En attendant que ce nouveau site s’étoffe petit à petit, nous vous suggérons de consulter cette catégorie déjà abondamment évoquée sur notre ancien blog : ici.

Comptez vos micronutriments pas vos calories !

Diet. Girl with colorful measuring tapes in bowl

Faites-vous partie de ces personnes qui pensent nutrition et santé en terme de calories ? Êtes-vous de celles qui comptent et regardent le nombre de calories de chaque aliment consommé ? Ou peut-être connaissez-vous des personnes qui le font ?

Personnellement, j’en ai souvent rencontré et plus particulièrement parmi les personnes très soucieuses de leur santé et de leur forme physique. Cela part d’un bon sentiment et certainement d’une formidable prise de conscience de l’impact de notre alimentation sur notre santé générale. Ce serait déjà bien si la grande majorité de la population pouvait avoir ce genre d’éveil.

Cela dit, j’ai le regret de vous annoncer que le calcul de votre prise alimentaire en nombre de calories, en quantité de protéines, de gras ou de glucides, ne vous garantira pas un poids de forme et encore moins une bonne santé !!!

Parce que ce n’est pas ce dont votre corps a besoin pour fonctionner au maximum de son potentiel. Pour vous en convaincre je vous invite à lire ci-dessous ma traduction d’un article du Dr Angie Sedeghi, gastro-entérologue et spécialiste du poids.

Vous découvrirez ce qui compte vraiment dans vos prises alimentaires et ce qui peut vous débarrasser de toutes vos fringales de sucre.

Suite

Comment le kelp peut améliorer la santé de votre chien

Kelp

Si vous aimez les chiens autant que moi, vous êtes probablement toujours à le recherche de moyens d’améliorer la santé et le bien-être du vôtre. En fait, parfois, vous n’avez pas à chercher bien loin pour cela !

Vous allez découvrir dans cet article comment le simple fait d’ajouter un ingrédient tout à fait naturel à l’alimentation de votre chien, peut aider à prévenir les problèmes de glande anale, d’arthrite et même agir comme répulsif pour les puces.

Suite

Connaissez-vous ce formidable allié de votre système cardio-vasculaire ?

black garlic bulbs and cloves on white background

On sait depuis l’Antiquité que l’ail est un excellent condiment. C’est d’ailleurs pourquoi on l’appelle aussi l’herbe aux 9 vertus. Sa haute teneur en composés organosulfurés et sa richesse en anti-oxydants en font un excellent préventif.

Malheureusement, l’ail frais peut être difficile à digérer par certaines personnes, ce qui est mon cas personnellement, et son odeur assez forte et tenace peut incommoder. 

Ces effets désagréables sont dus à l’allicine, un oxydant qui est libéré lorsqu’on mâche ou coupe le bulbe. Les études scientifiques montrent pourtant que l’ail ne doit pas nécessairement être de l’ail frais pour être efficace, pas plus que son odeur n’est nécessaire pour que la santé en tire des bénéfices.

Une solution existe pour profiter des bienfaits de l’ail et même de manière encore plus intéressante pour votre santé sans aucun de ses inconvénients ! Et c’est complètement naturel aussi.

Suite

Améliorer sa vie sexuelle et sa libido avec des végétaux

Un numéro du magazine de l’Institut Hippocrate de Floride a été consacré aux effets de l’alimentation vivante sur la libido, la vie et l’équilibre sexuels avec nombre d’articles de divers auteurs. Un de ces articles, écrit par Katharine Clark (Éducateur de santé au Centre Hippocrate)  évoquait dans sa seconde partie les intérêts d’une graine connue, celle du Fenugrec. (Voir aussi ici).
Voici un extrait de cet article et ce qui était dit du fenugrec par cet auteur :

Quelques aliments particuliers ont un effet élevé sur votre libido. Il y a des siècles de littérature sur les propriétés aphrodisiaques de certains aliments. Un aphrodisiaque est une substance qui accroit le désir sexuel. Il y a certainement des aliments pour lesquels l’argument de leur pouvoir aphrodisiaque peut être clamé haut et fort. Comme exemple, prenons le Fenugrec.  Cette graine, germée, est l’un des piliers sur le buffet de l’Institut Hippocrate. Beaucoup d’amoureux se réjouissent de l’arôme sucré et épicé du fenugrec germé qui adoucit l’haleine et exsude par les pores des mangeurs de fenugrec.

