Que font les gens qui arrivent à rester en bonne santé (2ème partie)

Objectif santé

Vous ne comprenez pas pourquoi vous n’arrivez toujours pas à retrouver votre énergie de jeunesse ou pourquoi vous tombez si souvent malade alors que vous faites pourtant des efforts pour être en bonne santé.

La raison c’est peut-être tout simplement parce que vous ne prenez pas le problème par le bon bout.

Nous sommes des êtres holistiques et donc notre santé ne dépend pas uniquement du fait de faire du sport ou d’avoir une bonne alimentation. 

Dans cet article (et le précédent dont celui-ci est en fait la suite), je vous donne des pistes pour explorer les diverses raisons pour lesquelles vous pourriez ne pas être en aussi bonne santé que vous le voudriez.

Si ce n’est pas déjà fait, je vous invite donc à lire la première partie de cet article ici ou à regarder le Facebook Live (vidéo en direct) que j’ai fait sur le sujet ici (pas besoin d’avoir un compte Facebook pour cela).

Ensuite vous pourrez « attaquer » le reste des raisons possibles de votre « pas si bonne » santé.

 

Vous n’êtes pas assez patient

A notre époque où tout va toujours plus vite, à peine avez-vous pu vous intéresser au nouveau régime à la mode, à la dernière découverte en matière de santé que déjà un nouveau régime « encore plus efficace » a vu le jour, qu’une nouvelle découverte scientifique a été faite.

Avec cet accès permanent aux médias, il n’est pas étonnant que nous ayons tous développé un certain trouble de l’attention.

Nous voulons voir le résultat de nos efforts si ce n’est pas immédiatement, au moins très rapidement. Nous sommes devenus impatients et la persévérance est devenue une qualité en voie de disparition. Combien de programmes ou d’idées vous ont attirés et que vous avez laissé tomber au bout de quelques jours (ou quelques semaines au mieux) et sur lesquels vous n’êtes jamais revenu ?

Cela prend du temps d’apprendre de nouvelles recettes, de nouvelles habitudes de consommation ou d’achat et cela demande un vrai engagement de changer d’alimentation, de quitter une vie dominée par la maladie et la peur.

Chaque recette saine que vous allez découvrir et apprécier est un pas important vers une meilleure santé. Chaque nouvelle petite habitude saine que vous allez réussir à intégrer dans votre vie est un pas de plus vers une meilleure santé et plus de joie et bien-être.

Cela prend du temps de se défaire de mauvaises habitudes et le seul moyen pour vous en débarrasser et de retrouver une bonne santé sur le long terme est de suivre un programme jusqu’à ce qu’il devienne une habitude à son tour.

Même si vous faites deux pas en avant et un pas en arrière, vous faites des progrès. Personne n’est parfait et même si vous décidez d’adopter une alimentation à 95% composée d’aliments complets, majoritairement végétale, il vous arrivera certainement de déroger à la règle, de faire des entorses ou même de faire de grands écarts. Mais cela ne doit pas constituer une raison pour abandonner.

Gardez TOUJOURS en tête votre but. Je vous conseille même de l’écrire sur des post-it et de les mettre un peu partout dans votre maison ou sur votre lieu de travail, là où vous pourrez les voir régulièrement et en imprégner votre cerveau. 

La vie quotidienne avec ses soucis et son stress, a tôt fait de nous faire oublier ou perdre de vue nos objectifs, nos rêves. C’est pourquoi il est primordiale, si vous voulez les atteindre de vous en rappeler tous les jours.

 

Déterminez aussi le pourquoi de votre but. En effet, un but ne peut être atteint que si sa raison est suffisamment importante à vos yeux. Voulez-vous perdre du poids, voulez-vous simplement pouvoir continuer vos activités, voulez-vous pouvoir suivre vos enfants, vos petits-enfants dans les leurs, voulez-vous vieillir en harmonie, en forme et vivre longtemps, … ?

Il n’y a pas de mauvaise raison. Quelle que soit votre ou vos raisons si elles sont suffisamment motivantes pour vous aider à persévérer alors elles sont bonnes. Ecrivez-les quelque part et regardez-les au moins une fois par jour.

