pourrait ne pas être aussi nocive qu’une lumière solaire occasionnelle de forte intensité.

La vitamine D est certainement l’un des plus puissants agents de lutte contre le cancer dans la nature. Hormone stéroïde plutôt que véritable vitamine, elle influence pratiquement toutes les cellules de votre corps.

Il s’avère que la vitamine D est mieux absorbée par la peau et le corps lorsque vous vous exposez à une petite quantité de lumière du soleil sans protection solaire.

Oui, vous m’avez bien lu : sans crème solaire. Même le SPF 15 empêche le corps de convertir 99% des rayons du soleil en vitamine D. Les chercheurs pensent que des niveaux plus élevés de vitamine D dus à une exposition régulière au soleil pourraient jouer un rôle dans la réduction du risque de mélanome.

Vous devez donc « embrasser » le soleil. Votre corps a besoin d’une quantité  équilibrée d’énergie pure et non altérée provenant des rayons du soleil. Empêcher votre corps de rentrer en contact avec le soleil à cause de la peur du cancer, nuit en fait beaucoup plus à votre santé que de s’y exposer.

Des recherches sont certainement encore à faire sur les détails de l’implication de l’exposition au soleil mais les chercheurs qui étudient le cancer de la peau s’entendent pour dire que la mesure la plus importante à prendre pour réduire le risque de mélanome consiste à éviter les coups de soleil. Ils ne disent pas que vous devez éviter toute exposition au soleil.

La plus sage et la plus saine manière de vous exposer au soleil pour en retirer tous les bienfaits que la nature a prévu pour vous, est d’éviter les heures les plus chaudes, à défaut de rester à l’ombre (même à l’ombre, vous recevez le bénéfices des rayons solaires) et de vous protéger avec des vêtements légers, amples et couvrants si vous ne pouvez pas rester à l’ombre. Les meilleurs moments pour profiter du soleil sont le matin tôt et en fin de journée. 

Si vous choisissez de porter une protection solaire, alors choisissez :

  • des produits sûrs à base de minéraux (oxyde de zinc ou dioxyde de titane),
  • sans paraben,
  • allant du SPF 15-50,
  • sans parfum,
  • sans alcool,
  • sans nano-particules (autorisés dans les cosmétiques bio) et à large spectre.

Le site EWG fournit un guide mis à jour sur les écrans solaires les plus sûrs et fournit un classement pour la plupart des produits sur le marché.

Il ne s’agit donc pas de vous cacher dans une grotte sombre (ce qui est probablement utopique et entraînerait de toute façon des carences en vitamine D très dommageables pour votre santé) mais de retrouver une relation saine et exempte de peur avec le soleil.

Commencez déjà par vous supplémenter en vitamine D de qualité, tout au long de l’année même en été. En effet, au moins en France, l’orientation des rayons du soleil ne permet pas une « réception » optimale  pour une bonne synthèse de la vitamine D. De plus, la pollution et nos modes de vie très « enfermés », ne facilite pas un bon taux de vitamine D, tellement important pour la santé générale de votre corps, en dehors de la lutte contre le cancer.

Ne vous brûlez pas. 

Le contact avec les rayons du soleil dégage une sorte d’euphorie dans le cerveau, une sensation de joie exaltante. Il n’est donc pas question d’éviter le soleil, mais de créer un équilibre entre lui et vous pour travailler en symbiose. 

 

Pour résumer 

Les principales préoccupations concernant la crème solaire :

  • Certains écrans solaires ne bloquent que les rayons UVA ou UVB. Cela signifie que votre peau ne sera pas brûlée, ce qui est génial – TOUTEFOIS la brûlure étant un signal de votre corps pour vous alerter qu’il est temps (voire trop tard) de vous abriter, la crème solaire vous empêche de vous protéger d’autres dommages qui sont en train de se produire dans votre corps.
  • Les protections solaires « classiques » empêchent la production de vitamine D, car ce sont les rayons UVB qui créent la vitamine D.
  • Certains écrans solaires (de nombreuses marques populaires) contiennent des produits chimiques cancérigènes radicalaires, qui pénètrent dans la peau lors d’une exposition au soleil. L’oxybenzone est l’un des principaux « méchants » à surveiller dans les protections solaires.
  • Le Dr Ackerman, père fondateur de la dermatologie, auteur de « Le soleil et l’épidémie de mélanome » (2008) a montré qu’il n’existait aucun lien direct entre le soleil et le mélanome.
  • Helen Saw, publiée dans le journal médical The Lancet, a constaté que les personnes travaillant à l’intérieur et exposées à un éclairage artificiel étaient plus susceptibles de contracter un mélanome. Rester à l’intérieur toute la journée, ne pas s’exposer au soleil, puis partir en vacances pour y faire l’étoile de mer sur la plage est la  meilleure recette pour avoir des problèmes de peau.
  • Le manque de soleil et notre mode de vie de bureau peuvent conduire à un manque de vitamine D3 qui est liée au cancer. Une exposition au soleil appropriée et régulière peut, en revanche, prévenir le cancer de la peau.
  • L’utilisation d’écrans solaires courants, connus dans le monde entier, peut entraîner l’accumulation de toxines dans la couche lipidique et augmenter les xénoestrogènes (ou œstrogènes étrangers) qui imitent l’œstrogène dans notre corps, ce qui perturbe davantage encore notre équilibre hormonal.

