Comment détoxer rapidement et facilement (3 manières)

 

Mini détox FB page capture

 

Si nous entendons tellement parler de détox en ce moment, c’est probablement parce que nous vivons dans un monde qui n’a jamais été autant pollué et toxique pour nous.

Il y a seulement 100 ans, nos grand-parents n’étaient exposés qu’à 5% des toxines auxquelles nous sommes exposés aujourd’hui !!!

Les produits synthétiques ont littéralement envahi notre quotidien lorsque les industriels se sont aperçus qu’ils pouvaient conserver nos aliments et nos cosmétiques beaucoup plus longtemps. Sans parler des nombreuses autres utilisations, même en médecine. 

De grosses entreprises comme Monsanto ont prospéré, créant de nombreux emplois et toujours de nouveaux produits que nous avons accueillis à bras ouverts, tout en rejetant dans l’air et dans l’eau les sous-produits de cette fabrication.  

Relativement récemment, nous avons commencé à prendre conscience du danger que cette production représentait. De plus en plus de publications ont essayé de tirer la sonnette d’alarme avec les preuves que si d’un côté ces produits nous apportaient un certain confort, ils créaient un énorme inconfort en même temps, ailleurs d’une manière plus ou moins visible. 

Il est clair aujourd’hui que le fonctionnement de notre corps, de notre cerveau, de notre système nerveux, de notre système digestif et de notre système respiratoire sont négativement impactés et fonctionnent maintenant au ralenti, agressés par les quantités énormes de produits chimiques auxquelles nous sommes confrontés tous les jours que ce soit dans notre nourriture, notre environnement ou même nos traitements médicaux.

Nous savons maintenant que nombre de ces produits chimiques sont à l’origine ou augmentent le risque de maladies graves comme le cancer, les maladies auto-immunes ou encore les maladies dégénératives. Sans compter que beaucoup de ces produits chimiques n’ont même pas été testés pour savoir s’ils étaient sans danger pour l’environnement ou notre santé. Un nouveau-né aujourd’hui aurait environ 230 produits chimiques dans son cordon ombilical !

Je ne veux pas vous démoraliser pour le reste de la journée ! Mais pour agir, il faut être informé(e) et rassurez-vous, vous pouvez quand même améliorer les choses. 

Certaines personnes heureusement mettent leurs connaissances et leur compétence à concevoir des produits qui nous aident à changer la situation et à être moins impacté par tous ses produits chimiques au quotidien. Changer votre alimentation est la première chose que vous pouvez faire à votre niveau. Ce simple geste pourra littéralement changer votre vie et vous soulager de beaucoup de symptômes de surcharge toxique que vous pouvez avoir. 

 Justement, parlons charge toxique. Quelle est la vôtre ?

Votre charge toxique est déterminée par la différence entre la quantité de toxines auxquelles vous êtes exposé(e) et la capacité de votre corps à les éliminer.

Pouvez-vous la calculer précisément ? Malheureusement non.

En revanche, certains thérapeutes utilisent des technologies non invasives qui permettent de connaitre les taux de métaux lourds dans votre corps, comme l’arsenic, le plomb, le cadmium, le mercure et autres poisons. Un bon praticien de santé pourra même vous éclairer sur la manière dont vos voies de désintoxication sont bloquées et vous aider à vous chélater en toute sécurité.

En attendant si vous n’avez pas la possibilité de consulter un thérapeute qui pourra vous aider dans ce sens, il y a déjà plusieurs choses que vous pouvez faire chez vous, par vous-même pour améliorer de manière très significative votre santé et celle de votre famille.  

 

Quelques techniques simples qui vous aideront à vous détoxer

Ces habitudes à intégrer dans votre mode de vie allégeront considérablement votre exposition aux toxines et soutiendront le processus de détoxification naturel de votre corps.

 

Utilisez des soins d’hygiène et de beauté « propres »

Beaucoup des pires produits chimiques auxquels vous pouvez être exposé se trouvent dans vos soins d’hygiène ou cosmétiques que vous utilisez tous les jours comme les gels douches, les shampoings, les crèmes hydratantes, les crèmes solaires, les laits hydratants, les après-shampoings, le maquillage, le vernis à ongles … 

Par les soins de beauté qu’elle utilise (en plus des nettoyants ménagers), une femme est exposée à une trentaine de toxines tous les jours !  

Les déodorants sont peut-être même les pires puisque la plupart des marques contiennent des parabens et de l’aluminium, un métal lourd qui est connu pour entraîner des problèmes neurologiques et augmenter considérablement le risque de cancer. De plus, il est appliqué généralement à des endroits du corps particulièrement absorbants.

