En attendant que ce nouveau site s’étoffe petit à petit, nous vous suggérons de consulter cette catégorie déjà abondamment évoquée sur notre ancien blog : ici.

Comment soigner vos émotions et vous ouvrir à l’amour (au sens large)

Nous parlons souvent d’alimentation parce que c’est un sujet très important et qui n’est pas assez pris en considération dans notre bien-être, en tout cas, ne l’était pas à l’époque où nous avons commencé ce blog.

Toutefois, et cela nous l’avons aussi souvent écrit, ce n’est qu’une partie de ce dont nous devons nous occuper pour être équilibré et en bonne santé. D’autres facteurs sont à prendre en considération et aucun ne doit être mis complètement de côté. L’être humain étant un tout, on ne peut pas le découper en morceaux : d’un côté, son corps physique (digestion, organes) et de l’autre ses émotions et encore d’un autre côté, ses croyances/sa spiritualité au sens large (je ne parle pas de religion).

Aujourd’hui, je vais vous parler des chakras. Vous en avez peut-être déjà entendu parlé.

 

7-chakras

On y fait souvent référence dans le contexte de la méditation ou de la guérison émotionnelle. Toutefois, vous avez pu trouver le concept un peu déroutant et n’avez peut-être pas compris la place qu’ils pouvaient avoir dans votre vie. 

Sachez que tout le monde peut travailler avec les chakras, en tout cas sur les siens. Nul besoin d’être un expert. Les chakras sont des centres énergétiques. Il y en a 7, chacun ayant une fréquence vibratoire unique et même une compréhension très basique de ces différents chakras peut améliorer votre vie d’une manière surprenante.

Que votre souhait soit de guérir d’une blessure émotionnelle (nous en avons tous, que nous en soyons conscient ou pas), que vous vouliez travailler avec la loi d’attraction (très utile aussi pour une meilleure santé. Cela n’est pas juste destiné aux biens matériels ou à l’amour) ou que vous vouliez juste améliorer votre bien-être général, cela vaut vraiment la peine, je pense, d’en savoir un peu plus sur ces sept chakras.

Suite

Les signes d’une carence en probiotiques et quoi faire pour y remédier

2500 ans plus tard, la science donne raison à Hippocrate qui déclarait que « Toutes les maladies commencent dans l’intestin ». Des centaines d’études ont montré qu’un tractus gastro-intestinal en mauvaise santé est responsable d’un nombre croissant de maladies comme le diabète, la dépression, et même la maladie de Parkinson et le cancer.

Nous avons appris qu’un équilibre sain entre les bonnes bactéries et les mauvaises bactéries est bien plus important au bien-être que ce que nous avons cru jusque là. Et ceux qui ont la clé de cet équilibre sont les probiotiques.

Il existe une longue liste de raisons pour lesquelles nous avons besoin de plus de probiotiques dans notre alimentation. Les bénéfices des probiotiques peuvent transformer une vie pour les personnes qui souffrent depuis des années. Vous seriez surpris de tous les symptômes d’une simple carence ou d’un manque de probiotiques !

Mais d’abord, faisons une petite récapitulation de ce que sont les probiotiques et ce qu’ils font.

Suite

L’acide fulvique … si ça ne vous dit rien, c’est bien dommage !

Probablement, et comme tout un chacun, ce nom risque en effet de vous dire peu de choses !

Pourtant il devient nécessaire que nous acceptions tous l’idée qu’il faut s’éduquer tout seul, en cherchant nos informations de sources variées, JAMAIS une seule, (et c’est un plus dans ce domaine de comprendre l’anglais, croyez-moi !) car elles ne viendront pas toutes seules à nous, et en essayant de comprendre comment fonctionne notre organisme pour avoir accès à des traitements aussi naturels que possible, en totalité ou au moins en complément. Ne jetons pas le bébé avec l’eau du bain ! La médecine conventionnelle peut parfois être salvatrice.

Un jour viendra peut-être, très probablement, mais sûrement pas pour demain, où TOUS les médecins seront aussi de véritables guérisseurs, informés des bienfaits de la Nature et de ce qu’elle nous offre pour nous maintenir en bonne santé, parce que leur cursus de formation le leur aura enseigné, en parallèle avec les dernières trouvailles technologiques.

Car, on s’émerveille des effets de cet acide fulvique, en particulier pour ceux qui ont une maladie grave à surmonter. Alors, pourquoi ne pas en entendre parler davantage ? C’est ce qu’essaie de nous expliquer le Dr Daniel Nuzum (Toxicologue, Professeur, scientifique, chercheur et ostéopathe) dans l’entretien que j’ai traduit ci-dessous (les expressions sont le reflet d’un langage parlé, traduit tel quel) :

 Matières humiques Image Vitalidéal

Ty Bollinger : Parlez-nous de la relation de l’acide fulvique avec le traitement du cancer.

