La vitamine B12, le mode alimentaire… et l’avis de Victoria Boutenko

 

Les avis fleurissent et divergent en ce qui concerne cette fameuse Vitamine B12 dont le manque peut causer de sérieux problèmes. Des rumeurs diverses et variées pointent souvent les végétaliens comme étant la population qui serait la plus exposée à cette déficience… ce qui semble pour le moins douteux puisque certains autres affirment, preuves à l’appui, que les carnivores sont, sinon plus du moins tout autant, touchés par ce problème. La cause de ce mystère resterait donc encore à déterminer, et chaque « spécialiste » y va de sa version.

Victoria, femme concrète et objective s’il en est, habituée à remettre en cause les diktats et à expérimenter sur le terrain ce qui nécessite des preuves, a émis récemment un avis en la matière qui a été publié sur son blog :

 

Si vous avez récemment entendu Victoria elle a pu partager plus en détail ses théories sur la Vitamine B12. Je souhaitais poster cette réponse de Victoria parce que je pense qu’elle est intéressante et nous recevons beaucoup de questions régulièrement sur ce sujet. Quelques-uns pourront trouver matière à controverse dans la réponse de Victoria, cependant veuillez garder à l’esprit que ceci est très court, qu’elle n’a pas encore tiré de conclusions scientifiques officielles  et que cette réponse est une observation issue de sa propre expérience.

QUESTION: Où les végétaliens trouvent-ils leur B12 ?

VICTORIA: La vitamine B12 est le seul nutriment que nous ne pouvons pas retirer des plantes. Il y a quantité de recherches en cours concernant la B12. L’USDA (Département Agriculture des Etats-Unis) recommande de trouver cette vitamine dans les produits animaux. Beaucoup de végétaliens (vegan) et crudivores prennent des suppléments de vitamine B12. Le Dr Vivian V. Vetrano et d’autres médecins en hygiène naturelle signalent que la vitamine B12 est fabriquée par des bactéries dans l’intestin.

Comme vous pouvez le voir il y a beaucoup de confusion et d’informations contradictoires sur ce sujet important. Dans le même temps, la déficience en B12 peut être dangereuse pour la santé humaine.

J’ai ma propre théorie sur la vitamine B12, basée sur mon expérience de crudivore végétalienne durant plus de 15 ans, et sur mon observation des régimes végétariens et végétaliens. Je crois que la nature fournit deux sources principales de vitamine B12. Une source est un circuit digestif sain avec une flore bactérienne normale. La seconde est l’alimentation animale, ce qui ne signifie pas nécessairement que nous ayons à consommer de la viande, du poisson ou des produits laitiers. Je prévois d’organiser plus de recherches et probablement de publier un livre sur ce sujet.

Je crois que le fruit biologique quand il est mûri sur la tige ou sur l’arbre fournit la vitamine B12. Je n’ai aucun doute sur le fait qu’un tel fruit puisse contenir une quantité significative d’œufs d’insectes, qui sont connus comme une source riche de B12. Quand vous rapportez à la maison des fruits du marché fermier durant l’été, vous avez peut-être remarqué des mouches à fruits qui éclosent rapidement et se multiplient, devenant une nuisance dans votre cuisine. D’où viennent-elles ? Pas de votre mobilier ! Elles viennent des fruits mûris sur l’arbre.

Malheureusement, la plupart des producteurs cueillent leurs fruits plusieurs mois avant qu’ils soient mûrs. D’autres appliquent d’énormes quantités de pesticides qui réduisent largement les chances des insectes de déposer leurs œufs sur les fruits. Les œufs des insectes sont si minuscules que vous devez avoir un microscope puissant pour les voir. Par conséquent, je pense que vous pouvez toujours vous considérer comme végétalien (vegan), ou mieux encore utiliser le terme « végétalien conscient« .

En association avec le Dr Miven Donato, nous sommes en train de conduire une étude pilote avec un groupe de volontaires qui ont des déficiences en B12. En pratiquant un test MMA (acide methylmalonique), qui est considéré comme le plus approprié pour la B12, nous déterminerons si les gens peuvent trouver la B12 à partir de fruits biologiques mûris sur l’arbre. Pour le moment, vous pouvez prendre des suppléments si vous en avez besoin, et j’espère que vous profiterez tout particulièrement de fruits mûris sur l’arbre.

 

Comme pour tout ce qu’entreprend Victoria, cela a pour moi un « sens » et j’attends avec intérêt les résultats de cette expérimentation.

Colette