Les nombreux bénéfices du kelp

Connaissez-vous le kelp ? Encore appelé varech, il s’agit d’une variété d’algue brune géante, d’eau de mer, très riche en nutriments dont notre corps a besoin. Je vous donne ici les raisons pour lesquelles il ne faut pas la négliger si votre santé vous tient à cœur.

Kelp-forest-Monterey

Le kelp ou varech est un aliment merveilleux, très bénéfique, peu cher et largement disponible. Les réactions allergiques au kelp sont très rares et il peut être consommé dans presque tous les cas d’hypothyroïdie. Seules les personnes atteintes d’hyperthyroïdie ou de goitre doivent être très prudentes et diminuer sa consommation.

Le kelp pousse dans tous les océans du monde mais est, en général, récolté dans l’Atlantique nord et le Pacifique ainsi que dans la mer Baltique. Le plus souvent, il est récolté puis séché pour être ensaché, expédié et conservé facilement. Lorsqu’il est séché, le kelp peut être utilisé comme garniture, une fois réhydraté et ajouté aux autres aliments comme dans les soupes et plats mijotés ou encore, réduit en poudre, dans les pâtes à crackers.

Traditionnellement, le kelp frais était utilisé et considéré comme un légume. On peut le faire mariner pour faire des salades ou l’ajouter dans des plats de légumes mixtes. Ses différentes parties ont différentes textures, de sa tige croquante à ses « feuilles » caoutchouteuses, permettant ainsi aux cuisiniers de jouer avec toute une palette de sensations gustatives.    

Le kelp séché est souvent disponible dans les supermarchés asiatiques ou les magasins diététiques/biologiques car beaucoup aiment l’utiliser comme complément alimentaire. Quelques petits producteurs régionaux proposent du kelp séché au soleil, sans conservateurs. Le kelp séché est proposé sous diverses formes allant de la poudre à sa forme entière pouvant ainsi être réhydraté. Les versions séchées doivent être conservées dans un endroit frais et sec alors que la version fraîche doit être conservée au réfrigérateur et consommée rapidement. 

Le kelp est riche en fer, en sodium, en phosphore, en calcium, en magnésium et en potassium ainsi qu’en de nombreuses vitamines et acides aminés. On peut le trouver sous diverses formes, toutes nous apportant ses fantastiques bienfaits.

- C’est un supplément complet en minéraux :  le kelp est bien connu pour être une excellente source des plus importants minéraux. Il existe peu de sources si complètes sur Terre. En dehors des bien connus cuivre, zinc, manganèse, chrome et autres, le kelp nous supplémente également en germanium, en iridium, en rubidium et d’autres dont nous avons encore moins entendu parler. Cependant, ils peuvent être très importants pour la santé humaine, particulièrement de nos jours alors que la nourriture et les sols sont tellement appauvris.

En comparaison avec les autres suppléments minéraux, le kelp est riche en fer, en calcium, en magnésium avec un peu de zinc et de sélénium mais pauvre en cuivre. C’est plutôt un bon mélange de minéraux. Beaucoup de personnes ont besoin désespérément d’une supplémentation en minéraux. 

En comparaison avec les « super poudres vertes », le kelp est plus « yang ». C’est assez important même s’il s’agit d’une différence ésotérique.  Il ne perd pas de sa puissance, sa richesse en sel semble le conserver. L’exposition à l’air de la plupart des légumes séchés les détériore et leur valeur diminue donc les super-aliments verts devraient être bien protégés (en gélules et/ou conservés au réfrigérateur dans un emballage bien hermétique). Le kelp a beaucoup plus d’iode et malgré ce que  certaines autorités de santé disent, je pense que nous en avons particulièrement besoin aujourd’hui. De plus, pour terminer, le kelp est beaucoup moins cher.

