Pilaf cru de chou-fleur, sauce champignons-amandes

Pilaf de chou-fleur sauce champignons-amandes

Il est évidemment plus courant de parler de « riz pilaf  » que de « pilaf de chou-fleur » !

Cette recette a été mise au point par Cherie Soria pour une amie intolérante aux céréales qui regrettait sa recette préférée. Ma version personnelle, ci-après, s’est majoritairement inspirée de la création de Cherie Soria à la seule différence que tout y est cru (la sauce originelle d’accompagnement avait une partie cuite*)… chacun pourra donc l’adapter à son palais, à ses choix personnels et aux ingrédients à disposition.

* En effet, à ses débuts dans l’enseignement de l’alimentation végétarienne, Cherie Soria créait encore des plats cuits… jusqu’à sa rencontre avec Ann Wigmore, date à laquelle elle a définitivement renoncé à enseigner un seul plat cuit, après avoir séjourné dans son Centre et y avoir vu « tellement de miracles »… Sa santé personnelle florissante le lui permettant, elle n’est pas elle-même à ce jour, comme elle le dit, au « 100% cru » (mais majoritairement) et profite désormais d’une retraite bien méritée, tandis que l’Institut culinaire qu’elle a créé continue fort heureusement à vivre à Fort Bragg en Californie.

 chou-fleur

Les quantités indiquées sont prévues pour 4 parts… à chacun de décider selon sa consommation comme plat unique ou non, et son appétit.

Ingrédients du « Pilaf » :

  • 1 chou-fleur moyen, grossièrement haché
  • 6 champignons, tranchés
  • 1 petite carotte râpée
  • 1 petite tige céleri-branche, hachée
  • 1/4 de poivron rouge, haché
  • 1 petit oignon vert, finement tranché (ou à défaut 1/2 oignon rouge ou jaune)
  • 1/4 de tasse de graines de tournesol épicées (voir ci-dessous**) – A défaut vous pourriez les remplacer (la saveur sera différente) par ce cocktail poivré.
  • 4 c. à café de pâte de miso dissous dans 4 c. à café d’eau purifiée
  • 1/2 c. à café de bouillon de légumes (bio) en poudre – soit commercial soit fait-maison

 

Mettez le chou-fleur dans un mixeur à lame en S et pulsez pour obtenir une texture de « riz ». Attention à ne pas le transformer en purée !

Versez ce « riz » dans un grand saladier et ajoutez tous les autres ingrédients. Mélangez bien.

Servez avec la sauce « Champignons-amandes » que vous réchaufferez (pas plus de 40°C = T° supportable au doigt) : Cru ne veut pas dire « froid » !

 

Sauce Champignons-amandes

  • 1 c. à soupe d’échalotes émincées
  • 2 tasses de champignons émincés
  • 2 c. à soupe de purée d’amandes
  • 2 c. à soupe de pâte de miso
  • 1/4 de tasse de « farine » de flocons d’avoine (mixer finement les flocons dans un petit blender pour obtenir cette farine)
  • 1 tasse 1/2 à 2 tasses (à ajuster) d’eau purifiée

 

Mettez tous les ingrédients, sauf les champignons, dans un blender et mixez jusqu’à parfait amalgame du tout.

Versez le mélange dans une petite casserole et faire tiédir en mélangeant bien (attention ne pas dépasser une T° que votre doigt ne pourrait plus supporter – à moins d’avoir un thermomètre qui vous permet de vérifier que vous ne dépassez pas les 45°C).

Quand l’ensemble vous semble suffisamment « onctueux », retirez du feu et ajoutez-y les champignons émincés.

 

NOTES :

  • Il est possible aussi de faire mariner les champignons auparavant dans un mélange (à parts égales) d’huile d’olive et de Tamari durant une dizaine de minutes, ou pendant le réchauffage de la sauce, puis de bien les égoutter avant de les ajouter (la marinade pourra être conservée au réfrigérateur pour une prochaine sauce/vinaigrette). Si vous faites mariner les champignons, il serait préférable de limiter le miso dans la sauce à 1 seule c. à soupe au lieu de 2.
  • Si la sauce vous semble trop liquide vous pouvez aussi ajouter 1/4 de c. à café de psyllium (avant l’ajout des champignons). Vous ferez le mélange, soit à la main, soit au blender, en prélevant une petite quantité de la sauce chaude et en mélangeant soigneusement avant de tout réunir.

Comme beaucoup de recettes : celle-ci est plus longue à expliquer qu’à réaliser ! Et elle est délicieuse…

 

** Graines de tournesol épicées (les quantités indiquées donnent environ 50 cl, soit 2 tasses)

  • 2 tasses de graines de tournesol trempées durant la nuit et germées durant une journée (pour éviter ce processus vous pouvez utiliser des graines de tournesol déjà activées et simplement les retremper durant une dizaine de minutes)
  • 2 c. à soupe de Tamari
  • 1 c. à café d’oignon en poudre
  • 1/8 de c. à café d’ail en poudre
  • 1/8 de c. à café de piment

 

Sécher les graines dans un linge. Les mettre dans un saladier et bien les mélanger avec les autres ingrédients.

Les étaler sur un plateau de déshydrateur, en espaçant bien et déshydratez durant 8 à 10 heures (ou dans un four dont la T° peut descendre au moins jusqu’à 50°C)

Conserver au réfrigérateur.

 

Pilaf de chou-fleur sauce champignons-amandes - PortionUne portion bien généreuse de ce plat, arrosée de sa sauce

 

Colette