Ré-écrire les traditions familiales : comment parler de votre alimentation

Eating dinner

 

Pour vous qui allez peut-être passer les fêtes avec des personnes qui n’ont pas les mêmes habitudes alimentaires que vous, je vous propose cette traduction d’un article du Centre de recherches en nutrition du professeur T. Colin Campbell, auteur du célèbre ouvrage « L’étude Campbell » ou en anglais « The China Study »

Vacances, anniversaires, mariages, événements sportifs, vacances – quel que soit l’événement, la nourriture est souvent au cœur des réunions de famille dans la plupart des cultures.

De nombreuses traditions sont enracinées dans la cuisine et le partage des repas, donc lorsqu’un membre de la famille change radicalement ses habitudes alimentaires, cela peut affecter tout le monde.

Parfois, la nourriture servie définit même la coutume. Comment faites-vous face à Thanksgiving sans dinde rôtie ? Votre anniversaire sera-t-il le même sans le célèbre gâteau au chocolat et la crème glacée de votre mère ? Pouvez-vous même regarder le Super Bowl sans ailes de poulet et pizza ? (A adapter à votre pays et coutumes) 

Il n’est pas surprenant que faire face à des célébrations traditionnelles puisse être un énorme moyen de dissuasion pour ceux qui envisagent une alimentation végétale. La bonne nouvelle est qu’avec un peu de planification, de communication et de bonnes intentions, vous pouvez non seulement continuer à profiter des réunions de famille, mais aussi commencer de nouvelles traditions que tout le monde aimera.

Expliquez aux membres de votre famille les raisons pour lesquelles vous adoptez une alimentation végétale. Restez concentré sur vous et ne portez aucun jugement sur les préférences des autres.

Attendez-vous à ce que certains membres de la famille aient des difficultés avec votre décision. Le changement est difficile, en particulier au sein des familles. Vos parents ou vos enfants peuvent avoir l’impression que vous ne participez pas pleinement à l’événement, ce qui peut faire mal. Reconnaissez cependant qu’avec le temps, ce qui est nouveau maintenant deviendra normal plus tard.

Participez à la planification des repas et offrez d’apporter ou de préparer les plats qui sont en accord avec votre alimentation. Vous ne pouvez pas vous attendre à ce que d’autres changent leurs habitudes pour vous, vous devrez donc peut-être jouer un rôle plus important dans la cuisine que par le passé.

Convertissez certaines recettes familiales préférées en version végétale. Si vous ne savez pas comment, consultez un chef végétalien local ou envoyez un e-mail à l’un des nombreux blogueurs spécialisés dans l’alimentation végétale pour avoir de l’aide.

Créez un focus visuel qui n’est pas de la nourriture. Ce n’est pas seulement la nourriture qui fait la fête. Intensifiez les décorations de table avec des couverts festifs et une pièce maîtresse, par exemple. Ajoutez un petit cadeau pour chaque invité à leur place ou une petite question qui pourra servir de début de conversation.

Commencez de nouvelles traditions qui ne sont pas centrées sur la nourriture. Jouez à des jeux, échangez des cadeaux, organisez un show de talents en famille (type « La France a du talent ») ou sortez d’anciens albums photo ou des films familiaux. Aidez tout le monde à voir que l’accent doit être mis sur le temps passé ensemble, pas seulement sur la nourriture.

N’attendez pas que les autres mangent votre nourriture végétale. Vous pouvez être agréablement surpris quand ils voudront essayer vos lasagnes aux légumes ou vos tacos au tofu, mais ne vous inquiétez pas s’ils ne le font pas. De plus, cela signifie plus de restes pour vous !

Ne pas entrer dans un débat à la table du dîner. Vous pouvez rencontrer des réactions agressives ou même des propos blessants, à propos de votre nouvelle alimentation, mais essayez de passer outre, ne provoquez pas et ne vous découragez pas. Répondez aux questions  que l’on vous poserait sur l’alimentation végétale; ne laissez pas vos réponses sembler critique par rapport aux autres façons de manger.

Ne donnez pas un ultimatum que c’est votre façon de manger ou aucune. Vous organisez peut-être le dîner des fêtes chez vous, mais déclarer qu’aucune viande n’est autorisée devant votre porte d’entrée n’est pas le meilleur moyen d’introduire votre nouveau mode de vie et ne fera que rendre plus difficile pour votre famille d’accepter votre décision.

N’abandonnez pas ! La transition vers une alimentation végétale peut prendre des mois, voire des années. Il en va de même pour influencer les autres. Les gens qui vous résistent au début peuvent éventuellement finir par vous demander conseil. La meilleure façon d’enseigner aux autres est par l’exemple et avec patience.

 

 

A la maison, nos repas de fêtes se composent d’une variété de propositions alimentaires. Dans notre famille, vous trouvez des personnes très attachées aux produits animaux (mais qui respectent les goûts et valeurs de ceux qui ne le sont pas), des personnes qui apprécient les produits animaux mais tout autant les préparations végétales, des personnes allergiques au gluten et aux produits laitiers, des personnes qui mangent presque toujours cru et végétal, des personnes qui mangent végétal mais cru et cuit …. Comme vous voyez, c’est plutôt éclectique ! Et comme Noël est avant tout l’occasion de se retrouver (nous ne nous voyons pas souvent), ce serait dommage que la nourriture nous empêchent de le faire !

Donc lors de nos repas de famille, vous trouverez des produits animaux, généralement cuisinés par ceux qui en mangent :

  • Mon père veut des huîtres, il ouvre et prépare les huîtres qui seront mangées également par ma sœur et mon beau-frère.
  • Mon beau-frère prépare la viande (oui mon beau-frère cuisine et aime ça) et les accompagnements en prenant toujours soin que certains soient entièrement végétaux. Il s’occupe du vin.  
  • Ma sœur prépare le dessert classique/traditionnel ou nous l’achetons.
  • Ma maman prépare toujours plusieurs petites choses crues (frawmages, dessert, chocolats), parfois un jus.
  • Personnellement, j’opte pour un mélange de cru et de cuit. Je propose désormais un Wellington végétal sans gluten (une sorte de farci en croûte de pâte feuilletée) qui fait l’unanimité. La farce est composé de betterave, champignons et marrons. Le tout servi avec une sauce. Je prépare des petites choses à grignoter crues pour l’apéritif, au moins une salade crue, un plat de légumes et un dessert végétal sans gluten. J’aime aussi préparer un jus vert festif. 

 

Avec tout cela, nous avons toujours un large choix et chacun se sent libre de prendre ce qui lui fait envie. C’est un moment de partage.      

 

Nous vous souhaitons de passer de très belles fêtes dans la joie et la bonne humeur !

Nadège 

 

Besoin d’un cadeau de dernière minute ?

Pensez à la carte cadeau à glisser sous le sapin.

Téléchargeable immédiatement, elle vous permet d’offrir une expérience ludique et très impactante sur la santé. Grâce à cette carte, l’heureux destinataire pourra participer au challenge Smoothies Verts pour découvrir leurs merveilleux bienfaits et ainsi améliorer sa santé et retrouver de l’énergie rapidement.

   

Carte cadeau challenge 1 bis

 

Carte cadeau challenge 2 bis