- Le kelp est un complément alimentaire complet excellent : en plus de sa grande richesse en minéraux-traces, 100g de kelp contiennent également 1,7g de protéines et des vitamines A, B, C, D, E et K. Il est particulièrement riche en acide folique. Il contient également beaucoup d’autres phytonutriments trouvés dans les plantes ainsi que des fibres solubles. Il contient même quelques acides gras essentiels, y compris un peu d’Oméga-3.

- Le kelp est une source particulière de calcium directement assimilable. C’est un phénomène complexe parce que beaucoup d’aliments contiennent du calcium. Cependant, d’après le Dr Lawrence Wilson, médecin et consultant en nutrition, il semble que le kelp, les carottes, le jus de carottes, les sardines et les produits laitiers crus contiennent les meilleures formes de calcium dont nous avons besoin aujourd’hui. Le calcium trouvé dans les produits laitiers pasteurisés, dans les graines et les oléagineux et quelques autres aliments n’est pas aussi bien assimilé pour une raison pas encore claire.

- le kelp est une excellente source d’iode assimilable, il s’agit du plus intéressant des avantages du kelp. Il nous procure beaucoup d’iode, un minéral  dont nous avons pour la plupart, davantage besoin aujourd’hui à cause de la présence d’antagonistes de l’iode partout autour de nous (brome, chlore et fluorures). Ceux-ci interfèrent avec notre prise d’iode causant ainsi toute une variété de problèmes thyroïdiens et beaucoup d’autres problèmes de santé. Je ne vous recommande pas bien sûr les produits de la mer comme le poisson et les fruits de mer, d’une part parce qu’il s’agit d’animaux et que nous prônons l’alimentation végétalienne, d’autre part parce qu’il ne me semble absolument pas raisonnable à l’heure actuelle d’en consommer puisqu’ils sont malheureusement bourrés de mercure et autres métaux lourds. Vous ne mangeriez donc, ni plus ni moins, que du poison. L’intérêt de leur apport en iode serait donc bien peu important en comparaison. Pour en apprendre plus sur les problèmes liés aux antagonistes de l’iode, vous pouvez lire cet article passionnant et très complet du Dr Ritamarie Loscalzo.

Le sel enrichi en iode n’est pas non plus une bonne alternative, d’une part parce que cela ne suffirait pas dans la plupart des cas et la consommation de sel en quantité suffisante pour vous procurer l’iode dont vous avez besoin, serait du coup dangereuse pour votre santé. De plus, l’iode dans le sel semble ne pas être très bien assimilé par certaines personnes.   

Certains médecins préfèrent ne pas utiliser le kelp parce que son taux d’iode peut varier considérablement d’une fois sur l’autre. C’est un problème, c’est vrai, mais pas un problème majeur car le kelp est un aliment naturel et que le corps semble capable de réguler l’absorption d’iode à partir du kelp. 

Pourquoi le kelp et pas des préparations à base d’iode ?

  • le kelp est non toxique : les produits composés d’un seul minéral peuvent entraver l’absorption des autres minéraux car tous les minéraux se font concurrence pour être absorbés dans une certaine mesure. Prendre un aliment complet, équilibré en minéraux tel que le kelp, plutôt qu’un seul minéral pris séparément, semble donner de meilleurs résultats et être plus sûr sur le long terme.
  • Le kelp est souvent plus efficace. Cela peut être dû au fait que c’est un aliment naturel donc qu’il est mieux utilisé par le corps.
  • Le kelp contient 20 ou plus de minéraux-traces ce qui est un avantage non négligeable puisque la plupart d’entre nous en ont besoin à notre époque.
  • Le kelp est moins cher, particulièrement si l’on considère que c’est non seulement un super-aliment vert mais également une source d’iode. 

Occasionnellement, il arrive qu’une personne réagisse mal à la consommation de kelp. Les principales réactions sont l’irritabilité, parfois des nausées, de la diarrhée et dans certains rares cas, une perte de cheveux. La plupart de ces réactions sont temporaires. La plupart sont dues à l’élimination des toxines emmagasinées dans le corps comme le chlore, le brome et la fluorine. Dans la plupart des cas, il suffit de réduire sa consommation pendant un temps puis de la réaugmenter progressivement. Une personne a rapporté qu’une réaction négative au kelp avait disparu après avoir ajouté du zinc à sa consommation de kelp.  En fait, tout le monde semble capable de consommer du kelp avec un programme nutritionnel équilibré.  

