En attendant que ce nouveau site s’étoffe petit à petit, nous vous suggérons de consulter cette catégorie déjà abondamment évoquée sur notre ancien blog : ici.

Soupe d’hiver au miso et lentilles roses (vegan et… cuite !)

Cette recette nous est proposée par le Living Light Institute, l’ex-royaume de la divine crusinière Cherie Soria (désormais en retraite, à notre grand regret !), mais où sévissent deux stars spécialistes de l’alimentation vivante, végétale : Brenda Davis et Vesanto Melina (Elles ont aussi écrit ce livre sur le « devenir cru », en anglais, sous la houlette de Cherie Soria). Cette soupe ravira celles et ceux qui ne peuvent se satisfaire totalement de plats exclusivement crus, surtout en hiver (Bien que, je le rappelle : « cru » ne signifie pas forcément « froid » !). Alors qu’ils se régalent !

Soupe miso - lentilles roses

Le miso est une pâte fermentée d’origine japonaise faite à partir de graines de soja, de sel et de céréales -couramment du riz ou de l’orge- ainsi que d’un ferment qui est utilisé pour initier le processus de fermentation. Les graines de soja nutritivement riches sont rendues plus digestes par la fermentation. Le miso peut être utilisé pour aromatiser de nombreux plats différents tels que sauces, vinaigrettes, trempettes et soupes.

Suite

Le cacao : toute une histoire… botanique, gastronomique, médicinale + des recettes !

Vous connaissez probablement déjà une partie de l’histoire de cette « nourriture des Dieux » qu’est le chocolat… mais il ne serait pas surprenant que vous complétiez vos connaissances en lisant l’article ci-dessous, très complet, tout en étant passionnant. Vous y découvrirez même la recette de chocolat tel qu’on le préparait en 1753, et qu’il est encore possible de le préparer si le cœur vous en dit : on vous en donne une recette actualisée ! (mais aussi notre recette d’un « mole » vegan et cru)

Vous avez déjà eu quelques informations sur ce « fruit » qu’est le cacao si vous êtes un habitué de la boutique Market’Veg sur laquelle vous trouverez le meilleur chocolat qui soit en termes de culture, de variété et de transformation (qualité crue).

Voici donc la traduction que j’ai faite de ce très long article :

Cabosse cacaoLes cacaoyers (CACAO = Theobroma ssp./Sterculiaceae) ont une apparence très distinctive : bien que n’étant pas particulièrement de grands arbres, avec une moyenne de 10 à 20 m de hauteur, leurs troncs, comme beaucoup d’arbres de la forêt tropicale humide, ont une écorce rugueuse, brun-gris, qui est habituellement couverte de différents lichens et champignons colorés. Les feuilles matures sont larges et brillantes, mais les jeunes feuilles sont souples et rougeâtres, devenant graduellement vertes et dures au fil de leur croissance.
Comme le cacaoyer ne se dégarnit jamais, toutes ses feuilles jeunes et adultes se retrouvent poussant côte-à-côte sur le même arbre. Il est dit que l’apparence souple des jeunes feuilles sert de sorte de mécanisme de défense passive signalant à des prédateurs potentiels qu’elles ne valent pas la peine d’être grignotées. Beaucoup plus frappante cependant est l’apparence de ses fleurs et de ses fruits qui émergent directement du tronc et des plus vieilles branches.

Cacao - FleursCertains articles sont réservés à nos abonnés, celui-ci en fait partie.
S
i vous êtes abonné assurez-vous d’être connecté à votre compte et cliquez ci-dessous sur «Suite».

En vous abonnant à notre site, non seulement vous avez accès à encore plus d’informations et de recettes mais avec seulement 5€ par mois, vous soutenez également notre travail de recherches et de traduction et nous encouragez à continuer. Merci !

Suite

Spaghettis de navet à l’effilochée de choux de Bruxelles et pesto de cajou – recette crue ou cuite

Cuite me direz-vous ? Mais nous sommes sur un site d’alimentation crue végétalienne, non ?
Certes, certes ! Et si vous êtes comme moi, vous mangez majoritairement cru (ou même à 100% cru) mais ce n’est pas forcément le cas de votre entourage proche.
Voilà pourquoi je vous propose aujourd’hui une recette en 2 versions pouvant satisfaire les mangeurs de cru et les mangeurs de cuit sans avoir plus de préparations à faire, même si vous êtes tous autour de la même table !

Spaghetti navet pesto 3

A mon avis, cette recette est presque meilleure crue que cuite. Mais à vous de tester et, pourquoi pas, de faire tester ! Chez nous, elle a eu beaucoup de succès.

Certains articles sont réservés à nos abonnés, celui-ci en fait partie.
S
i vous êtes abonné assurez-vous d’être connecté à votre compte et cliquez ci-dessous sur « Suite ».

Suite

Tartinade de lentilles, mi-cuite/mi-crue (vegan)

  Tartinade lentilles - cuit -

Pour ceux qui ne sont ne sont pas crudivores purs et durs, ils pourront se régaler de cette « crème » de lentilles en la tartinant, ou en la déposant selon leurs habitudes alimentaires : sur du pain, sur des crackers, sur des rondelles/morceaux de légumes crus divers (courgettes, concombre, carottes, betteraves rouges, chayottes….) ou sur des feuilles de salades avec des légumes râpés par-dessus…
A votre créativité !

Suite