Vous pouvez commencer à changer une habitude/recette malsaine par une habitude/recette plus saine et lorsqu’elle sera devenue à son tour habituelle, ajoutez une autre nouvelle habitude/recette et ainsi de suite. Un petit pas à la fois.

Il n’est jamais trop tard pour faire des changements.

 

Vous n’éliminez pas assez de toxines.

Et pour cela, vous devez bouger !

Tout le monde sait que l’exercice physique est indispensable à une bonne santé. Il participe à l’entretien du système cardiovasculaire et diminue le risque de maladie en général.

Toutefois, nul besoin de vous lancer dans des cours de Crossfitt pour profiter de ses bienfaits. Car faire plus n’est pas forcément synonyme de mieux.

Il faut d’abord faire quelque chose qui vous plait. Vous aurez plus de chance d’y rester fidèle et de le pratiquer régulièrement.

De plus, quel que soit le type d’exercice physique choisi, l’important est de faire bouger votre corps. Il est conçu pour cela, pas pour rester des heures immobiles. D’ailleurs, nous n’avons jamais été aussi peu actifs dans toute l’histoire de l’humanité ! Ce qui explique en partie d’ailleurs l’épidémie de dépression, de crises d’anxiété et d’obésité.

Les études ont montré que les personnes en léger surpoids qui font de l’exercice régulièrement ont un risque de mortalité moins important que des personnes minces qui ne font pas d’exercice physique.

Si courir sur un tapis pendant une heure ne vous semble pas très tentant, n’abandonnez pas pour autant l’idée de faire du sport. Même une marche de 30 minute, 6 jours par semaine, diminuera fortement votre risque de maladie.

Si cela vous semble encore trop ou que vous ne pensez pas avoir le temps avec votre planning surchargé, vous pouvez simplement commencer par descendre une station ou un arrêt avant celle/celui où vous descendez habituellement en allant au travail. Oubliez la voiture pour les petits trajets le week-end et profitez-en pour respirer l’air frais et prendre un peu de vitamine D !

Vous pouvez aussi faire comme moi. Ayant un emploi du temps très chargé moi-même et après avoir essayé diverses solutions, j’ai trouvé que finalement celle-ci me convenait le mieux et fonctionnait plutôt bien.

Je me lève plus tôt (c’est un effort au début mais cela devient ensuite une habitude) et je suis un cours de sport en ligne qui me convient parfaitement (un mélange de pilates, yoga, cardio doux). J’essaie dans la mesure du possible de faire au moins vingt minutes, parfois j’arrive à en faire même 30 minutes, parfois seulement 10 minutes.

Cela peut ne pas paraître beaucoup 10 minutes mais réfléchissez-y : vaut-il mieux faire 10 minutes d’exercices physique par jour ou ne rien faire du tout ? A votre avis, qu’est ce qui fera le plus de bien à votre corps et qui aura le plus d’impact positif sur votre santé ? 

Bien sûr, à côté, j’essaie aussi de marcher 15/20 mn par jour ce qui est moins que lorsque j’étais plus jeune mais qui est plus que ce qu’il m’est arrivé de faire pendant une période de ma vie.

Autres astuces qui pourront peut-être servir à certains/certaines d’entre vous : je déteste à la base tout ce qui ressemble à une routine ou une habitude. C’est comme ça ! Avec les années, j’ai appris et compris que cela faisait parti de mon caractère, de mon identité. MAIS je sais aussi que les habitudes sont indispensables à un équilibre et à une bonne santé générale (physique, mentale, émotionnelle) alors j’ai trouvé comment faire pour réussir à respecter ce que je suis (indispensable pour le bien-être) et une nécessité.

  • J’ai décidé que ce n’était pas des habitudes que je mettais en place mais des rituels de bien-être. C’est peut-être idiot puisqu’au final c’est le même résultat mais mon cerveau accepte davantage cette idée qui lui semble plus excitante qu’une habitude qu’il associe à une routine (pas très excitant !)
  • J’ai choisi un cours de sport en ligne qui correspond à mon besoin de diversité et de changement. Il y de nouveaux cours toutes les semaines et leur médiathèque de cours est tellement importante que je peux changer de cours autant de fois que je veux et les choisir en fonction de mes envies et de mon énergie du jour. Choisissez une activité qui correspond à vos goûts pour que ce soit plus facile de la pratiquer régulièrement.

