En attendant que ce nouveau site s’étoffe petit à petit, nous vous suggérons de consulter cette catégorie déjà abondamment évoquée sur notre ancien blog : ici.

Les signes d’une carence en probiotiques et quoi faire pour y remédier

2500 ans plus tard, la science donne raison à Hippocrate qui déclarait que « Toutes les maladies commencent dans l’intestin ». Des centaines d’études ont montré qu’un tractus gastro-intestinal en mauvaise santé est responsable d’un nombre croissant de maladies comme le diabète, la dépression, et même la maladie de Parkinson et le cancer.

Nous avons appris qu’un équilibre sain entre les bonnes bactéries et les mauvaises bactéries est bien plus important au bien-être que ce que nous avons cru jusque là. Et ceux qui ont la clé de cet équilibre sont les probiotiques.

Il existe une longue liste de raisons pour lesquelles nous avons besoin de plus de probiotiques dans notre alimentation. Les bénéfices des probiotiques peuvent transformer une vie pour les personnes qui souffrent depuis des années. Vous seriez surpris de tous les symptômes d’une simple carence ou d’un manque de probiotiques !

Mais d’abord, faisons une petite récapitulation de ce que sont les probiotiques et ce qu’ils font.

Suite

Les bienfaits du miraculeux gingembre (et Programme de Nettoyage)

 

gingembre

Le gingembre est l’une des épices médicinales les plus anciennes et les plus populaires au monde. Il est connu pour être une merveilleuse aide à la digestion et l’assimilation et est largement conseillé pour prévenir les coups de froid, la grippe, les nausées et le mal des transport.

Le gingembre peut aussi soulager les crampes menstruelles, les nausées, les brulures d’estomac, les migraines, les maux de gorge, la fatigue, l’épuisement et la constipation. Il apporte également du soulagement en cas de grippe intestinale et d’empoisonnement alimentaire.

Mais les propriétés du gingembre vont bien au-delà de ça.

Suite

Y aurait-il de bons sucres à consommer ou à tolérer avec un cancer ?

Une controverse permanente fait débat dans les milieux de la médecine naturelle (si pas dans la « conventionnelle ») : sucres choisis ou pas de sucre du tout ? (en cas de pathologie grave s’entend).

On trouve ceux qui, dans ce type de situation, sont irrémédiablement contre tous les sucres, naturels ou pas (comme l’Institut Hippocrate, voir ici) et ceux qui prétendent que tous les sucres ne se valent pas et qui peuvent donner des exemples (et il est vrai que ceux-ci sont pléthoriques) de personnes guéries de cancers ou autres maladies graves en ayant continué à consommer des fruits ou des légumes connus pour leurs teneurs en sucres (Ne seraient-ce que les jus de carottes abondants dans la thérapie Gerson, alignant pourtant des centaines de cas de guérisons depuis plus de cinquante ans).

Sucres

Perplexité, perplexité… en ce qui me concerne, m’ayant conduite jusqu’à il y a peu à la plus grande prudence en respectant (enfin… en essayant ;-) ) une règle qui me semble de bon sens : modération en toute chose, ce qui contient beaucoup de sucre ne devant pas faire l’essentiel de l’alimentation, que l’on soit malade ou pas.

Mais je restais tout de même un peu sur ma faim (de connaissance) jusqu’à ce que j’entende en 2015 un médecin, le Dr Tony Jimenez (pour ceux qui ont les moyens de se rendre dans son établissement, au Mexique : son humanité et sa douceur transpirant par tous ses pores semblent avoir la capacité de vous ressusciter rien qu’en vous côtoyant !!!). Celui-ci pratique ce qu’on nomme une médecine holistique pour soigner les cancers, avec toute une panoplie de traitements non agressifs (qui ont fait leurs preuves sur des centaines de patients depuis une trentaine d’années), et nous présente ici son concept personnel au sujet des sucres dans un entretien dont je vous propose la traduction ci-dessous.
Ce concept m’a semblé tellement évident, frappé au coin du bon sens, et résultant d’une observation digne d’un véritable scientifique, qu’il a immédiatement résonné dans toutes mes cellules, ravie que j’étais de trouver enfin une explication à ce que je ressentais intuitivement depuis longtemps.
Et cette explication est véritablement fascinante

Nous savons donc que le sucre « nourrit » le cancer et compromet sévèrement le système immunitaire : tous les sucres ?

Certains articles sont réservés à nos abonnés, celui-ci en fait partie.
S
i vous êtes abonné assurez-vous d’être connecté à votre compte et cliquez ci-dessous sur «Suite».

En vous abonnant à notre site, non seulement vous avez accès à encore plus d’informations et de recettes mais avec seulement 5€ par mois, vous soutenez également notre travail de recherches et de traduction et nous encouragez à continuer. Merci !

Suite

Bienfaits des patates douces

süskartoffel

Les patates douces sont un aliment très nutritif qui est riche en antioxydants comme le béta-carotène, en vitamines C, E et D et en minéraux comme le manganèse et le fer.

Elles sont également riches en potassium qui aide à diminuer la pression artérielle en éliminant l’excès de sodium et en régulant l’équilibre des fluides dans le corps.

