Un esprit sain : détoxer votre tête

Le printemps est, pour beaucoup d’entre nous, synonyme de détox physique. Chaque changement de saison est particulièrement adaptée à ce type d’habitude de santé.

Tout au long de l’année, le corps se charge malgré lui en continu de toxines (à cause de nos mauvaises habitudes de vie ou alimentaires, de notre stress ou à cause de la pollution environnementale). Même s’il est capable de se détoxiquer lui-même (il a tous les outils pour cela : foie, reins, poumons, peau …), il arrive un moment, plus ou moins rapidement, où il est débordé et ne peut plus faire correctement son travail car le métabolisme, croulant sous les toxines, se ralentit considérablement ou parce que l’apport de toxines quotidiennes est bien trop important.

D’où l’importance accordée dans toutes les médecines traditionnelles à des pauses alimentaires régulières.

Mais le corps n’est pas seul à avoir besoin de se charger de toxines et à avoir besoin de se détoxiquer régulièrement. Nous avons aussi un cerveau et un esprit.

 

cerveau détox

Le cerveau se charge de toxines alors que l’esprit en produit si nous n’y prenons pas garde. Nous avons environ 60 000 pensées par jour et celles-ci sont plus souvent négatives que positives, surtout si elles restent « inconscientes ».

C’est pourquoi vous devez, en parallèle d’un programme régulier de nettoyage de votre corps, apprendre des techniques qui vont agir plus spécifiquement sur votre cerveau et sur votre esprit.

La santé est un tout et avoir seulement une très bonne alimentation (ce qui est déjà un très grand pas) ne suffit certainement pas pour être en bonne santé.

  

Voici deux approches complémentaires pour prendre soin aussi de votre cerveau et de votre état d’esprit :

 

D’un point de vue physique

Transpirer régulièrement : que cette transpiration soit la conséquence d’une activité physique intense ou d’un sauna, elle aide à éliminer les toxines de tout le corps, y compris celles qui stagnent dans les cellules cérébrales.

Faire disparaître votre brouillard cérébral : le curcuma semble être l’épice la plus anti-inflammatoire mais est malheureusement souvent mal absorbée. Utilisez du curcuma liposomé mieux absorbé, avec une concentration élevée de curcumine ainsi que de la vitamine B12 et de la levure maltée pour sa richesse en vitamines B. Parfois d’autres herbes agissent en synergie comme le Bacopa (ou Hysope d’eau) et l’Huperzine A.

Faire de l’exercice régulièrement : l’exercice cardiovasculaire améliore la circulation cérébrale et le yoga permet de se détendre profondément.

Jeûner : cette habitude permet de débarrasser son corps des toxines qui nous engourdissent ou nous rendent la vie insupportable. Si jeûner complètement vous semble trop drastique pour vous, commencez avec un autre type de programme de nettoyage interne comme un de ceux-là.

Bien dormir : un sommeil de qualité et en quantité suffisante est indispensable pour l’élimination correcte des toxines. Pendant le sommeil profond, le cerveau se détoxique et se reconnecte avec ses capacités.

Avoir un apport minéral adéquate : certains minéraux, comme le magnésium, aide à détendre le corps et l’esprit. Les graines germées et les verdures crues sont particulièrement riches en minéraux.

Utiliser la technologie des ondes cérébrales : il existe des moyens de haute technologie pour stimuler les ondes cérébrales qui nous aident à nous détendre. 

 

D’un point de vue mental

Activer sa conscience : cela signifie de devenir conscient de ses pensées puis de se concentrer le plus souvent possible sur des pensées plus positives et constructives et enfin de les nourrir pour remplacer celles qui sont négatives, perturbatrices ou nuisibles.

Se vider l’esprit : soit nous calmons notre esprit en le vidant des pensées négatives, soit nous vidons complètement notre esprit pour être dans un état plus zen. La méditation en elle-même est un moyen puissant d’arriver à cet état et de désintoxiquer l’esprit. Cela peut se faire en utilisant des visualisations comme celles-ci :

  • Détente profonde : vous imaginez dans un état de relaxation profonde en en ressentant les sensations
  • Lâcher-prise complet : c’est-à-dire oublier toutes les sources de stress et/ou de conflits
  • Avoir la sensation de fondre : ce qui permet d’abandonner toute sensation de rigidité au profit d’un état de détente
  • Imaginer des sons : et pourquoi pas les prononcer, comme le son « Om » ou le mot hébreux « Shalom » qui signifie « paix »  
  • Imaginer une relaxation plus sensorielle : imaginez des odeurs, des goûts et des sensations tactiles qui sont relaxantes pour vous. En vous concentrant dessus, vous allez entraîner une relaxation de tout votre corps, le cerveau ne pouvant plus faire la différence entre ce que vous ressentez et l’environnement dans lequel vous vous trouvez.   
  • Se sentir aimé par la vie et être reconnaissant : soyez reconnaissant de ce que la vie vous apporte, chaque jour, même si ce n’est que le fait de se lever chaque jour ou avoir accès à de l’eau courante ou encore pouvoir vous faire une bonne tasse de boisson réconfortante. Imaginez-vous également être enveloppé(e) par une chaleur douce comme pourrait le faire l’étreinte d’une personnesaimée (des parents par exemple).

 

Pour résumer, les pensées négatives qui créent une toxicité mentale, sont diminuées voire même éliminées, en s’engageant dans un mode de pensée plus conscient. De cette manière, nous arrivons à nous désintoxiquer mentalement.

Traduction d’un article de Nathan Batallion, médecin.

 

L’association de plusieurs de ces techniques vous garantira une bien meilleure santé et une vie plus longue et plus heureuse.

Nadège