Dr Daniel Nuzum : OK, très bien. L’acide fulvique est le produit final de la décomposition de matières organiques. Comme -pensez au compost, OK ? Comme le compost se décompose, OK, il finit en ce sol noir. OK ?

Ty Bollinger : Bon produit.

Dr Daniel Nuzum : Bon produit. Et la raison pour laquelle c’est un bon produit c’est qu’avec cette décomposition, vous prenez 25 Kg de déchets, OK, qui en se décomposant finissent en 5 livres de sol. Ce que vous avez là dans ce sol c’est la nutrition de 50 livres de déchets, toute concentrée dans ce sol. Bien, il y a des choses qu’on nomme schiste humique qui se sont déposées partout dans le monde. Et ce qu’elles sont, ce sont des dépôts de -eh bien, à un moment de l’histoire il y avait d’immenses forêts qui ont reçu des milliers de tonnes de poussière suivies par des millions de litres d’eau. Et, à certains endroits il y a eu tellement de poussières qu’elles ont été pressées plus profondément dans la croûte terrestre et selon la force de la pression, elles ont permis à la biomasse de se convertir en pétrole. Dans d’autres endroits c’est beaucoup plus près de la surface et les microbes du sol, les bactéries et les différents microbes du sol ont agi sur cette biomasse, toute cette couverture de forêts, OK, et l’ont décomposée. Et ce qui nous en reste est ce schiste humique. Et c’est fondamentalement le sol composté. OK ? Ce que nous faisons, c’est de prendre ce produit et d’en extraire l’acide fulvique. Maintenant l’aide fulvique est l’absolue plus petite particule de ce compost, si vous voulez. OK. Il contient toute l’information génétique, toute la nutrition, et toute la capacité antioxydante. L’acide fulvique, la molécule d’acide fulvique contient les 14 tétra-milliards d’électrons qu’elle peut donner.

Certains articles sont réservés à nos abonnés, celui-ci en fait partie.
S
i vous êtes abonné assurez-vous d’être connecté à votre compte et cliquez ci-dessous sur «Suite».

En vous abonnant à notre site, non seulement vous avez accès à encore plus d’informations et de recettes mais avec seulement 5€ par mois, vous soutenez également notre travail de recherches et de traduction et nous encouragez à continuer. Merci !

Suite

Les symptômes méconnus de la fatigue neurologique et comment renforcer votre système nerveux

Si vous avez des problèmes de sensibilité aux produits chimiques, des picotements dans les extrémités (mains et pieds), des tremblements, que vous souffrez de dépression, d’anxiété ou de confusion mentale, vous avez probablement des problèmes avec votre système central nerveux.

Neurons

Les symptômes étant inconsistants, les médecins les mieux intentionnés peuvent malheureusement se tromper sur l’origine de ces problèmes et prescrire un traitement inapproprié avec les meilleures intentions du monde.

C’est en tout cas, ce qu’en dit Anthony William, le médium médical comme il est surnommé et auteur Best-Seller du New-York Times et avec qui nous allons voir ensemble ci-dessous plusieurs symptômes qui signalent des problèmes neurologiques.

Vous pourrez ainsi éventuellement prendre des mesures efficaces, si ces symptômes vous concernent, au-travers de l’alimentation et des compléments, pour ne plus en souffrir.

 

Suite

Dormez mieux et plus profondément, conseils par un médecin holistique

Les conseils que nous donne ici le Dr Cousens peuvent non seulement nous permettre de prendre des mesures d’aide déterminantes pour un sommeil de meilleure qualité, mais ils nous proposent aussi des astuces pour éduquer les enfants, dès un jeune âge, à des pratiques qui favoriseront leur équilibre futur !

Dormir - 2

Voici donc la traduction de ses conseils :

Quelle quantité de sommeil est suffisante ? Les besoins individuels diffèrent mais, en règle générale, si vous êtes fatigué au réveil, vous avez besoin de plus de sommeil. Si vous avez besoin de café, de thé, ou de chocolat pour vous mettre en marche le matin, vous avez probablement besoin de plus de sommeil. Le sommeil est essentiel pour le chemin spirituel, particulièrement se coucher tôt et se lever tôt. L’expérience de la fatigue quand les heures de sommeil sont correctes peut être une indication de surrénales stressées ou d’autres problèmes de santé. Une recherche récente montre que sans sommeil suffisant les gens ont significativement moins de sérotonine dans leur système nerveux. La sérotonine crée une sécurité neuroendocrine contre le stress et est considérée par certains comme responsable pour le maintien d’une humeur équilibrée.

