En attendant que ce nouveau site s’étoffe petit à petit, nous vous suggérons de consulter cette catégorie déjà abondamment évoquée sur notre ancien blog : ici.

Une alimentation végétalienne a-t-elle du sens ?

Présenté dans un numéro du magazine GET FRESH ! (n’existant malheureusement plus), ce sujet pourra probablement aider certains « vegan » / végétaliens à être plus en harmonie avec leurs choix alimentaires (Il serait bon par la même occasion de relire cet article).

On imagine fort bien que dans notre société française il peut être inconfortable parfois, d’assumer ce choix et surtout quand on manque de confiance en soi-même.

Voici donc la traduction de cet article :

Si vous avez parfois été mis au défi par un mangeur de viande de justifier votre alimentation végétale, l’évolution pourrait être l’argument à lui opposer, explique Simon McAdams* :

Suite

Comment consolider ses os avec une alimentation végétalienne crue

Voici un article particulièrement complet sur les raisons de l’importance de la bonne santé de nos os, leurs pires ennemis et les différentes manières de les renforcer, tout en ayant une alimentation végétalienne.

Os solides

Il est écrit par une connaisseuse en la matière puisqu’elle est éducatrice de santé, à l’Institut de santé Hippocrate, auteure, scientifique, athlète et crudivore depuis de nombreuses années. Je vous en fait la traduction ici.

 

Les principes fondamentaux de la construction d’un squelette fort et robuste, commence à l’enfance. En fait, comme toutes les autres bonnes habitudes, si nous les apprenons dès le plus jeune âge, nous n’avons  pas à passer des années à en « désapprendre » de mauvaises à l’âge adulte ! Nous regardons nos parents comme des modèles. Si nos parents sont forts, minces, en bonne santé, actifs et passionnés, cela va nous influencer positivement alors que nous grandissons et que nous traçons notre route dans le monde.

La santé des os, je pense, est malheureusement négligée par beaucoup de personnes, probablement parce que nos os ne sont pas directement visibles. En général, nous semblons bien plus préoccupés par l’aspect de notre peau que par le fait de savoir si nous faisons ce qu’il faut pour aider notre squelette. Peut-être que si nous avions un exosquelette, comme les insectes, nous ferions plus attention à nos os. Bien qu’il soit possible de renverser le processus de dégénération des os et l’ostéoporose à l’âge adulte via une alimentation végétalienne crudivore correctement adaptée et un programme d’exercices physiques, il est bien sûr préférable de ne pas avoir besoin d’y avoir recours. En fait, certaines conséquences du rachitisme, l’équivalent de l’ostéoporose pour les enfants, ne peuvent jamais être renversées, et les infortunés enfants sont laissés avec des déformations permanentes.

Nos os font face à de nombreuses menaces tout au long de notre vie; il est même déclaré sur certains sites sur l’alimentation vivante que dans le monde développé, notre squelette ne se forme jamais totalement correctement, résultat de nos choix désastreux de mode de vie, et cela en retour est un facteur majeur de vieillissement prématuré. Alors, ayons une structure osseuse correcte, maintenant !

Les pires ennemis de nos os et ce que vous devez faire pour les consolider ci-dessous dans la suite de l’article.

 

Certains articles sont réservés à nos abonnés, celui-ci en fait partie.
S
i vous êtes abonné assurez-vous d’être connecté à votre compte et cliquez ci-dessous sur «Suite».

En vous abonnant à notre site, non seulement vous avez accès à encore plus d’informations et de recettes mais avec seulement 5€ par mois, vous soutenez également notre travail de recherches et de traduction et nous encouragez à continuer. Merci !

Suite

Comment prendre soin de la santé de vos os avec l’alimentation crue végétalienne

« Les produits laitiers sont vos amis pour la vie! » … Je suppose que vous connaissez tous maintenant cette rengaine mise dans nos têtes par l’industrie agro-alimentaire par le biais de la publicité.

