Glace cerise chocolat, crue vegan

 

Glace cerise chocolat 3

 

Hier, j’ai été prise d’une envie subite d’un petit encas dans l’après-midi. Mais je n’avais envie de rien de trop lourd ni de trop sucré.

Bref une barre énergétique ne me tentait pas. Et il faisait chaud, j’ai donc eu plus envie d’une glace que d’un gâteau cru (aussi délicieux soit-il) ou tout autre chose un peu dense.

Je garde toujours des fruits coupés dans le congélateur, aussi bien pour préparer des smoothies que pour toute autre préparation. L’avantage du congélateur c’est qu’il permet de conserver longtemps les fruits qui n’ont qu’une saison très courte et donc de pouvoir en profiter toute l’année et de varier les plaisirs gustatifs, surtout l’hiver lorsque le choix est plutôt limité, en tout cas en France métropolitaine.

Le déshydrateur a aussi cet avantage. Sauf que dans le cas présent, les fruits séchés/déshydratés n’auraient pas convenu, ayant perdu toute leur eau.

J’ai eu la chance de recevoir un gros cageot de cerises en début de saison. Cela a pris un certain temps à tout dénoyauter mais j’apprécie maintenant énormément le temps que j’y ai consacré !

J’avais donc tout sous la main pour me faire une délicieuse glace crue, sans produits laitiers et sans soja, en moins d’une minute.

Pour 1 ou 2 portions selon votre appétit ou votre gourmandise :

 

Placez tous les ingrédients dans le bol de votre blender (le Blender Biochef est parfait pour cette quantité, je n’utilise d’ailleurs presque plus que lui !) et mixez jusqu’à obtention d’une texture lisse et onctueuse. Vous aurez peut-être besoin de mélanger un peu, une ou deux fois pendant le mixage, selon si vos fruits sont tous congelés ou pas.

Vous pouvez ajouter une petite poignée d’éclats de fèves de cacao cru une fois que vous aurez transvasé la glace dans les bols en mélangeant rapidement.

Autre variante : si vous aimez l’association, vous pouvez également ajouter un peu de menthe haché très finement à la fin. C’est délicieux !

Si vous ne mangez pas tout d’un coup, vous pouvez conserver le reste au congélateur plusieurs jours, voire semaines sans problème.

 

*Je profite des bananes très ou trop mûres pour les éplucher, les couper en morceaux et les congeler, étalées sur une plaque. Une fois congelées, je les range dans une boite ou un sac congélation au congélateur.

** Vous pouvez aussi faire cette glace avec une purée d’oléagineux de votre choix (de préférence crue pour une meilleure valeur nutritionnelle) et un peu de cacao en poudre (cru également c’est toujours mieux mais évidemment pas indispensable)

Cette recette permet également de proposer un dessert si vous avez des invités et que vous n’aviez rien prévu pour conclure le repas (peut-être parce que, comme chez nous, vous ne prenez plus de dessert !).

 

J’en profite pour vous rappeler la promotion en cours chez Market’veg sur les nouilles de kelp en sachets de 453 g (10% de réduction jusqu’au 14 juillet minuit ou jusqu’à épuisement du stock). Elles se conservent très bien tant que le sachet n’est pas ouvert et leur DLUO va jusqu’en novembre 2017.

De quoi faire quelques réserves à prix très avantageux !

Nadège

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer