Fromage frais aux herbes ou « cream cheese »… vegan/végétalien (sans soja)

Ce cream-cheese-là ou fromage frais ne doit rien à nos amies les vaches ni à tout autre animal dont l’homme a pris l’habitude d’utiliser le lait pour son plaisir au moins autant (sinon plus) que pour se nourrir !

Fromage d'amandes ail et fines herbesFromage d’amandes frais aux herbes


Il s’agit d’une recette totalement végétale et déjà ancienne puisqu’elle était enseignée par Ann Wigmore (qui la nommait « almond cream » soit « crème d’amandes« ) dans ses centres de santé. Rien n’est plus simple à préparer. Toutefois il faut auparavant disposer de Réjuvelac*. Cette « boisson » fermentée est également très simple à faire et comme pour beaucoup de préparations culinaires, elle est plus longue à expliquer qu’à réaliser ! Je ne peux que vous suggérer de l’essayer au moins une fois pour comprendre sa simplicité. Vous pouvez aussi visionner cette vidéo.
* Si vous n’en avez pas il faudra le remplacer par des probiotiques (qui permettront la fermentation).

Ce réjuvelac vous permettra de réaliser des recettes délicieuses (et même une sorte de « champagne » rosé qui peut faire une excellente boisson festive !) comme ce fromage frais dont je vous parle aujourd’hui : un régal que vous pourrez consommer nature, en version salée comme ici ou bien sucrée.

Les quantités dépendent de vous ! En effet, voici ce qu’il suffit de faire :

  • Faites tremper des amandes entières pendant environ 24 heures. Enlevez la peau*.
  • Mettez ces amandes** dans le blender.
  • Couvrez de réjuvelac jusqu’à environ 1 à 2 cm au-dessus du niveau des amandes.
  • Mixez jusqu’à obtenir une crème parfaitement lisse.
  • Versez cette crème dans un récipient.
  • Laissez reposer à température ambiante pendant 4 à 5 heures (je la laisse toute la nuit).

* Après ce trempage il est tout-à-fait possible de retirer la peau sans difficulté, mais vous pouvez aussi pour aller plus vite amener de l’eau à proche ébullition, tremper les amandes dans cette eau pendant quelques secondes et les passer immédiatement sous l’eau froide avant de retirer les peaux.

** Vous pouvez aussi utiliser d’autres oléagineux (Noix diverses ou graines) de votre choix.

Vous découvrirez à la fin de ce processus un merveilleux fromage frais ! Toutefois vous pouvez aussi consommer ce mélange avant la mise en fermentation, le produit (délicieux !) sera simplement différent et ressemblera à une sorte de crème fraîche.

Il ne vous reste plus après le temps de fermentation qu’à assaisonner ce « fromage » à votre goût. Dans ma proposition du jour c’est avec un peu d’ail, de sel, de poivre et des herbes aromatiques fraîches finement hachées (ce dont vous disposez : persil, estragon, menthe, coriandre… au choix). Si vous n’utilisez pas tout d’un coup vous pouvez conserver le reste dans un petit pot de verre couvert,  pendant 4 à 5 jours au réfrigérateur.

Vous pouvez utiliser cette crème d’amandes : nature sur une soupe énergétique, un smoothie vert aux légumes ou aux fruits, ou assaisonnée sur des crudités ou comme trempette/dip… son usage est infini.
Et si vous souhaitez un fromage plus ferme : vous pouvez mettre le mélange obtenu après mixage dans un sac à lait, accrocher celui-ci pour égouttage avec un récipient sous le sac pendant 4 ou 5 heures (ou même un peu plus). Ensuite soit vous utilisez immédiatement le produit obtenu, soit vous le conservez au réfrigérateur dans un pot en pressant bien pour chasser les poches d’air.

NOTE : Ann Wigmore donne cette recette, avec tous les autres « basiques » du mode de vie qu’elle préconisait pour conserver ou retrouver la santé, dans ce petit livre : Rebuild Your Health: With High Energy Enzyme Nourishment (dont je ne connais pas hélas de version française).

 

Colette