Comment consommer plus de fer lorsqu’on est végétalien/vegan

Voilà une déficience qui  n’est pas rare à notre époque… pas plus que les mythes qui l’accompagnent, parmi lesquels celui qui consiste à dire que ne pas consommer de produits animaux aggraverait la situation !

Quand on a quelques connaissances en nutrition, on s’aperçoit très vite qu’il s’agit là d’une sorte de formatage éducatif puisque ce qui importe c’est le choix et la qualité des aliments du monde végétal… Hélas il faut bien reconnaitre que les choix alimentaires actuels sont majoritairement aberrants, tout autant que le sont d’autres facteurs aggravants (stress, pollutions diverses, densité nutritionnelle réduite des aliments…).

Je me souviens avoir lu l’histoire d’une dame s’étant guérie d’une grave anémie en consommant des quantités importantes d’orties ! Et une autre (celle-ci, m’ayant été racontée en direct par la personne concernée lors de l’une de mes animations) rapportant une guérison d’anémie spectaculaire avec l’algue Klamath… Comme quoi le monde végétal est bien notre meilleur médecin, à portée de main.

Suite

Connaissez-vous l’épine-vinette ?

Vous ne connaissez peut-être pas l’épine-vinette (Berberis), encore appelé le vinettier, de la famille des Berbéridacées, pour la simple et bonne raison que cet arbuste épineux a pratiquement été éradiqué en France parce qu’il était vecteur de la « rouille noire », un champignon pathogène des céréales (nos sacro-saintes céréales !). L’épine-vinette subsiste encore un peu en montagne à l’état sauvage.

Toutefois il existe de nombreuses variétés d’épine-vinette. Plusieurs espèces originaires d’Asie ou d’Amérique du nord sont fréquemment cultivées comme arbustes d’ornement mais les fruits de ces espèces sont souvent bleus. L’espèce originaire d’Europe donne des baies rouges (Berberis Vulgaris). 

Epine vinette

Suite