Les 6 carences qui peuvent être à l’origine de votre fatigue chronique

6 carences responsables de la fatigue chronique

 

Le manque de sommeil et les excès alimentaires entraînent toujours de la fatigue plus ou moins prononcée. Il est donc normal d’être fatigué/e en cette période juste après les fêtes de fin d’année si vos soirées se sont prolongées et si vous avez mangé plus ou plus riche qu’habituellement.

Pour retrouver votre énergie rapidement ainsi qu’une bonne santé générale afin de ne pas succomber comme la majorité des gens aux virus hivernaux, rien de plus efficace qu’une détox. Et celle-ci peut être simple, rapide et  peu coûteuse. La meilleure que je connaisse parce qu’elle réunit tous ces critères est la détox à base de smoothies verts et de soupes vertes, comme en témoignent d’ailleurs ceux et celles qui l’ont expérimenté.

« Merci pour ce beau programme !! Cela fait plus d’une semaine que j’ai commencé, et j’en ressens les bienfaits. Il m’a permis de renouer avec le sens de l’alimentation, prendre le temps, me poser, mâcher, retrouver le goût des produits, me nourrir, avoir des repas réguliers, .. Plusieurs années de prises alimentaires « chaotiques », grignotage, produits « poisons » (fromage, pain, chocolat, sucreries, …), où j’avais toujours faim, où je n’étais jamais rassasiée, m’ont entraînée dans un rythme « yoyo ». J’avais pris quelques kilos, que j’essayais d’éliminer avec des mono-diètes, des jeûnes, qui en fait me frustraient et me faisaient replonger de plus belle dans la « gourmandise ».

Avec les menus proposés, je retrouve la satiété, et je me sens en forme !! Il a fallu la rupture d’une vertèbre lors d’une chute et donc l’immobilité, pour que je me reprenne en main. Cette détox me nourrit pleinement, d’autant que j’ai la chance de pouvoir acheter légumes et fruits au petits producteurs locaux et bio, quand ils ne proviennent pas de notre propre production. Ne pouvant plus momentanément exercer mon activité professionnelle dans les vignes, j’ai été aussi ravie d’apprendre le massage à sec, et en ressens tous les bienfaits. J’ai aussi plaisir à reprendre les douches écossaises !! Massage et douche donnent la pêche » !!  » ~ Béatrice 

 

En revanche, si vous étiez déjà fatigué/e avant les fêtes et qu’un nettoyage interne n’a rien changé (toujours s’assurer avant tout autre chose que votre corps n’est pas en surcharge toxinique), vous entrez alors dans la catégorie des personnes souffrant d’encéphalomyélite myalgique, plus couramment nommée « fatigue chronique » qui toucherait jusqu’à 30 millions de personnes dans le monde dont 150 000 à 300 000 personnes en France.

Mais sous ce nom barbare, pourrait se cacher tout simplement une carence en certains nutriments. C’est le sujet de l’article du Dr Amy Myers dont je vous propose la traduction ci-dessous. 

Traduction de l’article du Dr Amy Myers :

Si vous êtes épuisé/e jour après jour, même après une bonne nuit de sommeil, si vous avez du mal à respecter vos rendez-vous ou vos engagements avec des amis parce que vous avez à peine l’énergie de sortir du lit, vous souffrez peut-être de fatigue chronique.

La fatigue chronique est véritablement devenue une épidémie tellement il est devenu courant de se sentir fatigué tout le temps.

Toutefois, sachez qu’il n’est PAS normal de se sentir perpétuellement fatigué. En fait, une fois que vous avez éliminé l’hypothèse d’un foie engorgé ou d’une surcharge toxinique en ayant suivi un programme de nettoyage interne, si vous êtes toujours fatigué/e, il s’agit alors probablement d’un problème de santé sous-jacent.

La fatigue peut être le symptôme d’une maladie auto-immune ou d’autres problèmes de santé tels que l’anémie, les maladies cardiaques, le cancer, l’apnée du sommeil, la maladie de Lyme et la dépression.(1)

La fatigue extrême est également la principale caractéristique du syndrome de fatigue chronique (SFC).

