Comment grossir ? Ne plus souffrir de sa minceur…

Ce sujet paraît presque irréel tellement nous sommes tous conditionnés à penser « obésité » lorsqu’il est question de problème de poids. Ce fléau qui, telle une pandémie, se répand à travers les nations considérées comme favorisées économiquement. Pourtant il existe toute une frange de la population qui se désespère de ne pouvoir grossir un peu et est saturée des remarques régulièrement assénées par ceux qui lui veulent du bien, telles que « tu es sûr(e) que tu n’es pas malade ? ».

Gros - maigrePour traiter ce thème j’ai trouvé intéressant de traduire des extraits de l’article écrit par Pete Vincent * dans le n° d’automne 2008 du magazine GET FRESH :

Toute la question du poids se réduit souvent à parler de l’apparence des gens. Dans cet article je souhaite traiter le sujet un peu différemment et amener les gens à penser plus profondément. Après tout, le poids est plutôt le symptôme de problèmes surgissant de l’intérieur.

Alors que plus de la moitié des adultes de pays développés sont dangereusement obèses, quelques-uns se débattent avec le problème opposé : ils sont scotchés au Sud de leur poids de santé plutôt qu’au Nord. Je peux sympathiser avec ceci parce que j’ai toujours été mince et cela m’a pris 13 années dans la RAF à manger et à boire pour aller de 70 Kg jusqu’à 95 Kg.  Ceci, bien sûr, n’a fait aucun bien à ma santé et j’ai su que je devais faire quelques changements dans mon mode de vie. J’étais un pompier de 32 ans, 1,95 m… et 96 Kg quand j’ai commencé ma poursuite vers le 100% cru.

Ma santé s’est améliorée et mes niveaux d’énergie et d’endurance grimpaient peu à peu. En une année je n’avais pas seulement perdu le poids que j’avais gagné, mais j’étais beaucoup plus mince que je ne l’avais jamais été et chacun autour de moi était convaincu que j’étais malade. Ceci est un problème très commun parmi ceux qui deviennent crudivores.

Cependant, un facteur important à garder à l’esprit et que, avec l’obésité qui a atteint des proportions d’épidémie dans le monde occidental, et avec le fait que presque tous souffrent d’une pathologie liée à un sérieux problème d’overdose de protéines et/ou de graisses, nous avons oublié ce à quoi ressemblait « être normal ». Alors si vous pensez que l’alimentation crue vous a conduit au sous-poids ou au trop mince, demandez-vous tout d’abord si cela est réellement la vérité, ou bien plutôt si vous n’êtes pas juste en train de vous conformer au conditionnement social au sujet de ce qui « est normal ». 

 

Mes meilleurs trucs pour gagner du poids –c’est-à-dire du muscle :

  1. Faites de l’exercice avec des poids, une partie du programme de toutes vos journées. Travaillez tous les groupes majeurs de muscles et faites 3 x 8 répétitions de chaque exercice, dans tous les cas avec un poids qui rend les deux dernières répétitions difficiles, mais possible.
  2. Pour un gain de muscles maximum, le poids que portent vos muscles durant les exercices doit augmenter de façon continue. S’il reste le même il n’y a aucune raison pour que de nouveaux muscles apparaissent.
  3. Souvenez-vous que vos jours de repos sont aussi importants que vos jours d’entraînement, parce que la croissance du muscle ne se passe pas durant l’exercice ; elle se produit ensuite, durant la période de repos. Les fibres musculaires sont brisées durant l’exercice de résistance, et se reconstruisent tandis que vous vous reposez. A chaque fois que ce processus intervient, elles se reconstruisent plus fortement. La règle d’or ici est simple : ne jamais travailler le même groupe de muscles deux jours de suite.
  4. Incluez plus d’aliments germés, riches en protéines, dans votre alimentation, y compris des céréales, des noix et des graines germées, et envisagez de commencer un supplément en protéines crues de la plus haute qualité.
  5. Prenez un bon supplément d’enzymes digestives à chaque repas. Ceci aidera votre corps à décomposer les aliments que vous consommez et à absorber les nutriments qu’ils contiennent.
  6. Incluez chaque jour des aliments fermentés dans votre alimentation (voir cette délicieuse recette de Kimchi par exemple ou pensez à manger de la choucroute crue). Ils sont chargés d’enzymes, de probiotiques et d’autres facteurs qui favorisent et augmentent l’absorption des nutriments. Si vous ne pouvez pas vous procurer une source quotidienne d’aliments fermentés, ajoutez un bon supplément de probiotiques à votre régime.

