Équilibrez vos hormones avec ces deux recettes (vidéo)

Aujourd’hui, je vous propose deux recettes élaborées par le Dr Ritamarie Loscalzo, chiropracteur, nutritionniste, certifiée en acupuncture, en herboristerie et en alimentation vivante et spécialiste en rééquilibrage des hormones. Elle est également formée à la méthode Heartmath (cohérence cardiaque) qui permet de réduire de manière significative le stress, facteur indispensable à prendre en compte pour retrouver un fonctionnement hormonal normal.

Le Dr Ritamarie Loscalzo est donc pour nous, une thérapeute comme on les aime, une sorte de couteau suisse de la thérapie qui prend en compte l’être humain dans son ensemble pour le ramener à la santé. Nous nous intéressons à ses travaux depuis le tout début de notre blog, il y a plus de 11 ans maintenant et avons traduit plusieurs de ses articles dont le passionnant « Comment prendre soin de sa thyroïde naturellement » (en trois parties – initialement traduit en 2010 sur notre ancien blog ici).

Avant de faire appel à des compléments alimentaires ou autres plantes, le Dr Ritamarie utilise d’abord l’alimentation vivante pour équilibrer ce qui ne l’est plus. Ses recettes sont donc toujours destinées à prendre soin de votre santé générale bien sûr, mais surtout à retrouver un fonctionnement normal de votre système hormonal ou à le maintenir en équilibre.

Elle privilégie donc une alimentation pauvre en sucre (même en sucre de fruits) qui fait une place quotidienne aux algues comme vous allez pouvoir le découvrir dans ces deux recettes de salades vraiment délicieuses.

Dans ces salades vous retrouverez notamment comme ingrédients :

  • les choux (chou blanc, chou-fleur) excellents pour la santé générale et que le Dr Ritamarie ne considère absolument pas gênants (contrairement à ce qui est souvent dit sur les crucifères) pour la thyroïde. Si vous avez lu l’article dont je vous parle ci-dessus, vous saurez que les études ont été faites sur des extraits de crucifères (donc des quantités difficiles à atteindre avec une alimentation normale),
  • les algues excellentes pour la santé de la thyroïde notamment et qui équilibrent de toute façon l’effet « soit-disant » goitrogène des choux. Le Dr Ritamarie Loscalzo, recommande une consommation régulière de kelp en poudre, particulièrement riche en iode. Elle remplace d’ailleurs assez souvent le sel par du kelp en poudre. TOUTEFOIS, le kelp est à consommer avec modération. Donc idéalement vous en ajouterez régulièrement, voir quotidiennement, à votre alimentation mais en toutes petites quantités. 1/4 de c.à café de kelp en poudre par jour est largement suffisant et préférable à une grosse quantité une fois par mois.

 

Retrouvez ces recettes en vidéo en bas de page.

 

Salade Carotte-Chou-Wakamé

(pour 3 à 8 personnes selon que vous mangiez cette salade en repas principal ou en entrée)

  • 3 carottes
  • 1/2 chou blanc
  • 12 g de Wakamé sèche (ou d’Aramé ou de spaghettis de mer)
  • 1 gousse d’ail écrasée
  • 1 morceau de 0,5 cm de racine de gingembre frais
  • 1/2 c.à café d’huile de sésame (ou autre huile de bonne qualité
  • Sel (facultatif – à ajouter à la toute fin après avoir mélangé la salade, les algues étant déjà un peu salées)

Faites tremper la Wakamé dans de l’eau pure ou minérale pendant quelques minutes.

Pendant ce temps, râpez les carottes et hachez très finement le chou à la main ou avec un robot-ménager. Gardez de côté les gros morceaux de carottes et de chou qui resteraient. Ils serviront pour la deuxième salade.*

Versez les légumes dans un grand saladier.

Égouttez la Wakamé en prenant soin de récupérer l’eau de trempage, très nutritive, que vous pourrez conserver au frais en attendant de vous en servir pour ajouter dans vos soupes ou dans vos sauces à la place de l’eau « simple ».

Ajoutez la Wakamé dans le saladier.

Râpez finement la racine de gingembre (le Microplane est juste parfait pour cela) et ajoutez à la salade.

Ajoutez l’huile et l’ail.

Mélangez soigneusement en massant les légumes afin de les attendrir et de bien répartir l’assaisonnement. Ils seront ainsi non seulement mieux imprégnés des saveurs mais également plus tendres à mâcher, une longue mastication étant indispensable à une assimilation optimale des nutriments.

Ajustez l’assaisonnement si besoin en ajoutant un peu de sel de qualité.

Cette salade se conservera très bien au frais jusqu’à 4 jours.

 

Note : si vous n’appréciez pas du tout les algues mais que vous aimeriez quand même profiter de leurs nombreux bienfaits, vous pouvez les remplacer par des nouilles de kelp. De saveur neutre, elles sont riches en calcium et en iode.

 

Salade multicolore, sauce carotte-sésame

(pour 2 à 6 personnes selon que vous mangiez cette salade en plat principal ou en accompagnement)

  • 1/2 Romaine hachée finement
  • 2 branches de céleri hachés finement
  • 1/2 botte de radis coupés en lamelles
  • 1/4 de chou rouge haché finement
  • 1/2 concombre coupé en lamelles ou en dés (laissez la peau s’il est bio ou non traité pour un apport supplémentaire en chlorophylle)
  • 1/2 poivron rouge coupé en cubes
  • 1 ou 2 belles fleurettes de chou-fleur haché
  • 2 c. à soupe rases de purée de sésame bio (idéalement crue ou crue et activée)
  • les restes de carottes et de chou blanc de la salade précédente (ou 1 carotte moyenne et un petit morceau de chou blanc)*
  • le jus d’un citron
  • 1 gousse d’ail ou de 1/2 c. à café d’ail en poudre (plus si vous aimez)
  • 0,5 cm de racine de gingembre frais ou 1/2 c. à café de gingembre en poudre (plus si vous aimez)
  • 1/4 de c. à café de kelp en poudre
  • eau
  • Quelques olives noires ou violettes (type Kalmata)**

 

Une fois que les légumes sont tous coupés / hachés à la main ou avec un robot-ménager, mélangez-les tous dans un grand saladier.

Mixez les ingrédients de la sauce (purée de sésame, jus de citron, ail, gingembre, kelp en poudre, restes de carotte et de chou) avec un petit peu d’eau, jusqu’à obtention d’une texture la plus lisse possible.

Ajustez l’assaisonnement si besoin. Vous pouvez ajouter un peu d’eau si la sauce vous semble trop épaisse ou de carotte pour l’adoucir encore. La carotte apporte du sucrant mais moins qu’un sucre concentré / transformé ou que les dattes.

Servez la salade avec la sauce à part. Vous pouvez garnir de quelques olives, elles se marient très bien avec les saveurs de cette salade et de sa sauce !

 

La sauce se conservera plusieurs jours au frais dans un contenant bien fermé. La salade (sans la sauce) pourra se conserver 2/3 jours.

 

* Si vous n’avez pas assez de morceaux de carotte et /ou de chou ou si vous ne préparez pas ces deux salades en même temps, utilisez 1 carotte et un petit morceau de chou pour faire la salade. Astuce : lorsque vous faites des légumes râpés et qu’il vous reste de gros morceaux non râpés, si vous ne pouvez pas les utiliser de suite, conservez-les au congélateur pour un jus ou ce genre de sauce.

** Les olives vertes ne sont pas mûres.

 

 

Bon appétit !

Prenez soin de vous,

Nadège