Crème crue de shiitakés (vidéo)

Les shiitakés sont presque devenus des incontournables pour ceux qui recherchent des aliments pouvant leur apporter le plus d’avantages nutritionnels et même thérapeutiques… mais dans cette recette vous pourrez, évidemment, les remplacer par les champignons de votre choix.Crème de shiitakés

Ici l’intérêt nutritif est largement soutenu par le plaisir gustatif !
Cette crème/soupe est un véritable délice, pour qui aime les saveurs crémeuses évidemment (ce qui est mon cas…). Mais pour ceux qui n’apprécient pas trop ce « gras », il serait possible de remplacer le liquide utilisé (lait d’amandes) par un jus de légumes
de leur choix (carottes+céleri branche pourrait être intéressant), et je suis sûre que le résultat serait également délicieux.

Passons maintenant à la recette :

Vous pouvez cliquer sur le logo « You Tube » à droite en bas de l’écran pour accéder directement à la version Youtube.

 

Ingrédients (pour 3 -ou largement 4 !- portions) :

- 150 à 200 gr de champignons (Shiitakés frais ou séchés  -à préférer de qualité biologique- que vous pouvez remplacer par des champignons de Paris)
- 70 à 75 cl de lait d’amandes (à faire avec amandes et eau mixés, puis filtrage à travers sac à lait)
- 3 tiges de céleri branche
- 1/4 d’oignon jaune ou 1/2 oignon rouge
- 3 gousses d’ail
- 2 c. à soupe de jus de citron
- 1 c. à soupe de tamari (ou un bon sel)

Quand votre lait d’amandes est prêt, vous mettez tous les ingrédients dans un blender et mixez jusqu’à consistance crémeuse.

Ajustez les assaisonnements à votre palais.

NOTE : Vous pouvez aussi si vous préférez faire légèrement chauffer votre crème après mixage (attention à ne pas dépasser une température supportable au doigt pour conserver toutes les qualités des ingrédients !), ou utiliser pour le mixage un lait d’amandes que vous aurez préalablement chauffé.

Garnissez votre crème de shiitakés soit avec une herbe aromatique hachée, soit avec quelques champignons grossièrement hachés que vous aurez réservés.

Dégustez !

Shiitakés(D’après une recette de Tanya Mayer)

Colette