 

Si vous avez un travail très sédentaire (assis à un bureau devant un ordinateur), essayez de vous lever toutes les 60 minutes pour faire quelques mouvements pendant 5/10 minutes :

  • un peu de marche (même dans les bureaux si vous ne pouvez pas sortir),
  • du yoga (il existe quelques mouvements/postures adaptés au bureau, à chercher sur internet)
  • quelques mouvements de fitness.

 

Cela vous permettra d’oxygéner votre cerveau et en retour d’être plus concentré(e) et plus productif/productive pour les 60 prochaines minutes.

Certaines études ont conclu que de faire des pauses « physiques » comme ceci (au total près de 20 minutes de sport réparties dans la journée), revenaient à profiter des bienfaits d’un jogging de 60 minutes !  

Votre lymphe en charge de l’élimination des toxines (elle n’est pas seule à faire ce travail mais elle est importante dans le processus), n’a pas de pompe contrairement à votre cœur. Vous devez donc bouger pour la faire circuler et qu’elle puisse faire son travail.

Si pour une raison ou une autre, vous n’êtes pas mobile, pensez à faire régulièrement une séance de sauna infrarouge qui permet d’éliminer beaucoup de toxines et vous apporte donc une grande partie des bienfaits d’une séance de sport.

Vous pourriez aussi essayer une plaque vibrante qui permet de faire bouger les millions de fibres musculaires de votre corps sans quasiment bouger vous-même. Vous en trouvez dans certains clubs de sport ou instituts de beauté.

 

Vous n’avez pas de relations saines avec les autres

On nous a répété qu’une personne saine émotionnellement était une personne indépendante qui n’avait pas besoin de s’appuyer sur des parents, des amis ou une relation proche.

Pourtant l’être humain est un être social et originellement vivait en tribu.

Des études récentes l’ont d’ailleurs démontré. A la naissance, déjà nous nous lions à notre mère,  pas seulement parce qu’elle nous procure notre nourriture mais aussi parce que fondamentalement nous avons besoin de liens physiques et émotionnels pour « grandir » et nous épanouir.

Avoir besoin des autres ne nous rend pas forcément dépendant des autres. Cela fait juste de nous des êtres humains.

Et lorsque nos relations proches sont toxiques alors nous nous retrouvons embarqués dans un cercle vicieux de critique, de honte, de négligence ou de silence qui nous fait souffrir. Nous enfermer pour nous protéger de ces relations difficiles n’est pas la solution malheureusement. Car un jour ou l’autre, c’est notre santé qui en pâtie et nous indiquent que le système d’alarme a été enclenché depuis un certain temps déjà.

Les bébés qui n’ont pas de contact avec d’autres humains (toucher, regard, affection) se développent « mal », présentent souvent des handicaps. La privation de contact physique peut même coûter la vie à un bébé, on a déjà vu cela dans des orphelinats.

Beaucoup d’entre nous grandissent dans une famille dysfonctionnelle ou adoptent un comportement malsain en regard de celui de leurs parents mais les recherches ont montré que même avoir une famille « défectueuse » était mieux que de ne pas avoir de famille du tout. Cela vous mettra peut-être du baume au cœur de le savoir !

 

Beaucoup d’études montrent également le pouvoir de nos amis les bêtes. Ils permettraient de faire baisser la tension artérielle et donc de diminuer le risque d’attaque cardiaque.

Les animaux de compagnie peuvent, comme leur nom l’indique, aider à combler un manque de relations pour ceux qui n’en ont pas beaucoup et apporter les mêmes bienfaits.

Les personnes qui comme moi travaillent chez elles et se retrouvent la majorité du temps seules (en tout cas jusqu’à la prochaine sortie entre amis en général le week-end) peuvent grandement bénéficier de la compagnie d’un chien ou d’un chat avec lesquels ils peuvent interagir.

