Guérir du zona avec l’alimentation crue

Si vous êtes à la recherche de solutions pour guérir d’un zona, voilà qui pourrait vous donner une piste et vous confirmer qu’il n’est jamais trop tard pour faire les changements qui vont transformer votre vie !

C’est ce que l’on peut apprendre en lisant ce témoignage reçu par Jinjee Talifero du site The garden Diet.

Je suis devenue crudivore à 42 ans parce que je souffrais terriblement à cause d’une douleur chronique venant d’un zona. Mon neurologue m’avait dit que je ne serais jamais débarrassée de cette souffrance. Je considérais la vie comme finie et alors, dans une dernière tentative pour retrouver ma santé, je devins crudivore. Un mois plus tard, ma douleur avait diminué de manière conséquente. Aujourd’hui à 53 ans, je parais en avoir 38 dans mes vêtements et 28 sans eux !!! Je n’exagère pas. Et le mieux c’est que je vis sans douleur et pleine de vie et d’énergie.

Mes exercices sont très simples : j’utilise mon trampoline tous les jours, parfois avec de légers poids, je fais un peu de yoga et mène simplement une vie riche en activités comme passer l’aspirateur dans toute la maison, monter les escaliers, marcher, randonner, ne pas regarder la télévision, etc… Rien de bien sensationnel !

La clé est de rester collée à mon alimentation crue, biologique, qui inclut religieusement deux jus / smoothies verts par jour, essayer de ne pas manger trop dans la semaine, parfois apprécier de plus grandes quantités le week-end ou pendant les vacances (ainsi vous ne vous sentez jamais privé) mais toujours revenir aux légumes et fruits crus le jour d’après ! Cette nourriture parle vraiment pour elle-même, vous transforme et vous fait revenir à l’époque de votre jeunesse, ou presque.

 

L’observation de Jinjee : Toutes les femmes crudivores de la cinquantaine ou plus,  à qui j’ai posé la même question (quelle est votre mode de vie ?) et j’ai demandé à beaucoup, ont ça en commun : un niveau d’activités élevé et/ou une pratique sérieuse du yoga et des boissons vertes quotidiennement que ce soient des jus verts, des smoothies verts ou les deux.

 

Ceci n’est qu’un témoignage et pas la preuve absolue que tout zona sera guéri en faisant les changements dont il est question. Il ne s’agit là que d’un témoignage visant à vous ouvrir à d’autres possibilités et d’autres pistes que celles que vous avez peut-être eu jusque-là. Toutefois, il semble que cela tombe sous le sens que d’adopter ce mode de vie ne peut que faire du bien à votre corps et entretenir une bonne santé !

Nadège

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer