L’encens et la myrrhe : évocateurs de Noël… et de guérison !

Entendre ces deux mots « encens » et myrrhe » c’est avoir immédiatement à l’esprit (du moins dans nos cultures chrétiennes…) l’image des trois rois mages apportant leurs présents à l’enfant Jésus ! Et ces présents, précieux à l’époque sans aucun doute, nous sont toujours accessibles à l’heure actuelle alors que nous avons des informations précises sur leurs qualités.

Three king. Three wise men with gifts. Engraving style. Vector illustration.

  

Il est certain que ces « rois mages », dont le nom anglais utilisé par certains me semble plus juste : « wise men » signifiant « hommes sages », connaissaient les qualités de ces produits. Un enfant à la naissance a parfois souffert de son passage vers l’air libre et peut présenter des bleus et contusions que la myrrhe, par exemple, saura efficacement atténuer.

Ces deux huiles essentielles sont de plus en plus mises en avant pour toutes sortes de pathologies, et en particulier le cancer, c’est pourquoi je vous traduis ci-dessous ce qu’en a dit le Dr Josh Axe lors des entretiens organisés par T.T.A.C. en 2014 :

 

Dr Josh Axe : L’huile essentielle d’encens – Si vous regardez les recherches de nos jours, c’est probablement l’huile essentielle la plus puissante si pas le supplément le plus puissant, à mon avis, quand on en vient aux traitements naturels du cancer.

Ty : Qu’est-ce qui dans l’encens le rend si bon ?

Dr Josh Axe : L’encens est très riche en un composé nommé Boswellia ou acide boswellique. Il est hautement anti-inflammatoire. C’est aussi un antioxydant très puissant. Il y a des études – il y a actuellement une étude venue de Grande-Bretagne récemment, montrant que l’huile d’encens est efficace pour réduire les tumeurs, qu’elle est efficace contre le cancer des ovaires, le cancer du colon et le cancer du sein. L’encens Boswellia est une substance très puissante pour combattre et traiter le cancer
L’une des choses les plus incroyables sur l’encens c’est que son huile essentielle est faite de composés moléculaires très, très petits. 
Presque tout le monde sait ceci dans le traitement du cancer, à savoir que la chimiothérapie n’est efficace pour aucune sorte de cancer du cerveau parce qu’elle ne peut pas traverser la barrière sanguine du cerveau contrairement à l’huile d’encens. Les composés de cette dernière sont si petits qu’ils peuvent traverser cette barrière et commencer à réduire cette inflammation neuronale.

Je vais vous raconter une histoire incroyable. Je donnais une causerie récemment et une personne est venue me voir à la fin, après avoir parlé des huiles essentielles et elle m’a dit « Je veux -je peux- confirmer ce que vous dites sur l’huile d’encens. Mon mari avait été diagnostiqué pour une tumeur au cerveau il y a six ans et on lui donnait trois mois à vivre. Nous nous sommes tournés vers l’huile d’encens, en l’utilisant chaque jour. Nous l’avons diffusée dans la maison. Nous l’avons frottée au-dessus de sa bouche. Cela fait six ans et il est toujours vivant, et nous croyons vraiment que c’est grâce à l’utilisation de l’huile d’encens. » 
Mais, oui, regardez les études médicales. C’est efficace contre Alzheimer. C’est efficace contre toutes les sortes d’inflammation du cerveau et encore une fois quatre études distinctes montrent que c’est efficace pour traiter le cancer.

