En attendant que ce nouveau site s’étoffe petit à petit, nous vous suggérons de consulter cette catégorie déjà abondamment évoquée sur notre ancien blog : ici.

Maladies des gencives et traitements holistiques

Dent bouche

Une gencive qui saigne lors du brossage n’est pas forcément anodin. Cela peut être le signe d’une maladie des gencives.

Une maladie des gencives est une infection bactérienne qui peut abîmer les tissus soutenant les dents. La plaque dentaire en est la principale responsable. La maladie des gencives débute par des signes discrets, comme des saignements au brossage, un gonflement des gencives, un changement de leur couleur ou une sensibilité au toucher des gencives. La mauvaise haleine peut également être le signe d’une maladie des gencives.

Elle est très répandue chez l’adulte et s’accentue avec l’âge. Cependant les enfants et les adolescents peuvent aussi être affectés par les maladies parodontales. Dans la tranche d’âge des 15-19 ans, de nombreux jeunes présentent des saignements au brossage des dents en raison d’une hygiène bucco-dentaire insuffisante pour maintenir un parodonte sain.

Mais étudions d’abord un peu plus en détails cette fameuse gencive et son rôle sur les dents et plus largement sur votre santé en général.

Suite

Comment être belle (beau) et épanouie sur tous les plans

Pas de sexisme ici, n’est-ce pas ;-)  ! Nous sommes tous concernés, mais il se trouve que l’article ci-après a été écrit (en anglais) par une femme Tonya Zavasta, experte en « beauté » féminine et en alimentation crue et qui est une publicité vivante pour ses préceptes alors qu’elle est désormais arrivée brillamment à la soixantaine, malgré son handicap de départ. Nous l’avions déjà évoquée dans quelques anciennes publications dont vous trouverez la liste à la fin de cet article.

Voici donc ce qu’elle écrivait en 2011 :

Vous voulez aimer ce que vous voyez quand vous vous regardez dans le miroir ? L’alimentation crue et l’exercice vous feront faire la moitié du chemin, mais pour des résultats maximum vous devrez prendre en compte le pouvoir de la loi de l’attraction.

Qu’avons-nous, nous humains, en commun avec une chenille ? Ceci, peut-être : nous sommes insatisfaits d’être inattractif, même si c’est seulement à nos propres yeux.

Nous voyons des personnes jeunes, saines, belles tout autour de nous et nous souhaitons nous-même être jeune, sain(e) et be(lle)au. Notre chenille voit un joli papillon et elle veut être un papillon. Et c’est précisément là que la similitude s’arrête.

Suite

Combattre le cancer avec la nutrition : rêve ou réalité ?

Ce qui est sûr c’est que ce n’est pas un rêve mais une réalité pour un nombre croissant de thérapeutes/nutritionnistes de tous poils, de toutes origines et de toutes cultures, depuis de décennies, mais aussi de médecins, rarissimes encore (si vous connaissez un oncologue* qui parle de nutrition à ses patients surtout signalez-le nous, nous lui ferons de la publicité ;-) ) et de patients qui s’informent tout seuls comme des grands et ont le courage de se prendre en main.
* Quand je vois des corbeilles de biscuits et autres « sucreries » dans les salles d’attente des services d’oncologie… je me dis que ces spécialistes ne savent encore pas qu’il est dangereux de mettre de l’essence sur un feu !!!

Biscuits -cancer - oncologistesLes études scientifiques les plus récentes (non commanditées par Big Pharma…. ;-) ) et les plus sérieuses confirment d’ailleurs ces allégations, de même que les centaines/milliers de patients qui ont décidé de changer leur mode de vie pour leur plus grand bonheur, du jour au lendemain, en renonçant tout simplement à un traitement chimique ou autre, ou en complément de celui-ci. Les témoignages sont pléthoriques.
Comme entrée en matière je vous rapporterai ce qu’a écrit Ty Bollinger dans son livre Cancer, Step outside the box (qui en est à sa 6ème édition depuis 2006) :

Il y a une centaine d’années le cancer était virtuellement inconnu, mais de nos jours il semble que chacun de nous a un parent ou une relation qui est décédé de cette satanée maladie. Qu’est-ce qui a changé ? Nos corps ont-ils changé ? Nos gènes ont-il changé ? ou bien avons-nous tellement épuisé nos terres arables de nutriments essentiels ? Avons-nous changé ce que nous introduisons dans nos corps ? et les aliments que nous y introduisons ont-ils à leur tour altéré notre terrain intérieur de telle façon que cela nous rend plus sensibles à la maladie ?

Suite

Les 10 erreurs les plus courantes pour stabiliser le taux de sucre

Les déséquilibres de la glycémie sont à l’origine de beaucoup de troubles  : perturbation de l’énergie, problème de poids, fringales et dysfonctionnement des fonctions cérébrales.

Ces montagnes russes de sucre dans le sang peuvent en outre complètement perturber la production des hormones thyroïdiennes, de votre insuline, de votre cortisol et de la leptine (une hormone digestive) et faire de vous une personne fatiguée, même épuisée, irritable et constamment en manque de sucre. C’est un cercle vicieux.

Même les personnes les mieux intentionnées peuvent inconsciemment perpétuer le déséquilibre glycémique à cause des aliments qu’elles consomment ou ceux qu’elles ne consomment pas, régulièrement, sans parler des aliments dits sains qui exacerbent ces problèmes de santé.

