En attendant que ce nouveau site s’étoffe petit à petit, nous vous suggérons de consulter cette catégorie déjà abondamment évoquée sur notre ancien blog : ici et ici.

Une huile essentielle efficace sur les tumeurs cancéreuses, verrues et autres

La grande pharmacie de la Nature nous a déjà donné l’occasion d’évoquer cette petite merveille que vous pouvez cueillir vous-même en vous promenant, loin de la pollution et de la circulation automobile…

Vous pouvez en congeler les petites feuilles pour l’hiver, comme je l’ai fait, pour profiter plus longtemps de son merveilleux parfum. Mais son huile essentielle (de qualité) est également là pour pallier toute l’année au manque de plante fraîche, et pour une utilisation encore plus thérapeutique.

Origan 2

Lisez plutôt ces quelques lignes :

Vous êtes peut-être déjà familier avec l’origan. C’est une herbe aromatique chaude et épicée qui ajoute une grande saveur aux pâtes ou à la pizza. Ce que vous ne connaissez peut-être pas c’est le composant actif dans cette herbe qui a des propriétés curatives impressionnantes. Le composant actif dans l’origan qui est responsable de ses bienfaits se nomme carvacrol.

Suite

Connaissez-vous ce formidable allié de votre système cardio-vasculaire ?

black garlic bulbs and cloves on white background

On sait depuis l’Antiquité que l’ail est un excellent condiment. C’est d’ailleurs pourquoi on l’appelle aussi l’herbe aux 9 vertus. Sa haute teneur en composés organosulfurés et sa richesse en anti-oxydants en font un excellent préventif.

Malheureusement, l’ail frais peut être difficile à digérer par certaines personnes, ce qui est mon cas personnellement, et son odeur assez forte et tenace peut incommoder. 

Ces effets désagréables sont dus à l’allicine, un oxydant qui est libéré lorsqu’on mâche ou coupe le bulbe. Les études scientifiques montrent pourtant que l’ail ne doit pas nécessairement être de l’ail frais pour être efficace, pas plus que son odeur n’est nécessaire pour que la santé en tire des bénéfices.

Une solution existe pour profiter des bienfaits de l’ail et même de manière encore plus intéressante pour votre santé sans aucun de ses inconvénients ! Et c’est complètement naturel aussi.

Suite

Le super antibiotique … sans effets secondaires

« Ce n’est plus un secret que les bactéries résistantes aux antibiotiques communément connues comme super-bactéries sont en hausse. Cela a d’ailleurs sérieusement interpellé la communauté médicale. L’une des plus grandes causes à l’origine de cette épidémie est la sur-utilisation d’antibiotiques sans discrimination. En 2015, dans une tentative de régler le problème, la Maison Blanche a émis un plan pour diminuer de moitié, à l’horizon 2020, l’utilisation inappropriée d’antibiotiques.  C’est un objectif ambitieux et louable mais, étant à l’orée de 2020, qui n’est pas susceptible d’être atteint.
 
Le problème de la sur-utilisation d’antibiotiques c’est qu’elle est incroyablement répandue. En fait, une étude faite par les Centers for Disease Control and Prevention (Centres pour le contrôle et la prévention des maladies) et les organisations partenaires, publiée dans le Journal of American Medical Association (JAMA), a récemment confirmé que jusqu’à 30% de tous les antibiotiques prescrits aux USA sont complètement inutiles.
 
NDT : La France a commencé à lutter contre ce problème depuis quelques années déjà…
 
En analysant les dossiers des médecins et des services d’urgence dans tout le pays, les chercheurs ont déterminé qu’environ 47 millions de prescriptions excessives sont émises chaque année pour des états de santé qui n’ont aucun besoin d’antibiotiques, plus particulièrement les infections virales des voies respiratoires. Dans un effort pour apaiser les patients qui ressentent le besoin de recevoir un médicament pour leurs symptômes, alors qu’en fait le seul traitement est le temps et leur propre système immunitaire, les médecins mettent leurs patients en danger de réactions allergiques potentiellement dangereuses, et parfois même du sérieux pathogène Clostridium difficile. » [Suite ci-dessous]
 

C’est ainsi que commence un article publié par Mike Adams.

