Les nombreuses vertus insoupçonnées de cet aliment si courant

Miel

Si vous êtes vegan, il y a des chances que vous ne consommiez pas de miel. Cet article ne vous intéressera donc pas.

En revanche, si vous souhaitez connaitre ses vraies vertus et qui vont bien au-delà de son pouvoir sucrant, je vous invite à lire ce qui suit.

Cet article est une traduction (par moi-même) de celui de Kelly Joyce Neff pour le site NaturalNews.

Kelly Joyce Neff a un diplôme interdisciplinaire en études celtiques qui comprend des travaux en anthropologie culturelle, sur l’histoire, la linguistique, la langue et la littératureElle est aussi sage-femme traditionnelle et herboristemaître Reiki et artisan actif à San Francisco.

Le miel cru (qui n’a pas été pasteurisé ou filtré et idéalement pris directement dans la ruche) est une mine de bienfaits nutritionnels et de remèdes médicaux. Il contient en abondance des vitamines et des minéraux et est un médicament naturel et puissant, en prise interne ou externe.   

La liste des bienfaits du miel est longue.

Le miel augmente l’absorption du calcium, peut augmenter le taux d’hémoglobine et traiter ou prévenir l’anémie causée par des facteurs nutritionnels, peut aider les articulations arthritiques, lorsqu’il est associé avec du vinaigre de cidre, combat les coups de froid et les infections respiratoires de toutes sortes, peut aider à stimuler la guérison de l’ulcère gastro-duodénal, agit comme un laxatif naturel doux, aide dans le cas de constipation, d’allergies et d’obésité, apporte toute une variété de vitamines et de minéraux, et procure de l’énergie rapide sans poussée d’insuline comme le provoque le sucre blanc.

Beaucoup ont rapporté des effets positifs contre les allergies et le rhume des foins, et une ou deux cuillerées à café avant de vous coucher peut aider contre l’insomnie.

En tant qu’antiseptique, le miel aide dans le cas de piqûres, de morsures ou de blessures infectées, et a surpassé les effets des antibiotiques dans les traitements contre les ulcères, la gangrène, les infections de plaies chirurgicales et dans la protection des greffes de peau, de cornée, de vaisseaux sanguins et d’os pendant le stockage et le transport.

 

 « Le miel cru est exceptionnellement efficace en prise interne contre les bactéries et les parasites. Le miel cru contient des antibiotiques naturels, qui aide à tuer les microbes directement. Le miel cru, lorsqu’il est appliqué sur la peau, accélère la guérison des tissus endommagés par l’infection et/ou traumatisés. Il contient des vitamines, des minéraux et des enzymes, ainsi que des sucres, l’ensemble aidant à la cicatrisation des blessures. »

 

C’est de cette façon que le Dr Cass Igram, parle du miel dans The Survivor’s Nutritionnal Pharmacy (La Pharmacie Nutritionnelle du Survivant). Les scientifiques et les médecins ont commencé à redécouvrir l’efficacité du miel en tant que traitement des plaies. Récemment, le miel a été utilisé efficacement dans des essais cliniques pour le traitement d’ulcères de la taille du poing s’étendant à l’os, ainsi que pour les brûlures aux premierdeuxième et troisième degrésLa guérison complète a été rapportée sans qu’il y ait besoin de greffes de peau et en l’absence d’infection ou de perte musculaireIl peut être appliqué tel quel dans le cas de tels problèmes, recouvert d’un pansement stérileet changé tous les joursLorsque les plaies sont propres, le miel agit comme un guérisseur. C’est la même procédure pour des plaies infectées, des ulcérations et l’impétigo. Du miel à l’ail peut aussi être appliqué directement sur les plaies infectées ce qui aide au nettoyage de la partie infectée.

