L’antibiotique naturel que vous devriez consommer en automne

 Raisin noir

 

Reconnu comme un nutriment de longévité qui confère au vin rouge des avantages incroyables sur la santé cardiaque, le resvératrol continue à être largement étudié pour ses applications dans le traitement du cancer, du diabète et même de l’inflammation chronique.

Plusieurs laboratoires pharmaceutiques ont déjà tenté de copier la molécule de resvératrol et de la transformer en un « médicament miracle » qui serait breveté et vendu avec des marges bénéficiaires énormes !

Ce précieux nutriment se trouve en quantité intéressante dans la peau des raisins (et dans leurs feuilles !) entre autres mais aussi dans d’autres aliments comme le cacao cru et et les mûres blanches.

Cela ne veut toutefois pas dire que vous devez prendre des suppléments de resvératrol ou consommer en excès les aliments en contenant. Comme nous l’avons souvent dit sur ce blog, le mieux est souvent l’ennemi du bien.

En effet, les suppléments de resvératrol contiennent entre 150 et 300 mg de resvératrol soit l’équivalent de 50 à 150 l de vin rouge dans une seule gélule !!! Il est bien évident que votre corps n’est pas constitué pour recevoir une telle dose d’un seul nutriment en une seule fois ! Sinon il me semble évident que si cette dose était celle dont nous avions besoin, la nature se serait chargée de nous l’apporter.

Donc ne commencez pas à manger des quantités astronomiques de raisin ou encore pire de cacao (qui, d’autre part, est un stimulant très puissant car riche en théobromine) sous prétexte qu’ils sont riches en resvératrol.

En revanche, vous pouvez profiter de ce que la nature met si généreusement à votre disposition et en consommer plus que d’ordinaire puisque de saison, mais de manière raisonnable.

 

Et puisque c’est la saison du raisin, je vous propose la traduction d’un texte de Mike Adams, qui peut nous interpeller concernant ce fameux resvératrol et comment s’assurer d’en consommer suffisamment pour bénéficier de ces atouts :

 

Vous avez probablement entendu parler du Resvératrol, un antioxydant miracle trouvé dans la peau des raisins et dans quelques autres aliments et qui est lié à la baisse de risques des maladies cardiaques et à la baisse des effets du vieillissement. A la différence des autres antioxydants tels que les anthocyanes, qui donnent aux myrtilles leur couleur et sont partie intégrante du fruit, les plantes produisent le resvératrol seulement en réponse aux attaques de champignons ou de bactéries.

C’est exact… le resvératrol est un antibiotique et un antifongique naturel. Ceci signifie que plus une plante est exposée aux champignons et aux bactéries, plus elle va produire de resvératrol .
Si le raisin est aspergé de façon répétitive avec des fongicides synthétiques -et le raisin est parmi les cultures les plus traitées chimiquement de nos jours- le contenu en resvératrol du fruit sera plus bas.

C’est pourquoi manger du raisin « conventionnel » aspergé avec des fongicides -ou boire du vin non biologique- ne fournit pas beaucoup de resvératrol

Alors tous ces gens clamant que le vin rouge est un « médicament » peuvent avoir complètement tort si le vin est fait avec des raisins arrosés de fongicides.

Ce seul point doit être suffisamment stimulant pour acheter seulement des raisins et du vin biologiques, parce que le resvératrol peut aussi aider à maintenir une programmation saine dans la mort des cellules, et ainsi conjurer le cancer.

Le Resvératrol transforme en fait l’expression des gènes dans votre corps, permettant à vos cellules de mieux résister au cancer, aux maladies cardiaques et à beaucoup d’autres états dégénératifs.

Des études ont également montré que le resvératrol peut rendre la chimiothérapie plus efficace contre les tumeurs, affaiblir les virus y compris la grippe et le Sida, contrer les effets d’un régime très gras et augmenter la résistance physique. Peut-être miraculeusement, les suppléments de resvératrol s’avèrent allonger la vie des levures, des vers et même des poissons.