Le toucher est important pour l’équilibre d’un être humain. Il semblerait qu’au bout de 7 secondes d’une étreinte/d’un câlin, le cerveau libèrerait une hormone connue sous le nom ocytocine qui vous donne un sentiment de bien-être et d’apaisement.

Outre la fonction anti-stress, l’ocytocine a d’autres bienfaits :

  • ralentissement du rythme cardiaque
  • résistance à la douleur
  • diminution des comportements dépressifs
  • renforcement des défenses immunitaires
  • augmentation de l’empathie et développement de l’intelligence sociale

Donc vous voyez que vous avez tout intérêt à vous faire câliner plus souvent ou à câliner vous-même plus souvent !

Toutefois, nous ne sommes pas tous égaux face à ce besoin. Certaines personnes ont besoin d’être beaucoup étreintes alors que d’autres dont je fais partie n’ont besoin que d’un peu de toucher de temps en temps, voir n’apprécient pas particulièrement cela. Cela peut être dû à un handicap comme certains troubles de la famille des dys.

Si vous n’appréciez pas beaucoup les démonstrations physiques de tendresse ou que personne ne peut vous en faire, tournez-vous vers les massages administrés par des professionnels. Ils peuvent tout à fait remplacer cette interaction et vous apporter les mêmes bienfaits. Pour un vrai contact, les massages ayurvédiques peuvent être plus indiqués que le shiatsu mais c’est à chacun de voir.

A notre époque de l’ère digital, lier des liens avec des nouvelles connaissances peut s’avérer difficile, surtout lorsque l’on à une vie professionnelle déjà bien chargée. Mais comme avoir des interactions dans la vraie vie (pas uniquement sur internet ou par textos) fait partie intégrante d’une bonne santé et d’un mode de vie équilibrée, vous devez trouver des moyens de développer cet aspect de votre vie si c’est là que le bât blesse quitte à utiliser internet et les réseaux sociaux pour faire le 1er pas avant de les rencontrer dans la vraie vie.

Vous devez également éliminer de votre vie toutes les relations toxiques ou en tout cas les garder le plus éloigné possible, le plus souvent de vous pour en minimiser les effets négatifs. Difficile parfois quand il s’agit d’un membre de votre famille mais vous pouvez quand même souvent au moins limiter les interactions ou trouver des moyens de le faire.

Vous devez accepter votre part de responsabilité dans une relation aussi toxique soit-elle, même familiale. Cela sera d’un grand bénéfice pour votre santé mentale, émotionnelle et par ricochet physique. Vous ne pouvez pas faire changer une personne mais vous pouvez vous changer et changer votre comportement face à cette relation toxique. Et parfois la meilleure solution c’est de s’en éloigner.

Si vous avez des difficultés avec cela, un travail de déblocage émotionnelle pourrait peut-être vous être d’une grande aide dans ce cas. Voir le Facebook Live de la première partie de cet article.

Passez du temps avec des personnes qui vous inspirent et qui vous encouragent dans vos aspirations est la meilleure chose que vous puissiez faire pour votre santé.

 

Pour avoir des relations saines et bénéfiques pour votre santé

Vous devez fixer des limites.

Avec certaines personnes vous pourrez passer beaucoup de temps parce qu’elles vous font du bien, avec d’autres (et je pense en général à celles que vous ne pouvez pas vraiment éviter parce qu’elles font partie de votre famille ou sont des collègues de travail), vous passerez juste le temps nécessaire pour maintenir ces liens en évitant tout sujet de conversation délicat ou tout conflit et en étant poli et enfin d’autres personnes que vous pouvez facilement faire sortir de votre vie.

 

Vous devez vous efforcer de communiquer le plus clairement possible.

Personne ne peut connaitre vos besoins sauf si vous les exprimez clairement.

Ce que votre famille ou vos amis font des informations que vous leur donnerez sur vos besoins, est leur affaire mais essayez d’utiliser un ton le plus neutre possible et le sujet « je » pour exprimer vos ressentis et vos besoins plutôt que l’accusateur « tu ». Je sais ce n’est pas toujours facile, d’autant plus si vous le faites quand vous êtes en colère. Donc n’exprimez pas vos besoins lorsque vous êtes dans cet état. Vous risqueriez davantage d’envenimer les choses.

