Salade grecque à la féta d’amandes crue

Salade toute simple en vérité, aussi dénommée « Horiatiki » dans sa forme originelle (avec féta de brebis), cette version végane exigera simplement que vous ayez au réfrigérateur une petite réserve de cette féta végétale… dont je vous donne ci-dessous le mode de préparation.

 

Salade-Horiatiki

 

Sauce

  • 1 c. à soupe d’huile d’olive extra-vierge (Bio)
  • 2 c. à soupe d’eau purifiée
  • 1 c. à soupe de jus de citron
  • 1 c. à café d’origan sec entier (écrasé si vous ne mixez pas la soupe) – à défaut : thym, marjolaine ou herbes de Provence
  • 1/2 c. à café de sel (ou selon votre goût)
  • Poivre, de préférence fraîchement moulu

 

Salade

  • 4 tomates moyennes, coupées en gros quartiers
  • 1 concombre, coupé en deux dans la longueur, épépiné, et tranché ensuite horizontalement
  • 1 gros poivron vert, coupé en quartier et tranché (je préfère le poivron rouge ; le vert est un légume non mûri)
  • 1 petit oignon rouge, tranché finement
  • 1/2 tête de salade romaine (ou autre salade à votre disposition) coupée en chiffonnade ou en gros morceaux, selon votre goût
  • 24 olives noires, dénoyautées, coupées en deux
  • 1/2 tasse de féta d’amandes (voir ci-dessous) coupée en petits cubes d’1 cm de côté environ

La saison des tomates battant son plein, profitez-en pour les choisir bien mûres et bien parfumées. Les miennes, qui m’avaient été offertes :-) , étaient une pure merveille et ont sans aucun doute sublimé cette salade  !

 

Préparation

Mélangez les ingrédients de la sauce, soit à la main, soit dans un petit blender et réservez.

Assemblez les ingrédients de la salade, sauf la féta ; ajoutez la sauce réservée et mélangez bien le tout.

Répartissez dans des bols ou assiettes individuelles et parsemez sur chaque portion les cubes de féta. Servez immédiatement.

 

Les quantités indiquées devraient fournir 4 parts pour une entrée, deux si cette salade doit être un plat principal… mais chacun ajustera à son appétit !

Cette salade est un véritable régal, que peut ne pas laisser présager sa simplicité… La quantité de sauce peut vous paraître très faible : au total environ 6cl, mais je vous assure que c’est largement suffisant pour parfumer le tout.

 

Féta d’amandes

  • 3/4 de tasse de fromage d’amandes* très ferme
  • 1 c. à soupe de miso léger (celui qui est de couleur beige, nommé aussi « shiro miso »)
  • 1/2 c. à soupe de levure alimentaire
  • 1/2 gousse d’ail, écrasée
  • 1/2 c. à café de jus de citron
  • 1/2 c. à café de sel (ou selon goût)
  • une belle pincée de muscade
  • une pincée de poivre blanc
  • 1/2 c. à café de poudre de psyllium (facultatif : à utiliser si le fromage n’est pas très ferme).

Assembler tous les ingrédients et bien mélanger.

Déposer dans une passoire ou un panier ajouré récupéré (parfois ex-contenant de baies fraîches), ou un moule à tofu, tapissé d’une toile à fromage ou d’un tissu léger/mousseline/sac à lait.

Recouvrir d’un poids (soit un gros poids de balance ancienne, soit un bocal rempli d’eau ou de légumineuses quelconque…).

Laissez reposer au réfrigérateur au moins 12 heures.

Ensuite vous pouvez soit utiliser immédiatement, soit sortir le fromage de son moule et de laisser « à l’air » (au frigo) recouvert d’une toile légère pour qu’il continue à sécher et durcir, selon votre goût.

 

Féta en coursMa féta… continue à « sécher » après dégustation de la salade Horiatiki

 

* Pour faire le fromage d’amandes nécessaire pour cette féta, vous pouvez suivre les indications de cette vidéo. Mais, en raccourci, voici le processus :

  • Faire tremper des amandes jusqu’à 2 à 3 jours (en changeant l’eau chaque jour)
  • Pelez-les (après trempage, c’est très facile !)
  • Mettez-les dans un blender et couvrez-les (jusqu’à 1 à 2 cm au-dessus de leur niveau) avec du réjuvélac ou à défaut avec de l’eau purifiée et 1 c. à café environ (selon la quantité d’amandes) du probiotique de votre choix (s’il est en gélule, vider les gélules dans le mélange). Dans cette recette de yaourt d’amandes vous verrez un type de probiotique qu’il m’arrive d’utiliser.
  • Versez le tout dans un sac à lait (ou même dans un saladier) ; laisser fermenter quelques heures à température ambiante.
  • Vérifiez, goûtez.  Versez dans un sac à lait, si ça n’est pas déjà fait. Suspendez à un crochet avec un bol au-dessous pour recueillir le « petit-lait » qui est délicieux. Quand vous le trouvez assez égoutté, conservez-le au réfrigérateur et/ou assaisonnez à votre goût. Salé ou sucré !

 

Régalez-vous, à votre tour !

Colette