Il y a pourtant une solution naturelle (souvent gratuite) et à portée de nos mains. Une plante merveilleusement odorante que vous pouvez, comme moi (dans le Centre de la France), trouver à l’état sauvage dans la campagne et les petits chemins où vous faites des promenades de santé (aussi loin que possible de toute pollution aérienne ou terrestre), si vous n’avez pas de jardin ou ne la cultivez pas en pots. D’ailleurs, dans quelques semaines je pense pouvoir déjà apercevoir quelques petites nouvelles pousses.

Origan

Mike Adams nous rappelle donc toutes les qualités de cet antibiotique dans l’article que j’ai commencé à vous traduire ci-dessus et dont vous lirez la suite ci-dessous. Ces qualités méritent le détour et toute notre attention :

Suite

Les véritables capacités thérapeutiques du chanvre

Les véritables capacités thérapeutiques du chanvre, c’est ce que nous propose de découvrir Jokubas Ziburkus, naturopathe, ayant donné une conférence à L’Institut Hippocrate sur ce sujet, en novembre dernier. Voici ci-dessous l’article qui en a été tiré et que je vous ai traduis.

Chanvre

« Système endocannabinoïde et cannabis » – Quelle est cette effervescence ? »

D’innombrables personnes aux U.S.A., aux Amériques, en Europe et ailleurs ont une opinion en ce qui concerne le débat excitant sur les effets médicinaux et le potentiel thérapeutique du cannabis.

Tout ceci a pris racine, en partie, dans la récente preuve clinique qui démontre que la plante cannabis, et ses composants, a la capacité de traiter efficacement quantité de désordres neurologiques ou liés au cancer et aussi la douleur. Avec la majorité de la population U.S., le canada, le Brésil, l’Australie et de nombreux pays d’Europe ayant accès a une forme quelconque de cannabis légal, il y a un besoin urgent de nous éduquer et de devenir des consommateurs et des professionnels de la santé plus fiables. Les médicaments dérivés du cannabis ont été utilisés à travers les âges et cet article introduira le lecteur à quelques concepts tel que le système endocannabinoïde et aux phytocannabinoïdes.

Certains articles sont réservés à nos abonnés, celui-ci en fait partie.
S
i vous êtes abonné assurez-vous d’être connecté à votre compte et cliquez ci-dessous sur «Suite».

En vous abonnant à notre site, non seulement vous avez accès à encore plus d’informations et de recettes mais avec seulement 5€ par mois, vous soutenez également notre travail de recherches et de traduction et nous encouragez à continuer. Merci !

Suite

Comment consommer correctement le curcuma ? Recette de pâte anti-inflammatoire pour vous et vos animaux

Pate or curcuma

Ce rhizome doré d’Asie du Sud a longtemps été utilisé dans les pratiques traditionnelles de guérison et dans la cuisine et il est apprécié pour ces propriétés anti-inflammatoires puissantes.

Aujourd’hui, le curcuma met en valeur les thés, les jus, les smoothies et est utilisé pour traiter presque tous les maux, du simple rhume aux effets de la maladie d’Alzheimer. Il peut diminuer l’inflammation lorsqu’il est pris par voie orale et cutanée, il protège contre les dommages au foie et les radiations, soulage le stress, améliore l’humeur, prévient le cancer, peut être utilisé comme anti-douleur, il est antimicrobien, il aide à diminuer le cholestérol et stimule les fonctions cérébrales.

Toutefois, alors que de plus en plus d’études sont menées pour élargir notre compréhension de la façon dont fonctionne le curcuma et pour explorer la variété de ses bénéfices, nous avons découvert qu’il y avait de bonnes et de mauvaises façons de le consommer.

