En attendant que ce nouveau site s’étoffe petit à petit, nous vous suggérons de consulter cette catégorie déjà abondamment évoquée sur notre ancien blog : ici.

Votre santé est-elle prisonnière de vos gènes ? Une expérience édifiante sur des jumeaux

A ceux qui argumenteraient que leur état de santé est une question de génétique ou d’hérédité, cette expérience sur des jumelles pourrait bien leur faire revoir leur copie !

Jumeaux

Le Dr Gabriel Cousens, dont nous avons maintes fois traduit les articles, a depuis longtemps découvert que la génétique ou l’hérédité n’avait qu’un infime impact sur notre état de santé.

« La génétique, c’est comme un fusil qui serait chargé. On n’est pas obligé de tirer ». Ce qui veut dire que vous avez peut-être une fragilité quelque part, sur un organe ou un risque effectivement de développer une maladie en regard de vos antécédents génétiques.

Toutefois votre mode de vie est déterminant sur le fait que vous allez ou non déclarer ce problème. De nombreux  exemples de personnes atteintes de maladies « incurables » ont « miraculeusement » guéri en faisant de profondes modifications dans leur mode de vie et leur alimentation.

Suite

Une alimentation végétalienne a-t-elle du sens ?

Présenté dans un numéro du magazine GET FRESH ! (n’existant malheureusement plus), ce sujet pourra probablement aider certains « vegan » / végétaliens à être plus en harmonie avec leurs choix alimentaires (Il serait bon par la même occasion de relire cet article).

On imagine fort bien que dans notre société française il peut être inconfortable parfois, d’assumer ce choix et surtout quand on manque de confiance en soi-même.

Voici donc la traduction de cet article :

Si vous avez parfois été mis au défi par un mangeur de viande de justifier votre alimentation végétale, l’évolution pourrait être l’argument à lui opposer, explique Simon McAdams* :

Suite

Comment consommer assez d’Oméga-3 sans manger de poissons

Omega design, vector illustration.

Après son expérience avec le cancer (stade IV), Tom Fisher, infirmier et éducateur de santé au centre Hippocrate, a intégré les principes de l’Institut dans sa vie quotidienne pour rester en bonne santé et être heureux de vivre.

Tom est un passionné : il adore aider les gens en leur faisant découvrir l’alimentation vivante et apprécie vraiment son travail.  Entre autres, il reçoit les visiteurs du Centre pour des consultations de santé et les familiarise avec l’Ondamed (biofeedback).

L’Ondamed est une technologie révolutionnaire de guérison intégrant les fréquences indétectables du son et de la couleur pour résoudre des problèmes de santé. Du mot latin « onde », ONDAMED envoie au patient des fréquences très finement réglées, inaudibles pour nous et basées sur son trouble de santé. Lorsqu’un état de santé est affecté par des virus, des bactéries, des parasites et/ou des champignons, il devient le foyer de la maladie et fait que les organes résonnent à des fréquences indésirables.

ONDAMED « diagnostique » en scannant et en identifiant ces interférences de fréquences et « traite » les obstructions par l’envoi d’une « fréquence de guérison » pour résoudre le problème.

Mais revenons au sujet de cet article, les Oméga-3. Si vous ne le savez pas encore, je vous le dis, l’alimentation occidentale fournit beaucoup trop d’acides gras Oméga-6 (acide linoléique) et trop peu d’acides gras Oméga-3 (AAL acide alpha-linolénique). Ce déséquilibre – environ 10 à 30 oméga-6 pour 1 oméga-3 – provoque des conditions propices entre autres, aux troubles cardiovasculaires et inflammatoires.

 Voyons d’abord ce que les acides gras essentiels font :

  • Ils apportent leur soutien à la structure des membranes des cellules.
  • Ils aident à convertir les nutriments des aliments en énergie utilisable.
  • Ils facilitent la communication entre les cellules.
  • Grâce à eux, les nutriments peuvent passer du sang à travers les membranes cellulaires.
  • Ils aident les substances dans les cellules à passer dans le sang.
  • Ils participent à la fabrication des globules rouges.
  • Ils diminuent l’inflammation.
  • Ils font baisser le taux de triglycérides.
  • Ils rendent le sang plus fluide.
  • Ils augmentent le taux de bon cholestérol (HDL)
  • Ils diminuent l’arythmie cardiaque.
  • Ils font baisser la tension artérielle.
  • Ils améliorent l’action de l’insuline.
  • Ils participent à la protection contre l’oxydation et la cardiopathie ischémique.
  • Ils réduisent les symptômes prémenstruels.
  • Ils assistent la fonction mitochondriale.

 

Voici maintenant ce qu’en dit Tom Fisher, en évoquant les populations à risques, les étapes de notre vie où les acides gras Oméga-3 sont encore plus importants et les moyens de se supplémenter efficacement et suffisamment.

 

Certains articles sont réservés à nos abonnés, celui-ci en fait partie.
S
i vous êtes abonné assurez-vous d’être connecté à votre compte et cliquez ci-dessous sur «Suite».

En vous abonnant à notre site, non seulement vous avez accès à encore plus d’informations et de recettes mais avec seulement 5€ par mois, vous soutenez également notre travail de recherches et de traduction et nous encouragez à continuer. Merci !

