En attendant que ce nouveau site s’étoffe petit à petit, nous vous suggérons de consulter cette catégorie déjà abondamment évoquée sur notre ancien blog : ici.

e-livre - Salades en folie

  ∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴

 

Salade de chou Kale, sauce épicée

Salade de chou Kale - sauce épicée

Cette salade proposée par le chef anglais Russell James utilise un piment nommé « chipotle » qui a été fumé, donc qui n’est pas cru. Alors si vous êtes très attaché(e) au cru, remplacez-le par un piment frais… cependant, à l’occasion, cette saveur très agréable pourrait être la bienvenue sans porter préjudice au reste de vos choix alimentaires.

Pour l’avoir expérimenté je peux vous dire que ce plat est un véritable régal ! Parfaitement réalisable en cette saison d’abondance du chou Kale, vous pouvez remplacer les tomates-cerises par des tomates séchées préalablement trempées pour les attendrir. Vous les couperez en petits morceaux. La texture sera évidemment différente.

Donne 2 portions ou une grosse, selon l’appétit ou l’organisation du repas

Suite

Sauce-trempette à la moutarde vegan et crue

Sauce-trempette moutarde

Envie d’une petite sauce délicieuse et douce, que vous utiliserez pour toutes les salades et plats de votre choix mais aussi comme trempette pour des bâtonnets de légumes ou des crackers ?
Alors essayez celle que nous propose le chef de l’Institut Hippocrate, légèrement revue, ci-après.

Bien sûr, si vous suivez notre détox d’automne de 3 jours qui se déroule en ce moment même, vous attendrez un peu pour vous en régaler ! Mais elle sera parfaite lors de votre reprise alimentaire pour assaisonner une belle salade de verdures.

Suite

Salade de concombres aux algues

Je ne crois pas avoir encore partagé avec vous la recette de la salade que mangent Matt Monarch et Angela Stockes-Monarch pratiquement tous les jours. Il faut quand même préciser, au cas où vous ne le sauriez pas qu’ils vivent désormais à Vilcabamba en Équateur et que le climat leur permet d’avoir quantités de merveilles végétales dans leur IMMENSE jardin tout au long de l’année. Les concombres (dans une grande serre tout de même -que vous pouvez voir ici- où ils s’épanouissent mieux qu’à l’extérieur) font partie de ces merveilles.

Salade_concombre_algues

Suite

Salade Détox sucrée-salée

Cette délicieuse recette, qui a enchanté les participants, est un des repas proposés dans notre Programme de Nettoyage et de Vitalisation.

Les recettes que vous y trouverez sont simples, rapides à réaliser, sans ingrédients compliqués ou difficiles à trouver (en plus on vous donne des idées de substitutions au cas où). Bref, tout pour vous simplifiez la vie dans le seul but de vous faire du bien ! 

En tout cas, cette recette de saison et riche en chlorophylle, est détoxifiante et permet de retrouver le plaisir de mâcher après une semaine de smoothies verts, sucrés et salés qui auront mis au repos quasi complet le système digestif et le foie.

 

 Strawberry poppy seed salad dressing

Suite

Un guacamole super-vitaminé !

 

Bowl of guacamole with fresh ingredients

Certain(e)s d’entre vous sont déjà des habitué(e)s de la Maca, une variété de légume-racine ressemblant au navet dont on fait une poudre, et dont les propriétés comme adaptogène et régulateur hormonal sont très appréciées. Son goût très particulier peut être discuté (personnellement, je l’adore  !). C’est donc une bonne idée de l’utiliser dans certaines recettes, comme celle que vous trouverez ci-après, mais également dans les laits végétaux, les smoothies, soupes, crèmes glacées…. et autres desserts.

 Quant au moringa il n’est pas surnommé « l’arbre de vie » sans raison. Utilisé en phytothérapie pour ses propriétés revitalisantes et nutritives, il apportera un plus à toutes vos recettes.

Suite

Salade aux 3 nuances de rouge, crue et vegan

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Voici une salade parfaite pour tout l’hiver, une merveille de saveurs dont vous pouvez encore vous régaler maintenant en ce début de printemps puisque nous en trouvons encore les ingrédients et quant aux baies de goji séchées elles sont toute l’année à disposition.

Un conseil : notez-la sur vos tablettes pour le prochain Noël, elle est si savoureuse et colorée qu’elle fera honneur à votre table de fête !

Certains articles sont réservés à nos abonnés, celui-ci en fait partie.
S
i vous êtes abonné assurez-vous d’être connecté à votre compte et cliquez ci-dessous sur «Suite».

En vous abonnant à notre site, non seulement vous avez accès à encore plus d’informations et de recettes mais avec seulement 5€ par mois, vous soutenez également notre travail de recherches et de traduction et nous encouragez à continuer. Merci !

Suite

Vertus thérapeutiques du pissenlit : mangeons-le, buvons-le

Pissenlit 2Nous sommes en pleine saison de cette précieuse plante* ; elle jaillit, surgit, s’épanouit et explose partout : profitons-en ! Tout en elle est bon : de la racine à la fleur…
Si vous n’aimez pas la saveur amère de ses feuilles (saveur si bonne pourtant, et indispensable, pour la détox dont on parle tant : notre foie nous en remercie), essayez d’en intégrer au moins un tout petit peu dans vos diverses recettes pouvant s’en accommoder : pestos, soupes, smoothies, jus et boissons diverses, salades, sauces mixées (feuilles crues prioritairement, si vous voulez profiter de toutes leurs qualités).

* Bien qu’on puisse la trouver et en profiter presque toute l’année, c’est au printemps qu’elle est au maximum de son potentiel nutritif et thérapeutique.

Beaucoup de propriétaires d’un jardin en ce printemps se désespèrent de voir leurs espaces verts envahis par tous ces pompons jaunes et s’acharnent à s’en débarrasser… quel dommage ! C’est un cadeau du ciel, qui pourrait être cueilli avec reconnaissance et gratitude, en le congelant par exemple pour des jours pauvres en verdures (haché, mixé, en feuilles pour de futures soupes ou smoothies, sous forme de pesto en petites portions : les possibilités sont infinies). Les humains semblent avoir utilisé le pissenlit comme nourriture depuis au moins aussi loin que remonte notre histoire écrite.

Le pissenlit est utilisé pour le traitement des douleurs musculaires, la perte d’appétit, les maux d’estomac, les gaz intestinaux, les calculs biliaires, les douleurs articulaires, l’eczéma, les bleus… Il augmente aussi la production d’urine et est utile comme laxatif pour augmenter le péristaltisme. Excusez du peu !

Suite