Suite

Le pouvoir extraordinaire des champignons et une recette de truffes bonnes pour le système immunitaire

Ce qui est le plus fascinant dans l’exploration des propriétés curatives des champignons médicinaux c’est qu’ils sont, en fait, étroitement liés aux êtres humains. Lorsque les êtres humains consomment ces champignons, ils ingèrent des composants médicinaux hautement assimilables que le corps reconnait. 

Pink and other oyster mushrooms in the market

« Nous sommes plus proches (en tant qu’humains) des champignons que de toute autre espèce » – Paul Stamets, célèbre mycologue américain.

L’utilisation par les humains des champignons médicinaux est très ancienne et les médicaments à base de champignons sont un élément vital dans la protection de notre santé. Les champignons ont développé des propriétés incroyables pour se débarrasser des bactéries et des moisissures qui pourraient leur faire concurrence. Lorsque les humains consomment ces champignons, ils permettent à leur corps de développer une forte immunité. C’est d’une grande importance à notre époque. Ces bénéfices et beaucoup d’autres peuvent grandement vous profiter si vous intégrez la médecine des champignons dans votre vie ! 

Commençons par une expérience très intéressante faite par Paul Stamets, grand spécialiste des champignons.

Suite

Tartinade du tisserand… vegan & crue (Vidéo)

   TisserandOui, je trouve plus drôle de la baptiser ainsi, sachant que le chanvre fournit une fibre qui fut abondamment utilisée dans le passé et qui est encore utilisée avec bonheur en tissage (activité que j’ai pratiquée avec un immense plaisir il y a bien longtemps) ; fibre pour laquelle j’ai un faible prononcé (avec le lin). Son utilisation ne se limitant d’ailleurs pas au tissage et aux textiles… loin s’en faut !
De plus le chanvre présente un avantage certain par rapport à nombre de plantes précieuses : il peut pousser et s’épanouir sur des sols n’ayant besoin d’aucun soin particulier, ce qui évite tout naturellement les traitements dommageables, même chez les producteurs qui ne s’intéressent pas du tout au Bio. Donc achetez les produits issus du chanvre…

Tartinade du tisserand

Ici c’est une délicieuse recette réalisée avec ses petites graines décortiquées qui vous est proposée, mais vous pouvez éventuellement les remplacer par les protéines de chanvre  si vous n’avez pas de graines sous la main (Dans ce cas : 1/4 de tasse au lieu du 1/3 de tasse indiqué pour les graines).

Suite

Qui veut goûter au…. nombril de Vénus ?

Rassurez-vous… pas besoin d’être anthropophage pour cette dégustation ;-) !

Il s’agit en effet d’une ravissante petite plante dont vous trouverez ci-dessous la description. Pour ma part je l’ai découverte par le plus grand des hasards au Maroc (qui l’eut cru ?), en montagne, au pied de quelques arbres dans un endroit plutôt humide. Émerveillée car je ne la connaissais que de nom, je me suis empressée d’en cueillir quelques feuilles qui sont allées s’ajouter à la salade prévue dans l’auberge où nous résidions.
D’après mes connaissances (et comme il est indiqué d’ailleurs ci-dessous dans un texte que nous devons à une certaine Yellow Butterfly),
je l’imaginais plutôt nichant au creux de murs humides, genre vieux puits… J’ai donc tout d’abord eu un doute et puis, finalement, ne connaissant pas d’autres plantes similaires j’en ai conclu que c’était bien le fameux « nombril de Vénus », que j’ai d’ailleurs trouvé plus rafraîchissant que délicieux (sans goût bien particulier), mais qui peut ajouter quelques nutriments à une salade variée.
Ouvrez l’œil lors de vos promenades pour la repérer, et agrémenter vos salades de cette jolie discrète !

Suite