« Mais, je me repose… ! »

Certains articles sont réservés à nos abonnés, celui-ci en fait partie.
S
i vous êtes abonné assurez-vous d’être connecté à votre compte et cliquez ci-dessous sur «Suite».

En vous abonnant à notre site, non seulement vous avez accès à encore plus d’informations et de recettes mais avec seulement 5€ par mois, vous soutenez également notre travail de recherches et de traduction et nous encouragez à continuer. Merci !

Suite

Mieux dormir : quelques trucs de l’Institut Hippocrate

Dans l’un des ses articles l’Institut Hippocrate suggère des pistes pour surmonter les éventuels problèmes que certaines personnes peuvent rencontrer pour avoir un sommeil réparateur. Je vous propose ci-dessous une traduction de cet article :Dormir

Voici un facteur majeur pour votre santé générale que vous avez probablement négligé… le sommeil !

Un sommeil de qualité n’est pas toujours facile à obtenir, et comme l’explique Brian Clement dans l’Importance d’un sommeil sain, nombre d’entre nous dorment si peu que c’est effrayant. La dette de sommeil est une chose réelle, mais au lieu de devoir de l’argent à une banque nous avons littéralement des dettes avec notre corps ! L’individu moyen a besoin d’environ 8 heures de sommeil par nuit pour un repos total du corps et pour récupérer des stress quotidiens qu’il endure.
Maintenant imaginez que vous ne dormiez que 6 heures durant deux semaines… vous construisez votre dette de sommeil qui peut aboutir à une vivacité réduite et à une efficacité égale à une privation de sommeil de 24 heures complètes !

Alors, que pouvez-vous faire pour vous assurer d’obtenir le sommeil dont votre corps à besoin ? Nous avons listé quelques-unes de nos meilleures astuces pour vous aider à obtenir un sommeil de qualité :

Suite

Et si la chimiothérapie provoquait l’extension du cancer ….

… et déclenchait des tumeurs plus agressives ?

C’est ce que laisse à penser l’article de

A woman undergoes chemotherapy 

 

Une nouvelle étude suggère que la chimiothérapie pourrait permettre au cancer de s’étendre et déclencher des tumeurs plus agressives.

Des chercheurs aux États-Unis ont étudié l’impact des médicaments sur les patients avec un cancer du sein et découvert que la médication augmente les chances de migration des cellules cancéreuses vers d’autres parties du corps, où elles se révèlent presque toujours létales.

Suite

Comment reprogrammer votre cerveau pour produire de la joie… et plus !

Cet article écrit par Kaïa Roman pour l’institut Hippocrate pourra peut-être vous donner des pistes pour une transformation intérieure si vous en ressentez le besoin et surtout la motivation, pour changer votre vie.

Un autre auteur et éducateur très célèbre, Joe Dispenza, évoque aussi (et avec le plus grand talent, à la fois d’orateur durant ses conférences et ateliers, et de pédagogue aussi dans ses ouvrages) cette capacité que nous avons de recâbler notre cerveau. Je vous suggère d’ailleurs de lire son excellent livre : Le placebo, c’est vous (dans lequel il mentionne, entre autres témoignages, des guérisons* considérées comme « miraculeuses » -toutes les pathologies semblent concernées- après ce travail de recâblage, dont la sienne qui a déterminé le reste de sa vie)… Voir aussi cette vidéo.

* On peut d’ailleurs se poser des questions en observant qu’à traitement identique (quel qu’il soit), à maladie au même stade, certains guérissent et d’autres pas… Hors la possibilité, selon ses croyances, d’un destin/karma qui déterminerait l’heure de notre départ, on peut raisonnablement penser que (il s’avère que c’est la conclusion à laquelle beaucoup, et de plus en plus, de thérapeutes adhèrent) : l’état intérieur mental, émotionnel, spirituel, est déterminant dans la guérison.

 

Recâblage cerveau

Voici donc la traduction de l’article de Kaïa Roman :

Où se situe votre joie ? C’est une question bizarre. Peut-être pensez-vous que la joie se trouve dans votre cœur ou peut-être bien considérez-vous la joie comme un état d’esprit ?

Il s’avère, selon les scientifiques, que la joie trouve son origine dans le système limbique du cerveau; la partie du cerveau qui contrôle les émotions, le comportement et la mémoire à long terme. Contrairement au bonheur, qui est une expérience cognitive située dans le néocortex du cerveau, la joie est une émotion que nous ressentons sans pensée consciente. Nous ressentons la joie sans y penser, et nous pouvons entraîner nos cerveaux à la ressentir souvent.

 

Les émotions sont une habitude

Suite