Smoothie vert printanier et sauvage : comment faire le plein de nutriments gratuitement !

Si vous pouvez trouver un petit coin de nature sauvage ou quasi sauvage près de chez vous, c’est la période idéale pour faire le plein de vitamines, minéraux et nutriments sauvages ! En effet, le printemps est synonyme d’explosion de verdures comestibles, excellentes pour la santé. Une promenade au soleil, doublement bonne pour votre santé (exercice physique et vitamine D) vous donnera, je l’espère, l’occasion de ramasser quelques plantes sauvages gratuites qui complèteront avantageusement vos jus et smoothies verts.

Dans notre livre « Les incroyables vertus des smoothies verts » dont la nouvelle édition vient de paraitre, en plus de recettes de smoothies verts (classées par saison, parce que rien n’est mieux que de manger de saison !) réalisées avec des ingrédients trouvés chez les maraichers, vous trouverez pour chaque saison des recettes de smoothies verts réalisés avec des plantes sauvages (un smoothie sucré et un smoothie salé que l’on pourrait appeler soupe verte).

Couv_smoothie_verts.indd

 

Pour vous inspirer, Colette vous donne ici une idée de recette de smoothie vert élaborée avec une de ses cueillettes, déclinable à l’infini :

  • Une grosse poignée d’orties (elles sont magnifiques en ce moment)
  • une petite poignée de feuilles de plantain lancéolé
  • une grosse poignée de superbes feuilles d’alliaire
  • quelques feuilles de carottes sauvages
  • quelques toutes jeunes feuilles de consoude
  • une poignée de feuilles de pissenlit
  • plusieurs grosses fleurs de pissenlit
  • plusieurs tiges fleuries de primevères (variété appelée « coucous », et qui s’étalent en ce moment en masses abondantes un peu partout)
  • 3 ou 4 tiges d’une menthe sauvage, à petites feuilles très foncées avec des « veines » rougeâtres et qui, outre son odeur mentholée, envoie des effluves rappelant un peu la térébenthine
  • quelques fleurs de petites marguerites

Mixez le tout avec un peu d’eau puis filtrez le tout à travers un sac à lait végétal. Vous obtiendrez un jus VERT… très vert … si foncé qu’il en est presque noir ! La couleur étant souvent indicatrice du goût, il  pourrait être difficile de le boire en l’état pour certains palais peu familiers des verdures, ou très délicats. Pour le rendre moins intense, faites-en un « smoothie » en ajoutant à ce jus obtenu (environ 75 cl) ::

  • 4 petites pommes épépinées et pelées (mais si elles sont bio et votre blender suffisamment puissant, gardez les pépins et la peau)
  • 2 bananes
  • un petit morceau de gingembre

…Et mixez au blender.

Les  bananes et les pommes apporteront leur sucre et leur crémeux et vous aurez une bonne dose de chlorophylle.

Bien sûr, si vous ne trouvez pas exactement les plantes sauvages citées, il vous est possible de vous inspirer de cette recette et de créer la vôtre en mettant simplement quelques feuilles ou fleurs sauvages (les orties, les pissenlits et les feuilles de coucou ou primevères sont les plus faciles à reconnaitre et à trouver), ajoutées à de la mâche ou des épinards qui donnent eux très peu de goût.

NOTE : Pour avoir des informations sur certaines feuilles/plantes citées, vous pouvez trouver des liens dans cet article ou encore dans celui-ci.

Nadège