Faites vos fromages-maison, végétaux et crus… (Vidéo)

Pour tous les fromage…o…oliques qui n’imaginent pas devenir « vegan » à cause de leur addiction au fromage, quelques tests dans le monde des fromages végétaux pourraient leur ouvrir de nouveaux horizons !
Vous pourrez déjà vous essayer à cette recette, si vous n’avez encore jamais goûté ce type de plat. Simplissime, cette fabrication vous tentera peut-être :

 

 

Les fromages végétaux, simples à réaliser, sont une merveilleuse alternative aux produits laitiers, tant au niveau gustatif qu’au niveau nutritionnel.Toute une déclinaison de saveurs est possible (tout comme avec les produits laitiers !), avec l’expérience et la curiosité du cuisinier.

Toutefois avant de parvenir à des créations tout-à-fait personnelles, il est possible désormais de trouver sur Internet, dans des livres de « crusine » de plus en plus nombreux, dans des vidéos (comme celles de Cherie Soria, mais qui sont en anglais) des quantités d’inspirations attrayantes.

Recette de la vidéo :

1 – Choisir :

- soit uniquement des amandes ou autre oléagineux (des graines également comme graines de tournesol ou de courges)
- soit un mélange avec noix de macadamia ou noix de cajou pignons de pin, ou noix du Brésil, etc…

(des noix « blanches » si vous préférez un fromage de couleur blanche !)

Toujours tremper les oléagineux durant quelques heures avant utilisation !
Sans ce trempage certaines personnes ne les tolèrent d’ailleurs pas du tout.

2 – Deux tasses d’amandes (à faire tremper avant utilisation)

Ajouter le liquide à niveau ou environ 1 cm ou 2 au-dessus des amandes
Mixer le tout.

3 – Si mélange fait avec Rejuvélac : c’est prêt pour la fermentation.

Si mélange fait avec de l’eau : ajouter le probiotique choisi ou laisser fermenter naturellement à chaleur ambiante durant quelques heures (surveiller)

Entre 1/4 et 1 c. à café de probiotiques pour 2 tasses d’amandes

Quantité selon la qualité et la force des probiotiques choisis : les tester !

Vous trouverez plusieurs marques dans votre magasin Bio.

 4 – Les oléagineux étant mixés avec l’eau :

ajouter alors les probiotiques et mixer à nouveau quelques secondes.

5 – Le mélange obtenu est versé :

- soit dans un petit panier à trous couvert d’une toile à fromage (genre tissu à compresses) ou d’un sac à lait (ou filtre à jus) et posé -en le surélevant- sur une assiette ou un plat qui récupèrera le « petit lait » ;

- soit dans un sac à lait qui sera suspendu au-dessus d’un récipient qui récupérera le « petit lait »

afin d’égoutter ce fromage, plus ou moins longtemps (selon consistance souhaitée).

6 – Vous pouvez laisser fermenter (sans poids, ni pot d’eau au-dessus) pendant 3 à 5 heures.

Ensuite vous mettez sur le dessus le « poids » choisi et laissez s’égoutter le fromage (de préférence au frigo… si vous ne voulez pas obtenir un fromage trop fort en goût).

Cet égouttage peut durer jusqu’à 8 heures : vous vérifiez si le résultat vous convient.

 

NOTE : Voir ici une autre utilisation de ce fromage.

Autre explication de ce fromage (type « cream-cheese » ou fromage frais) ici.

 

Colette