Le Dr Peter Molan, professeur en biochimie à l’Université de Waikato en Nouvelle-Zélande, est à la pointe de la recherche sur le miel depuis 20 ans. Il dirige l’Unité de recherche sur le miel de l’Université qui est internationalement reconnue pour son expertise sur les propriétés anti-microbiennes du miel. Les observations cliniques et les études expérimentales ont établi que le miel a des propriétés antibactériennes et anti-inflammatoires efficaces. Étonnamment, il élimine sans douleur le pus, les croûtes et les tissus morts des suites de blessures et stimule la croissance de nouveaux tissus. « Des essais aléatoires ont montré que le miel est plus efficace dans le contrôle de l’infection sur des plaies de brûlures que la sulfadiazine d’argent, la pommade antibactérienne la plus largement utilisée sur les brûlures dans les hôpitaux», explique le Dr Molan.

Le Dr Molan estime que si le miel est utilisé depuis le début dans le cas de septicémie, il en résultera beaucoup moins de tissus endommagés. « La remarquable capacité du miel à réduire l’inflammation et à éponger les radicaux libres arrête la progression de l’endommagement de la peau comme il le fait dans le cas de brûlures tout en protégeant de l’infection« , dit le Dr Molan. « A l’heure actuelle, les gens se tournent vers le miel lorsque rien ne fonctionne. Mais il y a de très bonnes raisons pour utiliser le miel comme agent thérapeutique en premier choix. »

 

Les chercheurs pensent que le potentiel thérapeutique du miel est largement sous-utiliséAvec l’intérêt croissant pour l’utilisation des thérapies alternatives et alors que le développement de bactéries résistantes aux antibiotiques se répand, le miel peut enfin être reconnu comme guérisseur de plaies.

Et bien sûr, cela fonctionne : le miel cru fait un cataplasme stérile, indolore et efficace. Appliquez directement sur les coupures, les abrasions et les brûlures et recouvrez avec un morceau de gaze. Les résultats vont être visibles plus rapidement qu’avec les solutions conventionnelles telles que les pommades et les crèmes.

 

Le miel est également exceptionnellement efficace pour les affections respiratoires. Une étude bulgare sur presque 18 000 patients a montré qu’il améliore les bronchites chroniques, les bronchites asthmatiques, les rhinites chroniques et allergiques et les sinusites. C’est un traitement efficace dans le cas de coups de froid, de grippe, d’infections respiratoires et de système immunitaire affaibli en général. Alors que le sucre affaiblit le système immunitaire, un miel de bonne qualité le stimulera.

 

Voici quelques façons supplémentaires d’utiliser les pouvoirs guérisseurs du miel cru :

  • Brûlures : appliquez généreusement sur la partie brûlée. Il rafraîchira, soulagera et aidera à une guérison plus rapide sans laisser de cicatrices.
  • Énurésie : une cuillerée à café de miel avant d’aller au lit aide à la rétention d’eau et calme les peurs chez les enfants.
  • Insomnie : une cuillère à dessert de miel dans une tasse de lait chaud aide à dormir et fonctionne à merveille.
  • Hyperactivité : remplacez complètement l’utilisation du sucre blanc par du miel de qualité. Le sucre blanc est très stimulant et n’a aucune valeur nutritionnelle. Le miel apporte de l’énergie sans la stimulation excessive.
  • Congestion nasale : mettez une cuillère à dessert de miel dans une bassine d’eau chaude et inhalez les vapeurs après avoir placé votre tête au-dessus de la bassine et l’avoir recouvert d’une serviette. Très efficace ! 
  • Fatigue : dissoudre une cuillère à dessert de miel dans de l’eau chaude puis une fois refroidi, gardez au réfrigérateur. Le miel est principalement composé de fructose et de glucose, de sorte qu’il est rapidement absorbé par le système digestif. Le miel est stabilisateur naturel unique : les grecs anciens prenaient du miel pour l’endurance avant et comme reconstituant après les compétitions.
  • Nettoyant du visage : mélangez du miel avec une quantité égale de farine d’avoine et appliquez comme un masque de beauté. Laissez agir pendant une demi-heure puis lavez. Très bon nettoyant dans le cas d’acné et autres imperfections indésirables.
  • Digestion faible : mélangez du miel avec une quantité égale de vinaigre de cidre et ajoutez de l’eau selon votre goût. Ce mélange est aussi merveilleux pour les articulations et aide à la perte de poids.
  • Conditionneur pour les cheveux : mélangez du miel avec une quantité égale d’huile d’olive, appliquez sur la chevelure et couvrez avec une serviette chaude pendant une demi-heure puis lavez comme d’habitude. Nourrit les cheveux et le cuir chevelu. Vos cheveux n’auront jamais été aussi beaux !
  • Maux de gorge : laissez fondre et couler au fond de la gorge une cuillerée à café de miel. Adoucit les tissus enflammés.
  • Contre le stress : le miel mélangé à de l’eau est un calmant, équilibrant les hauts et les bas de l’humeur. Faites un mélange d’approximativement 25% de miel pour 75% d’eau pure.
  • Anémie : le miel est un excellent enrichissant du sang en augmentant la quantité de globules. Plus le miel est sombre, plus il est riche en minéraux.
  • Conservateur alimentaire : si vous remplacez le sucre par du miel dans vos gâteaux et biscuits, il se conserveront plus longtemps grâce aux propriétés antibactériennes du miel. Réduisez la quantité de liquide dans la préparation d’environ 1/5ème pour prendre en considération l’humidité qu’apporte le miel. 
  • Dans le biberon : 4 c. à café de miel dans la bouteille d’eau d’un bébé est un excellent calmant et est riche en vitamines. 