Le SFC, également appelé encéphalomyélite myalgique (ME), affecte 2,5 millions d’Américains. C’est une maladie débilitante caractérisée par une fatigue extrême qui ne disparaît pas avec le repos et le sommeil. Ce n’est pas simplement le symptôme d’un autre problème de santé sous-jacent (tel que le cancer, une maladie cardiaque ou le lupus); d’un traitement (chimiothérapie ou radiothérapie, par exemple); ou d’une activité (comme le surentraînement sportif ou s’occuper d’un nouveau-né).

Le SFC est plutôt un problème de santé et un diagnostic en soi. En plus de la fatigue, les symptômes du SFC incluent une faiblesse musculaire, des douleurs, des maux de tête et une perte de mémoire.(2,3,4)

Je vois beaucoup de patients sur le spectre auto-immun qui souffrent de fatigue chronique. Avant mon diagnostic de la maladie de Graves, j’avais aussi de la fatigue, de l’épuisement et de l’insomnie. Je sais donc comment vous vous sentez. La bonne nouvelle est que je sais aussi comment vous pouvez améliorer votre santé et augmenter votre niveau d’énergie naturellement !

Saviez-vous que votre énergie est étroitement liée aux nutriments que vous consommez et que vous assimilez ? Lorsque des patients souffrant de fatigue et de problèmes liés me demandent de l’aide, je vérifie toujours les carences en éléments nutritifs, qui peuvent être la cause sous-jacente du problème.

La première étape consiste à déterminer quelles sont ces carences en éléments nutritifs. Ensuite, une fois que vous aurez découvert les causes profondes de ces carences, vous pourrez apprendre à les corriger pour retrouver votre santé et votre vitalité.

 

6 carences en nutriments entraînant de la fatigue

 

1. La vitamine B12 et les autres vitamines B

Votre corps a besoin de vitamines B pour les transformer en énergie. Si vous êtes carencé/e en vitamines du groupe B, votre mitochondrie – la centrale « électrique »de vos cellules – ne peut pas générer de l’énergie correctement. La carence en vitamine B12 est particulièrement fréquente et peut entraîner fatigue, faiblesse et manque d’énergie. La vitamine B12 est essentielle à la production de globules rouges et une concentration faible en vitamine B12 peut également entraîner une anémie. Bien que la carence en vitamine B12 soit beaucoup plus fréquente chez les végétariens et les végétaliens, elle peut arriver à tout le monde en raison d’un régime alimentaire pauvre en aliments riches en nutriments, d’une mauvaise assimilation (commune dans le cas d’infections intestinales telles que le SIBO) et d’autres problèmes de santé. (8,9)

 

2. Le magnésium

Le magnésium est un minéral puissant qui favorise la relaxation et la production d’énergie dans votre corps. Il est nécessaire pour stocker la molécule d’énergie ATP. Une carence en magnésium altère les voies énergétiques que votre mitochondrie utilise pour générer de l’ATP, et peut entraîner de la fatigue chronique, de la lassitude, de l’inflammation et des dommages par les radicaux libres.

La carence en magnésium affecte presque tout le monde. Si vous consommez trop d’aliments transformés, de sucre raffiné, de sel, d’alcool et de café, vos risques de carence sont encore plus importants. De plus, en raison de pratiques agricoles chimiques intensives, nos sols ne sont plus aussi riches en magnésium qu’autrefois, ce qui rend presque impossible la satisfaction de vos besoins en magnésium, même si vous mangez de vrais aliments entiers.

Pour cette raison, la plupart des gens peuvent profiter d’un supplément de magnésium de haute qualité. Toutefois, il est indispensable de le prendre en cas de fatigue ou de syndrome de fatigue chronique.(10,11)

 

 3. Les acides gras essentiels Oméga-3

Puisque votre corps ne peut pas produire les acides gras essentiels, vous devez manger de bons gras pour le nourrir correctement.

