En attendant que ce nouveau site s’étoffe petit à petit, nous vous suggérons de consulter cette catégorie déjà abondamment évoquée sur notre ancien blog : ici.

Comptez vos micronutriments pas vos calories !

Diet. Girl with colorful measuring tapes in bowl

Faites-vous partie de ces personnes qui pensent nutrition et santé en terme de calories ? Êtes-vous de celles qui comptent et regardent le nombre de calories de chaque aliment consommé ? Ou peut-être connaissez-vous des personnes qui le font ?

Personnellement, j’en ai souvent rencontré et plus particulièrement parmi les personnes très soucieuses de leur santé et de leur forme physique. Cela part d’un bon sentiment et certainement d’une formidable prise de conscience de l’impact de notre alimentation sur notre santé générale. Ce serait déjà bien si la grande majorité de la population pouvait avoir ce genre d’éveil.

Cela dit, j’ai le regret de vous annoncer que le calcul de votre prise alimentaire en nombre de calories, en quantité de protéines, de gras ou de glucides, ne vous garantira pas un poids de forme et encore moins une bonne santé !!!

Parce que ce n’est pas ce dont votre corps a besoin pour fonctionner au maximum de son potentiel. Pour vous en convaincre je vous invite à lire ci-dessous ma traduction d’un article du Dr Angie Sedeghi, gastro-entérologue et spécialiste du poids.

Vous découvrirez ce qui compte vraiment dans vos prises alimentaires et ce qui peut vous débarrasser de toutes vos fringales de sucre.

Suite

Smoothie protéiné à faible teneur en graisses

Vous êtes vegan ou vous mangez très peu de protéines animales ? Vous avez peur d’être carencé(e) ? On vous répète que vous avez besoin de protéines et que vous n’en consommez pas assez, voire pas du tout ?

Outre le fait qu’il est assez rare d’être carencé en protéines (il est beaucoup plus fréquent d’être déficient en vitamines ou en minéraux et ce cas de figure touche tout le monde, quel que soit son mode d’alimentation, les omnivores/carnivores étant autant, si ce n’est pas plus, touchés !), 

En effet, on trouve de nombreuses protéines sous forme d’acides aminés (donc beaucoup plus faciles à assimiler que les protéines animales parce que le tout n’est pas de consommer des protéines, elles ne sont d’aucune utilité si vous ne les assimilez pas !), dans les végétaux et notamment dans les verdures. Où croyez-vous donc que les bœufs et les gorilles, à qui il ne nous viendrait pas l’idée de dire qu’ils manquent de protéines et donc de masse musculaire, trouvent leurs protéines ?

Cela dit, si pour une raison ou une autre, vous pensez avoir besoin d’un complément, peut-être parce que vous faites beaucoup de sport ou que vous suivez un régime amaigrissant en ayant beaucoup de poids à perdre ou êtes adolescent en pleine croissance, il existe des végétaux plus riches en protéines que d’autres.

Protéines chia

Suite

Smoothie vert pour repas super-protéiné

Ce smoothie vert super-protéiné pourra tout à fait remplacer un repas si vous n’avez pas de temps à passer en cuisine ou si vous êtes sur la route ou encore au bureau, débordé(e) par votre travail !

juice

Suite

Pourquoi certains végétaliens remangent-ils de la viande ?

Voici un article intéressant, court et clair, que nous devons encore une fois à Jinjee Talifero.
Elle répond à la question suivante (posée par un des ses lecteurs) :

J’ai entendu beaucoup de végétaliens dirent que leur santé s’était améliorée après avoir ajouté du bœuf nourri à l’herbe à leur régime. Alors, pensez-vous qu’il y a des cas où des végétaliens maladifs qui n’ont pas obtenu une santé optimale avec l’alimentation crue pourraient bénéficier de l’ajout de viande de bœuf nourri à l’herbe à leurs régimes ?

Réponse de Jinjee :

Suite

Connaissez-vous cette plante miraculeuse aux propriétés anti-inflammatoires ?

D’abord qu’est-ce que l’inflammation ?

L’inflammation est normalement le signal d’alerte donné par un système immunitaire en bonne santé. C’est la réponse naturelle du corps pour réparer rapidement une blessure ou pour combattre un potentiel agresseur pour votre santé.