Depuis quelques années, je n’utilise plus que ce déodorant que je fabrique moi-même et qui est d’une efficacité même bien supérieure à tout ce que j’ai pu essayer jusque là que ce soit en bio ou non !

 

 

Occasionnellement, lorsque j’ai la flemme de le préparer ou que je suis à court, je fais entièrement confiance à ce déodorant ou celui-là de la marque Simply Divine Botanicals, recommandés par le Dr Cousens.

Déodorant Crystal Ally Body

 

Il semble qu’il soit très difficile pour les entreprises de cosmétiques de créer des produits de beauté ou de soin qui soient efficaces sans tous les produits toxiques que l’on y trouve habituellement, particulièrement lorsqu’il s’agit de maquillage.

Cependant, vous pouvez quand même trouver des nettoyants, des hydratants, des shampoings et crèmes solaires absolument naturels, sans aucun produit chimique ni conservateur ni nano-particules (autorisés pourtant dans les soins biologiques). Quelques rares entreprises ont consacré toute leur énergie pour créer ces merveilles en associant toute la richesse de la nature.

En dehors de l’huile de coco extra-vierge biologique que j’utilise personnellement aussi bien pour le démaquillage que pour l’hydratation du corps (parfois en masque pour mes cheveux et en lubrifiant pour mes lavements), je suis une grande fan des produits de la marque Raw Gaia (leur gamme au MSM est géniale) et de la marque Living Libations dont les soins sont d’une pureté inégalable (100%) et d’une efficacité incroyable. Leur nettoyant/hydratant Best Skin Ever à l’argousier est un régal pour la peau.

Je suis encore épatée par l’efficacité de leur protection solaire, moi qui ai une peau de rousse et peut désormais m’exposer au soleil de longues heures (ce qui n’est tout de même pas conseillé !) sans craindre un seul coup de soleil !

Lait-solaire vegan-everybody_loves_the_sunshine_zinc

 

De plus, sa composition me délivre de toute culpabilité vis à vis de ma santé et de l’environnement. D’ailleurs, je vous invite à lire cet article si vous ne connaissez pas encore les méfaits des crèmes solaires. 

Vous trouverez dans notre Programme de Nettoyage et Vitalisation, une liste des produits toxiques les plus dangereux à éviter à tout prix que vous pourrez imprimer et emporter avec vous lorsque vous faites vos achats.

 

Adoptez une alimentation non acidifiante

Bien qu’il y ait plusieurs catégories d’aliments qui contribuent à votre charge toxique, nous allons nous concentrer dans cet article sur juste 3 catégories de produits alimentaires, les plus consommés et qui touchent aussi bien ceux qui mangent beaucoup de produits transformés que ceux qui ont fait déjà le choix d’une alimentation plus simple.

Je préfère faire simple dans un premier temps et ne pas vous submerger d’informations ce qui serait contre-productif. Si vous voulez en savoir plus sur les autres catégories de toxines alimentaires, vous pouvez vous inscrire ici pour recevoir mon programme de mini-détox et recevoir ma série d’articles sur le sujet si ce n’est pas déjà fait.

Mini détox FB page capture

 

Ces trois catégories sont la chair animale, le gluten et les produits laitiers.

Bien que vos grand-parents aient été élevés avec ces aliments, leur qualité n’a plus rien à voir avec celle de leur époque.

En dehors de l’aspect purement éthique (en ce qui concerne la chair animale et le lait), ce sont des aliments qui produisent beaucoup de mucus dans le corps et que ce soit du lait de vache, de brebis ou de chèvre, leur effet sur le sang (d’après les recherches du Dr Gabriel Cousens) sont les mêmes, que vous ayez l’impression de mieux digérer l’un que l’autre ou pas.

Le mucus produit par la consommation de ces aliments ralentit tous les différents processus qui se déroulent dans le corps en continu et lorsque vous stockez trop de mucus (ce qui se passe si vous consommez ses aliments régulièrement et que vous ne faites pas de nettoyage interne régulièrement), les infections et l’inflammation apparaissent (toux, nez qui coule, eczéma, fatigue …). Le système immunitaire s’affaiblit. 

Beaucoup croient encore que nous avons besoin du calcium issu du lait pour avoir des os et des dents en bonne santé. Mais les preuves montrent que cela n’est qu’un slogan publicitaire (le meilleur de tous les temps je pense !) et que cela ne s’appuie absolument pas sur des preuves scientifiques.