Os calcium

Si vous croyez encore que cette affirmation est vraie, je vous invite à lire cet article !

Étant très intolérante aux laitages depuis quelques années, je n’en consomme guère que très, très exceptionnellement (lorsque je succombe à la tentation de goûter un plat qui en contient proposé chez des amis), pas plus que du soja que je n’apprécie pas du tout. Or de récentes analyses sanguines très complètes m’ont apprit que tout allait très bien, taux de calcium compris. Même mon taux de fer (qui avait pourtant toujours été trop bas, surtout quand je mangeais encore très régulièrement de la viande) ne s’est jamais aussi bien porté !

Toutefois si vous vous inquiétez (et il vaut mieux s’en inquiéter c’est vrai pour ne pas risquer une carence !) sur la bonne santé de vos os, je vous propose de lire la traduction que j’ai faite de cet article de Cherie Soria, consacré entre autres au calcium mais surtout de manière plus générale sur comment prendre soin de la santé de vos os en mangeant végétalien et cru. Car le calcium est bien évidemment important mais il n’est pas le seul élément à prendre en compte si vous voulez des os forts, longtemps. Et il n’est nul besoin de consommer 3 produits laitiers par jour pour vous l’assurer ni de consommer du soja. En revanche, votre apport en protéines a une incidence.

Comme le sang, les muscles et les nerfs, les os sont des tissus vivants. Dans vos os, du calcium et d’autres minéraux sont constamment déposés et retirés d’une matrice de protéines. Ce processus dynamique pourrait être comparé aux mouvements d’argent dans une banque. Si les retraits de minéraux dépassent les dépôts, finalement les réserves s’appauvrissent. Bien que nous considérions le calcium comme LE nutriment constructeur des os, en fait il n’agit pas seul.
Le calcium fait partie d’une équipe qui comprend :

  • les minéraux : bore, magnésium, manganèse, phosphore et potassium,
  • les vitamines A, D et K 
  • des protéines.

Certains articles sont réservés à nos abonnés, celui-ci en fait partie.
S
i vous êtes abonné assurez-vous d’être connecté à votre compte et cliquez ci-dessous sur «Suite».

En vous abonnant à notre site, non seulement vous avez accès à encore plus d’informations et de recettes mais avec seulement 5€ par mois, vous soutenez également notre travail de recherches et de traduction  nous encouragez à continuer. Merci !

Suite

Quelle est donc cette déficience si connue ?

Vous avez entendu que vous aviez besoin de trouver suffisamment de calcium, mais qu’en est-il de cet autre minéral dont nous sommes si nombreux à être déficients ?

Il semble toujours qu’il ne s’agisse que du calcium : buvez-vous assez de lait, mangez-vous assez de fromage ?
Et Dieu vous interdit d’être vegan : quels aliments mangeriez-vous alors pour trouver votre calcium ?
 PMS + 9 Other Concerns: The Mineral Deficiency Everyone’s Talking About
Alors que le calcium aide à construire la densité de l’os, nous évite de développer de l’ostéoporose et est essentiel à l’ensemble de la santé pour d’innombrables raisons, il y a un autre minéral qui mérite notre attention : le magnésium.
Le magnésium est comme un acteur de soutien, petit et cependant indispensable au succès global de la représentation. Sans lui, rien ne semble fonctionner, et tous les autres rôles sont infiniment plus difficiles. Il est utilisé par chaque organe du corps, particulièrement les os, les dents, le cœur, les muscles et les reins. Il active les enzymes, contribue à la production d’énergie, aide à régulariser les niveaux de calcium et est essentiel à l’envoi des impulsions nerveuses, à la contraction musculaire et au rythme cardiaque normal.
 
