En attendant que ce nouveau site s’étoffe petit à petit, nous vous suggérons de consulter cette catégorie déjà abondamment évoquée sur notre ancien blog : ici.

Manger des verdures : essentiel pour l’intelligence et la créativité !

Depuis des années nous suivons les recherches et travaux de Victoria Boutenko sur les verdures et lui sommes extrêmement reconnaissantes de la préface qu’elle avait bien voulu rédiger pour notre livre, ayant pu observer les qualités de cette femme dans tout ce qu’elle entreprend.

Je suis donc heureuse de vous traduire sa dernière lettre d’information.

Voici ce qu’écrit Victoria :

Tous ces derniers mois mon fils (Sergei) a pris en charge ma newsletter parce que j’étais occupée à écrire et à faire des recherches. Maintenant je suis sortie de mon trou pour partager plusieurs nouvelles découvertes que j’ai faites sur le fait que la consommation de verdures est une excellente idée. J’espère que vous aimerez mon nouvel article sur le bénéfice des verdures.

Suite

Le complément tout en un : alcalinisant, détoxifiant, riche en enzymes, nutritif et bien plus

Vous savez ce dont votre corps a besoin pour être en bonne santé si vous nous suivez depuis un certain temps.

Vous savez que :

  • vous devez consommer des verdures pour alcaliniser votre corps (avoir un pH alcalin),
  • votre intestin et tout votre système digestif ont besoin de probiotiques (d’autant plus au fur et à mesure que nous vieillissons),
  • votre foie doit être nettoyé régulièrement,
  • vos cellules se détoxifient tous les jours (en tout cas c’est ce qu’elles doivent faire !)
  • l’alimentation la plus digeste et la plus facilement assimilable est riche en enzymes,
  • vous avez besoin de nutrition et pas seulement d’être rassasié(e).

Bref, vous savez tout cela mais peut-être qu’avec votre vie remplie d’obligations, votre travail, vos enfants, votre vie sociale, vous avez du mal à avoir une alimentation qui remplit tous ces critères que vous savez pourtant primordiaux pour vous soutenir et vous apporter toute l’énergie dont vous avez besoin pour justement gérer tout ça et toutes les autres choses que vous voulez vivre.

Vous savez quoi ? J’ai LA solution pour vous !

C’est d’ailleurs celle que j’utilise presque tous les jours moi-même depuis des années.

Suite

En manger de toutes les couleurs ou l’importance de manger coloré

Pour profiter de toutes les vitamines, les minéraux, les enzymes naturelles mais surtout des antioxydants puissants (comme le bêta-carotène et la chlorophylle, entre autres) que vous offre la nature, une règle simple : manger le plus coloré possible et rien de mieux que de penser à l’arc-en-ciel pour se remémorer les légumes et les fruits dont nous avons besoin (à manger en saison, mûrs et issus de l’agriculture biologique dans la mesure du possible pour en retirer tous les bénéfices) et même l’hiver, c’est possible.
  

fruit and vegetable rainbow

Suite

Différence entre fibres solubles et fibres insolubles – Quelles sont celles dont vous avez besoin ?

Lorsqu’un problème de constipation apparait la plupart d’entre nous sommes informés que les fibres sont importantes pour éviter cela. Et nous avons sûrement tous entendu parler, de toute façon, de l’importance des fibres dans une alimentation saine et équilibrée.

Fibres alimentaires

Ok. Mais connaissez-vous la différence entre les fibres solubles et les fibres insolubles ? Et pourquoi est-ce important de la connaitre ?

Les fibres, comme nous le savons (enfin je l’espère !) viennent des fruits, des légumes, des céréales, des oléagineux et des graines et des légumineuses. Elles n’apportent pas de calories ni d’énergie en elles-mêmes et ne peuvent être digérées. Plutôt que d’être broyées, elles voyagent tout le long du système digestif. Cela est censé aider à nous sentir rassasiés après un repas et à le rester suffisamment longtemps. 

Donc, les fibres sont des fibres, n’est-ce pas ? Eh bien en fait, oui … et non.

Suite

Comment goûter/snacker mieux cet été

Prise de poids, accumulation de toxines, diabète, hyperactivité, surcharge en produits toxiques …

changement d'alimentation

Malheureusement, l’été beaucoup de nos encas préférés sont riches en ingrédients qui entrainent ce type d’effets négatifs.

