En attendant que ce nouveau site s’étoffe petit à petit, nous vous suggérons de consulter cette catégorie déjà abondamment évoquée sur notre ancien blog : ici.

Un esprit sain : détoxer votre tête

Le printemps est, pour beaucoup d’entre nous, synonyme de détox physique. Chaque changement de saison est particulièrement adaptée à ce type d’habitude de santé.

Tout au long de l’année, le corps se charge malgré lui en continu de toxines (à cause de nos mauvaises habitudes de vie ou alimentaires, de notre stress ou à cause de la pollution environnementale). Même s’il est capable de se détoxiquer lui-même (il a tous les outils pour cela : foie, reins, poumons, peau …), il arrive un moment, plus ou moins rapidement, où il est débordé et ne peut plus faire correctement son travail car le métabolisme, croulant sous les toxines, se ralentit considérablement ou parce que l’apport de toxines quotidiennes est bien trop important.

D’où l’importance accordée dans toutes les médecines traditionnelles à des pauses alimentaires régulières.

Mais le corps n’est pas seul à avoir besoin de se charger de toxines et à avoir besoin de se détoxiquer régulièrement. Nous avons aussi un cerveau et un esprit.

 

cerveau détox

Le cerveau se charge de toxines alors que l’esprit en produit si nous n’y prenons pas garde. Nous avons environ 60 000 pensées par jour et celles-ci sont plus souvent négatives que positives, surtout si elles restent « inconscientes ».

C’est pourquoi vous devez, en parallèle d’un programme régulier de nettoyage de votre corps, apprendre des techniques qui vont agir plus spécifiquement sur votre cerveau et sur votre esprit.

La santé est un tout et avoir seulement une très bonne alimentation (ce qui est déjà un très grand pas) ne suffit certainement pas pour être en bonne santé.

  

Voici deux approches complémentaires pour prendre soin aussi de votre cerveau et de votre état d’esprit :

 

Suite

Détox de printemps : une cure à la portée de tous !

JUS ou SMOOTHIES ?

A vous de choisir pour un joyeux nettoyage de printemps !

 Jus Jason Vale

 Repos digestif – Abondance nutritionnelle – Revitalisation
durant une semaine
 

Fruits et légumes du marché ou de votre jardin ou de vos cueillettes sauvages
Ni complications, ni produits sophistiqués…

Compléments suggérés mais optionnels
(Une semaine c’est très court : le corps a des réserves pour beaucoup plus longtemps
et vous lui apporterez une nourriture exceptionnellement dense !
)

 

Pour les gourmands anxieux :
Vous n’aurez jamais faim si vous tenez bien compte de tous les conseils donnés !

Suite

Comment se préparer à un jeûne aux jus

Si le jeûne vous interpelle, que vous aimeriez franchir le cap et tenter l’expérience, voici quelques conseils de Ka Sundance, allemand crudivore depuis plusieurs années, suite à la maladie de son second fils et père de 5 enfants. Après avoir été crudivores à 100% pendant 4 ans, sa famille et lui ont adopté une alimentation majoritairement crue composée de légumes et fruits frais crus, d’oléagineux et de graines avec une petite proportion de riz complet, de quinoa, de nouilles de sarrasin et de légumes à la vapeur.

 Jeûne aux jus - ColetteColette au 46ème jour de son jeûne aux jus verts de 92 jours (en 2008)

Le jeûne aux jus, il connait et il vous donne ici quelques-uns de ses conseils à appliquer avant d’en commencer un :

Suite

Allaitement et détox selon le Dr Ritamarie Loscalzo

De nombreuses questions sont souvent posées concernant l’allaitement et notamment comment être certaine de donner tout ce qu’il faut à son bébé à cette étape cruciale de son développement tout en ayant une alimentation vivante (crue et végétalienne).

Voici la traduction d’un extrait du Raw Mom Summit *, pendant lequel le Dr Ritamarie Loscalzo a répondu à ces quelques questions autour de l’allaitement.

 

Young mum

Suite

Le jeûne : histoire, effets, bienfaits, erreurs à éviter à tout prix et témoignage

Deux jours, dix jours, quarante jours ou 90 jours selon votre motivation : quelle qu’en soit la durée vous en retirerez toujours quelque chose de bon. Et le printemps est l’un des meilleurs moments pour en tenter l’expérience : le seul moment délicat (et qui peut être dangereux s’il ne suit pas un protocole précis) est celui de la Rupture du jeûne.

Je suis tellement convaincue des bienfaits de cette pratique que plusieurs articles ont déjà été publiés sur ce sujet sur notre blog et que sur la boutique de Nadège (Market’Veg) vous pouvez y trouver le livre d’Angela Stokes-Monarch que j’ai traduit et qui relate son expérience ainsi que le processus précis du jeûne festif aux jus* de 92 jours (que j’ai également pratiqué) mis au point par David Rainoshek inspiré par John Rose et avec les conseils du Dr Gabriel Cousens.
* dont vous pouvez également tout savoir grâce à ces DVD (5 dans un même coffret) : The Secret of JUICE Feasting  édités par Mike Adams et enregistrés avec David Rainoshek… mais tout est en anglais !