Malheureusement, le régime alimentaire occidental typique est :

  • riche en acides gras oméga-6 inflammatoires, en raison d’une abondance d’huiles végétales et d’aliments transformés,
  • pauvre en aliments oméga-3 anti-inflammatoires

Un déséquilibre entre les acides gras oméga-3 et oméga-6 peut entraîner de la fatigue et de l’inflammation et vous mettre sur la voie des maladies chroniques.(12,13)

 

4. La vitamine D

La vitamine D est essentielle pour la force musculaire et osseuse, ainsi que pour plusieurs autres fonctions corporelles importantes.

Des taux de vitamine D sous-optimaux peuvent entraîner une perte d’énergie et de la fatigue. La carence en vitamine D est particulièrement fréquente dans les endroits peu ensoleillés. Toutefois, si vous passez la plupart de votre temps à l’intérieur, il est probable que votre corps manque aussi de vitamine D, où que vous habitiez.

J’ai effectué des tests nutritionnels sur des milliers de patients et parmi ceux qui ne prenaient pas de supplément, pratiquement tous manquaient de vitamine D.(14,15,16)

 

5. Le fer

Le fer est essentiel à la création de globules rouges qui transportent l’oxygène dans tout votre corps.

Une faible teneur en fer peut entraîner une anémie. L’anémie se produit quand il n’y a pas assez de globules rouges dans le corps pour satisfaire ses besoins en oxygène ou si vos globules sanguins ne peuvent pas transporter suffisamment d’hémoglobine. La fatigue, la peau pâle et les cheveux ternes sont le premier signe d’anémie.

Si vous êtes exceptionnellement fatigué, il est important de faire vérifier votre taux de fer. Et, si vous êtes une femme, un athlète d’endurance, ou si vous avez une alimentation végétarienne ou végétalienne riche en aliments transformés, vos risques de carence en fer et d’anémie sont plus élevés.

Étant donné que trop de fer peut également être nocif, il est important de passer un test sanguin et de ne vous supplémenter que si votre taux de fer est sous-optimal. Manger des aliments riches en fer, est toutefois extrêmement important pour prévenir et inverser l’anémie.(17,18,19,20)

 

6. Le potassium

Le potassium est un minéral important qui contribue au bon fonctionnement de votre cœur, de vos nerfs et de vos muscles. Cela peut aider à améliorer la récupération musculaire et l’endurance.

De faibles niveaux de potassium peuvent entraîner de la fatigue, une faiblesse musculaire et un engourdissement. Vous pouvez avoir un faible taux de potassium en raison de transpiration excessive, de diarrhée, de vomissements, de prise d’antibiotiques ou de diurétiques ou encore à cause d’une maladie rénale (21,22).

Un problème que je constate chez beaucoup de mes patients est qu’ils consomment trop de sodium et pas assez de potassium. Bien que le sodium soit également important pour l’équilibre hydrique, ainsi que pour la fonction nerveuse et musculaire, une alimentation riche en aliments transformés apporte trop de sodium et pas assez de potassium. Il est important de conserver l’équilibre optimal de ces deux électrolytes grâce à un régime alimentaire riche en nutriments et à une supplémentation adéquate (23,24).

Les bananes, les patates douces, les melons et pastèques et le brocoli sont de bonnes sources de potassium.

 

 

Quelles sont les causes des carences nutritionnelles chez les personnes fatiguées?

Pour remédier aux carences en nutriments liées à la fatigue et retrouver votre énergie, vous devez vous attaquer à la cause fondamentale et cerner les raisons pour lesquelles vous manquez peut-être de ces nutriments. Examinons les raisons les plus courantes pour lesquelles mes patients souffrant de fatigue manquent souvent de ces nutriments essentiels.

Un régime pauvre en nutriments et inflammatoire

Si votre alimentation est riche en aliments transformés, en sucres raffinés et en farines blanches, vous manquez des nutriments dont votre corps a besoin pour créer une énergie durable et une santé optimale. Malheureusement, les pratiques de l’agriculture intensive ont privé notre sol de ses nutriments. A cause de l’agriculture moderne, 40% des sols utilisés dans le monde pour produire nos aliments ont été dégradés ou gravement appauvris en minéraux essentiels. Ainsi, même les aliments complets que vous consommez ne sont pas aussi riches en nutriments que ceux que consommaient vos grands-parents dans leur jeunesse.