[…]

La graisse en surplus n’est jamais une bonne chose, alors si une alimentation crue a fait fondre la vôtre, c’est un moment de fête et non pas de tristesse. Gagner du poids concerne l ‘ajout de muscles, pas de graisse, et ce dont votre corps a besoin pour digérer et absorber correctement les nutriments. Comprenez-le bien et cela  développera votre santé interne autant que votre apparence extérieure.

[…]

Souvenez-vous, ceci ne concerne pas la nourriture crue elle-même ; cela concerne ce qui arrive à vos aliments une fois avalés. Je sais, par moi-même, qu’après plus de 30 années d’une alimentation majoritairement cuite et transformée, ma digestion laissait beaucoup à désirer.

Lire cet article sur la  digestion.

[…]

Si ces stratégies pour gagner du poids sainement ne fonctionnent pas pour vous, alors il se peut qu’une alimentation majoritairement crue plutôt que totalement crue soit le meilleur chemin à suivre. Très souvent le désir d’être au « 100 % Cru » prend le pied sur le désir d’atteindre une meilleure santé. Faites attention de ne pas tomber dans ce travers et assurez-vous de rester centré sur le but réel ou les attentes de votre corps pour vous dire que les choses qui ne fonctionnent pas peuvent être ignorées.

 

* L’auteur de cet article est présenté de la manière suivante dans le magazine : Pete Vincent est le créateur de www.RawHumour.com (qui semble ne plus être en ligne à ce jour…), le site qui se concentre sur deux ingrédients vitaux, travaillant en synergie l’un l’autre : l’alimentation crue et l’humour. Il a aussi écrit ce livre.
Vous pouvez contacter Pete par courriel : pete@RawHumour.com.

Trop maigre

 Colette

 

A la question « Comment maintenir un poids sain en mangeant sainement ? », le Dr Brian Clement a répondu ceci dans le dernier numéro du magazine de l’Institut Hippocrate :

« Le muscle est le seul poids que votre corps doit héberger parce que tout le reste, graisse, eau ou ballonnements, contribue au vieillissement prématuré et à la maladie. Malheureusement, les muscles requièrent des exercices de résistance qui ont un effet merveilleux sur la prévention de l’ostéoporose et en fait, peuvent même renverser le processus. Tout corps sain et sexy que vous verrez appartient à une personne qui porte des poids. »

Donc à tous ceux qui s’inquiètent de perdre du poids avec notre Programme de Nettoyage alors qu’avec, ils sont très bien nourris (mieux souvent même, qu’avec une alimentation même végétale ou classique), je réponds que si vous faites suffisamment d’exercices physiques (et principalement comme le Dr Clement le précise, d’exercices de résistance) pour entretenir vos muscles, ce que vous perdrez (et si vous êtes déjà très mince, vous ne perdrez pas grand chose… De plus le programme ne dure que 15 jours !) ne sera certainement que ce que vous deviez perdre (toxines – parce qu’on peut être mince et avoir une grande charge toxinique-, eau, gaz).

Si vous avez un problème de poids (trop mince), il se peut aussi que vous n’assimiliez pas correctement ce que vous consommez. Encore une fois, voici ce que vous conseille le Dr Clement :

  • Associer correctement les aliments entre eux à chaque repas (théorie des combinaisons alimentaires*)
  • Ne buvez pas d’eau au moins 15 minutes avant de manger ou une heure après. Il est en effet possible que l’eau dilue les enzymes apportés par votre nourriture ce qui compromettra sa bonne assimilation.
  • Consommez des boissons vertes de qualité.
  • Prenez des enzymes digestifs avant les repas.
  • Les probiotiques aident à créer un environnement bactérien sain dans vos intestins ce qui favorise l’assimilation.

* Lire à ce sujet l’excellente explication, très claire, de Nicole Kretchmann dans son petit livre Manger bien, sain et bio.

Nadège