Eau toxique : votre source de vie vous rend-elle malade ?

Filling glass with tap water. Modern faucet and sink in home kitchen. Man pouring fresh drink to cup.

 

Votre source de vie est peut-être ce qui vous rend malade.

L’eau propre et l’air pur sont les nécessités de base pour la vie. Malheureusement, nous vivons dans un monde affligé par les abus environnementaux, l’avidité industrielle et la négligence gouvernementale. La contamination environnementale nous rend malade et diminue notre espérance de vie.

Lorsque les toxines dans l’air et dans l’eau s’accumulent dans notre corps, la maladie suit.

La nature insidieuse de la toxicité rend les choses encore pires. Les patients et les praticiens de santé échouent souvent à relier les points entre la toxicité environnementale et le déclin de la santé. 

La médecine moderne classique se concentre uniquement sur le traitement des symptômes, ce qui est bien moins efficace que de s’attaquer à la cause sous-jacente. Si vous souffrez d’une maladie chronique et ne faites pas de progrès malgré vos soins, cela peut-être votre eau*.

 Pensez-y. Nous utilisons l’eau des douzaines de fois par jour. Nous lavons avec, nous nous baignons dedans, nous la buvons, nous préparons notre nourriture avec. Elle nous soutient et ironiquement, elle nuit à notre santé.

La plupart des eaux potables aux Etats-unis** ont été contaminées par du fluor, du chlore et des métaux lourds, des produits industriels chimiques et pharmaceutiques. Malheureusement, ces composants dangereux augmentent en volume et en toxicité. Vous pouvez même ne pas savoir qu’ils sont là parce que beaucoup sont invisibles, sans odeur et sans saveur.

 

Comment est-ce que ces polluants nous rendent malades ?

Ils attaquent et endommagent notre ADN, altère la capacité du foie à éliminer les toxines du corps, dégradent la fonction immunitaire et perturbent la communication du système endocrinien (les hormones).

Ces effets biologiques fraient le chemin au développement du cancer et à de nombreux autres problèmes graves de santé. Par exemple, l’arsenic, un polluant retrouvé couramment dans l’eau, est associé au cancer du foie, des poumons, des reins, de la vessie et de la peau. Le chlore et la chloramine, un sous-produit du chlore, sont connus pour augmenter le risque de cancer de la vessie et de cancer rectal et sont classés comme des carcinogènes de classe B. Malheureusement, ceci n’est que le sommet de l’iceberg.

Aujourd’hui, beaucoup de personnes se battant contre des problèmes de santé graves épuisent leurs ressources financières en achats de suppléments et autres traitements mais échouent à toucher l’une des causes sous-jascentes de leur maladie : l’eau contaminée !

Votre corps ne peut pas se soigner ou se détoxifier efficacement si vous buvez de l’eau contaminée. Dans un effort de réduire leur exposition, des millions de consommateurs achètent des filtres d’entrée de gamme. Le problème avec ces appareils c’est qu’ils ne sont pas capables d’éliminer toute la large variété des contaminants trouvés aujourd’hui dans les eaux publiques. Une protection optimale requiert un système de filtration à barrières multiples qui peut éliminer même la plus petite particule.

Lorsqu’il s’agit de filtres à eau, il n’y a pas de réponse unique. Différents contaminants demandent différentes technologies de filtration. Faites vos recherches et pesez le pour et le contre de vos options.

Avant d’investir dans un appareil de filtration, discutez avec un spécialiste expérimenté de la qualité de l’eau qui pourra évaluer vos besoins et vous guider vers une solution adaptée.

 

(Traduction d’un article du Dr Roy Speiser, extrait du magazine de l’Institut Hippocrate)

 

* Les émotions sont également une autre cause sous-jacente éventuelle de vos problèmes de santé. 

** Il en est de même pour la France.

 

Autre article de notre blog qui pourrait vous intéresser :

 

Nadège