En attendant que ce nouveau site s’étoffe petit à petit, nous vous suggérons de consulter cette catégorie déjà abondamment évoquée sur notre ancien blog : ici.

Vertus thérapeutiques du pissenlit : mangeons-le, buvons-le

Pissenlit 2Nous sommes en pleine saison de cette précieuse plante* ; elle jaillit, surgit, s’épanouit et explose partout : profitons-en ! Tout en elle est bon : de la racine à la fleur…
Si vous n’aimez pas la saveur amère de ses feuilles (saveur si bonne pourtant, et indispensable, pour la détox dont on parle tant : notre foie nous en remercie), essayez d’en intégrer au moins un tout petit peu dans vos diverses recettes pouvant s’en accommoder : pestos, soupes, smoothies, jus et boissons diverses, salades, sauces mixées (feuilles crues prioritairement, si vous voulez profiter de toutes leurs qualités).

* Bien qu’on puisse la trouver et en profiter presque toute l’année, c’est au printemps qu’elle est au maximum de son potentiel nutritif et thérapeutique.

Beaucoup de propriétaires d’un jardin en ce printemps se désespèrent de voir leurs espaces verts envahis par tous ces pompons jaunes et s’acharnent à s’en débarrasser… quel dommage ! C’est un cadeau du ciel, qui pourrait être cueilli avec reconnaissance et gratitude, en le congelant par exemple pour des jours pauvres en verdures (haché, mixé, en feuilles pour de futures soupes ou smoothies, sous forme de pesto en petites portions : les possibilités sont infinies). Les humains semblent avoir utilisé le pissenlit comme nourriture depuis au moins aussi loin que remonte notre histoire écrite.

Le pissenlit est utilisé pour le traitement des douleurs musculaires, la perte d’appétit, les maux d’estomac, les gaz intestinaux, les calculs biliaires, les douleurs articulaires, l’eczéma, les bleus… Il augmente aussi la production d’urine et est utile comme laxatif pour augmenter le péristaltisme. Excusez du peu !

Suite

Les fleurs que vous pouvez manger (fleurs comestibles)

Malgré le temps capricieux, la saison commence, celle de la floraison de multitudes de fleurs qui ne nous veulent que du bien !

Alors si par le week-end qui s’annonce, vous envisagez de faire une belle promenade, gardez vos yeux grands ouverts. Vous pourriez croiser le chemin de l’une de ces belles plantes ! Il serait dommage de passer à côté de leurs bienfaits pour votre santé, d’autant que c’est gratuit !

Nous parlons parfois sur ce site des plantes sauvages comestibles, mais les fleurs sont souvent encore plus mal connues pour leur aptitude à garnir nos assiettes. Voici donc ci-après une liste de fleurs comestibles (dont je ne me souviens plus de la source…) que vous pourrez désormais regarder avec un nouvel intérêt :

      ACACIA : fleurs  

Fleurs comestibles d'acacia Acacia

Suite

Qui veut goûter au…. nombril de Vénus ?

Rassurez-vous… pas besoin d’être anthropophage pour cette dégustation ;-) !

Il s’agit en effet d’une ravissante petite plante dont vous trouverez ci-dessous la description. Pour ma part je l’ai découverte par le plus grand des hasards au Maroc (qui l’eut cru ?), en montagne, au pied de quelques arbres dans un endroit plutôt humide. Émerveillée car je ne la connaissais que de nom, je me suis empressée d’en cueillir quelques feuilles qui sont allées s’ajouter à la salade prévue dans l’auberge où nous résidions.
D’après mes connaissances (et comme il est indiqué d’ailleurs ci-dessous dans un texte que nous devons à une certaine Yellow Butterfly),
je l’imaginais plutôt nichant au creux de murs humides, genre vieux puits… J’ai donc tout d’abord eu un doute et puis, finalement, ne connaissant pas d’autres plantes similaires j’en ai conclu que c’était bien le fameux « nombril de Vénus », que j’ai d’ailleurs trouvé plus rafraîchissant que délicieux (sans goût bien particulier), mais qui peut ajouter quelques nutriments à une salade variée.
Ouvrez l’œil lors de vos promenades pour la repérer, et agrémenter vos salades de cette jolie discrète !

