Les problèmes avec les smoothie verts (vidéo)

Green smoothie with spinach,banana, kiwi

Il y a les fervents défenseurs des smoothies verts (dont je fais partie) et les inconditionnels des jus verts (que je comprends).

Entre les deux, il y a ceux qui ne savent pas encore très bien ce qui leur convient. Parfois ils ont essayé l’un puis l’autre mais ils ne sont pas encore convaincu parce qu’ils ont eu une mauvaise expérience ou en tout cas pas très concluante.

Et puis il y a ceux aussi qui avant d’avoir essayé ont déjà des objections parce qu’ils ont entendu dire ou ont lu quelque part que ce n’était pas bon pour la santé.

Je suis tout à fait convaincue des bienfaits sur la santé des jus verts. Nous avons suffisamment traité le sujet sur ce blog depuis plus de 10 ans maintenant. Toutefois, je reste certaine que pour la majorité des gens, intégrer un smoothie vert tous les jours reste plus simple et accessible que d’intégrer un jus vert (ce dernier étant irremplaçable dans les cas de malades ayant besoin d’un concentré de nutrition supplémentaire sans avoir de fibres à digérer, et pour tous les autres qui veulent aussi un supplément de nutrition sans fatigue digestive, mais si on peut vivre sur le très long terme avec exclusivement des smoothies verts, on ne le peut pas avec les jus, qui demeurent des « suppléments »).

Or, dans la santé comme dans beaucoup d’autres choses d’ailleurs, ce qui compte c’est la persévérance. Et c’est ce que j’ai voulu vous prouver en proposant le challenge GRATUIT « 1 smoothie vert par jour pendant 14 jours ».

Si vous buvez un jus vert ou un smoothie de temps en temps, vous ne pourrez pas en retirer autant de bienfaits que si vous faites la même chose tous les jours.

Pour répondre aux objections contre les smoothies, j’ai décidé de faire une vidéo dans laquelle je parle de la raison numéro 1 pour laquelle certaines personnes ne veulent pas ou plus consommer de smoothies verts : la difficulté à les digérer.


 

Il peut y avoir plusieurs raisons à ce problème de digestion, cette sensation de lourdeur qui dure parfois quelques heures (le temps de la digestion).

Première raison : vous buvez votre smoothie vert trop vite.

Sous prétexte qu’il s’agit d’une boisson, on a tendance à l’avaler comme un verre d’eau. Or la digestion commence dans la bouche et si votre gorgée de smoothie n’y reste pas au moins quelques secondes, vous ratez une étape dans le processus et elle est indispensable.

Votre corps produit déjà des enzymes digestives au niveau de votre bouche, qui se trouvent dans votre salive. C’est pourquoi vous salivez davantage lorsque vous mangez ou buvez.

Même avec un jus vous devriez faire la même chose : le conserver quelques secondes au moins dans la bouche et le mastiquer pour l’imbiber de salive. 

 

Deuxième raison : vous avez fait des combinaisons alimentaires qui ne vous conviennent pas.

Je vois énormément de recettes de smoothies, verts ou pas, sur internet, qui sont loin d’être top pour une digestion optimale. Bien sûr, certaines personnes digèrent tout et n’auront aucune difficulté avec des combinaisons alimentaires à priori douteuses.

En revanche, si vous avez un estomac sensible, sans être forcément malade, et que vous avez des difficultés à digérer parfois certains smoothies ou repas, il peut être judicieux de regarder du côté des combinaisons alimentaires.

 

Troisième raison : vous avez une constitution ou dosha en ayurvéda, qui nécessite de faire des ajustements pour que les smoothies verts ou l’alimentation crue végétale en général, vous convienne.

Si vous vous intéressez à la médecine ayurvédique, vous avez entendu parlé des doshas. Ils sont au nombre de trois et vous correspondez à l’un d’eux ou à une combinaison de deux avec une dominance de l’un sur l’autre.

Or les Vatas sont ceux pour qui l’alimentation crue et les smoothies en particulier, sont les moins recommandés sur le long terme. Parce que sur le court terme, l’alimentation crue convient à tout le monde : elle est nettoyante et qui n’a pas besoin de se nettoyer intérieurement ???

En revanche, sur le long terme peuvent apparaître des problèmes et en particulier chez les Vatas ou à dominance Vata, ce qui est mon cas (je suis Vata/Kapha) : douleurs articulaires, peau sèche, fluctuation d’énergie, anxiété, difficulté à se concentrer, insomnie…

Est-ce que le cru est à éliminer pour autant de votre alimentation ? Non ! C’est ce qu’à découvert le Dr Cousens, crudivore depuis près de 40 ans et qui a étudié la médecine ayurvédique. Il suffit de faire des ajustements.

Et moi qui suis Vata/Kapha et à qui l’alimentation crue et les smoothies verts ne devraient pas convenir, je les ai adapté pour qu’ils m’apportent le meilleur uniquement. Cela fait plus de 10 ans que je les consomme et je reste persuadée qu’ils sont à l’origine de ma grande énergie ! 

Comme je l’ai souvent écrit/dit, je ne mange pas 100% cru. Je me contente d’avoir une alimentation végétale très riche en cru. Je mange souvent cuit et végétal le soir avec mes enfants (crudités en entrée et plat cuit ou mi-cru/mi-cuit ensuite). Je prends tous les matins un litre de smoothie vert. Je ne mange pas ou peu froid. Je n’aime pas ça et visiblement d’après l’ayurvéda, cela ne me convient pas. Cela n’est pas un problème pour manger quand même cru.  

 

Je vous laisse regarder la vidéo et réfléchir aux pistes que je vous donne au cas où vous ne digérez pas le cru.

Et j’espère que vous redonnerez une chance à ces fabuleuses boissons vertes que sont les smoothies verts en suivant ces « règles » de bonne digestion pour voir si cela vous convient mieux au final.

 

Nadège