Ty : Allison Huish a été diagnostiquée pour un cancer du cerveau à l’âge de 13 ans et elle a utilisé l’huile d’encens pour se soigner. Voici sa stupéfiante histoire :

Allison Huish : Je suis sortie de la salle d’attente environ une heure plus tard pour voir ma mère qui venait de raccrocher le téléphone en larmes, et elle me dit « Allison, tu as une tumeur du tronc cérébral. »
Je ne savais pas trop ce que ça signifiait. Vous savez, à 13 ans, je venais juste d’intégrer le lycée quelques semaines auparavant. Mais j’ai su à ce moment-là que ma vie allait être différente.
Nous sommes allées immédiatement voir mon médecin, un neurologue pédiatre, et il expliqua à mes parents ce qu’était cette tumeur. Il s’agissait en fait d’une tumeur du tronc cérébral, un astrocytome pilocytique, d’environ la taille d’un œuf et qui se trouvait sur le tronc cérébral. Le jour suivant on m’a programmé une chirurgie d’urgence et ils ont pu supprimer environ la moitié de la tumeur.
C’était très intéressant. Mon médecin m’a dit « mange autant de calories que tu le peux… tu peux manger des pizzas, de la crème glacée » parce que j’étais très maigre « juste prends des calories, quelles qu’elles soient. » 
Mais, dans nos recherches, nous avons appris combien la nutrition était importante. J’avais besoin d’apporter de bonnes calories à mon corps pour le soutenir dans le gain de poids, pour soutenir les cellules afin que je fonctionne mieux. Ensuite nous avons fait des recherches sur ce qu’il fallait faire. Bien sûr, beaucoup de gens nous poussaient à aller voir le radiologue et à aller dans cette direction. Ma mère et moi, nous sommes allées voir le radiologue et encore à ce jour, je me revois assise dans cette salle avec les sentiments que je ressentais.

Ty : Quels étaient-ils ?

Allison Huish : Il faisait très froid. Très froid. Ce n’était pas ce que je voulais faire et en fait j’ai quitté le rendez-vous et j’ai pris la main de ma mère et je lui ai dis « Maman, ce n’est pas, ce processus n’est pas pour moi. » Et elle m’a dit qu’elle avait la même sensation.

Mais nous avons quitté le rendez-vous du radiologue en sachant « que nous avions besoin d’autre chose » et c’est là que nous avons été dirigées vers les huiles essentielles. Elles sont apparues dans une quantité de nos recherches. Nous avons noté combien les huiles essentielles faisaient des choses incroyables. Il y a des études médicales montrant ce qu’elles font.

En particulier, avec ces huiles essentielles nous avons été vraiment attirées vers l’huile essentielle d’encens. J’adore l’huile essentielle d’encens, une huile très puissante. Je pense qu’il y a une raison pour qu’elle soit appelée « or liquide » ou pourquoi c’est l’une des huiles qui a été offerte à l’enfant Jésus. C’est une huile très précieuse.

Ty : Dans la bible les rois mages ont donné à l’enfant Jésus l’encens et la myrrhe. Il se peut qu’ils ne lui faisaient pas seulement des cadeaux précieux, ils lui donnaient des médicaments.

Dr Josh Axe : Oh absolument, oui. Quand vous entendez l’histoire des trois rois mages apportant à l’enfant Jésus l’or, l’encens et la myrrhe, je me souviens qu’il y a des années et des années je ne comprenais pas vraiment… Chacun sait ce qu’est l’or, la plupart des gens ne réalisent pas ce que sont l’encens et la myrrhe, mais ceux-ci étaient les deux sources principales de soins médicaux à l’époque.

L’encens en fait, au moment de la naissance de Jésus, devait être utilisé parce que si vous regardez les bébés juste après la naissance, ils sont souvent contusionnés et quelquefois c’est une expérience traumatisante. Donc on devait les frotter avec l’huile essentielle d’encens, qui en fait aide à diminuer l’inflammation et le gonflement.

C’est aussi efficace pour soutenir et protéger le système immunitaire. S’il était exposé à différents types de pathogènes à cette époque, l’huile d’encens protège réellement le corps, et donc, absolument, Ty, l’huile d’encens était utilisée. C’était plus que simplement une agréable odeur, c’était un médicament biblique.

L’encens était utilisé avec quelque chose appelé l’huile d’onction sainte, qui contenait en fait de l’huile essentielle de myrrhe, alors quand beaucoup de gens entendent encens ils pensent aussi myrrhe. La myrrhe est référencée plus de 160 fois dans la bible.

