Fruits : peut-on consommer pépins, noyaux et peau ?

Quelques lignes pour compléter l‘article d’hier au sujet des fibres dans l’alimentation.
En effet, une lectrice a très justement écrit pour demander comment couper le noyau de l’avocat (ce qu’elle ne parvenait pas à faire…) puisqu’il y est indiqué qu’il peut être consommé avec profit, à condition comme pour beaucoup de végétaux de ne pas en accumuler la consommation, il deviendrait alors toxique.

(En bonus : aux Antilles on lui attribue des qualités aphrodisiaques, que vous pouvez toujours vérifier ! Quant aux indiens d’Amérique ils l’utilisaient, de même que la peau du fruit, contre la dysenterie et la diarrhée).
Sa légère amertume est due à ses tanins. Il est riche en antioxydants, contient des acides gras et est une bonne source de fibres solubles qui aident à faire baisser le cholestérol et à améliorer le fonctionnement cardiaque.

 Voici quelques images pour indiquer la manière très facile de le couper :

AVOCAT - Coupe noyau 1 - P5080432 Couper l’avocat dans le sens inhabituel de la largeur en appuyant fermement  : rassurez-vous l’effort est léger !

AVOCAT - Coupe noyau 2 - P5080434
Les deux moitiés obtenues

 
AVOCAT - Coupe noyau 3 - P5080436
Le noyau est prêt à être mis dans le blender avec les autres éléments
 
Si vous sortez le noyau pour le couper, vous serez devant une mission impossible : il se sauvera et vous échappera sans cesse !
 

Les noyaux qui sont faits de bois (pêches, abricots, mangue…) ne sont évidemment pas recommandés à la consommation  : un peu durs à assimiler !

Résultat de recherche d'images pour "noyau de mangue"

En asie, les noyaux du Durian se mangeraient cuits, comme des patates douces…

Résultat de recherche d'images pour "noyau de durian"

Quant aux pépins de pomme dont vous avez sans doute entendu dire ici ou là qu’ils étaient toxiques (ils contiennent un peu d’arsenic), vous pouvez sans problème les ajouter dans vos smoothies en utilisant le fruit entier (surtout si celui-ci est bio évidemment).
A petites doses (ce qui est le cas dans un smoothie) ces pépins participent à la destruction des cellules cancéreuses.

Si la pomme a des fibres insolubles qui ne « lient » pas l’ensemble de la boisson, les pépins et la peau contiennent de la pectine (un liant) qui a aussi des propriétés décontaminantes des métaux lourds et du césium (expériences faites sur des enfants de Tchernobyl où il s’est avéré que la pectine de pomme était plus efficace que les algues -spiruline-  pour cette décontamination).

De même pour les pépins des poires que vous pouvez laisser et introduire dans le blender avec le reste du fruit.

En ce qui concerne les pépins de citrons : attention, non pas qu’ils soient toxiques mais ils vont rendre amère toute votre préparation. Peut-être pas immédiatement, mais au bout d’une heure vous risquez de vous demander quel est ce goût amer dans votre smoothie.  Donc : soit vous les épépinez soigneusement, soit vous utilisez du citron vert, ou lime, (il devient jaune lorsqu’il murit !) qui ne contient jamais de pépins.

Quant à la peau des fruits, vous pouvez également l’ajouter avec profit à vos boissons,  elle très riche en nutriments : mais uniquement quand ces fruits sont bio. S’ils sont de culture conventionnelle : Attention ! C’est l’endroit où se concentrent tous les traitements effectués…
J’ai un jour entendu un spécialiste de la question dire que dans l’idéal il faudrait ôter 3 à 4 mm de peau sur les pommes pour espérer les débarrasser d’une bonne partie de tous les produits qui leurs ont été « infligés » (jusqu’à 40 traitements au cours de leur vie).

 

La peau des mangues peut également être consommée (dans un blender, sinon vous aurez un peu de mal !), mais elle aussi uniquement si elle est de culture bio.

La seule réserve à son sujet concerne les personnes qui auraient eu un problème avec l’urushiol qui est un toxique se trouvant dans la famille des anacardiaceae (sumac, lierre grimpant…) et qui provoque des allergies de la peau (dermatites). La peau de la mangue contient, faiblement, cette substance.

 

Colette