Smoothie vert pour se détoxer des métaux lourds

 

Smoothie detox metaux lourds

 

En médecine chinoise, nous venons d’entrer aujourd’hui précisément dans la saison de l’automne. C’est donc le moment idéal pour entreprendre un nettoyage interne si l’idée de reprendre votre santé en mains, retrouver de l’énergie et perdre du poids rapidement, vous titille.

Il existe plein de détox et autres manières de se nettoyer, plus ou moins efficaces et plus ou moins contraignantes, du jeûne sec en passant au « jeûne » aux jus en allant jusqu’aux détox qui n’en ont que le nom selon moib, puisque vous continuez à avoir la même alimentation, génératrice d’acidité et de toxines mais juste moins grasse (cela s’apparente donc davantage à un régime !).

Le jeûne sec, à l’eau ou à base de jus (verts !) sont d’excellentes techniques de nettoyage. Je n’ai rien à dire à ce niveau là.

Le problème c’est qu’ils sont contraignants, chacun à sa manière et que beaucoup n’ont pas le courage ou la volonté de les entreprendre. Ce que je comprends très bien. Je suis la première dans ce cas !

C’est pourquoi j’ai toujours trouvé que les smoothies verts offraient un très bon compromis entre le nettoyage interne qu’ils permettaient, la simplicité de mise en oeuvre et le peu de volonté qu’ils exigeaient !

Ils s’intègrent également parfaitement dans notre mode de vie moderne : peu de temps et pas forcément beaucoup de moyens.

Donc une cure occasionnelle uniquement de smoothies vertes (ou soupes vertes s’ils sont salés) est excellente pour entretenir votre bonne santé, si vous suivez nos recommandations (toujours beaucoup de vert).

Toutefois, si vous avez un problème particulier de santé, certains ingrédients pourront être privilégiés pour la composition de votre smoothie. C’est le cas avec cette recette de smoothie vert dont les ingrédients sont particulièrement bons pour vous détoxer des métaux lourds.

Les métaux lourds, vous en avez certainement entendu parlé. Ils sont partout autour de nous, encore plus à notre époque très polluée.

Ce sont l’aluminium, le mercure, le cadmium, l’arsenic, le chrome, le cuivre, le nickel, le sélénium, le plomb … 

Tous ces métaux sont présents naturellement à l’état de traces dans le sol mais généralement en quantités très faibles. C’est pourquoi on dit qu’ils sont présent à l’état de « en traces ». Ils sont aussi « la trace » du passé géologique de l’homme.

Un grand nombre de « métaux lourds » sont utiles pour la vie (par exemple le fer pour le transport de l’oxygène). Toutefois, ils deviennent toxiques lorsque leur concentration est trop importante comme l’arsenic, l’argent, l’aluminium ou le plomb. De plus, parmi eux, quatre n’ont aucun rôle bénéfique pour notre santé et peuvent au contraire entrainer des maladies graves. Ce sont le mercure, le plomb, le nickel et le cadmium.

Vous pouvez retrouver ces métaux lourds entre autre dans :

  • l’eau du robinet
  • certains médicaments
  • certains additifs alimentaires  
  • les cosmétiques
  • les amalgames dentaires
  • les pesticides
  • les herbicides
  • les vieilles peintures (les peintures contenant du plomb n’ont été interdites en Europe qu’en 1998 longtemps après les Etats-Unis)
  • le cuir (le chrome est utilisé pour le tannage)

De nombreux symptômes peuvent être le résultat d’une intoxication aux métaux lourds comme les douleurs derrière la tête, la fatigue, l’anxiété, la dépression, les douleurs aux articulations, les vertiges, les acouphènes …

Le fait est que toutes les toxines sont dangereuses pour notre santé mais les métaux lourds le sont davantage car une fois installés dans nos organes (ils peuvent tous les touchés) ou nos tissus adipeux, ils s’oxydent en vieillissant entraînant une oxydation de nos cellules par ricochet.

La mauvaise nouvelle, c’est qu’il n’est pas possible dans notre monde actuel, d’éviter les métaux lourds et donc de ne pas en être (plus ou moins) intoxiqué !

La bonne nouvelle, c’est que l’on peut s’en détoxiquer avec des moyens relativement faciles au quotidien et minimiser leurs effets négatifs sur notre santé.

Il suffit par exemple de choisir des aliments dont les propriétés permettent de les déloger d’où ils sont incrustés. Une bonne élimination (par les selles essentiellement), finira de les expulser. Si vous n’allez pas aux toilettes suffisamment (idéalement 3 fois par jour ou après chaque repas), usez de cet outil qu’est le boc à lavement, très simple d’utilisation et qui pourra vous sauver la vie !

Tous ces ingrédients, vous pouvez très facilement les réunir sous la forme d’un smoothie délicieux qui ne vous prendra que quelques minutes à réaliser. L’idéal étant de le consommer régulièrement si vous voulez vous protéger d’une intoxication aux métaux lourds, en variant les verdures à chaque fois (c’est important).

Je vous laisse découvrir cette recette en vidéo ci-dessous. Sous la vidéo, vous retrouverez les proportions précises.

 

 

Pour une personne (environ 800 ml) :

  • 1 banane
  • 1 orange
  • 100g de myrtilles sauvages (ou bio)
  • 1 c. à café de spiruline en poudre
  • 1 c. à café de chlorelle en poudre
  • 1 petite poignée de dulse en flocons ou fraiche
  • 2 belles poignées de verdures (ici de la mâche)*
  • eau selon consistance désirée (plus ou moins liquide)

Mixez tous les ingrédients dans un blender assez puissant pour obtenir une texture veloutée. Si votre blender n’est pas assez puissant (ce qui est le cas du Thermomix, qui n’est pas prévu pour obtenir une texture veloutée à partir d’ingrédients crus), vous risquez de ne pas apprécier votre smoothie. alors qu’avec une consistance veloutée, 99% des gens apprécient leur smoothie.

 

* Si vous êtes débutant avec les boissons vertes, commencez avec une poignée de verdure douce (mâche, épinards, éventuellement salade verte) au lieu de deux. Vous augmenterez la dose lorsque vous serez habitué(e).

Si vous n’êtes plus débutant avec les boissons vertes, vous pouvez augmenter la proportion de verdures, ce que je vous encourage à faire d’ailleurs. Pour moi, ce smoothie est très sucré (ce que je n’aurai pas dit il y a quelques années probablement !).

 

Bonne dégustation et bonne détox !

Nadège

 

Bannière programme article blog (2)