En attendant que ce nouveau site s’étoffe petit à petit, nous vous suggérons de consulter cette catégorie déjà abondamment évoquée sur notre ancien blog : ici.

Pourquoi et comment manger les courges ?

La saison des cucurbitacées, communément appelées citrouilles, a officiellement commencé : on en trouve partout et je me réjouis de découvrir que leurs nombreuses variétés sont de plus en plus accessibles, car les citrouilles ne sont qu’une des nombreuses espèces que comprend cette vaste famille. Il y a de quoi varier les plaisirs et toute l’année car il en existe des variétés pour chaque saison !

Je vous propose ici de faire un point sur leurs intérêts nutritionnels et de découvrir un certain nombre d’entre elles (celles d’hiver) plus en détails.

 

Courge graines

 

Les courges sont des aliments hautement nutritifs et alcalinisants, riches en phytonutriments et en antioxydants et ils sont bons pour la tension artérielle. Riches en fibres et en eau, les curcubitacées sont également recommandées pour maintenir le taux de sucre équilibré. 

Les courges d’hiver sont faciles à digérer et constituent un excellent soutien contre l’acidose et les affections de l’estomac, de la rate, du foie et du sang.

Suite

Ce fléau de l’hygiène buccale

sucre et hygiène orale - Institut Hippocrate

Cela a mis un long moment à venir mais finalement, en 2014, un journal médical majeur a publié une étude scientifique définitive disant aux consommateurs ce que beaucoup d’entre nous savaient déjà intuitivement : manger du sucre déclenche non seulement des caries dentaires, mais amorce aussi un état plus sérieux nommé maladie parodontale, une déficience des gencives qui conduit même à des problèmes encore plus dévastateurs.

Écrivant dans l’ American Journal of Clinical Nutrition, une équipe de cinq scientifiques a expliqué comment ils ont étudié le sujet à partir de 2.437 jeunes adultes, âgés de 18 à 25 ans, et ont estimé leur prise de sucre en utilisant des questionnaires de « fréquences-alimentaires ». La maladie parodontale dans les participants à l’étude était considérée comme présente sur la base d’un saignement des gencives allant jusqu’à une profondeur d’environ 3mm sur un ou plusieurs endroits de la gencive. La maladie parodontale fut détectée à la fois dans les niveaux moyens et élevés de consommation de sucre parmi les jeunes adultes. La connexion avec le sucre était claire.

Suite

Votre santé en danger si vous ne consommez plus d’œufs

Une rumeur médiatique laisse à penser que la phobie des œufs et du cholestérol qui semble actuellement se répandre mettrait notre santé en danger….

Et quels sont les individus exposés en première ligne ? mais les végétaliens, bien sûr, qui ont choisi de renoncer à tous les sous-produits animaux !!! 

Ce qui est surtout désolant c’est que ce type d’information alarmiste (si pas tout-à-fait erronée) sème des doutes et des inquiétudes inutiles chez nombre de personnes n’ayant ni le goût, ni l’envie de s’informer sérieusement sur la nutrition, et continue à détourner d’une alimentation majoritairement sinon exclusivement végétale, reconnue pourtant de plus en plus (les études s’accumulent actuellement par dizaines) comme non seulement la plus saine mais aussi, accessoirement, la plus écologiquement durable. Ce qui n’est pas sans importance à l’heure où l’ensemble des humains s’interroge sur la pérennité de notre Planète…

Mais en quoi consisterait ce supposé « danger » ? Par manque de choline.

Oeufs

Il serait donc bon de savoir ce qu’il en est vraiment au sujet de cette choline :

Suite

Le TOP 10 d’une alimentation végétale crue équilibrée

Choisir ce mode alimentaire végétalien, qui n’est pas toujours à 100% cru mais qui l’est majoritairement, inquiète souvent les aspirants, les pratiquants eux-mêmes, et souvent encore plus leurs proches, inquiets des répercussions possibles*.

Des nutriments risquent-ils de manquer ? Des déficiences ne vont-elles pas apparaître au fil des mois ou des années ? Y a-t-il un danger à supprimer tous les produits animaux (viandes, poissons) et/ou leurs sous-produits (œufs, fromages, lait…) ? 

Car hélas dans notre beau pays de France la notion de végétalisme n’est pas encore véritablement intégrée, ni acceptée comme un choix « sain » ! Ça progresse…. très, très doucement, les véritables spécialistes, professionnels/thérapeutes, étant encore trop rares et pas assez médiatisés pour en faire la promotion (pour preuve, regardez les émissions culinaires télévisées ;-) ! ) et nos riches traditions gastronomiques s’y opposant furieusement…

*Surtout quand des enfants, des femmes enceintes ou allaitantes, des sportifs ou des personnes âgées sont concernés…. ce qui était, il y a encore quelques décennies, le drapeau rouge brandi par les ignorants. Désormais, les preuves sont faites : absolument tous les âges et tous les moments de la vie peuvent en tirer le plus grand profit, quand le régime est intelligemment mené (recommandation qui pourrait d’ailleurs être valable pour TOUS les modes alimentaires…).