Frankincense dhoop with essential oil

La myrrhe était aussi… -en fait il y a eu une étude dans le Journal of Food and Chemistry and Toxicology récemment qui a trouvé que la myrrhe, l’huile essentielle référencée dans la Bible était efficace dans le traitement du cancer.

Ty : Vraiment ? OK, parce que c’était ma prochaine question. Qu’en est-il de la myrrhe ? On a l’encens et la myrrhe, donc les deux sont des médicaments. Les deux ont des parfums suaves.

Voici quelque chose d’intéressant que nous a dit le Dr Sunil Pai l’année dernière :

Dr Sunil Pai : Ce que nous recherchons ici c’est qu’historiquement l’or pourrait être une référence au curcuma, curcuma ou curcumine qui est une part du curcuma. Mais le curcuma était vendu et coûtait plus cher que l’or à cette époque. C’était au moment de la Route du commerce des Épices. Nous l’avons toujours surnommé l’épice d’or.

Dr Josh Axe : Vous pouvez absolument le constater, cet endroit du Moyen Orient utilise le curcuma de nos jours dans les traitements du cancer. Et nous pouvons parler d’un ensemble puissant : encens, myrrhe et curcuma.

Ty : Oui, on a un trio ici.

Dr Josh Axe : Oh oui. Mais si vous regardez quelque chose comme la myrrhe elle est puissante parce qu’elle agit par l’hypothalamus sur le foie. Elle réduit l’inflammation du foie et équilibre les hormones.

Ce qui arrive souvent c’est que les cancers sont liés aux estrogènes. Ce que fait la myrrhe c’est qu’elle soutient le corps… Si les gens ont entendu parler de l’indole-3 carbinol, les bénéfices des indoles, dans les fruits et légumes.

Ty : Brocoli, non ?

Dr Josh Axe : Ça fonctionne de façon similaire, mais d’une façon encore plus puissante pour aider à libérer le corps d’un excès d’estrogènes ou xénoestrogènes  qu’on trouve dans le soja, les plastiques et la paraffine de nos jours. Elle aide réellement à détoxifier le foie et aussi à stimuler un antioxydant très important nommé glutathion, qui aide à la détoxification. C’est la façon dont l’huile essentielle de myrrhe aide à combattre le cancer.

L’une des choses que j’ai fait faire à mes patients, y compris à ma mère, c’est de fabriquer à la maison un onguent et une lotion pour le corps avec de l’encens et de la myrrhe. A la base, elle prend dix gouttes d’encens, dix gouttes de myrrhe, avec un peu d’huile de coco et de beurre de karité et fabrique son propre onguent-maison, et s’enduit le corps entier avec. Vraiment, ces huiles – et c’est la grande chose au sujet de ces huiles- ont été utilisées en aromathérapie. Ces minuscules composés pénétrant le corps, protègent le corps. Ils luttent contre le cancer. Ils font des choses incroyables.

Tous mes patients, et ma mère comme je l’ai mentionné, prennent ces huiles essentielles et tout particulièrement les enduisent dans la zone autour du cou. Quand vous les mettez sur le cou et à la base de la tête vous respirez constamment ces composés bénéfiques.

Ty : Donc, vous ne les absorbez pas seulement à travers la peau, vous les respirez aussi.

Dr Josh Axe : Absolument. Et c’est un bon point. Votre peau est votre plus grand organe et c’est pourquoi, c’est une chose stupéfiante au sujet des huiles essentielles. Nous avons parlé de l’encens et de la myrrhe. D’autres huiles essentielles, comme la lavande et le santal sont aussi incroyables dans la lutte contre le cancer.

