Maladies des gencives et traitements holistiques

Dent bouche

Une gencive qui saigne lors du brossage n’est pas forcément anodin. Cela peut être le signe d’une maladie des gencives.

Une maladie des gencives est une infection bactérienne qui peut abîmer les tissus soutenant les dents. La plaque dentaire en est la principale responsable. La maladie des gencives débute par des signes discrets, comme des saignements au brossage, un gonflement des gencives, un changement de leur couleur ou une sensibilité au toucher des gencives. La mauvaise haleine peut également être le signe d’une maladie des gencives.

Elle est très répandue chez l’adulte et s’accentue avec l’âge. Cependant les enfants et les adolescents peuvent aussi être affectés par les maladies parodontales. Dans la tranche d’âge des 15-19 ans, de nombreux jeunes présentent des saignements au brossage des dents en raison d’une hygiène bucco-dentaire insuffisante pour maintenir un parodonte sain.

Mais étudions d’abord un peu plus en détails cette fameuse gencive et son rôle sur les dents et plus largement sur votre santé en général.

Les dents sont implantées dans la mâchoire supérieure (maxillaire) et la mâchoire inférieure (mandibule). Elles sont soutenues par 4 éléments :

  • l’os alvéolaire qui entoure et soutient la dent
  • le ligament alvéolo-dentaire qui attache la racine de la dent à l’os alvéolaire
  • la gencive qui recouvre l’os alvéolaire et qui est très riche en vaisseaux sanguins
  • le cément qui recouvre les racines des dents

Ces 4 éléments constituent ce que l’on appelle le parodonte.

Lorsqu’il y a maladie des gencives, au stade initial, seules les gencives sont affectées. C’est le stade de la gingivite (gingiva = gencives et itis = inflammation), c’est-à-dire l’inflammation des gencives.

C’est le stade précoce de la maladie des gencives où elles saignent facilement et sont gonflées.

Toutefois, non soignée elle peut évoluer vers une dégradation des tissus gingivaux et progresser jusqu’au ligament et à l’os alvéolaire. Ce n’est alors plus une gingivite mais une parodontite.  

La parodontite est une inflammation du ligament parodontal et de l’os sous-jacent. Il s’agit de la maladie des gencives aux stades 2 à 4 selon la gravité, menaçant les dents (qui ne tiennent plus et peuvent tomber) et votre santé en général. 

En effet, la maladie des gencives ne se limite pas à la bouche. La maladie des gencives est une maladie du corps entier. Au cours des 40 dernières années, des centaines d’articles de recherche ont montré le lien qui existe entre la santé des gencives et la santé en général. 

La manière traditionnelle de voir la relation de cause à effet de la maladie des gencives est simple. Cette maladie est due à l’accumulation de bactéries entre les dents et à leur jonction avec la gencive. Les bactéries au contact des aliments forment un enduit appelé plaque dentaire.

Si vous ne vous brossez pas les dents et n’utilisez pas suffisamment de fil dentaire, la plaque dentaire se colle sur les dents, ce qui provoque l’inflammation des gencives et le recul des gencives et des os autour des dents. Cela est effectivement le cas pour certaines personnes et dans certaines situations. Cependant, ce n’est que la partie visible de l’iceberg en ce qui concerne les causes des maladies des gencives, les moyens de les prévenir et les dommages qu’elles entraînent si elles ne sont pas traitées.

Gingivites et parodontites interviennent pour 30 à 40 % dans les causes d’extraction dentaire ou de perte de dents.

 

Quelles sont les causes de ces maladies des gencives ?

Les bactéries

Les bactéries dans votre bouche aiment vivre en groupe et se rassemblent donc dans cette substance collante que l’on appelle la plaque dentaire, sur les dents et sur la langue. Plus elles restent longtemps au même endroit, plus ces colonies bactériennes deviennent collantes et plus de bactéries les rejoignent. A l’image d’une ville et de ses habitants, plus il y a de bactéries qui se regroupent, plus elles créent de déchets. Ce sont des toxines qui enflamment les gencives.

Vous pourrez peut-être constater que la plaque colle surtout autour des dents au bord de la gencive. Si la plaque reste là pendant plus de quelques jours, les toxines commencent à endommager le tissu gingival fragile. Votre corps, toujours aux aguets, envoie ses « guerriers » là-bas pour combattre cette attaque. C’est ce qu’est l’inflammation : la réaction de votre corps à un envahisseur étranger. Cette inflammation autour de la gencive est appelée gingivite.