Suite

Jus vert sauvage de mars

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERAProfitant d’un temps clément, je suis repartie sur les chemins pour mes chères cueillettes sauvages et vous voyez ci-dessus ma récolte, qui me donnera au moins deux jours de jus…(c’est un panier XXXL !)

En cliquant sur l’image pour y voir de plus près, vous reconnaitrez les orties, bien sûr, mais aussi des pissenlits, du gaillet gratteron, de l’oseille sauvage, des petites pousses de berce, du plantain, de la pimprenelle, du géranium robert… bref tout ce qu’il faut pour faire une bonne « potion de sorcière » (comme Nadège nomme parfois mes boissons !).

Dans cette potion j’ai donc mis :

Suite

Les meilleurs smoothies verts pour la santé + recettes

Smoothie gluten addiction

Les smoothies verts sont une véritable bénédiction pour la santé et une excellente façon (si ce n’est une des meilleures) d’aller vers une alimentation plus vivante, plus riche en chlorophylle et plus saine, très facilement, sans entreprendre des changements radicaux et difficiles à suivre sur le long terme. 

Nous vous en avons souvent parlé sur ce blog en vous vantant leurs bénéfices et en vous proposant de nombreuses recettes. Mais bien que tout smoothie vert soit un concentré de bienfaits pour votre santé, vous pouvez aller encore plus loin sur le chemin d’une meilleure santé et faire des smoothies encore meilleurs pour votre corps.
C’est ce que nous explique Sergei Boutenko dans cet article que j’ai traduit :

Certains articles sont réservés à nos abonnés, celui-ci en fait partie.
S
i vous êtes abonné assurez-vous d’être connecté à votre compte et cliquez ci-dessous sur « Suite ».

Suite

Ressourcez-vous, revitalisez-vous, réharmonisez-vous, en pleine nature !

Et posez-vous (« pausez-vous ! ») : il est encore possible, pour les retardataires, de s’inscrire à la retraite de yoga (mais pas que…) qu’animera Ana Maria du 18 au 25 juillet.

Pour vous donner une idée du lieu de séjour j’ai réalisé une vidéo qui vous donnera ainsi un petit aperçu du déroulement des journées :

 

Suite

Les fleurs aussi sont comestibles. Découvrez lesquelles.

Nous parlons régulièrement sur ce site, des plantes sauvages comestibles, tellement nutritives et complètement gratuites, mais les fleurs sont souvent encore plus mal connues pour leur aptitude à garnir nos assiettes. Voici donc ci-après une liste de fleurs (dont je ne me souviens plus de la source…) que vous pourrez désormais regarder avec un nouvel intérêt :

      ACACIA : fleurs  

Fleurs d'acacia Acacia

Suite

Smoothie vert printanier et sauvage : comment faire le plein de nutriment gratuitement !

Si vous pouvez trouver un petit coin de nature sauvage ou quasi sauvage près de chez vous, c’est la période idéale pour faire le plein de vitamines, minéraux et nutriments sauvages ! En effet, le printemps est synonyme d’explosion de verdures comestibles, excellentes pour la santé. Une promenade au soleil, doublement bonne pour votre santé (exercice physique et vitamine D) vous donnera, je l’espère, l’occasion de ramasser quelques plantes sauvages gratuites qui complèteront avantageusement vos jus et smoothies verts.

Dans notre livre « Les incroyables vertus des smoothies verts » dont la nouvelle édition vient de paraitre, en plus de recettes de smoothies verts (classées par saison parce que rien n’est mieux que de manger de saison !) réalisées avec des ingrédients trouvés chez les maraichers, vous trouverez pour chaque saison des recettes de smoothies verts réalisés avec des plantes sauvages (un smoothie sucré et un smoothie salé que l’on pourrait appeler soupe verte).

Couv_smoothie_verts.indd

 

Pour vous inspirer, Colette vous donne ici une idée de recette de smoothie vert élaborée avec une de ses cueillettes, déclinable à l’infini :

Suite