 

Quelle est la solution?

  • Les alternatives naturelles à la crème solaire incluent : l’huile de pépins de framboise, l’huile de noix de coco, l’huile d’olive, l’huile de jojoba (que des ingrédients présents dans les protections solaires de Living Libations)
  • « Construisez » votre propre protection de l’intérieur de votre corps avec une alimentation abondante en végétaux riches en antioxydants et en chlorophylle. Ils aideront à protéger et à guérir de l’intérieur. Les meilleurs aliments pour vous protéger des effets néfastes du soleil MAIS profiter de ses bienfaits sont les feuilles vert foncé. Usez et abusez des salades bien vertes (mâche, pourpier, laitue rouge, feuilles de chêne, Romaine, roquette, moutarde …), des épinards, des choux verts, des blettes, des herbes aromatiques, sans oublier les graines germées. Le moyen le plus simple et le plus rapide d’augmenter votre consommation sans passer des heures à mâcher, restent les jus verts et les smoothies verts. Aux verdures, vous pouvez ajouter le champignon Chaga, la baie d’açai, la betterave rouge, le raisin noir et rouge, les myrtilles, les citrons (y compris la peau), la spiruline.
  • Restez progressivement plus de temps au soleil, sans crème solaire. Plus votre peau sera naturellement foncée, plus vous pourrez passer de temps au soleil sans vous brûler. Mais écoutez votre peau – si elle brûle, cela signifie que vous devez vous mettre à l’ombre.
  • Prenez le soleil le matin ou en fin d’après-midi. De cette façon, vous serez exposé à des rayons plus doux.
  • Si vous êtes vraiment blanc (et / ou enclin à brûler, comme moi), exposez d’abord certaines parties de votre corps. Les pieds, les mollets, les mains et les avant-bras s’exposent lentement. Pensez-y comme à un marathon – pas comme à un sprint, comme vous incitent à le faire les fabricants d’écrans solaires.
  • Ne portez pas d’écrans solaires à base de produits chimiques qui augmenteront votre charge toxinique et si vous vous baignez, participeront à la destruction des coraux et de la vie sous-marine. Chaque année ce sont des tonnes (oui, des tonnes !) de crème solaire qui sont déversées dans les océans ! Couvrez-vous si vous prévoyez de vous dorer au soleil pendant de longues périodes.
  • Connectez-vous à la nature. Pendant des millions d’années, nous avons évolué en nous levant avec le soleil et en dormant avec la lune. Vous êtes toujours connecté à la nature, il est temps d’accorder et d’écouter les messages, sans les bloquer.

 

Si vous optez pour une protection solaire, ce qui peut s’avérer être sage en effet dans certains cas où vous ne pourrez pas suivre les conseils ci-dessus, lisez avec attention tous les ingrédients.

Cela risque d’être très fastidieux car souvent la liste est très longue et la majorité des ingrédients est incompréhensible pour le commun des mortels !

Sinon vous pouvez faire comme moi et choisir une protection solaire vraiment naturelle, qui ne pourra pas vous faire de mal ni à la nature, qui ne rajoutera pas de toxines à éliminer par votre corps et dont tous les ingrédients sont connus ou au moins compréhensibles !

Ces protections solaires, répondant à tous ces critères, qui ne contiennent pas de nano-particules (comme cela peut être le cas dans les protections solaires certifiées biologiques), Nadine Artemis les a élaborées pour nous. De renommée mondiale, Nadine crée les produits parmi les plus purs et pourtant les plus efficaces que je connaisse !  

 

D’autres articles sur le sujet :

 Protection solaire Everybody Loves the Sunshine Spray 50

 

lait-solaire-vegan-everybody_loves_the_sunshine_zinc

 

Stick Everybody loves the sunshine zinc 15ml

  

Nadège