Les encas « pauvres en calories », les barres énergétiques sucrées, les chips, les glaces, les gaufres et les bonbons qui nous tentent en cette saison sont souvent riches en ingrédients toxiques et en parfums/goûts chimiquement élaborés.

Bien sûr, il y a les fruits me direz-vous. Certes, c’est la pleine saison pour profiter de nombreuses variétés de délicieux fruits. Mais ce ne sont des encas de qualité pour votre santé qu’en théorie. Pourquoi ? Parce que selon vos sources d’approvisionnement, les fruits que l’on trouve sur les étals sont trop souvent durs comme de la pierre et donc sans goût. Mais pas seulement car, contrairement à ce qui est souvent dit, les fruits cueillis avant maturité ne sont pas alcalinisants mais au contraire acidifiants. En effet, le processus naturel de transformation des sucres des fruits ne se fait que lorsqu’ils sont encore sur leur « support » naturel (arbre, arbuste, pied …). Or ce sucre n’est pas du tout de la même qualité (et n’a pas les mêmes effets sur votre santé) selon qu’il soit issu de fruits cueillis avant maturité ou après maturité.

Suite

Préparer des plats vivants : un exercice de « pleine conscience »

 Mindful Buddha

 

L’une des premières préoccupations que j’entends des étudiants c’est que toutes les nouvelles techniques qu’ils apprennent pour utiliser et préparer des aliments vivants vont prendre beaucoup trop de temps dans leurs vies remplies. C’est une remarque valide : je crois qu’elle offre une grande opportunité pour une véritable réflexion sur la façon dont nous avons permis à une économie frénétique, à grande vitesse et basée sur la consommation, de transformer nos cuisines.

A quel moment les traditions respectueuses des temps de préparation avec amour de la nourriture ont-elles été abandonnées pour des cuisines dirigées vers le confort ? Ce ne fut certainement pas avec de mauvaises intentions tandis que de nouvelles innovations (aliments en boîte, réfrigérateurs, fours à micro-ondes, et machines à café à 12 tasses) permettaient d’explorer d’autres voies de distractions et aidaient à libérer les maîtresses de maison modernes de leurs rôles traditionnels.

Suite

La meilleure de toutes les stratégies « anti-âge » !

Vous trouverez de nos jours toutes sortes de protocoles (et de produits) dits « anti-âge »… qui fonctionneront plus ou moins bien selon ce que vous ferez par ailleurs. Pourtant il semble bien qu’un seul à ce jour ait fait largement ses preuves, expériences et preuves à l’appui.

Ce qui semble hélas très souvent oublié, ou ignoré, c’est ce qui se cache derrière les calories que nous consommons :
. Où ont-elles été trouvées ?
. Proviennent-elles d’aliments riches ou pauvres en nutriments ?

Car la différence est ÉNORME, même si elle n’est ni le seul ni le plus important critère dont il faut tenir compte, le plus important étant précisé ci-après.

Entre un smoothie vert…

Smoothie Monstre vert - P6240492

Certains articles sont réservés à nos abonnés, celui-ci en fait partie.
S
i vous êtes abonné assurez-vous d’être connecté à votre compte et cliquez ci-dessous sur «Suite».
Suite

Comment bien conserver ses jus et ses smoothies ?

Jus

Tout d’abord, il faut bien faire la distinction entre les jus et les smoothies, qui sont souvent confondus et appelés de l’un ou l’autre de ces noms indifféremment. Pourtant, ils n’ont rien à voir ! La différence (et elle est de taille) c’est que :

  • Les smoothies sont un mixage de fruits/légumes. Les fibres sont entièrement conservées et présentes dans le résultat final. Ce sont elles qui retiennent les antioxydants, les vitamines … Les smoothies sont donc plus faciles à conserver, plus longtemps.
  • Les jus sont le résultat de l’extraction du liquide contenu dans les fruits/légumes. Le principe d’un jus est que TOUTES les fibres sont normalement éliminées soit par la qualité de l’extracteur, soit en le filtrant après extraction avec un sac à lait/filtre à jus. Les jus sont donc beaucoup plus fragiles (s’oxydant très rapidement sans la protection des fibres) et doivent idéalement être consommés dans les minutes qui suivent leur préparation.

Cela étant dit, à notre époque, beaucoup de gens n’ont simplement pas le temps de préparer eux-même leurs jus chaque jour et donc beaucoup voudraient en préparer de grandes quantités à la fois et les conserver pour les consommer plus tard. Comment devez-vous faire dans ce cas ?

Suite