 

La nutrition

Les maladies des gencives ont une autre origine qui a très peu à voir avec les bactéries. Au début du 19ème siècle, les marins étaient atteints du scorbut alors qu’ils traversaient l’océan avec une alimentation très limitée. Le saignement des gencives et le déchaussement des dents sont les symptômes les plus importants du scorbut.

Que manquait-il dans le régime de ces marins ? De la vitamine C (1). Si une carence en vitamine C peut provoquer une maladie des gencives et des os, il est évident que la nutrition joue un rôle dans la santé des gencives et des os.

 

Les autres causes de gingivite et de parodontite

Bien que les bactéries et la nutrition soient la principale cause de maladie des gencives, d’autres facteurs contribuent à cette maladie.

Ceux-ci incluent :

  • Les changements hormonaux, tels que ceux qui se produisent pendant la grossesse, la puberté, la ménopause et les menstruations mensuelles, rendent la circulation sanguine dans les tissus des gencives plus enflammée et les gencives sont plus sujettes aux saignements et aux douleurs.
  • Les maladies peuvent affecter l’état de vos gencives. Cela inclut des maladies telles que le cancer ou les maladies auto-immunes qui interfèrent avec le système immunitaire. Le diabète affecte la capacité du corps à utiliser le sucre dans le sang. Les patients atteints de cette maladie courent donc un risque plus élevé de contracter une infection, notamment une maladie parodontale et des caries.
  • Les médicaments peuvent avoir des effets néfastes sur la santé bucco-dentaire, car certains réduisent le flux de salive, qui protège les dents et les gencives. Certains médicaments, tels que le médicament contre l’épilepsie appelé Dilantin et certains médicaments pour le cœur peuvent entraîner une prolifération excessive du tissu gingival.
  • De mauvaises habitudes comme le tabagisme compliquent la réparation du tissu gingival. La consommation de tabac agit sur les pathologies dentaires en supprimant la réponse immunitaire aux infections et en favorisant la dégénérescence du parodonte. En cas de parodontite, la perte osseuse est plus importante chez les fumeurs que chez les non-fumeurs.
  • Les antécédents familiaux de maladie dentaire peuvent être un facteur contribuant au développement de la gingivite.

 

La maladie des gencives est-elle douloureuse ?

Bien que la plupart des adultes souffrent d’un certain degré de maladie des gencives, très peu de gens s’en aperçoivent.  La gingivite n’est généralement pas douloureuse. Les gencives deviennent rouges, elles saignent lorsque vous les brossez, mais souvent elles ne font pas mal. Le système d’alerte précoce de la douleur est absent pour cette maladie, ce qui la rend plus dangereuse.

 

Comment la gingivite évolue-t-elle vers la parodontite ?

Si la plaque reste assez longtemps, l’excès de calcium dans le sang commence à se combiner à la plaque et une substance dure appelée tartre se forme sur les dents. Comme vous ne pouvez pas enlever le tartre, les bactéries peuvent y vivre longtemps, en continuant à déposer leurs déchets sur les gencives.

Après un certain temps, le système immunitaire découvre que cet envahisseur ne part pas et il demande donc aux gencives de se retirer. Le ligament parodontal commence à se détacher de la dent et les gencives commencent à se rétracter le long de la dent. Cela ouvre une voie pour que les toxines bactériennes parviennent à l’os sous-jacent, ce qui provoque l’infection de l’os et le fait qu’il commence à reculer. Les gencives sont perdues, les os sont perdus et la dent finit par se détacher et peut tomber.

Et la plupart du temps cela se passe sans douleur. La maladie parodontale une sorte de tueur silencieux des dents.

 

Symptômes de la parodontite

Certains signes précurseurs de parodontite sont les saignements des gencives au brossage, un mauvais goût dans la bouche, des dents qui se déchaussent et une mauvaise haleine. Si vous présentez l’un de ces symptômes de la maladie avancée des gencives, courez chez votre dentiste : Vous n’avez pas de temps à perdre!

 

Effets globaux sur la santé de la maladie parodontale

La maladie parodontale n’est pas à prendre à la légère car des décennies de recherche scientifique ont établi un lien entre la maladie parodontale et l’état de santé général. Un mauvais état bucco-dentaire peut être à l’origine de complications infectieuses locales ou éloignées surtout si la parodontite s’aggrave.