Le meilleur exemple est celui des femmes africaines Bantoues qui ne consomment que 350 mg de calcium par jour (recommandations françaises : entre 900 et 1200 mg/jour), qui portent en moyenne 9 enfants durant leur vie et les allaitent pendant 2 ans. Elles ne sont jamais carencées, se cassent rarement un os et perdent rarement une dent. 

Il est important de noter qu’elles ont une alimentation pauvre en protéines qui ne rejettent pas le calcium qu’elles consomment.

On peut aussi remarquer que dans les pays où la consommation de produits laitiers est la plus importante, les cas d’ostéoporose sont les plus nombreux. 

Sans compter que les produits laitiers et la chair animale sont désormais bourrés d’hormones, d’antibiotiques et/ou de métaux lourds qui finissent dans notre corps. Toutes ces toxines se fixent en grande partie dans les tissus adipeux ou dans les organes et s’accumulent avec le temps si vous ne faites pas de nettoyage interne efficace (pas un simple régime !) régulièrement.

Pour remplacer les produits laitiers, il existe maintenant de nombreuses alternatives bien plus saines et le choix est assez large pour plaire à tous : lait d’amandes, lait de coco, lait de riz. Evidemment choisissez toujours des laits issus de l’agriculture biologique. Vous pouvez également réaliser vous-même vos laits végétaux très facilement avec un petit blender et un sac à lait ou encore mélanger un peu de purée d’oléagineux crue avec de l’eau.

Amandes et lait d'amande

Quant aux céréales hybridées (dont le blé moderne fait partie), elles contiennent beaucoup plus de gluten que notre corps ne peut en gérer ce qui explique l’intolérance galopante actuelle.

Le mieux est encore de s’en passer. Cela dit, si vous n’avez apparemment pas de problème de digestion et n’y êtes pas allergique, vous pourrez probablement vous permettre d’en consommer exceptionnellement de temps en temps (c’est mon cas) si vous êtes invité(e) ou qu’un plat/pâtisserie vous fait trop de l’œil ! Tant que cela reste exceptionnel … La frustration n’est pas non plus très bonne pour la santé.

 

Evitez les aliments contenant des neurotoxiques

Pour des questions de budget, nous pouvons être parfois amenés à consommer des plats transformés (bien qu’avec un peu de recherches et de compréhension, on finit par se rendre compte que l’on s’y retrouve souvent mieux en simplifiant son alimentation au maximum et en revenant à des basiques).

Malheureusement, beaucoup de ces plats transformés contiennent entre autre du glutamate de sodium, parfois caché sous d’autres appellations. Cet additif largement utilisé peut provoquer des migraines, des vertiges et même chez certaines personnes, de mini infarctus !

Si vous n’avez pas opté pour une alimentation composée d’aliments complets et frais, je vous invite à regarder avec attention les étiquettes pour éviter le glutamate de sodium et les quelques autres additifs très dommageables pour votre santé. Pour savoir lesquels éviter à tout prix, je vous conseille la lecture de la petite bible sur le sujet qu’est le livre de Corinne Gouget « Danger, additifs alimentaires ». Sa petite taille lui permet même d’être emporté avec vous pendant les courses.

Livre Additifs alimentaires

Ne vous fiez pas non plus au label bio pour vous passer de lire les étiquettes ! Vous trouvez autant de malbouffe en magasins bio qu’en supermarchés classiques. La différence c’est qu’ils ont éliminés les pesticides et les neurotoxiques. Pour autant, cela reste des aliments transformés, souvent riches en sucre et en gluten.

Bien sûr, évitez également les aliments ou boissons contenant de l’aspartame qui est tout aussi dévastateur pour votre cerveau et votre système nerveux.

Restez toujours et encore vigilant lorsque vous achetez vos aliments. Au fur et à mesure que les publications dévoilent la dangerosité des additifs, les fabricants de l’agro-alimentaire font preuve de toujours plus d’ingéniosité pour cacher sous une nouvelle appellation ou dans d’autres ingrédients, des additifs que vous ne voulez pas dans votre corps. 

 

Bien sûr, idéalement vous devriez faire attention aussi à l’eau que vous buvez et trouvez un moyen de filtrer l’air de votre habitation et de votre lieu de travail.

Cela dit, l’article étant déjà bien long, je préfère me limiter aujourd’hui à ce qu’il est possible de contrôler facilement avec un budget minimum (donc à la portée de la majorité d’entre nous). La filtration de l’air et de l’eau fera probablement le sujet d’un autre article.  

 

Je vous souhaite un excellent week-end.

Prenez soin de vous !

Nadège

 

 Bannière programme article blog (2)