Si vous avez des difficultés à garder votre calme, vous retirerez de grands bienfaits à pratiquer régulièrement le yoga, la méditation ou même un sport plus dynamique si cela vous convient mieux, en dehors des moments d’échange pour être plus calme. Pensez également aussi (encore et toujours) au travail de déblocage émotionnel qui peut éventuellement changer votre vie.

Efforcez vous de mettre fin aux relations toxiques. Les personnes enfermées dans une relation toxique sont des personnes à haut risque de maladies.

Certaines relations ont une fin et doivent en avoir une pour le bien de tous. Cela est valable dans un couple mais également pour des relations amicales.

Toute relation vous apporte quelque chose de positif au moins au début mais parfois, une fois qu’elle vous ont donné ce quelque chose de positif elles n’ont plus rien à vous apporter. Et la fin d’une relation peut être une opportunité de lier de nouvelles relations.

Je ne veux pas dire pour autant que dès que cela ne va pas bien dans une relation, vous devez vous en éloigner. Il faut d’abord travailler sur soi pour améliorer une relation et essayer les différents moyens évoqués dans ces articles ou d’autres moyens de votre connaissance mais une fois que vous avez tenté tout ce que vous pouviez faire pour la conserver ou l’améliorer et que cela ne fonctionne quand même pas, que rien ne s’améliore, il faut en faire son deuil et la laisser partir pour le bien de votre santé et celle de l’autre.

Il y a un test en ligne (accès gratuit) créé par Gary Chapman, auteur de nombreux ouvrages sur les différentes façons de s’exprimer, qui pourra être très instructif (pour nous à la maison, il l’a été) pour en apprendre plus sur vous et sur ceux qui voudront bien faire le test dans votre entourage.  Le test est en anglais mais il est facile à comprendre (au besoin, utilisez un dictionnaire, il n’est pas question de rapidité de réponse ici).

Vous connaîtrez alors la façon la plus significative pour que les autres vous expriment leur appréciation et ainsi communiquer clairement sur vos besoins. En effet, comment exprimer clairement vos besoins si vous ne les connaissez pas vous même ?

 

Dernière raison de votre mauvaise santé : vous n’avez pas un travail qui vous enrichit ou vous n’avez pas trouvé votre but dans la vie.

On pense souvent au travail comme une tâche à accomplir jusqu’à la retraite. Et on pense qu’enfin, après, on pourra profiter de la vie. Je trouve cela assez démoralisant. D’autant que nul ne sait quand cette vie pour chacun de nous, s’arrêtera. C’et donc maintenant et à tout instant qu’il faut profiter !

Les personnes les plus heureuses et en meilleure santé sont celles qui ont un travail qui les enrichie d’une manière ou d’une autre ou dans lequel elle trouve un sens.

Vous n’avez pas besoin d’avoir un travail « prestigieux » pour aimer votre travail. A partir du moment où votre contribution, votre créativité sont mises en valeur, vous serez heureux dans votre travail.

Mais vous pouvez aussi trouver une profonde satisfaction dans d’autres aspects de votre vie comme une activité sportive ou créative.

Les activités qui vous font le plus de bien sont celles pendant lesquelles vous perdez la notion du temps et que vous avez une immense satisfaction à les réaliser, pas seulement parce que vous êtes payé pour le faire mais simplement parce que vous les avez effectué.

Si votre travail vous pèse plus que de raison, vous pouvez en changer, quel que soit votre âge. De nombreuses personnes changent de carrière durant leur vie, même plusieurs fois parois (comme moi). Ce n’est pas impossible, cela demande juste un peu de courage pour faire le premier pas puis de la persévérance. Vous n’avez qu’une vie et qu’une santé, cela en vaut peut-être la peine ?

Avoir un but dans la vie vous rendra indéniablement plus heureux et en meilleur santé.

 

Voilà, si vous avez des problèmes de santé et que malgré vos efforts vous n’en venez pas à bout, j’espère que ces articles vous auront donné des pistes intéressantes et vous auront même pourquoi pas carrément permis de retrouver une bonne santé !

Retrouvez mon Facebook Live sur ce sujet ici si vous voulez.

Nadège