Je suis un ardent défenseur du resvératrol. C’est l’un de mes quatre principaux « suppléments », qui comprend les acides gras Oméga-3, la vitamine D et l’astaxanthine.

Le resvératrol a probablement l’une des activités nutritionnelles les plus importantes que vous puissiez trouver en ce moment. Vous trouverez des centaines de citations scientifiques appuyant les informations contenues dans ce rapport (en anglais) sur le resvératrol.

 

 

NOTE : Victoria Boutenko, la papesse des smoothies verts aux États-Unis et qui a si gentiment préfacé notre livre « Les incroyables vertus des smoothies verts », avait signalé quelque part qu’il y avait aussi du resvératrol dans les feuilles de vigne… donc mettez de belles feuilles dans vos smoothies verts (mieux quand elles sont jeunes et tendres) ou dans vos jus verts (elles peuvent être alors plus matures…et coriaces).

Les-incroyables-vertus-des-smoothies-verts

 

 

Smoothie vert raisin – avocat 

  • la chair d’1/2 avocat
  • 1 pomme
  • 1 belle poignée de raisin frais
  • 2 poignées de feuilles d’épinards
  • Quelques feuilles de vigne non traitées (facultatif)
  • 300 à 500 ml d’eau selon la texture plus ou moins épaisse que vous souhaitez obtenir

 

Mixez tous les ingrédients dans votre blender jusqu’à obtention d’une texture la plus lisse possible.

Consommez de suite ou conservez au frais dans un contenant adapté.

 

Petits rappels pour bien digérer votre smoothie :

  • Prenez le temps de mastiquer chaque bouchée et de l’insaliver. La digestion commence dans la bouche où sont sécrétées des enzymes spécifiques nécessaires à une digestion optimale.
  • Si vous êtes d’une constitution plutôt Vatta (en médecine ayurvédique), le cru peut être plus difficile à digérer pour vous. Cependant, vous pouvez quand profiter de ses bienfaits en ajoutant de l’eau chaude (pas bouillante) aux ingrédients de votre smoothie pour mixage. Il pourra également vous être bénéfique d’ajouter un peu de curcuma et de gingembre, frais ou en poudre.

Voir aussi cette vidéo : Pourquoi vous ne digérez pas votre smoothie vert.

 

Les grains de raisin ont généralement des pépins que même le plus puissant des blenders peut ne pas complètement mixer. Le résultat, c’est que cela peut gâcher quelque peu la texture et le plaisir gustatif de ce smoothie. A vous de voir.

La solution, si cela vous gêne vraiment, est de passer votre raisin à l’extracteur de jus. Vous ajouterez le jus obtenu dans le bol de votre blender, aux autres ingrédients. La teneur élevée en sucre du raisin sera équilibrée par la présence des fibres des autres ingrédients et par la chlorophylle.

Si vous n’avez pas d’extracteur, il vous suffira de mixer au blender les grains de raisin, éventuellement avec un peu d’eau, puis de filtrer à travers une passoire fine, une étamine ou un sac à lait.

 

En dehors de la saison du raisin (relativement courte), certains autres fruits sont également très riches en resvératrol. Notamment les mûres blanches, qui ont l’avantage d’être très agréables à manger une fois séchées.

Leur goût très doux évoquant un peu le miel, les rend très faciles à intégrer dans toutes sortes de préparations comme :

 

Je les apprécie particulièrement dans mes chocolats crus maison. Elles se marient vraiment bien avec le cacao cru. Cela me permet de ne pas ajouter de sucrant dans la pâte de chocolat ou très peu. L’équilibre est parfait !

Mûres blanches 

Colette

 

P.S. : Réinitialisez-vous avant les fêtes (et économisez 50%) !

Mon programme de 4 Semaines d’Alimentation Vitalisante en Automne inclue tout ce dont vous avez besoin pour reprendre de bonnes habitudes et retrouver de l’énergie tout en vous détoxifiant en douceur. C’est une formidable opportunité de vous retrouver et de renforcer votre système immunitaire avant les fêtes. Cliquez ici pour commencer pour seulement 99€. 

 Bannière pub 4 semaines