A partir des constations de William Cole, thérapeute en médecine fonctionnelle, après des années à voir des personnes aux prises avec un déséquilibre glycémique, voici les erreurs les plus courantes rencontrées :

 

Suite

Retour aux sources de la santé : la guérison spirituelle

Écrit par Andy Roman (Psychothérapeute), dans le magazine de l’Institut Hippocrate, cet article nous ramène aux sources de toute vie : nos racines. Il mérite réflexion et en voici la traduction :

Grâce à de récents ouragans, deux gros arbres ont été renversés dans mon jardin. En quelques jours, leurs feuilles, leur écorce et leurs branches ont montré des signes de déclin. Sans plus de connexion avec la terre, les arbres deviennent malades et meurent. La même chose est vraie pour nous, les gens. La santé spirituelle signifie être connecté à la Source.

Les choses peuvent paraitre parfaites à la surface -notre apparence, notre statut, nos relations- mais quand nous dérivons trop loin du cœur de notre être, nous tombons malade. Ensuite tout le reste s’effrite autour de nous. Vivre loin de l’intégrité, loin des contacts, ou hors de d’atteinte, ajoute inévitablement un malaise qui se manifeste facilement comme un « malheur » physique.

La guérison de nos vies intérieures, ou « guérison spirituelle », est importante parce que le corps suit ce qui est dans le cœur et l’esprit. Pourquoi attendre que l’arbre soit déraciné pour découvrir l’importance d’être connecté ? Portons attention aux signaux d’alarme avant qu’il soit trop tard.

Suite

Vous pouvez guérir du diabète et quitter l’insuline…

… à coup presque sûr pour tous les diabètes de type 2 (et la diminuer souvent significativement pour les diabètes de type 1, quoique quelques cas moins courants peuvent également supprimer l’insuline définitivement) contrairement, hélas, aux pratiques maintenues par la médecine conventionnelle (avec un régime pour le moins peu efficace…) qui se contente de « maintenir » le diabète dans les clous sans jamais l’éliminer. Ce qui rapporte évidemment des milliards de dollars aux compagnies pharmaceutiques, au vu de la croissance constante des maladies dues aux excès de consommation du sucre (« caché » dans toutes sortes de produits transformés) dans nos sociétés modernes.

Serigue

 

Cette information n’est pas récente… depuis de nombreuses années déjà des « malades » (ce n’est d’ailleurs pas une « maladie » à proprement parlé mais très majoritairement la conséquence d’une mauvaise hygiène de vie) se sont guéris définitivement. Il suffit de chercher pour trouver… mais ensuite il est certain que la décision finale ne dépend que du « malade » concerné pour entreprendre des changements. Personne ne le fera à sa place. Et certains préfèrent encore leurs injections quotidiennes plutôt que de devoir renoncer à leurs addictions alimentaires. En acceptant les conséquences dévastatrices de l’insuline sur le long terme. Oublions aussi les prétendues raisons « génétiques » comme justification. Les gènes ne sont là que pour signaler des « faiblesses », qui ne se manifesteront que si on leur donne les raisons et la possibilité de le faire, ce que nous démontre l’épigénétique. La génétique n’est pas la destinée !

« Mon peuple est détruit parce qu’il lui manque la connaissance » - Bible – Osée 4:6

Suite

Smoothie vert pour diabétiques + réapprovisionnement

Ce qui est le plus désolant dans le diabète, c’est que la plupart des cas peuvent être évités avec de simples changements de mode de vie, en choisissant des aliments complets, en évitant les aliments sucrés et transformés trop souvent consommés à notre époque.

Beaucoup pensent qu’il est trop difficile de se passer de ces derniers, souvent parce qu’en fait ils sont devenus dépendants des sucres, de la graisse et/ou des additifs qui y sont présents en grande quantité, parfois aussi parce qu’ils « succombent » à la facilité de choisir des préparations déjà prêtes à être consommées immédiatement ou presque. 

En fait, cela peut être aussi facile et rapide de manger sain que de mettre un plat au four. Les participants de notre challenge GRATUIT « 1 smoothie vert par jour » sont tous d’accord sur ce point. 

Et le moyen le plus rapide que je connaisse, grâce à la technologie moderne des blenders, sont les smoothies verts. Ils sont simples à préparer, faciles à emporter et inondent votre corps de fibres et de nutriments qui préservent votre corps des dommages de la pollution, du stress, des toxines… 

  

Collage smoothie prepa

 Quelques photos des participants.  

Dans le recette ci-dessous, vous trouverez une recette délicieuse à bas indice glycémique qui conviendra à tous (parce qu’il est bon au goût et pour votre santé – pas besoin d’être mauvais pour être bénéfique !) et particulièrement aux personnes surveillant leur glycémie.

Suite

Smoothies verts et calculs rénaux : danger ?

 Oxalates smoothies

 

Les conversations vont bon train sur le groupe privé Facebook « Challenge Smoothies verts » (que vous pouvez rejoindre en vous inscrivant au challenge ici) !

Le groupe est dynamique et les questions toujours très intéressantes, sans parler des témoignages qui me ravissent souvent comme celui de Nelly qui, pour la première fois a réussi à faire baisser son cholestérol à un niveau jamais atteint auparavant malgré tout ce qu’elle avait essayé ! Et cela seulement après 3 semaines d’un smoothie vert par jour !!!

Mais aujourd’hui, je ne vais pas vous parler des bienfaits des verdures sur le cholestérol … peut-être dans un prochain article.

Aujourd’hui, nous allons parler d’une préoccupation qui revient très régulièrement lorsqu’il s’agit de consommer plus de verdures : les oxalates et leur impact sur votre santé.

Suite