Beaucoup de produits qu’utilisent les gens aujourd’hui, les lotions corporelles, les maquillages, les hydratants, les shampoings, les conditionneurs, sont bourrés de carcinogènes. Ils sont bourrés de parabènes, de phtalates et de Sodium Lauryl Sulfate et de tous ces produits chimiques différents qui provoquent le cancer, alors que si les gens faisaient leurs propres produits d’hygiène à la maison avec des huiles essentielles ils lutteraient contre le cancer.

Allison Huish : Alors utilisez une quantité d’huiles. J’utilise une quantité d’huile d’encens. J’utilise aussi l’huile de girofle.

Ty : Comment les utiliseriez-vous ? Les avalez-vous ou les enduisez-vous sur votre peau ?

Allison Huish : Oui.

Ty : Ou pratiquez-vous l’aromathérapie ? Comment faites-vous ça ?

Allison Huish : Vous savez quoi ? C’est vraiment intéressant comment nous l’avons fait. Je l’ai fait là où était ma cicatrice. Mais je ne sais pas quelle a été son efficacité parce que le crâne est très épais. Mais, une façon dont je l’ai fait fut probablement la plus efficace c’est que je mettais toujours une goutte d’encens sur ma langue et mettais ma langue sur mon palais. Je le faisais environ toutes les deux heures parce que je m’imaginais que « c’était probablement le chemin le plus rapide pour aller jusqu’au tronc cérébral sans interférer avec des os ou autre chose. »

Ty : Et il y avait aussi une quantité de vaisseaux sanguins là, aussi, pour l’absorber.

Allison Huish : Mmm, une quantité, tout simplement une quantité. Ce qui arriva fut simplement incroyable. J’ai commencé à retrouver la santé plutôt rapidement. Comme je l’ai dit, je commençais le lycée quand j’ai été diagnostiquée juste trois semaines plus tard. Je suis rentrée à la maison et commencé à retrouver la santé après mon opération. J’ai été capable de retourner à l’école le semestre suivant. C’était plutôt incroyable.

Ty : C’est rapide pour une tumeur au cerveau.

Allison Huish : Vous savez quoi ? C’est intéressant. Je suis restée à l’hôpital environ une semaine et demie. La plupart des gens y sont pour six semaines. Mais dès que j’ai eu cette tumeur nous avons commencé une bonne nutrition, nous avons commencé les huiles essentielles et j’ai eu une guérison remarquable qui a demandé environ trois ans.

Cela a pris environ trois ans durant lesquels j’allais le voir (le neurologue). Mais à chaque fois que j’allais le voir,ça s’améliorait. Ça n’était pas spectaculaire, pas du jour au lendemain. C’était un processus lent, graduel, mais cela a pris trois ans. Je me souviens le moment où j’ai vu mon neurologue et qu’il m’a dit « Vous n’avez plus de tumeur. Elle s’est complètement désagrégée. »

Ty : Wouah. Qu’avez-vous ressenti à ce moment-là ?

Allison Huish : Vous savez quoi ? Les mots ne peuvent pas le décrire. C’était juste un énorme soulagement émotionnel. J’avais prié et j’avais souhaité que ma tumeur disparaisse et je pensais « J’ai besoin d’une autre chance de vivre. »

Alors quand ces mots ont été prononcés, ce fut revigorant. C’est comme si on me donnait une nouvelle vie. Je voulais aller à l’Université. Je voulais devenir diététicienne. Je voulais raconter mon histoire aux gens. Quand j’ai entendu ces mots, c’était comme « c’est arrivé ! »

Ty : Et vous aviez 16 ans alors ?

Allison Huish : C’est ça environ, oui, à 16/17 ans c’est arrivé. Et depuis ma santé n’a pas cessé de s’améliorer.

Ty : Wouah. Quelle histoire inspirante d’Allison et de la façon dont elle s’est guérie de son cancer du cerveau avec les huiles essentielles…

 

NOTE : Il est évident qu’il est absolument conseillé de n’utiliser que des huiles essentielles Bio ou Naturelles, de même pour les supports utilisés pour les onguents et préparations maison : huile de coco et beurre de karité.

Colette