Variations autour d’une sauce crue au chou-fleur

Découvrez en vidéo et ci-dessous par écrit, cette recette ultra-simple et délicieuse qui peut être consommée de quatre manières différentes, en version 100% crue ou mi-crue/mi-cuite.

 

Sauce chou-fleur crue

Cette recette vous donnera une idée du genre de recettes simples, rapides mais gourmandes que vous trouverez dans mon programme de 4 semaines d’Alimentation Vitalisante – spécial automne, actuellement en pré-vente à un tarif spécial jusqu’au 15 septembre.  

Dans ce programme, vous trouverez non seulement 4 semaines de menus complets majoritairement crus (avec option pour du 100% cru) mais également plusieurs modules sur la nutrition et la santé pour vous apprendre à équilibrer votre alimentation végétale dans le but de ne pas avoir de carences et parce que je me suis dis que j’allais aussi vous faire profiter de ma formation en nutrition végétale, entreprise auprès de la VegHealth Institute !   

En effet, on sait maintenant qu’une alimentation végétale est ce qu’il y a de mieux pour la santé, éviter les maladies et ralentir le vieillissement. Mais encore faut-il qu’elle soit équilibrée et suffisamment riche en nutriments et pas n’importe lesquels. Parce que oui, on peut aussi tomber malade avec une alimentation végétale si elle est trop grasse, trop acidifiante, pas assez nutritive, pas assez bien assimilée … 

C’est ce que nous aborderons dans ce programme afin que vous ayez tous les outils pour apprécier sereinement tous les bienfaits d’une alimentation végétale.

  

Programme 4 semaines alimentation vitalisante Automne

 

Nous verrons par exemple :

  • comment préparer les aliments pour maximiser l’assimilation de certains nutriments plus difficiles à absorber sous forme végétale (comme le fer ou la vitamine A)
  • quels sont les nutriments dont vous avez besoin et en quelles quantités pour être en bonne santé et éviter la maladie
  • quels suppléments devez-vous prendre et quand préférer les aliments complets 
  • comment éviter l’acide phytique et les oxalates pour faciliter la digestion
  • les aliments à privilégier et ceux à éviter
  • comment gérer les fringales

Parce qu’une bonne santé, ce n’est pas uniquement l’alimentation et qu’il peut être difficile de faire les bons choix alimentaires lorsque l’on est stressé(e), ce programme sera également complété par des méditations guidées créées par mon amie Agnès Massina, sophrologue et hypnothérapeute dans la région parisienne. 

Le programme débute le 8 octobre (les premières informations seront envoyées aux participants le 1er octobre), ce qui laissera la possibilité aux participants du programme de Nettoyage et Vitalisation d’enchaîner tout de suite après avec une alimentation au top pour une remise en forme idéale pour votre santé.  

 

Mais revenons à la recette de cette sauce au chou-fleur que je vous invite donc à découvrir en vidéo !

 

 

Ingrédients :

 

  • 1/2 chou-fleur très frais*
  • 100 g de noix de cajou trempées dans de l’eau
  • 1 c. à soupe d’huile d’olive (ou autre huile de qualité : lin ou coco)
  • 1 c. à soupe de levure maltée
  • 1 petite gousse d’ail ou une bonne pincée d’ail en poudre
  • 2 c.à soupe de jus de citron
  • 250 ml d’eau ou de lait végétal (plus si besoin)
  • sel selon goût

 

 

Égouttez et rincez les noix de cajou. Versez-les dans le bol de votre blender avec le reste des ingrédients.

Mixez le tout jusqu’à consistance parfaitement lisse. Ajustez l’assaisonnement si besoin. Ajoutez 1 c. à soupe de basilic ou autre herbe aromatique finement hachée. Mixez rapidement, juste pour mélanger.

Selon votre choix de légumes que cette sauce agrémentera, vous pourrez avoir :

  • un plat 100% cru avec cette sauce version crue et des spaghettis de courgettes ou autres légumes comme de la patate douce ou de la carotte
  • un plat mi-cru/mi-cuit avec cette sauce version crue et des spaghettis cuits de légumes (les mêmes que ci-dessus par exemple)
  • un plat mi-cru/mi-cuit avec cette sauce version crue et des pâtes « classiques » sans gluten 
  • un plat mi-cru/mi-cuit avec cette sauce version cuite et des spaghettis de légumes crus.

 

*Le chou-fleur doit être très frais (donc au moins très ferme au toucher) pour ne pas être piquant. Donc cette recette, pour être crue, doit être réalisée avec du chou-fleur extra frais et être consommée rapidement ou conservée au congélateur.Si votre chou-fleur n’est pas très frais, cuisez-le à la vapeur douce et procédez comme indiqué.

Dans ce cas, vous préférerez que cette sauce accompagne des spaghettis de légumes crus pour conserver une proportion intéressante de nutriments.

 

Bon appétit !

Nadège