Suite

Pourquoi certains végétaliens remangent-ils de la viande ?

Voici un article intéressant, court et clair, que nous devons encore une fois à Jinjee Talifero.
Elle répond à la question suivante (posée par un des ses lecteurs) :

J’ai entendu beaucoup de végétaliens dirent que leur santé s’était améliorée après avoir ajouté du bœuf nourri à l’herbe à leur régime. Alors, pensez-vous qu’il y a des cas où des végétaliens maladifs qui n’ont pas obtenu une santé optimale avec l’alimentation crue pourraient bénéficier de l’ajout de viande de bœuf nourri à l’herbe à leurs régimes ?

Réponse de Jinjee :

Suite

L’alimentation cuite serait-elle la source des addictions alimentaires ?

Le fait est que nous sommes presque tous accro à quelque chose. Si nous ne le sommes à rien d’autre, au moins le sommes-nous aux aliments cuits. La chose est tellement entendue que peu d’entre nous y pense même comme à une addiction.

Pourtant les études montrent que l’enfant de parents alcooliques est quatre fois plus susceptible de devenir alcoolique que l’enfant de parents non-alcooliques. Considérez donc cela : quelle chance avons-nous d’éviter l’addiction aux aliments cuits si la cuisson nous a littéralement entourée pendant des dizaines d’années ?

Jinjee parle, elle, de l’alimentation cuite comme la « mère de toutes les addictions ».

 

Voici la traduction de son article :

 Certains articles sont réservés à nos abonnés, celui-ci en fait partie.
S
i vous êtes abonné assurez-vous d’être connecté à votre compte et cliquez ci-dessous sur «Suite».

En vous abonnant à notre site, non seulement vous avez accès à encore plus d’informations et de recettes mais avec seulement 5€ par mois, vous soutenez également notre travail de recherches et de traduction et nous encouragez à continuer. Merci !

Suite

Nourrissez vos muscles avec ce dont ils ont vraiment besoin… des plantes !

Quel plus grand débat opposant les végétaliens et les omnivores existe t-il dans le domaine de la santé que celui des protéines ?

Plant-Based-Foods-that-Will-Help-You-Build-Muscle

Si vous avez adopté une alimentation végétalienne depuis quelques temps déjà, vous avez probablement rigolé lorsque quelqu’un a fait un commentaire du genre « ce n’est pas possible de consommer suffisamment de protéines seulement à partir des légumes » ou vous pouvez être légèrement agacé(e) d’entendre ça pour la énième fois ! Mais soyons honnête, il y a énormément de confusion autour de ce que nous devrions manger et certains d’entre nous sont convaincus que les légumes ne sont rien d’autre que de l’eau.

Mon intention est de vous montrer ce qu’il est possible de faire si vous décidez de vous diriger vers une alimentation plus végétale et voulez une alimentation riche en protéines, quelle qu’en soit la raison.
Peut-être espérez-vous guérir d’une maladie ou d’un problème de santé, faire baisser votre tension artérielle, perdre du poids ou augmenter votre énergie ? Ce sont toutes là des raisons de choisir une alimentation plus riche en végétaux !

Suite

Les carences d’une alimentation carnivore

Vous êtes carencé et on vous dit que c’est à cause de votre alimentation végétalienne ?
Vous êtes tenté par l’alimentation crue végétalienne ou simplement par une alimentation davantage végétale mais vous avez peur de sauter le pas à cause des carences que l’on vous menace d’avoir ?

Sottises ! Le Dr Cousens, crudivore végétalien depuis plus de 30 ans, qui a soigné des centaines et des centaines de patients dans son centre de santé Tree of Life aux États-Unis et a écrit de nombreux ouvrages très documentés et très complets sur l’alimentation, vous dit ce qu’il en est réellement et honnêtement, sans épargner personne, dans cet article dont je vous ai fait la traduction :

Beaucoup de consommateurs de viande affirment qu’une alimentation végétalienne n’est pas complète sans supplémentation. Bien que ceci soit vrai, une alimentation basée sur la viande est également incomplète sans supplémentation. Les consommateurs de viande sont tout autant carencés que les végétaliens.

Certains articles sont réservés à nos abonnés, celui-ci en fait partie.
S
i vous êtes abonné, cliquez sur « suite ».

Suite

La viande est-elle un aliment-santé pour l’Homme ?

Éternel sujet opposant carnivores convaincus à ceux qui avancent que l’homme n’est pas fait pour manger de la chair animale… Cet article ne résoudra certes pas ce conflit, mais contribuera peut-être à apporter quelques lumières à certains et à apporter de l’eau au moulin des autres !

Dans tous le cas voici les arguments édifiants, et incontestables, avancés par David Wolfe dans son livre « The Sunfood Diet Success System » et mis en tableau par David Rainoshek :

Fichier Tableau : Homme carnivore, herbivore ?

Pour ceux qui ne pourraient pas accéder à ce fichier, je vais essayer d’inclure ce tableau, ci-après, en « pièces détachées »*.  Moins facile à lire, mais avec les mêmes informations :

Suite