En attendant que ce nouveau site s’étoffe petit à petit, nous vous suggérons de consulter cette catégorie déjà abondamment évoquée sur notre ancien blog : ici.

Votre protection solaire est-elle dangereuse ?

creme-solaire danger

La crème solaire est un sujet controversé uniquement parce qu’elle est utilisée depuis si longtemps sans que l’on se pose de question. Comme le tabagisme et le tabac étaient largement acceptés, voire encouragés par les médecins, la sécurité des écrans solaires est aujourd’hui profondément mise en doute.

Le soleil est ce qui donne la vie à cette planète. C’est la source d’énergie la plus importante sur Terre. Tout être vivant l’adore et en a besoin.

Alors, pourquoi notre culture a-t-elle de plus en plus peur de son contact chaleureux ? 

Le responsable de notre peur est une maladie que nous connaissons trop bien : le cancer. Peste bubonique du monde moderne, le cancer est sur le point de dépasser la maladie cardiaque en tant que première cause de décès.

Le cancer de la peau touche des millions de personnes dans le monde chaque année. La rumeur s’est alors répandue comme une traînée de poudre qu’une exposition excessive au soleil pouvait causer le cancer. Du coup, la vente de crèmes solaires explose et augmente chaque année dans le monde. 

Pourtant au fur et à mesure que de plus en plus de personnes utilisent de la crème solaire, le cancer de la peau continue lui aussi d’augmenter.

Ce fait alarmant oblige à se poser quelques questions :

  • les écrans solaires protègent-ils vraiment la peau du cancer ?
  • Ou les produits chimiques dangereux présents dans les marques de protection solaire les plus populaires pourraient-ils contribuer au cancer ? 

Suite

Que perdez-vous en choisissant de consommer « Bio » ?

Les informations données ci-dessous sont essentiellement issues de constats faits aux États-Unis… mais nous ne sommes pas sans ignorer que le problème est mondial. Les multinationales pourvoyeuses de produits de « traitement » des cultures agissent sur toute la planète, plus ou moins fortement, selon les accords (et ils sont nombreux :-( ) donnés par les Gouvernements. A quelques pourcentages près, nous devrions donc TOUS nous sentir concernés par ce sujet.

 

Choisir le Bio

Quelle est la différence réelle entre des végétaux biologiques et des végétaux conventionnels ? Il devrait y avoir des raisons logiques pour dépenser davantage sur certains végétaux ou pour prendre plus de temps pour les cultiver, d’accord ?
Quand vous choisissez le Bio, vous choisissez d’abandonner :

Suite

Comment détoxer rapidement et facilement (3 manières)

 

Mini détox FB page capture

 

Si nous entendons tellement parler de détox en ce moment, c’est probablement parce que nous vivons dans un monde qui n’a jamais été autant pollué et toxique pour nous.

Il y a seulement 100 ans, nos grand-parents n’étaient exposés qu’à 5% des toxines auxquelles nous sommes exposés aujourd’hui !!!

Les produits synthétiques ont littéralement envahi notre quotidien lorsque les industriels se sont aperçus qu’ils pouvaient conserver nos aliments et nos cosmétiques beaucoup plus longtemps. Sans parler des nombreuses autres utilisations, même en médecine. 

De grosses entreprises comme Monsanto ont prospéré, créant de nombreux emplois et toujours de nouveaux produits que nous avons accueillis à bras ouverts, tout en rejetant dans l’air et dans l’eau les sous-produits de cette fabrication.  

Relativement récemment, nous avons commencé à prendre conscience du danger que cette production représentait. De plus en plus de publications ont essayé de tirer la sonnette d’alarme avec les preuves que si d’un côté ces produits nous apportaient un certain confort, ils créaient un énorme inconfort en même temps, ailleurs d’une manière plus ou moins visible. 

Il est clair aujourd’hui que le fonctionnement de notre corps, de notre cerveau, de notre système nerveux, de notre système digestif et de notre système respiratoire sont négativement impactés et fonctionnent maintenant au ralenti, agressés par les quantités énormes de produits chimiques auxquelles nous sommes confrontés tous les jours que ce soit dans notre nourriture, notre environnement ou même nos traitements médicaux.

Nous savons maintenant que nombre de ces produits chimiques sont à l’origine ou augmentent le risque de maladies graves comme le cancer, les maladies auto-immunes ou encore les maladies dégénératives. Sans compter que beaucoup de ces produits chimiques n’ont même pas été testés pour savoir s’ils étaient sans danger pour l’environnement ou notre santé. Un nouveau-né aujourd’hui aurait environ 230 produits chimiques dans son cordon ombilical !

Je ne veux pas vous démoraliser pour le reste de la journée ! Mais pour agir, il faut être informé(e) et rassurez-vous, vous pouvez quand même améliorer les choses. 

Suite

Votre routine beauté est-elle « propre » ?

La grande tendance est au « vert », au « végétal », vous l’aurez certainement remarqué et la cosmétique n’échappe pas à cette vague.

Vous pourriez me dire que c’est une bonne chose et que les anciens comportements sont en train de changer. A première vue oui, mais méfiance comme je vous invite à le découvrir dans cette vidéo de l’émission La Quotidienne.

 

 

Le problème, comme cela est clairement expliqué dans cette émission, c’est que les sociétés de cosmétiques, sentant la tendance, se l’approprient en faisant du « greenwashing », c’est-à-dire en vous faisant croire par de multiples procédés bien rodés que leurs produits sont sains et écologiques, à grand renfort de mots bien choisis, de couleurs soigneusement sélectionnées, de marketing finement recherché. Et ça marche ! Je le constate souvent sur ma fille de 13 ans… Heureusement, je suis là pour veiller au grain et lui apprendre à décoder les choses.

Car au final, ne nous leurrons pas, la plupart des sociétés de cosmétiques surfent sur la vague en utilisant toujours plus ou moins les mêmes cochonneries pour votre peau et pour l’environnement, dans le but d’une part, de ne perdre aucun client, et d’autre part de continuer à faire des marges confortables.

Heureusement, la tendance n’est pas seulement au vert, elle est aussi au « propre » et nous sommes de plus en plus nombreux à nous intéresser de près à ce que nous mangeons mais aussi à ce que nous mettons sur notre peau. Après l’alimentation « propre », voici venu le temps de la « cosmétique propre ». Mais qu’est-ce que cela veut dire exactement ?

Suite

Où est notre conscience au moment des fêtes… ?

Entourés, envahis, inondés, submergés, hypnotisés, … (et pour certains : « éblouis »...) que nous sommes en ce moment dans notre beau pays de France par l’abondance alimentaire et j’ai envie de dire l’orgie, dans tous les magasins, les marchés, les vitrines, les magazines, je me demande si le peu de conscience (hélas) de la grande majorité des consommateurs ne sera pas complètement anesthésié par une forme d’avidité naturelle lui interdisant de réfléchir un peu -un tout petit peu- sur l’origine des produits qu’elle s’apprête à dévorer durant les fêtes à venir !

Car tous les médias se mettent en quatre pour attiser chez le consommateur ce qui est le moins noble dans sa personnalité : envie… avidité… orgueil… jusqu’à le faire craquer, mis K.O. par la puissance de ses faiblesses face à son peu de volonté.

noel-table

Suite