Hélas, on peut manger des pâtes, des frites, des chips bien grasses et bien salées, de la « fausse » viande -industrielle-, du faux-fromage -industriel-, boire du Coca ou autre soda sucré… et
se dire en toute bonne foi « végétalien » , mais alors ça c’est évidemment bien pire que le cas d’un omnivore qui mangerait, lui, des aliments non transformés et peut-être même Bio !
Je ne veux parler ici, avec un objectif « santé » , que d’un végétalisme basé exclusivement sur des aliments végétaux COMPLETS, non transformés ou très peu.

 

Une alimentation omnivore peut tout autant être déséquilibrée et déficiente qu’une alimentation végétalienne : je ne crois pas que les hôpitaux ou les cabinets médicaux soient majoritairement fréquentés par des malades végétariens ou végétaliens…

Fruits et légumes

Nous avons souvent évoqué sur notre blog divers spécialistes de longue date (plusieurs décennies) de cette pratique alimentaire. Tous professionnels praticiens dont l’expérience ne peut être remise en question.

J’évoquerai ici l’une d’entre eux : Brenda Davis, une nutritionniste-diététicienne qui a été parmi quelques autres une pionnière, dans sa profession, pour faire avancer la cause du végétalisme au Canada et a été l’une des chevilles ouvrières ayant permis aux règlementations de progresser dans son pays.

Dans cet article, il s’agira donc d’un résumé des grands points dont il faut impérativement tenir compte pour éviter toute carence (ces informations sont tirées de son livre Becoming raw) :

Suite

10 principes à appliquer tous les jours pour une santé optimale

Woman preparing green smothie

Passer à une alimentation et un mode de vie vivants peut sembler difficile voire décourageant lorsque l’on débute. Ajoutez à cela les nombreuses différentes sources d’informations et de désinformations et alors le voyage peut carrément devenir pénible.

Si vous suivez déjà une alimentation crue vivante, vous pouvez aussi rencontrer quotidiennement des situations stressantes qui vous incitent à dévier du chemin comme des aliments pratiques, le travail, la famille, les relations sociales et essayer d’ajouter des aliments crus dans tout cela peut parfois ressembler à une autre source de stress. 

Mais être en bonne santé ne signifie pas revoir tout votre style de vie et cela n’a pas à être fastidieux. 

Ci-dessous vous trouverez 10 astuces que vous pouvez incorporer à votre programme de santé quotidien pour vous permettre de démarrer du bon pied ou rester sur la bonne voie.

Suite

Combinaisons alimentaires et smoothies verts : une autre piste pour mieux digérer

Smoothie vert bol manguei

La question étant souvent posée sur ce sujet, j’ai trouvé intéressant de traduire cet extrait du livre Green Smoothie Revolution: The Radical Leap Toward Natural Health de Victoria Boutenko dans lequel ses informations peuvent être utiles à beaucoup (et sûrement à tous ceux qui ont des problèmes avec le sucre) :

La question la plus fréquente que je reçois au sujet des smoothies verts concerne les combinaisons alimentaires. Les gens demandent s’il est correct de combiner fruits et légumes dans un smoothie. Je réponds habituellement que je ne mélange jamais fruits et légumes dans mes smoothies, seulement fruits et verdures*.

Suite

La base d’une bonne alimentation crue qui ralentit le vieillissement

L’alimentation crue gagnant en popularité, on assiste à une grande diversité de déclinaisons.

Toutefois, bien qu’il convient sans aucun doute d’individualiser son alimentation, un élément pourtant indispensable à une santé sur le long terme et au soutien de toutes les cellules de notre corps en est souvent absent ou peu représenté.

Je laisse Tonya Zavasta, magnifique exemple vivant de ce que l’alimentation crue vivante bien menée peut donner comme résultat, vous en parler dans cet article que j’ai traduit. 

 

Suite

Votre protection solaire est-elle dangereuse ?

creme-solaire danger

La crème solaire est un sujet controversé uniquement parce qu’elle est utilisée depuis si longtemps sans que l’on se pose de question. Comme le tabagisme et le tabac étaient largement acceptés, voire encouragés par les médecins, la sécurité des écrans solaires est aujourd’hui profondément mise en doute.

Le soleil est ce qui donne la vie à cette planète. C’est la source d’énergie la plus importante sur Terre. Tout être vivant l’adore et en a besoin.

Alors, pourquoi notre culture a-t-elle de plus en plus peur de son contact chaleureux ? 

Le responsable de notre peur est une maladie que nous connaissons trop bien : le cancer. Peste bubonique du monde moderne, le cancer est sur le point de dépasser la maladie cardiaque en tant que première cause de décès.

Le cancer de la peau touche des millions de personnes dans le monde chaque année. La rumeur s’est alors répandue comme une traînée de poudre qu’une exposition excessive au soleil pouvait causer le cancer. Du coup, la vente de crèmes solaires explose et augmente chaque année dans le monde. 

Pourtant au fur et à mesure que de plus en plus de personnes utilisent de la crème solaire, le cancer de la peau continue lui aussi d’augmenter.

Ce fait alarmant oblige à se poser quelques questions :

  • les écrans solaires protègent-ils vraiment la peau du cancer ?
  • Ou les produits chimiques dangereux présents dans les marques de protection solaire les plus populaires pourraient-ils contribuer au cancer ? 

Suite