5 raisons de consommer de l’avoine crue

Les flocons d’avoine sont un petit-déjeuner apprécié par nombre d’entre nous et j’avoue que c’est délicieux, roboratif, simple à préparer tout en autorisant de très nombreuses variations qui évitent la monotonie et surtout synonyme de réconfort !

Porridge fruits rougesPhoto Rude Health

Toutefois, je ne sais pas si vous le savez mais, les flocons d’avoine habituellement trouvés dans le commerce sont toujours pré-cuits. En effet, afin d’attendrir le grain et de pouvoir le passer à la floconneuse, les céréales sont tout d’abord cuites à la vapeur à des températures supérieures à 45°C.

Autant vous dire qu’il ne reste pas grand chose d’intéressant au niveau nutritionnel, comme dans tout aliment cuit !

Pourtant il existe une alternative à ces flocons d’avoine classiques et que tout le monde devrait essayer : les flocons d’avoine crue et germée. Les bénéfices de l’avoine sont très nombreux, trop pour tous les citer ici et il est certain que vous en connaissez une grande partie.

Par exemple, l’avoine est une très bonne source de magnésium, de fibres, de potassium et est une excellente source de protéines végétales. De plus, elle ne contient aucun sucre. Cela en fait donc une très bonne base de repas (petit-déjeuner ou autre repas de la journée, selon où vous en êtes de votre transition alimentaire, ou selon vos préférences). 

Certaines personnes trouvent l’avoine difficile à digérer, même lorsqu’il s’agit de flocons d’avoine sans gluten et même s’il n’y a aucun additif bizarre. C’est là que les flocons d’avoine crue et germée peuvent être particulièrement intéressants.

L’avoine germée a des propriétés uniques qui en fait un aliment de choix pour toute personne voulant améliorer la qualité de son petit-déjeuner ou autre repas. La meilleure partie est que les flocons d’avoine germée prennent finalement moins de temps à préparer.

Les raisons pour lesquels l’avoine crue germée est un excellent choix :

Suite

Une alternative naturelle au Viagra ?

Voici un témoignage qui a le mérite d’être rapporté par un « pratiquant »  expérimenté de l’alimentation végétalienne crue puisqu’il la pratique depuis presque 40 ans : Storm Talifero (The garden Diet). Sa stature athlétique aujourd’hui à plus de 60 ans ne laisse aucun doute sur l’efficacité de son régime, même si celui-ci n’est évidemment pas le seul en cause dans ce résultat édifiant !

Ce témoignage peut simplement prouver à certains irréductibles (dont de très connus diététiciens, sévissant de façon récurrente hélas sur nos grandes chaines de T.V.), bien que ce genre de preuve abonde depuis bien longtemps,  que ce type d’alimentation ne « mange pas les muscles »  ;-) !!!

 

Certains articles sont réservés à nos abonnés, celui-ci en fait partie.
S
i vous êtes abonné assurez-vous d’être connecté à votre compte et cliquez ci-dessous sur «Suite».

En vous abonnant à notre site, non seulement vous avez accès à encore plus d’informations et de recettes mais avec seulement 5€ par mois, vous soutenez également notre travail de recherches et de traduction et nous encouragez à continuer. Merci !

Suite

Alimentation ou sport, lequel est le plus important pour garder la santé ?

Exercice physique - 3

Cet article récent de Matt Monarch me semble intéressant. En effet, nous connaissons sans doute tous des personnes (ou en avons entendu parler)  qui font ou ont fait beaucoup, beaucoup de sport et qui pourtant sont ou ont été touchées par la maladie. Preuve s’il en est que l’exercice seul, fut-il intensif, n’est pas suffisant pour maintenir la forme physique. Voici donc la traduction du texte de Matt :

Il me semble avoir entendu de plus en plus de conférenciers de santé disant récemment que l’exercice est le facteur CLÉ le plus important pour la longévité. Je pense que, si l’exercice peut être très bénéfique, l’idée qu’il est le facteur principal dans la longévité est loin d’être vrai.

Veuillez noter : cet article est basé sur une information  et une expérience personnelles…

N’importe qui peut donner exemple après exemple, pour soutenir sa conviction personnelle, de gens qui ont vécu longtemps. Par exemple, je pourrais nommer sur-le-champ cinq personnes qui ont vécu dans leur 90ème année et ont fait une QUANTITÉ d’exercice. Je pourrais aussi vous donner d’autres exemples de personnes qui ont mangé des protéines animales toute leur vie et ont eu de longues vies. Je pourrais également nommer des centenaires qui ont mangé de petites quantités d’aliments et fait de petites quantités d’exercices quotidiennement, comme la marche.

Certains articles sont réservés à nos abonnés, celui-ci en fait partie.
S
i vous êtes abonné assurez-vous d’être connecté à votre compte et cliquez ci-dessous sur «Suite».

Suite

5 nutriments importants pour les athlètes vegans (et les autres !)