Couple

Suite

Les 9 principes de la longévité et comment les appliquer

Le numéro de novembre 2005 du National Geographic fut l’un des numéros les plus vendus dans l’histoire du magazine.

Le titre de l’article-phare de ce numéro, écrit par Dan Buettner, explorateur du National Geographic et écrivain, était « Les Secrets d’une Longue Vie ». Le sujet : les endroits dans le monde où les gens vivent jusqu’à 100 ans et plus. Il a appelé ces endroits des « Blue Zones » (Zones Bleues) et trois ans plus tard, il a sorti un ouvrage sur le sujet « The Blue Zones: Lessons for Living Longer From the People Who’ve Lived the Longest (Les Zones Bleues : leçons pour vivre plus longtemps par les personnes qui ont vécu le plus longtemps).

Le livre est rapidement devenu un best-seller du New-York Times, des millions de personnes étant intéressés par les recherches de Buettner sur les populations en bonne santé et vivant longtemps.

Peut-être même que ce qui est le plus intéressant est que ces personnes vivant dans les zones bleues ne vivent pas seulement plus longtemps mais également mieux. Elles restent actives jusque dans leurs années 80 voire 90, sans maladies dégénératives dont les personnes souffrent dans la plupart des pays industrialisés. Aux États-Unis, par exemple, la durée de vie moyenne est d’environ 78 ans (soit 10 de moins que dans les zones bleues) et presque 50% des adultes présentent un des trois facteurs majeurs de risques de maladies cardiovasculaires.

Ayant vu et étudié ces personnes remarquables, Buettner a développé un nouveau projet qui le passionne : partager et mettre en place les secrets d’une longue et bonne vie au cœur des communautés désireuses en Amérique et autour de la planète.

Ces recherches et leurs résultats ont abouti à une liste précise d’habitudes à prendre et surtout à la façon de les mettre en place pour qu’elles perdurent et deviennent rapidement un vrai mode de vie naturel : le secret principal pour une vie longue et heureuse.

 Buettner Photo David McLain

Certains articles sont réservés à nos abonnés, celui-ci en fait partie.
S
i vous êtes abonné assurez-vous d’être connecté à votre compte et cliquez ci-dessous sur
«Suite».

En vous abonnant à notre site, non seulement vous avez accès à encore plus d’informations et de recettes mais avec seulement 5€ par mois, vous soutenez également notre travail de recherches et de traduction et nous encouragez à continuer. Merci !

Suite

Smoothie protéiné à faible teneur en graisses

Vous êtes vegan ou vous mangez très peu de protéines animales ? Vous avez peur d’être carencé(e) ? On vous répète que vous avez besoin de protéines et que vous n’en consommez pas assez, voire pas du tout ?

Outre le fait qu’il est assez rare d’être carencé en protéines (il est beaucoup plus fréquent d’être déficient en vitamines ou en minéraux et ce cas de figure touche tout le monde, quel que soit son mode d’alimentation, les omnivores/carnivores étant autant, si ce n’est pas plus, touchés !), 

En effet, on trouve de nombreuses protéines sous forme d’acides aminés (donc beaucoup plus faciles à assimiler que les protéines animales parce que le tout n’est pas de consommer des protéines, elles ne sont d’aucune utilité si vous ne les assimilez pas !), dans les végétaux et notamment dans les verdures. Où croyez-vous donc que les bœufs et les gorilles, à qui il ne nous viendrait pas l’idée de dire qu’ils manquent de protéines et donc de masse musculaire, trouvent leurs protéines ?

Cela dit, si pour une raison ou une autre, vous pensez avoir besoin d’un complément, peut-être parce que vous faites beaucoup de sport ou que vous suivez un régime amaigrissant en ayant beaucoup de poids à perdre ou êtes adolescent en pleine croissance, il existe des végétaux plus riches en protéines que d’autres.

Protéines chia

Suite

Quelques arguments en faveur de l’alimentation vivante (crue végétalienne)

Si vous avez besoin d’arguments à donner aux détracteurs de votre choix alimentaire ou aux sceptiques, voici quelques-uns des avantages à changer de mode alimentaire et de style de vie tout court, pour adopter une alimentation vivante, crue et végétalienne ou en tout cas, aller dans cette direction.

Ils sont extraits d’une liste,  « 50 raisons pour manger cru« , donnée par le Dr Douglas Graham dans un des numéros du magazine Get Fresh ! .

Ils pourront être utile à ceux qui veulent donner des arguments à leurs détracteurs ou aux sceptiques (bien que le classement des arguments n’engage que lui).

Suite