Pour aggraver les choses, les aliments inflammatoires qui sont courants dans le régime alimentaire occidental typique, tels que le gluten, les produits laitiers, les céréales, les légumineuses, le sucre, les œufs, la caféine, les noix, les graines et les solanacées (tomates, aubergines, pommes de terre, baies de goji, paprika, piment, poivron, tabac …) peuvent entraîner la perméabilité de la paroi intestinale et ainsi une mauvaise absorption des nutriments ainsi que des problèmes de santé chroniques souvent associés à la fatigue. (26,27,28,29,30)

 

Un intestin perméable

Un régime alimentaire de mauvaise qualité, des toxines environnementales, certains médicaments et le stress peuvent entraîner la perméabilité de l’intestin.

Un intestin perméable signifie que de minuscules trous se développent sur la paroi de votre intestin et permettent aux particules alimentaires, aux bactéries, aux levures et aux virus de pénétrer dans votre circulation sanguine. Si votre intestin a des « fuites », votre corps ne peut pas absorber correctement les aliments, ce qui peut entraîner des carences en vitamines et en minéraux, une inflammation et de la fatigue (31,32).

 

Les infections intestinales

Les infections intestinales, telles que la prolifération en excès de Candida et la prolifération bactérienne dans l’intestin grêle (SIBO) peuvent nuire à l’absorption des nutriments.

La prolifération de Candida est l’un des problèmes les plus courants que je constate chez mes patients, en particulier chez ceux souffrant de fatigue chronique et de maladies auto-immunes. En petites quantités, votre corps peut bénéficier de Candida pour faciliter la digestion et l’absorption des nutriments. Cependant, quand il devient incontrôlable, il provoque une dysbiose intestinale, abîme la paroi de vos intestins et provoque des fuites intestinales, qui libèrent des toxines dans votre circulation sanguine et ouvrent la porte à toute une série de problèmes de santé, y compris la fatigue chronique.

Le SIBO survient lorsque les bactéries de votre intestin grêle se déséquilibrent et prolifèrent. La plupart des bactéries de votre corps sont censées se trouver dans votre gros intestin et votre côlon pour aider à décomposer les aliments, à synthétiser des vitamines et à éliminer les déchets. Cependant, lorsque ces bactéries se retrouvent dans votre intestin grêle, cela peut entraîner l’apparition du SIBO.(33).

Lorsque votre corps est envahi par le Candida, par le SIBO ou par d’autres infections intestinales, telles que le virus d’Epstein-Barr ou la maladie de Lyme, cela entraîne un déséquilibre de la microflore, une absorption des nutriments compromise, des problèmes de digestion, un système immunitaire affaiblit et d’autres problèmes de santé dont la fatigue chronique est un symptôme majeur.

 

Les mutations génétiques

Le MTHFR et d’autres mutations génétiques courantes peuvent réduire la capacité de votre corps à convertir les nutriments en leur forme active via la méthylation, notamment les vitamines B, le folate et la choline.

Pendant ce temps, les mutations de la VDR peuvent entraîner une carence en vitamine D (34). Ceci est important car, comme je l’ai mentionné ci-dessus, la vitamine D peut augmenter votre niveau d’énergie, c’est pourquoi il est si énergisant de passer du temps au soleil ! (35)

 

Comment prévenir ou surmonter les carences nutritionnelles liées à la fatigue

La bonne nouvelle est que les carences nutritionnelles liées à la fatigue peuvent être corrigées.

Vous pouvez rétablir des niveaux optimaux d’éléments nutritifs essentiels en améliorant votre alimentation, en prenant des suppléments ciblés et en vous attaquant aux causes sous-jacentes de vos carences. En suivant ces étapes, vous pouvez nourrir votre corps, reprendre des forces et créer une santé et un bien-être optimaux.

 

Ayez une alimentation riche en nutriments

Obtenir vos nutriments par le biais des aliments est la meilleure méthode et la première étape nécessaire pour corriger les carences. 