Toutefois, à notre époque, l’inflammation est plus souvent liée à une alimentation riche en sucres raffinés et en aliments très transformés ainsi qu’en produits d’origine animale, ce qui entraine une inflammation chronique et des problèmes de santé comme l’asthme et la polyarthrite rhumatoïde par exemple. En effet, tous ces aliments ne sont pas des aliments destinés ou capables de soutenir la santé de votre corps. c’est pourquoi leur consommation entraine une réponse inflammatoire, étant traités comme des agresseurs pour les cellules du corps.

Vous devez donc agir sur votre alimentation pour éviter l’inflammation mais le soutien de certains super-aliments peut décupler vos efforts et palier à la grande variété d’agresseurs contre lesquels notre corps doit lutter aujourd’hui.

Moringa_feuilles_poudre

Suite

Les protéines végétales dont vous avez besoin si vous pratiquez une activité sportive

Les salades de poulet et les boissons énergétiques aux protéines de petit-lait ont gagné leur réputation en tant qu’aliments pour faire et maintenir de la masse musculaire. Toutefois, consommer trop de ces aliments formateurs d’acidité peuvent vous faire vous sentir léthargique et irritable. Mais alors quelles sont les meilleures formes de protéines alcalinisantes ? Et de combien en avez-vous besoin ?

healthy lifestyle design

Suite

Protéines crues : faits et chiffres

« La recommandation journalière de protéines pour une femme adulte est quelque part entre 45g et 50g par jour, avec un supplément de 25g quand on allaite. Pour les hommes adultes, les chiffres cités s’étendent entre 45g et 65g par jour, selon les sources. Plus de protéines sont nécessaires pour ceux qui sont particulièrement actifs ou athlètes.

Nos corps recyclent approximativement 80% de nos protéines ; les protéines cuites sont dénaturées et largement inutilisables, ce qui fait que nos protéines crues peuvent parfaitement être consommées en quantités très inférieures à ce qui est enseigné par la diététique conventionnelle. »

Voilà une partie de la réponse de Karen Knowler, coach en alimentation crue végétalienne depuis plus de 15 ans à la question qu’on lui pose quand les gens apprennent qu’elle a une alimentation crue végétalienne « ça parait formidable, mais … où trouvez-vous vos protéines ? ».

Ce sujet n’en finissant pas de donner matière à discussion (nous avons déjà plusieurs articles publiés sur le sujet : il s’agit en permanence de rassurer les nouveaux venus à ce mode alimentaire végétalien cru ou ceux qui s’y intéressent), le voici cette fois abordé récemment par Karen de façon courte, claire et toutefois précise :

 Certains articles sont réservés à nos abonnés, celui-ci en fait partie.
S
i vous êtes abonné assurez-vous d’être connecté à votre compte et cliquez ci-dessous sur «Suite».

En vous abonnant à notre site, non seulement vous avez accès à encore plus d’informations et de recettes mais aussi vous nous soutenez et nous encouragez à continuer. Merci !

Suite

Les meilleures sources de protéines quel que soit son mode d’alimentation (végé ou carnivore/omnivore)

Et contrairement à ce que vous pourriez penser et que l’on voit ici et là, il ne s’agit pas de légumineuses !

Gorille protéines2

Ces sources de protéines sont de bien meilleure qualité, bien mieux assimilées et faciles à trouver ou à préparer soi-même et beaucoup moins chères que la viande. Quel que soit le mode d’alimentation que vous aurez choisi, vous pourrez les ajouter à votre ration alimentaire quotidienne. Tout le monde peut les consommer !

Même si vous avez un dégoût pour certaines de ces sources (on a pas tous les mêmes goûts, mes enfants n’aiment pas les bananes par exemple !), le choix est non seulement suffisamment large pour vous rabattre sur une autre source mais il existe aussi des moyens de consommer même des aliments que l’on aime pas en jouant à un cache-cache alimentaire avec.

Après vous avoir donné la liste de ces protéines d’exceptionnelle qualité, nous terminerons par l’intervention d’un spécialiste français reconnu qui confirmera la qualité de ces sources, par des explications scientifiques (prouvées) mais cependant très claires et compréhensibles par tous.

 

Certains articles sont réservés à nos abonnés, celui-ci en fait partie.
S
i vous êtes abonné assurez-vous d’être connecté à votre compte et cliquez ci-dessous sur «Suite».

Suite