La parodontite accroît les risques de maladies ou problèmes comme :

  • le diabète (ou un mauvais contrôle de la glycémie pour les personnes qui en sont atteintes),
  • l’hypertension artérielle,
  • les crises cardiaques,
  • les accidents vasculaires cérébraux,
  • les maladies rénales et pulmonaires,
  • le cancer,
  • la stérilité,
  • la dysfonction érectile,
  • les infections cardio-vasculaires, pulmonaires ou autres parties du corps,
  • les naissances prématurées et autres complications de la grossesse.

 

D’après la Clinique Mayo, les personnes ayant une parodontite ont 2 fois plus de risques de mourir d’une maladie cardiovasculaire et 3 fois plus de risques d’avoir un accident vasculaire cérébral.

D’après la recherche suisse, il y a un lien significatif entre la parodontite et la maladie d’Alzheimer.

D’après l’Institut sur le cancer Harvard et Danan Farber, les personnes ayant une parodontite ont 64% de plus de risques d’avoir un cancer du pancréas.

D’après l’Association américaine du cancer, le cancer du sein est lié à la parodontite.

 

Comment diagnostique-t-on la maladie des gencives ?

L’examen des gencives

La santé de vos gencives et de vos os doit être mesurée à chaque nettoyage de dent, visite de contrôle. Il y a une poche naturelle entre la dent et la gencive qui a une profondeur de 2 à 3 millimètres. Un outil de mesure spécial est placé dans cette poche pour en mesurer la profondeur. Si la profondeur est supérieure à 3 millimètres, c’est le signe que la maladie est DÉJÀ apparue.

Si les os ont déjà été détruits et que la maladie a progressé et a provoqué des dommages, vous ne devez pas attendre pour commencer le traitement, car chaque jour entraîne de nouveaux effets sur la bouche et sur la santé de votre corps.

 

Les autres explications possibles des symptômes de la maladie des gencives

Certains problèmes de santé peuvent imiter la maladie des gencives. Si le saignement des gencives et/ou la perte d’os ne se produit que dans certaines zones localisées, il s’agit très probablement d’un problème dentaire. Demandez à votre dentiste holistique de vérifier :

  • des restaurations dentaires défectueuses
  • un courant électrique élevé (galvanisme) provenant de restaurations métalliques
  • des problèmes de morsure
  • les éventuels amalgames dans la région.

 

Si la maladie des gencives est plus généralisée mais que vos dents sont «propres», il faudra vérifier s’il n’y a pas d’autres problèmes de santé comme :

  • un système immunitaire déprimé
  • un faible taux de vitamine c
  • une mauvaise alimentation
  • des effets secondaires de médicaments prescrits sur ordonnance
  • des déséquilibres hormonaux
  • des problèmes de pH dans l’intestin

 

Comment les dentistes holistiques traitent-ils la maladie des gencives?

Par un nettoyage mécanique

Les bactéries présentes dans votre bouche créent sur vos dents une couche collante qui, si elle n’est pas éliminée, se calcifie et forme du tartre qui ne peut être éliminé par vous-même. Ce tartre héberge d’autres bactéries, plus dangereuses, et doit être éliminé si vous souhaitez que vos gencives et vos os retrouvent la santé.

Le nom officiel de ce traitement est le détartrage. C’est ce qui est traditionnellement prescrit si on vous diagnostique une maladie des gencives. Ce nettoyage peut être effectué avec des instruments à main traditionnels ou avec des instruments à ultrasons spécialisés. Les deux peuvent être utilisés pour éliminer tous les dépôts durs sur vos dents afin que vos gencives puissent guérir.

 

Par le nettoyage et la désinfection au laser 

L’énergie de la lumière laser est utilisée pour éliminer les microbes sur une grande surface de la racine, du tissu gingival et des os infectés. Cette lumière laser est calibrée sur les bactéries nocives présentes dans les tissus infectés et jusqu’à 99,9% des bactéries qui causent la maladie sont tuées. En plus de tuer les bactéries et les infections, le laser stimule également les cellules souches dans les tissus pour former de nouveaux tissus conjonctifs, du collagène et des os. Votre corps peut alors guérir et reconstruire ces tissus perdus.

En fin de traitement, un second laser est utilisé pour sceller les tissus contre la racine de la dent. Cela protège la poche des germes et de la plaque qui pourraient revenir dans la zone en cours de cicatrisation.

 

Par le nettoyage et la désinfection à l’ozone

L’ozone est l’un des oxydants naturels les plus puissants. Il tue les bactéries, désinfecte, arrête les saignements et stimule la cicatrisation. Utilisé sous forme gazeuse ou liquide, il a été démontré qu’il réduisait la perte osseuse et les infections dans 80% des zones de maladies parodontales, souvent de manière significative.