Si vous êtes un peu renseigné sur l’alimentation végétalienne, vous savez maintenant qu’elle apporte énergie et protéines.
Non seulement une alimentation végétalienne est riche en nutriments mais elle est naturellement anti-inflammatoire ce qui améliore grandement le temps de récupération des athlètes (voir cet article sur l’expérience de Sergei Boutenko, mené sur des athlètes et leur consommation de smoothies verts).
De célèbres athlètes dont la joueuse de tennis Venus Williams, l’ironman Brenda Brazier et le bodybuilder Korin Sutton sont vegans et s’en portent très bien !

Voici selon l’Institut de santé Hippocrate, les 5 plus importants nutriments pour les athlètes vegans et toute personne désirant rendre leur temps d’exercices physiques plus efficaces.

Suite

L’exercice : une nécessité humaine

Tous ceux qui sont (et il semble que ce soit la majorité d’entre nous  :cry: !) plus ou moins indifférents à la notion d’exercice physique, tout en recherchant une santé optimale, seront peut-être stimulés par la lecture de cet article rédigé en anglais (et traduit ci-dessous), par Brian Clement, Co-directeur de l’Institut Hippocrate de Floride (USA). 

La santé est en effet un tout : alimentation saine, sans aucun doute, mais aussi « pensées » saines, équilibre émotionnel ET entretien du corps physique… Le corps physique, cet outil tellement utile au quotidien et que nous utilisons le plus souvent tellement automatiquement ! Nous ne prenons vraiment et pleinement conscience de son importance que le jour où nous nous retrouvons avec un membre immobilisé pour cause d’accident, avec un organe qui ne fonctionne plus et nous met « au régime »… etc… etc… Le dysfonctionnement fait surgir le manque.

Alors… allons-y pour la stimulation et l’encouragement :

En faisant des cueillettes à travers bois, en cheminant sans fin, nos ancêtres nomades ont génétiquement et anatomiquement dessiné le profil des générations futures. Nous n’avons pas commencé à limiter l’utilisation de notre corps avant de devenir sédentaires. L’agriculture, par elle-même offrait l’éventail complet des exercices d’aérobic et de lever de poids qui est une condition préalable à la santé.

Agriculture ancienne

Suite

Végétaliens/végans : s’alimenter avant et après un entrainement sportif

Je rencontre régulièrement des sportifs ou des personnes très actives qui, voulant adopter une alimentation végétale, s’inquiètent d’avoir des carences ou de voir leurs performances physiques diminuer.

Il n’y a pas d’inquiétudes à avoir ! Pourquoi ? Parce que vous pouvez tout à fait continuer à vous entrainer intensivement tout en ayant une alimentation 100% végétale (même 100% végétale et crue si vous le souhaitez) tant que vous suivez quelques conseils. Vous verrez même probablement vos performances s’améliorer ! De nombreux athlètes de haut niveau nous l’ont déjà prouvé et d’autres continuent à nous le prouver (voir Brendan Brazier, Tim Van Orden, Jim Morrisson, Robert Cheeke, …). 

Essayez quelques-unes des astuces de Marni Wasserman, contributrice de la société Sun Warrior, connue et reconnue pour ces suppléments et aliments 100% végétaliens de très grande qualité à l’attention principalement des sportifs. Elles vous permettront de manger les bons aliments au bon moment en fonction de l’entrainement sportif prévu pour gagner en énergie et pour une meilleure récupération.

L’exercice physique est un composant important dans le cadre d’une bonne santé générale et du bien-être général. Il peut améliorer l’humeur, aider à contrôler son poids, augmenter son énergie et combattre de nombreux problèmes de santé. Toutefois, savoir quels aliments consommer avant et après une activité physique peut être compliqué. Vous éduquer en la matière est essentiel pour une performance et une récupération optimales.

Le mythe de l’indispensable petit-déjeuner

Nous avons tous entendu (et la plupart d’entre nous en sont maintenant persuadés) que le petit-déjeuner est le repas le plus important de la journée et qu’il est très mauvais pour la santé de partir le ventre vide ! Pourtant de récentes études ont montré que cette affirmation pourrait être erronée et que, de toute façon, il faut la nuancer et c’est un médecin qui le dit.

Petit-déjeuner

Je vous invite à lire cet article (que j’ai traduit de l’anglais) du Dr Ronald Hoffman, médecin hospitalier, auteur et conférencier, spécialisé dans les médecines complémentaires, dans lequel il explique pourquoi nous n’avons pas forcément besoin d’un petit-déjeuner et qu’il pourrait être même plus sain de s’en passer.  

Suite

Performances sportives et végétalisme : le problème des protéines

Si vous pratiquez du sport très régulièrement ou même intensivement et qu’une alimentation plus végétale vous tente mais que vous êtes préoccupé par votre apport en protéines, je vous invite à lire cette série d’articles que nous avions publié il y a 2 ans maintenant. Vous y découvrirez le témoignage de 4 athlètes de haut niveau végétaliens, crudivores ou ayant une forte proportion de cru dans leur alimentation ainsi que de nombreuses informations nutritionnelles pour vous permettre d’envisager d’adopter une alimentation plus végétale (voire complètement végétale !) sans craindre pour vos performances ni votre santé.

Sport et vegan - illustration Eddie GuyIllustration par Eddie Guy

Suite