Si vous vous étonnez que l’on ne vous parle pas davantage dans les médias, ou chez votre médecin, des bienfaits du jeûne et de ses succès extraordinaires, ne cherchez pas pourquoi : il ne profite qu’à celui qui le pratique !!! Or quel médecin a déjà pratiqué un jeûne ? Quel est donc le mécène qui financera les recherches à grande échelle nécessaires pour « officialiser » ses miracles ???
Ne comptons évidemment pas sur les laboratoires…

Si vous ne connaissez pas encore très bien le sujet, voici la traduction d’un article sur le sujet, écrit par Fiona Robertson dans une des lettres d’information de Shazzie qui vous permettra d’en savoir plus et d’éviter les grosses erreurs qui compromettraient ses bénéfices. Ensuite, vous découvrirez le témoignage de Steve Prussack, animateur de Raw Vegan Radio et co-auteur de l’ouvrage « The Complete idiot’s guide to Juice Fasting » (que l’on pourrait traduire par « le guide du jeûne aux jus pour les nuls » même s’il ne s’agit pas de la même collection).

Fiona est la créatrice de « Home Detox box« , un nettoyage interne de 7 jours à faire soi-même et d’un programme de détox que vous pouvez suivre à la maison. Fiona organise des retraites régulières de nettoyage en France à Retreat Biarritz. Elle est la maman dynamique de 2 enfants, a une quantité d’énergie incroyable, de passion et de détermination, et met tout son cœur dans tout ce qu’elle fait.

Suite

La guérison par le jeûne intermittent

Que diriez-vous si l’on pouvait perdre du poids naturellement, se guérir et se sentir énergique à la fois en ne faisant qu’une seule chose ? Cela peut sembler dingue mais c’est beaucoup plus simple que ce que la plupart d’entre nous croyons.

40% de la population française est en surpoids. Pas étonnant alors que nous répondions si favorablement aux informations sur de miraculeux produits de régime et aux publicités pour perdre du poids dont nous bombardent les médias ! Nous essayons encore et encore, cherchant désespérément une solution et rien ne semble fonctionner. Pourtant, cette crise sanitaire peut aisément être prévenue en adoptant ces deux habitudes.

Suite

Cerveau : Effets bénéfiques d’un jeûne hebdomaire

Brain Workout: weekly fasting protects against brain disease

Cet article proposé par The RawfoodWorld me rappelle ce que disait un intervenant dans l’excellent documentaire sur le jeûne diffusé par Arte il y a quelque temps. Celui-ci disait en substance que, depuis que l’Homme existe l’abondance alimentaire n’a jamais été aussi permanente qu’à notre époque, ce qui est relativement récent dans l’histoire humaine. Par conséquent, ce qui est inscrit dans nos cellules, cette mémoire atavique, c’est une succession de périodes de famine et d’abondance, le réfrigérateur, le congélateur et autres conserves n’existant pas il fallait bien que le corps puisse s’adapter, ce qui probablement renforçait aussi sa résistance. Le corps humain n’est pas fait pour disposer d’un frigo toujours plein…

Une nouvelle recherche du l’Institut National du vieillissement (National Institute for aging) à Baltimore, révèle qu’un jeûne intermittent apporte des bénéfices inattendus pour la santé du cerveau. Simplement deux jours de restriction calorique par semaine pourrait repousser l’installation d’états dégénératifs tels que Alzheimer, Parkinson et même protéger des crises cardiaques.

Article réservé à nos abonnés

Suite

Comment se soigner d’une maladie chronique avec des jus

On parle de plus en plus des bienfaits des jus, même jusqu’à leur donner la capacité de guérir des maladies graves et handicapantes nécessitant des traitements lourds.

Voyons, soyons sérieux ! Comment des jus de légumes et de fruits pourraient soigner des personnes souffrant depuis des années de maladies chroniques ? Difficile d’y croire, n’est-ce pas ?

Pourtant, c’est ce qui est arrivé à 8 personnes souffrant de maladies chroniques graves. Embarquées dans une cure aux jus (mais pas n’importe lesquels – recettes à la fin de l’article) pendant 28 jours par un spécialiste reconnu qui consacre sa vie depuis plusieurs années maintenant, à faire connaitre les bénéfices des jus, ces personnes ont vu leur vie transformée. Sarah Crosby, l’une des participantes, souffrant de la maladie de Crohn, a été filmée pour le documentaire retraçant cette incroyable aventure. Un an après, elle raconte comment cette expérience à changé sa vie.

Suite de l’article réservée à nos abonnés

Suite