Dans la nature, l’ozone (O3) provient de l’oxygène atmosphérique (O2). Il se développe à la suite d’une lumière ultraviolette (soleil) ou d’une décharge d’étincelle électrique (orage, éclair) de l’oxygène de l’air. En médecine, un appareil spécial génère un mini-orage dans un tube de verre et de l’ozone se forme au bout du tube. En tant que gaz, l’ozone est capable d’infiltrer les tissus, les plus petites fissures, les plaies et les poches de gomme, sans douleur ni effets secondaires.

 

Par l’irrigation de la gencive 

Une fois que les poches autour des dents sont propres, vous pouvez les traiter avec des médicaments liquides pour aider les tissus à guérir et à se régénérer. Cette procédure est appelée irrigation de poche et une variété de solutions irrigantes à base de plantes et d’autres agents stimulant la santé peuvent être utilisés. L’utilisation d’antimicrobiens puissants tels que la chlorhexidine, peuvent éventuellement entraîner des lésions des tissus.

 

Les soins à domicile après un traitement parodontal

  • Brossage des dents avec une brosse électrique deux fois par jour pendant deux minutes
  • Hydropulseur Water Pik une fois par jour pendant 2 minutes ou utilisation d’une seringue Vita-Pik  

 

La nutrition et la supplémentation pour le traitement des maladies des gencives

 

Les vitamines et les minéraux, en particulier les vitamines liposolubles A, D3, E et K2, sont essentiels à la santé des gencives et des os.

Quand un régime est dépourvu ou insuffisamment riche en minéraux et est riche en sucres et en aliments transformés, la chimie de l’organisme est déséquilibrée.

Le déséquilibre en calcium et en phosphore, en particulier, entraîne un excès de calcium dans le sang et un manque de calcium disponible pour le corps.

Dans cette situation, le corps doit emprunter du calcium quelque part pour corriger le déséquilibre. S’il n’y a pas assez de calcium pour que les organes essentiels fonctionnent, il l’empruntera à l’os autour des dents.

Cette réaction entraîne une santé bucco-dentaire affaiblie qui se dégradera rapidement. Bien que nous voyions cette infection et que nous puissions en conclure que la maladie des gencives est toujours une infection causée par une bactérie, une mauvaise nutrition ouvre la voie à cette infection.

 

Les minéraux alimentaires sont la clé

Que pouvez-vous faire pour prévenir ce déséquilibre minéral ?

Vous devez consommer suffisamment de minéraux tous les jours et vous devez vous assurer que votre système digestif assimile ces minéraux.

Les signes indiquant que vous ne consommez pas assez ou n’assimilez pas correctement les minéraux sont :

  • des dents sensibles,
  • des articulations douloureuses
  • des cheveux grisonnants.

Si vous êtes déficient, vous devrez prendre un supplément et vous devrez peut-être travailler sur votre système digestif.

Il arrive qu’une personne passe un examen de contrôle, que tout aille bien et que six mois plus tard, elle déclenche une maladie des gencives. Généralement, lorsque l’on creuse la question et que l’on s’interroge sur d’éventuels perturbations durant ces six derniers mois, il est courant d’entendre qu’il y a eu des changements alimentaires, du stress, une maladie … en tout cas, toujours quelque chose qui a affaibli le système immunitaire.

 

Le tissu des os et des gencives peut guérir

La bonne nouvelle est que l’inverse est aussi possible. Après avoir cerné les causes de la maladie, la régénération osseuse et la cicatrisation des tissus gingivaux est tout à fait possible. Le corps est une merveilleuse machine et il a la capacité de guérir si nous lui fournissons les outils et le matériel dont il a besoin.

 

Recommandations supplémentaires

En plus d’avoir une alimentation riche en nutriments (beaucoup de verdures) et pauvre en sucres et en aliments transformés, il est recommandé d’avoir une hygiène bucco-dentaire soignée. Privilégiez les produits d’hygiène dentaire naturels, sans ingrédients susceptibles de déséquilibrer la flore bucco-dentaire. Le protocole de soins de Nadine Artemis est parfait.

Il pourra être judicieux, dans le cadre d’une maladie des gencives, de prendre aussi les suppléments suivants (demandez conseil à votre médecin) :

 

D’autres articles sur le même sujet : 

 

Nadège