 

ATTENTION : ne donnez jamais de miel aux bébés de moins de 1 an ! La flore microbienne intestinale d’un enfant de moins d’un an est immature, elle ne lui permet pas une digestion suffisamment rapide des spores provenant de la bactérie Clostridium botulinum pour en empêcher la germination. Cette germination dans l’intestin permet la production d’une neurotoxine qui cause divers symptômes pouvant aller jusqu’à la mort de l’enfant. Les spores de Clostridium botulinum sont probablement transportées par les abeilles qui seraient en contact avec elles dans l’air, la poussière et le sol.

Le fait que le miel soit pasteurisé ou non, ne change rien car la pasteurisation ne permet pas la destruction de cette bactérie ni des spores et ne prévient donc pas les cas de botulisme infantile.

 

  • Ostéoporose : les recherches ont montré qu’une cuillerée à café par jour aidait à l’utilisation du calcium et pouvait prévenir l’ostéoporose, donc la consommation de miel n’est donc pas une mauvaise idée passé 50 ans.
  • Longévité: les personnes ayant vécu le plus longtemps dans le monde semblent avoir été des consommateurs réguliers de miel. Un fait intéressant, bien que non encore expliqué, est que les apiculteurs souffrent moins de cancer et d’arthrite que tout autre groupe professionnel dans le monde entier .
  • Migraine : faites dissoudre une cuillerée à dessert de miel dans un demi-verre d’eau chaude. Sirotez au début de la migraine et si nécessaire, répétez après 20 minutes. 
  • Conjonctivite : Dissolvez du miel avec dans une quantité égale d’eau chaude. Lorsqu’elle est refroidie, appliquez comme une lotion ou un nettoyant de l’œil.

 

Le miel cru peut cristalliser, certains en une semaine, d’autres seulement après plusieurs années.

Ce signe visuel indique que votre miel est vraiment pur et rustique. Acceptez ces particularités comme un gage de réelle authenticité mais si cela vous gêne vraiment, placez simplement votre pot de miel dans une casserole d’eau chaude (pas bouillante) et laissez-le jusqu’à ce qu’il soit redevenu liquide. 

Sur le même sujet voir cet autre article, plus ancien.

 

En dehors de ces qualités communes à tous les miels, selon leur variété et leur origine, chacun apporte ses propres spécificités.

 

Découvrez ici la gamme de miels crus haut de gamme de Ballot-Flurin.

Miel Coriandre 500

Des miels d’une qualité exceptionnelle et d’une finesse incroyable.

 

Nadège