En attendant que ce nouveau site s’étoffe petit à petit, nous vous suggérons de consulter cette catégorie déjà abondamment évoquée sur notre ancien blog : ici.

Livre Recettes crues

              Livre Union crue            Livre Manger Cru et sain

 

  ∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴

 

Sauce crue brocoli-graines de courge

Une sauce proposée par l’Institut Hippocrate et que vous pourrez utiliser également comme « trempette » pour accompagner des crackers (de votre fabrication ou achetés prêts à consommer), ou des crudités de toutes couleurs et toutes formes. Vous pouvez aussi en arroser un plat de spaghetti végétaux crus (les courgettes par exemple font très bien l’affaire) ou un autre plat de votre choix… cru ou cuit. Simplement versez-la telle quelle, crue et froide ou à température ambiante, ou crue et légèrement tiédie.

Brocoli

Suite

Chili con « faux-mage »

Trempette/dip à consommer avec des chips façon tortillas (véganes et crues de préférence…) ou autres crackers de votre choix (voir nos recettes ou tout-prêts à consommer ici), ou encore avec diverses crudités coupées en bâtonnets pour une entrée savoureuse.
Le faux-mage en question est tout simplement une levure alimentaire qui donne toujours une saveur « fromagée » aux plats dans lesquels elle est ajoutée.
Cette recette inspirée par Russell James fait partie de ses nombreuses créations talentueuses
:

Chili con faux-magePhoto de Russell James 

Suite

Tartinade crue, simple, à la carotte

Cette recette effectivement super-simple est l’une de celles que vous pouvez trouver dans le e-livre d’Angela stokes, que nous avons traduit (avec sa permission !) et qui est accessible ici.

Les carottes sont des légumes qui présentent un grand intérêt nutritionnel, de préférence consommées crues et de toutes les façons possibles. Si le jus est rejeté par certains en raison de sa richesse en sucres, d’autres en ont fait un pilier (avec bien d’autres choses évidemment) de leur thérapie anti-maladies (Voir la thérapie Gerson par exemple).

Je me souviens, avec émotion, des jus de carottes que nous faisait ma maman, à mon petit frère et à moi-même dans les années 50/60, chaque printemps, alors qu’elle n’avait ni centrifugeuse, ni extracteur de jus, ni blender ! Elle râpait tout d’abord finement les carottes et ensuite les pressait pour en extraire le jus… que de travail ! Je peux comprendre qu’elle n’en prenait pas elle-même. Mais une de mes cousines qui a séjourné chez nous à cette époque, durant une année, n’a jamais oublié la « cure » de jus qu’elle partageait avec nous. En effet, elle qui souffrait d’acné depuis quelques années, en a vu disparaître toute trace au bout de quelques semaines !

 Carottes-2

Difficile de trouver recette plus rapide que cette « tartinade » !

Suite

Sauce crémeuse crue au panais

Nous vous avions proposé, il y a quelques années, une recette de soupe à base de panais qui est un vrai régal, mais voici une autre façon d’utiliser ce délicieux légume, qui nous est proposée par l’institut Hippocrate et que vous pouvez toujours ajuster à votre palais ou à vos exigences de santé.
En effet, il n’y a pas de sel dans cette recette et je n’en ai pas ressenti le besoin parce qu’il s’agit de saveurs douces, mais si vous préférez en ajouter (le moins sera le mieux…) attendez tout d’abord de goûter sans :

Sauce crémeuse oignon-panais

Ingrédients

Suite

Tartinade saveur « Cheddar fumé », végane et crue

Voici une tartinade qui nous est proposée par l‘Institut Living light et qui, non seulement est ultra simple et rapide à faire mais sera un savoureux accompagnement pour quantités de plats : base de soupe crue, trempette, garniture dans vos « nachos » ou autres « tacos », sur vos crudités ou légumes cuits-vapeur…. à vous d’imaginer les autres !

Cheddar dumé - Tartinade-trempette

 

Pour environ 4 à 6 portions (selon appétit ou utilisation) :

Suite

Galettes de légumes, crues, véganes et sans gluten

 

Burgers-croquettes

Rapides, simples et à multiples usages ces croquettes pourront être consommées : soit telles quelles, soit déshydratées (8 heures au total environ, en réglant la température sur 60°C les 2 premières heures, puis en les retournant et en ramenant la T° à 40°C environ).
Cette opération les desséchera un peu et les fera ressembler plus à des burgers, sinon vous pourrez utiliser la « pâte » obtenue comme farce pour un roulé dans une feuille de nori, à découper ensuite en makis, soit pour toute autre sorte de roulé, soit comme un pâté à tartiner sur la base de votre choix… suivez votre inspiration.

La patate douce n’a rien à voir avec notre bonne vieille pomme de terre, bien que poussant également dans la terre… Elle peut, elle aussi, avoir une couleur de chair différente : blanche, jaune pâle, orange plus ou moins foncée et même pourpre… mais reste toujours très sucrée. Riche en bêta-carotène ou pro-vitamine A elle contient bien d’autres nutriments (voir le lien ci-dessous attaché à son nom dans la recette). Consommée depuis longtemps dans de nombreux pays tropicaux, elle est devenue courante chez nous également puisque sa culture est facile et qu’on peut l’utiliser à toutes les sauces pourrait-on dire : plats salés ou sucrés, de l’entrée au dessert, crue ou cuite. Plus riche en fibres que la pomme de terre avec un index glycémique plus bas, elle est une alliée précieuse de nos plats d’hiver, nutritivement et gustativement parlant.

Suite

Pesto sauvage à tartiner

Sur vos crêpes (crues ou cuites, de riz ou autres), crackers, feuilles de nori pour des roulés…. etc, cette « crème » à tartiner vous servira :

  • soit de base en la surmontant d’autres ingrédients de votre choix (germes divers, légumes râpés ou hachés, salsa…)
  • soit de simple garniture à consommer telle quelle.

Vous pourriez même en ajouter une c. à soupe dans une soupe/smoothie vert tiède en la diluant bien.

Et vous enrichirez ainsi votre repas de tous les bienfaits offerts gratuitement par mère Nature. Tout plein de jolies verdures nous sourient en ce moment : partez en cueillette !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Suite

Salade Avokale au quinoa

Du chou, du chou… et encore du chou !

Nous ne vous proposerons jamais assez de suggestions pour consommer ce précieux aliment si riche en sulphoraphane et autres substances régénératrices (comme le brocoli par exemple), mais pour en profiter il faudrait le manger cru… sinon tout est mort et part avec l’eau de cuisson, il vous restera toutefois encore les fibres ;-) .

 

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Cette fois ce sera une recette à base de kale, pour laquelle il vous faudra les ingrédients ci-après, pour un nombre de parts qui peut aller de 2 à 4, voire plus, selon votre appétit ou la composition de votre repas :

Suite