Pourquoi le kelp et pas les autres algues ? Le kelp n’est pas comme la mousse irlandaise, la dulse, la nori, l’iziki, le wakamé et bien d’autres algues. La principale différence, au niveau thérapeutique, est que le kelp, s’il est de bonne qualité, contient moins de métaux toxiques, une teneur en alginate bien supérieure et apparemment d’autres substances qui semblent emprisonner le mercure et les autres métaux toxiques trouvés dans la mer. C’est important, parce que manger d’autres algues de certaines provenances, comme de manger du poisson, pourra entrainer malheureusement une certaine toxicité en métaux lourds.

Les autres utilisations du kelp :

- Le kelp aide à stimuler le métabolisme, en augmentant la vitesse à laquelle le corps digère la nourriture. D’ailleurs les nouilles de kelp sont de plus en plus populaires car elles ne contiennent pas de graisse, ni de cholestérol, pas de protéines ni de sucre et tout en étant très rassasiantes, ne représentent que quelques dizaines de calories par portion.

Nouilles kelp plat

- Le kelp renforce les os : étant extrêmement riche en calcium, bien plus que le lait, une prise quotidienne de kelp peut renforcer les os et prévenir l’apparition de l’ostéoporose.

- Le kelp est un excellent soutien pour les sportifs : il est bourré de vitamines et de minéraux dont le corps à besoin pour récupérer après une activité intense. Il est riche en acides aminés qui aident votre corps à reconstruire le muscle plus rapidement et vous donner l’énergie dont vous avez besoin pendant l’entraînement. Grâce à sa faible teneur en calories , le kelp (varech) est aussi très populaire comme complément d’une formule de remplacement de repas.

- Le kelp diminue le risque de cancer : une étude menée par l’Université de Californie, Berkley, a montré que les femmes qui consommaient des quantités régulières de kelp (varech) avaient des niveaux d’oestradiol sérique inférieurs aux autres. D’autres études ont montré que les femmes japonaises , dont les régimes sont normalement assez riche en kelp (varech) traditionnellement, ont un plus faible risque de cancer du sein, de l’ovaire et de l’endomètre.

- Le kelp est un produit de beauté : de nombreux masques et nettoyants pour le visage sont créés avec une base de kelp. On pense que cet ingrédient peut améliorer l’apparence de la peau et limiter les poussées d’acné. Le kelp hydrate la peau tout en assurant un nettoyage en profondeur .

- Le kelp est anti-inflammatoire : l‘un des principaux composants trouvés dans le kelp est le fucoïdane, un glucide complexe qui fonctionne comme un anti-inflammatoire puissant. Le kelp aide donc à réduire l’inflammation dans les tissus lésés et à soulager les articulations douloureuses à la suite d’arthrite rhumatoïde et de rhumatisme. Le kelp peut également réduire une hypertrophie de la prostate chez les hommes .

Le kelp aide la circulation sanguine : le kelp s’est avéré efficace dans le renforcement du système circulatoire, tout en améliorant le taux de cholestérol. Du fait que le kelp se trouve normalement dans les climats d’eau froide, il a naturellement des niveaux élevés d’azote. Ce qui lui confère des propriétés de nettoyant qui renforcent les parois des vaisseaux sanguins et réduisent les dépôts pouvant s’accumuler dans les artères.

Le kelp est un nettoyant du corps : il est un diurétique naturel. Il nettoie le corps des toxines nocives et participe à l’élimination de l’eau en excès.

 

Kelp (algae) green powder healtly superfood

Pour une utilisation plus facile comme par exemple en remplacement du sel dans vos sauces salades, dans vos pâtes à crackers, dans vos soupes …, le kelp existe en poudre.

 

Nadège