Pour soutenir votre énergie et vaincre la fatigue, mangez beaucoup de ces aliments:

  • pour les vitamines B: légumes à feuilles vert foncé/verdures, légumes racines 
  • pour le magnésium: légumes à feuilles vert foncé/verdures, algues, figues, avocats, bananes
  • pour la vitamine D : spiruline, champignons sauvages, pollen d’abeille
  • pour les acides gras Oméga-3 : graines et huile de lin, graines et huile de chia, graines et huile de chanvre 
  • pour le fer : algue Klamath, légumes à feuilles vert foncé
  • pour le potassium : bananes, patates douces, concombre, épinards, oranges, abricots

 

Réparer votre intestin

Une alimentation riche en aliments complets est essentielle.

Toutefois, si vous avez un intestin perméable, cela ne suffit souvent pas, ce qui peut compromettre la capacité de votre corps à digérer et à absorber ces nutriments.

Comme je le dis toujours, « Vous n’êtes pas ce que vous mangez, vous êtes ce que vous digérez et absorbez ! »

Réparer votre intestin va réduire l’inflammation et améliorer votre capacité à absorber correctement les nutriments. Vous pouvez ainsi récupérer votre énergie et vivre la vie que vous voulez, qu’il s’agisse de jouer avec vos petits-enfants, de voyager dans un pays étranger ou tout simplement de pratiquer un passe-temps que vous avez laissé tomber !

 

Ajouter des suppléments de haute qualité

La triste vérité est que la combinaison de nos sols pauvres en nutriments, de notre environnement toxique et de la vie moderne très stressante rend très difficile le recours exclusif aux nutriments contenus dans les aliments pour atteindre une santé optimale. Des suppléments de haute qualité peuvent aider à combler les lacunes et vous fournir les nutriments dont votre corps a besoin pour maintenir son énergie toute la journée.

Je recommande les suppléments suivants à toute personne cherchant à éliminer la fatigue, à inverser une maladie auto-immune et autres maladies chroniques et à atteindre une santé optimale.

  • Un complexe multi-vitaminé : la prise quotidienne d’un complexe multi-vitaminé de haute qualité est la pierre angulaire d’une santé optimale. 
  • de la vitamine D: comme la plupart des gens ne reçoivent pas suffisamment de vitamine D par le biais du soleil, il est essentiel de prendre un supplément de vitamine D.
  • des vitamines du groupe B
  • des Oméga 3: lors de la sélection d’un supplément d’oméga-3, il est important que vous choisissiez une source fiable qui vérifie, par l’intermédiaire d’une tierce partie, que son produit ne contient pas de mercure détectable.
  • du fer: étant donné que des taux élevés de fer peuvent entraîner des problèmes de santé, assurez-vous de les vérifier avant de prendre un supplément. 

 

Maintenant que vous comprenez quelles carences en éléments nutritifs peuvent être à l’origine de votre fatigue, quelles en sont les causes fondamentales et comment les corriger, vous avez le pouvoir de retrouver votre santé.

Vous pouvez vaincre la fatigue chronique et retrouver votre vitalité en adoptant un régime alimentaire riche en nutriments, en réparant votre intestin, en guérissant vos infections et en prenant les bons suppléments. Enfin, vous aurez l’énergie nécessaire pour vivre la vie que vous voulez et que vous méritez!

 

Note personnelle :

L’auteur de cet article, Amy Myers, n’est pas végétalienne ni végétarienne et bien qu’elle n’encourage pas particulièrement à la consommation de produits animaux, elle ne préconise pas non plus une alimentation exclusivement végétale. Elle conseille donc de trouver les nutriments manquants comme les acides gras Oméga-3, le fer, le magnésium, les vitamines D et B en partie dans les produits d’origine animale.

Pour avoir étudié depuis quelques années les travaux du Dr Brian Clement, du Dr Gabriel Cousens et du professeur T. Campbell (entre autres) et avoir moi-même expérimenté l’apport de ces nutriments par le biais des végétaux, je peux affirmer que dans la majorité des cas, il est tout à fait possible de se supplémenter ou de ne pas avoir de carence avec des produits exclusivement végétaux.

