En attendant que ce nouveau site s’étoffe petit à petit, nous vous suggérons de consulter cette catégorie déjà abondamment évoquée sur notre ancien blog : ici.

Foie gras humain : les sucrants impliqués

Quand on évoque le foie gras c’est plutôt chez les non-véganes au moment des fêtes pour se régaler d’un mets considéré comme exceptionnel par les gastronomes… qui sont tellement dépendants de leurs papilles gustatives qu’ils en oublient que le foie qu’ils dégustent est un foie malade, hypertrophié grâce aux soins « attentifs » de ceux qui élèvent leurs porteurs (canards ou oies).

Hélas, cette « maladie » du foie touche maintenant les humains qui, inconsciemment cette fois, transforment cet organe initialement sain en un foie malade par l’effet de nouvelles habitudes alimentaires, amenées à la fois par de nouveaux modes de vie et par la pression permanente de l’industrie agro-alimentaire. C’est ce qu’explique l’article ci-dessous, écrit par Brian Clement de l’Institut Hippocrate :

Sucrants et foie gras humain

La maladie du foie gras a été couramment considérée comme une maladie sérieuse survenant principalement chez les alcooliques, mais tout a changé durant les trois dernières décennies comme la consommation croissante de fructose a explosé jusqu’à un état désormais généralisé, nommé maladie du fois gras non-alcoolique.

Cet état survient quand le foie humain a des difficultés à briser les graisses avec pour résultat que ces graisses s’accumulent dans le foie provoquant un état médical mettant potentiellement la vie en danger. Avec cette inflammation arrivent les cicatrices des tissus du foie et, au fil du temps, un échec du fonctionnement du foie peut se développer.

Suite

Quand l’aliment est un réconfort : se nourrir en conscience et mettre fin à l’alimentation émotionnelle

Soul food« Healing our world » – Hippocrates magazine

Cet article, traduit de l’anglais, a été écrit par Julie M. Simon pour le magazine Healing our world et répond parfaitement à une « pathologie » (s’il est permis de nommer ainsi ce manque), qui semble très courante dans notre monde actuel : la faim spirituelle ignorée… à chacun d’en faire l’observation :

La plupart d’entre nous, simple mortels, sommes les proies d’une notion selon laquelle une sensation durable de bonheur, de paix et de sécurité peut être trouvée à travers des conditions, des choses et des êtres. Qu’on espère perdre du poids, trouver le travail de nos rêves, ou rencontrer le partenaire idéal, il est facile d’être prisonnier de nos vies matérielles et perdre de vue nos besoins spirituels.

Souvent, c’est seulement quand nous atteignons nos buts que nous découvrons que leur réalisation n’apporte que peu de satisfaction durable. Nous pouvons alors nous demander s’il n’y a pas plus dans la vie que la poursuite sans fin de désirs terrestres.

Si vous vous retrouvez en permanence à vous suralimenter à tous les repas, à snacker sans même y penser ou à vous régaler régulièrement avec frénésie, cette suralimentation pourrait être un « appel de votre âme », une sorte de faim spirituelle vous informant que quelque chose est en déséquilibre.

Suite

Quand les émotions dirigent votre vie… vous ne choisissez plus vos aliments !

« Quand la suralimentation est dirigée par la faim émotionnelle »… c’est le sous-titre d’un article publié par le magazine « Healing our world » de l’Institut Hippocrate et écrit par Julie M Simon. Cette mise au point sera peut-être utile à certains de nos lecteurs.

 

Girl eating doughnutEn voici donc la traduction :

Nous nous réjouissons tous de manger et, à l’occasion; allons manger sans faim, ou manger trop, juste parce que la nourriture est incroyablement délicieuse ou parce que cela permet d’épanouir nos expériences personnelles ou sociales.

Un après-midi de sortie est certainement encore plus agréable avec un café et une pâtisserie. Que serait un bon film sans un sac de popcorn ?

Il n’y a rien de mauvais à consommer occasionnellement des aliments pour le plaisir et fêter la vie. Le problème surgit quand nous le faisons si souvent que nous sommes en surpoids et que notre santé est en danger.

Si vous mangez régulièrement alors que n’avez pas faim, mangez trop à chaque repas, ou choisissez des aliments de confort malsains plus souvent que vous ne voudriez, il y a des chances qu’il y a là un composant émotionnel.

Suite

Les surprenantes conséquences du manque de sommeil sur votre santé et les solutions

 

Nous sommes, du moins pour la plupart d’entre nous, tellement emportés par une vie active (trop ?), par des sollicitations extérieures permanentes, justifiées ou non, par un rythme dont notre époque semble bien accélérer la vitesse, que notre sommeil n’est pas au premier plan de nos préoccupations.

Sauf évidemment si nous souffrons vraiment d’insomnie. Mais la plupart du temps il s’agit surtout de temps de sommeil terriblement raccourci. L’électricité (dont ne bénéficiaient pas nos ancêtres), les diverses technologies attractives (T.V., ordinateurs, tablettes…) n’y sont évidemment pas étrangères et prolongent parfois gravement et durablement la longueur des journées.

Nous avons oublié ou ignorons que sans une quantité adéquate de sommeil, qui peut varier d’un individu à l’autre, des problèmes de santé divers et variés risquent de survenir au fil des ans, sans que nous fassions nécessairement un lien entre les deux…

Suite

Perdre du poids sainement sans s’affamer

Si vous voulez perdre un peu de poids sans vous affamer ou vous embarquer dans un de ces régimes à base de substituts de repas qui n’ont plus grand chose à voir avec de la nourriture, voici 5 astuces qui pourront vous aider à démarrer. En faisant simplement quelques petits changements dans votre alimentation, vous donnerez un coup de pouce au métabolisme de votre corps pour l’aider à éliminer un peu de ce qu’il a en trop.

 Perte de poids 2

Suite

Pourquoi je ne recommande pas les jus

 Inconvenients des jus

 

Les bars à jus poussent maintenant comme des champignons un peu partout et tout le monde parle des bénéfices des jus à la télé, dans les magazines, sur les réseaux sociaux. C’est la nouvelle grande tendance santé (enfin cela fait quelques temps maintenant) !

Acheter son extracteur et faire des jus n’a jamais été aussi populaire. Pas un jour sans que l’on voit un témoignage de quelqu’un qui a perdu du poids avec les jus, qui s’est mis à mieux mangé grâce aux jus et même qui s’est guéri en les incorporant dans son alimentation.

Alors ce que je vais écrire ici va jeter un pavé dans la mare comme on dit parce que moi, je vais m’énerver contre cette mode des jus. 

Si vous êtes intéressé(e) ou même fan des jus, vous serez quand même rassuré(e) de savoir qu’ils apportent quelques bienfaits. 

Suite

Protéger votre cœur de la suralimentation pendant les fêtes

girl standing on floor vysah in Christmas socks

Une étude récente a montré que de gros repas de fêtes pouvaient malmener votre cœur au point même de pouvoir provoquer des attaques cardiaques. Si vous êtes déjà sujet à une faiblesse cardiaque ou si vous voulez tout simplement protéger votre cœur, je vous invite à lire les conseils de cet article. Ils vous permettront d’entrer en 2018 en pleine forme !

Suite