Les patates douces sont aussi un excellent aliment anti-stress qui sont connues pour aider à relâcher les muscles, calmer les nerfs et équilibrer la fonction cognitive. Mais ce n’est pas tout.

Suite

Manque d’iode = cancer possible et nombreux autres troubles

Vous trouverez ci-dessous la traduction d’un entretien avec le Dr Brownstein (un spécialiste de l’iode, voir ce livre ou cet autre) dans lequel il évoque l’importance de l’iode dans la prévention du cancer mais aussi et surtout dans son traitement. Il regrette que cette déficience potentielle soit absolument négligée en médecine conventionnelle.

Il importe donc de s’assurer un bon approvisionnement en iode surtout à une époque où, pollués que nous sommes tous par la radio-activité ambiante, nos réserves d’iode sont sérieusement mises à mal… et pour les vegan/végétaliens il n’est pas nécessaire de manger du poisson : les algues de mer sont extrêmement riches en iode, à condition d’en consommer un peu tous les jours. Malgré tout, il semble que la supplémentation soit inévitable pour tous.

 

Algues

Voici donc ce qu’en dit le Dr Brownstein :

Allons aux fondamentaux pour les gens et comment fournir à leur corps les choses dont il a besoin pour fonctionner de façon optimale, qui est celle qui a été prévue par notre Créateur. Si nous fournissons au corps les nutriments corrects il devrait bien fonctionner toute la vie. Je considère que l’une des bases est l’iode. Chaque cellule du corps réclame et a besoin d’iode pour fonctionner de façon optimale. Nous ne pouvons pas fonctionner au mieux dans un environnement déficient en iode. J’ai testé, avec mes partenaires, plus de 6.000 patients. Plus de 96% avaient un taux bas d’iode. La vaste majorité de façon significative. Quand je parle aux praticiens à travers le pays qui surveillent ce taux, ils arrivent aux mêmes chiffres que les miens.

Certains articles sont réservés à nos abonnés, celui-ci en fait partie.
S
i vous êtes abonné assurez-vous d’être connecté à votre compte et cliquez ci-dessous sur «Suite».

En vous abonnant à notre site, non seulement vous avez accès à encore plus d’informations et de recettes mais avec seulement 5€ par mois, vous soutenez également notre travail de recherches et de traduction et nous encouragez à continuer. Merci !

Suite

Connaissez-vous tous les bienfaits du citron ?

 Lemon with slice

Les citrons sont des fruits particulièrement bons pour la santé. D’abord parce qu’ils sont peu sucrés et comme de nos jours, nous avons tendance à manger trop de sucre sous quelque forme que ce soit, ils sont les bienvenus pour essayer d’équilibrer un peu les choses.

Suite

Le chou-fleur, ses bienfaits et des recettes

Chou fleur

Manger du chou-fleur, c’est bon pour la santé.

Cru, cuit, en soupe, en curry, en salade, même en smoothie ! Riche en nutriments, il participe au soutien du système immunitaire et donc à une bonne santé en général.

Le chou-fleur est très riche en vitamine C, K et en vitamines du groupe B ainsi qu’en éléments indispensables comme :

  • le bore : un oligo-élément important dans la prévention de l’arthrose et de l’ostéoporose 
  • le calcium
  • le molybdène : élément indispensable pour la bonne digestion des protéines et dont la carence peut entrainer des troubles graves
  • le tryptophane : un précurseur de la sérotonine

C’est aussi une bonne source de protéines d’excellente qualité et facilement assimilables. Eh oui, il y en a aussi dans les légumes ! Pour vous en convaincre si ce n’est pas encore le cas, vous pouvez lire ces articles :

Suite

Dormez mieux et plus profondément, conseils par un médecin holistique

Les conseils que nous donne ici le Dr Cousens peuvent non seulement nous permettre de prendre des mesures d’aide déterminantes pour un sommeil de meilleure qualité, mais ils nous proposent aussi des astuces pour éduquer les enfants, dès un jeune âge, à des pratiques qui favoriseront leur équilibre futur !

Dormir - 2

Voici donc la traduction de ses conseils :

Quelle quantité de sommeil est suffisante ? Les besoins individuels diffèrent mais, en règle générale, si vous êtes fatigué au réveil, vous avez besoin de plus de sommeil. Si vous avez besoin de café, de thé, ou de chocolat pour vous mettre en marche le matin, vous avez probablement besoin de plus de sommeil. Le sommeil est essentiel pour le chemin spirituel, particulièrement se coucher tôt et se lever tôt. L’expérience de la fatigue quand les heures de sommeil sont correctes peut être une indication de surrénales stressées ou d’autres problèmes de santé. Une recherche récente montre que sans sommeil suffisant les gens ont significativement moins de sérotonine dans leur système nerveux. La sérotonine crée une sécurité neuroendocrine contre le stress et est considérée par certains comme responsable pour le maintien d’une humeur équilibrée.

« Mais, je me repose… ! »

Certains articles sont réservés à nos abonnés, celui-ci en fait partie.
S
i vous êtes abonné assurez-vous d’être connecté à votre compte et cliquez ci-dessous sur «Suite».

En vous abonnant à notre site, non seulement vous avez accès à encore plus d’informations et de recettes mais avec seulement 5€ par mois, vous soutenez également notre travail de recherches et de traduction et nous encouragez à continuer. Merci !

Suite