Et si cela semble être une liste ésotérique de fonctions, pensez-y :
Se pourrait-il que des niveaux bas de magnésium soient la cause originelle de vos migraines, de vos syndromes prémenstruels, spasmes musculaires, dépression, insomnies ou mouvements irréguliers des intestins ? La recherche s’y penche :
 

Suite

Ce que votre médecin ne vous dira jamais sur la carence en magnésium

Le magnésium, vous en avez probablement entendu parlé. Mais ce que vous allez découvrir dans cet article de Olivia du site OrganicOlivia.com et de Britni Thomas, nutritionniste, s’appuyant sur de nombreuses recherches et en particulier sur la longue expérience du Dr Carolyn Dea, spécialisée dans la carence en magnésium et auteure du livre The Magnesium Miracle est absolument étonnant et a complètement changé ma façon de considérer ce minéral !

(Voir aussi éventuellement, en français, ce livre : Hyperactivité – La solution magnésium)

Vous découvrirez ce qu’une carence peut réellement entrainer (c’est incroyable !), pourquoi aucun médecin conventionnel ne pourra vous diagnostiquer une carence en ce minéral et par conséquent pourquoi ces conséquences ont toujours été minimisées. Et bien sûr, nous vous donnerons des pistes pour éviter une carence :

Suite

5 mythes sur le lait de vache

Malgré son aspect pur, innocent et crémeux, le lait a un côté très obscur, obscur au point que l’industrie laitière fait tout, à grand renfort de billets verts, pour que vous ne le découvriez pas.

Le lait est plus qu’une simple boisson, c’est un phénomène culturel qui trouve ses racines dans notre histoire, il y a des centaines d’années. Malgré les nombreuses recherches prouvant que le lait est préjudiciable à notre santé (côté consommation) mais également à celle des vaches (côté production), les mythes autour du lait continuent de sonner haut et fort autour de nous.

Lait2

Suite

Une vingtaine d’astuces pour se passer des produits laitiers (sans les remplacer par du soja !)

Que vous soyez végétalien crudivore ou non, vous avez certainement déjà entendu parler des inconvénients de la consommation de produits laitiers.

Laktosefreie MilchPas facile dans le pays aux plus de 1600 variétés de fromages, tous meilleurs les uns que les autres ! Sans parler des gâteaux, sauces et autres préparations de la cuisine traditionnelle à base de produits laitiers (crème, lait, beurre). Avec une culture dans laquelle les produits laitiers sont tellement enracinés dans notre alimentation, il est facile de croire tout le battage marketing fait autour de la nécessité de consommer 2 à 3 produits laitiers par jour pour être en bonne santé (et avoir des os solides…) !

Suite

Comment trouver du CALCIUM dans une alimentation végétalienne crudivore ?

Au milieu de tant d’autres interrogations émises par tous ceux qui s’inquiètent d’adopter ce type alimentaire qui pourtant leur semble attractif, j’ai choisi aujourd’hui d’aborder ce thème en vous traduisant cet article paru dans le magazine GET FRESH (N° Hiver 2007) et écrit par Betty Favot :

Écoutez la plupart des médecins et des diététiciens conventionnels et vous pourriez penser qu’il est impossible de trouver assez de calcium dans une alimentation végétalienne crue.

La vérité ? C’est facile aussi longtemps que vous savez comment le trouver. 

Au cours des 50 dernières années, le calcium est probablement devenu le plus connu des minéraux pour la santé. N’importe qui est capable de vous dire que vous avez besoin de calcium pour des os et des dents solides. La plupart des gens vous diront aussi que les produits laitiers sont essentiels afin d’assurer une bonne prise de calcium. Alors que les produits laitiers sont une possible source de calcium, la raison pour laquelle ils sont « clamés » comme étant la « meilleure » source a plus à voir avec la publicité des producteurs et des fabricants qu’avec des recherches scientifiques solides. En fait, nous pouvons trouver notre calcium dans les aliments végétaux exactement comme le font les vaches à lait. Et ceci n’est pas une source « possible » pour assurer ses besoins en calcium : c’est la meilleure façon !

Suite