La preuve avec le fer dont j’ai été carencé toute ma vie depuis mon enfance, alors que je consommais viande rouge, abats, boudin et lentilles, jusqu’à ce que j’adopte une alimentation végétale très riche en verdures foncées par le bais principalement des smoothies verts et la consommation d’algue du lac Klamath.

J’insiste à nouveau sur le fait que la première mesure à prendre si vous souffrez de fatigue chronique, avant d’en déduire que vous avez une carence en nutriments, est de vous assurer que votre foie n’est pas engorgé ou que votre corps n’est pas en surcharge toxinique.

Une surcharge toxique fatigue énormément, même si vous vous assurez de consommer tous les nutriments dont vous avez besoin et en quantité suffisante car votre corps n’est alors plus en mesure de les assimiler correctement. Si vous ne nettoyez pas votre corps intérieurement en tout premier traitement, en suivant un protocole précis et efficace, tous les autres efforts que vous pourriez faire (comme d’acheter des compléments alimentaires) seront inutiles ou très peu efficaces.     

 

J’espère que ce nouvel article vous aura apporter quelques éclaircissements sur votre fatigue et vous aidera à y mettre un terme.

Prenez soin de vous,

Nadège

 

Références

  1. https://www.mayoclinic.org/symptoms/fatigue/basics/causes/sym-20050894
  2. https://www.mayoclinic.org/diseases-conditions/chronic-fatigue-syndrome/symptoms-causes/syc-20360490
  3. https://www.womenshealth.gov/a-z-topics/chronic-fatigue-syndrome
  4. https://solvecfs.org/what-is-mecfs/
  5. https://www.health.harvard.edu/mind-and-mood/could-a-vitamin-or-mineral-deficiency-be-behind-your-fatigue
  6. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21865568
  7. https://www.spectracell.com/media/uploaded/2/0e2019149_265fullpaper2000altmedrevnutritionalstrategiesfortreatingchronicfatiguesyndrome.pdf
  8. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/10643223
  9. https://www.health.harvard.edu/mind-and-mood/could-a-vitamin-or-mineral-deficiency-be-behind-your-fatigue
  10. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20388094
  11. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22364157
  12. http://pennstatehershey.adam.com/content.aspx?productId=107&pid=33&gid=000035
  13. http://citeseerx.ist.psu.edu/viewdoc/download?doi=10.1.1.329.375&rep=rep1&type=pdf
  14. https://www.tandfonline.com/doi/abs/10.3109/02813432.2010.505407
  15. https://www.nejm.org/doi/full/10.1056/nejmra070553
  16. http://www.bioone.org/doi/abs/10.1071/CP15072
  17. https://www.health.harvard.edu/mind-and-mood/could-a-vitamin-or-mineral-deficiency-be-behind-your-fatigue
  18. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18498676
  19. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20542038
  20. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12936958
  21. https://pdfs.semanticscholar.org/812c/a0a06f8b3a0dd26567cfbe194ccaf6d036af.pdf
  22. http://www.nrcresearchpress.com/doi/abs/10.1139/y91-037#.W5wDBuhKg2w
  23. https://www.heart.org/-/media/data-import/downloadables/pe-abh-why-should-i-limit-sodium-ucm_300625.pdf
  24. https://www.consumerreports.org/cro/news/2011/07/new-dangers-of-too-much-salt-and-too-little-potassium/index.htm
  25. http://www.globalopportunitynetwork.org/report-2017/soil-depletion/
  26. https://www.health.harvard.edu/blog/nutritional-psychiatry-your-brain-on-food-201511168626
  27. http://www.apa.org/monitor/2017/09/food-mental-health.aspx
  28. https://celiac.org/celiac-disease/understanding-celiac-disease-2/child-mental-health/
  29. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3641836/
  30. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5691702/
  31. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22109896
  32. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/28588585
  33. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2890937/
  34. https://rarediseases.info.nih.gov/diseases/10953/mthfr-gene-mutation
  35. https://www.ncl.ac.uk/press/articles/archive/2013/04/vitamindproventoboostenergyfromwithinthecells.html