Amour, hormones et alimentation

bunt belegte Brote

 

Avec la St Valentin demain, je veux vous poser une question : comment vous représentez-vous l’amour ? Avec du chocolat ? Avec des fleurs ? Avec des gestes d’attention et de bienveillance pour ceux que vous aimez ?

L’amour n’est pas juste un sentiment, c’est également quelque chose de bien plus physique et même scientifique, puisqu’une hormone y est liée. Pas très romantique me direz-vous ! 

Cette hormone, c’est l’ocytocine, produite par l’hypothalamus de votre cerveau. Elle est associée à plusieurs émotions :

  • empathie
  • confiance
  • activité sexuelle
  • sociabilité

 

C’est également l’hormone qui provoque la montée de lait chez les mères allaitantes. Si on l’appelle « hormone de l’amour », c’est parce que sa production augmente lors des étreintes et l’orgasme.

Elle peut également constituer un traitement pour certaines pathologies comme la dépression, l’anxiété et les problèmes intestinaux. 

L’amour et les étreintes ont donc beaucoup de bienfaits !

Demain, peut-être souhaiterez-vous exprimer de manière plus démonstrative votre amour à votre partenaire, vos enfants, votre famille, vos amis … 

Ce que beaucoup de gens ne réalisent pas c’est que le cortisol, l’hormone du stress, diminue la production d’ocytocine. C’est pourquoi l’effet le plus fréquent du stress prolongé est la perte de libido. 

Pour profiter des bienfaits de l’ocytocine et d’une amélioration de la libido, vous devez donc trouver le moyen de gérer votre niveau de stress. 

Il y a de nombreuses manières de le faire et celle qui vous conviendra ne sera pas forcément celle qui conviendra à votre voisin. La méditation, la respiration profonde, le yoga pourront fonctionner très bien pour vous. Cela dit, de mon expérience et de l’avis de spécialistes du stress chronique, pour un impact profond et durable, il est judicieux d’aller voir du côté de vos émotions bloquées et de vos pensées / croyances limitantes (expressions d’événements passés plus ou moins traumatisants). C’est pourquoi un travail du type EMDR, hypnothérapie ou EFT (il y en a beaucoup d’autres) sera beaucoup plus efficace. Ce qui n’empêche absolument pas de faire du yoga, de la méditation ou de la respiration profonde qui contribueront à une meilleure gestion des prochaines occasions de stress.

Personnellement, j’ai choisi l’EFT qui peut se pratiquer en grande partie, seul-e. Je fais de l’EMDR également actuellement car c’est la technique proposée par le centre de psycho-traumatologie qui me suit pour mes problèmes de stress post-traumatique. L’EMDR est beaucoup plus connu en France pour les traumatismes et l’EFT n’est malheureusement pas toujours bien utilisée chez nous pour que cette technique donne de bons résultats. Mais bien pratiqué, l’EFT est un outil fantastique à portée de doigts à tout instant, pour un soulagement physique et émotionnel en quelques minutes.

 

Quelle que soit la technique choisie et utilisée, le but est d’activer le plus longtemps possible le système nerveux parasympathique, responsable des fonctions involontaires de l’organisme. Son action s’oppose à celle du système nerveux sympathique en s’occupant des fonctions de récupération de l’organisme :

  • ralentissement du rythme cardiaque et respiratoire,
  • diminution de la tension artérielle,
  • diminution de la transpiration
  • effet calmant.

En se relaxant, c’est ce système qui se trouve activé venant ainsi contrebalancer les effets indésirables d’une utilisation trop intense du système nerveux sympathique.

C’est le système nerveux parasympathique qui vous aide à guérir, qui vous permet de produire plus d’ocytocine et de vous sentir bien.

Prenez donc le temps chaque jour ne serait-ce que 10 minutes pour subvenir à vos besoins intérieurs.

Dormir suffisamment, faire de l’exercice régulièrement, vous engager dans des activités plaisantes et vous amuser chaque jour, permettra à votre corps de se remettre dans un état de calme propice à l’équilibre hormonal, à l’augmentation de la libido et à l’amélioration de vos relations.

 

Vous pouvez également vous soutenir avec des aliments et des plantes qui aident à rétablir l’équilibre hormonal (y compris le cortisol et l’ocytocine), pris en complément pour vous aider à passer une bonne St Valentin. 

Ci-dessous vous trouverez quelques-unes de ces plantes qui ont une action positive sur l’ocytocine et la libido :

  • Les amandes : leur arôme est supposé stimuler le plaisir chez la femme. Elles contiennent de la vitamine E qui stimule la libido des deux sexes.
  • La roquette : elle est répertoriée comme aphrodisiaque depuis le premier siècle de notre ère.
  • L’avocat : les Aztèques appelaient l’avocatier « l’arbre des testicules ».
  • Le basilic : augmente la circulation sanguine, stimule la libido et la fertilité. 
  • La cardamome : certaines cultures la considèrent comme un aphrodisiaque puissant et comme un traitement de l’impuissance. Elle fonctionne bien en synergie avec la maca.
  • Le chocolat : il contient de l’anandamide, un neurotransmetteur qui rend euphorique et favorise la connexion ainsi que de l’arginine, un aphrodisiaque naturel..
  • Le fenouil : source d’œstrogènes végétaux naturels, le fenouil était utilisé dans l’ancienne Egypte comme stimulant de la libido. 
  • La figue : on dit qu’un figue fraiche ouverte ressemble aux organes sexuels féminins et est traditionnellement considérée comme un stimulant de l’amour.
  • La maca : améliore l’équilibre hormonal féminin et masculin, soutient les surrénales, augmente l’endurance, aide à la dysfonction érectile et augmente la libido et la fertilité.
  • Les pignons de pin : ont été utilisés pour stimuler la libido depuis le moyen-âge.
  • Les graines de courge : riches en zinc, ce qui est important pour la production de testostérone.
  • Le saw palmeto : cette plante peut être utilisée pour traiter une faible libido chez la femme et chez l’homme. Elle agit en incitant le corps à produire les bonnes hormones pour favoriser la pulsion sexuelle.
  • La vanille : on pense que sa saveur et son parfum augmentent l’envie de plaisir.

 

Si vous êtes parmi les personnes dont la relation a perdu de son piment à cause d’une baisse de libido, c’est le moment de prendre les choses en main. En réduisant le stress, en adoptant une alimentation naturelle végétale, en prenant du temps pour vous et en ajoutant éventuellement quelques herbes, vous serez sur le chemin pour retrouver une vie intime excitante !

Si vous êtes abonné-e à Rawlistic Club, vous retrouverez dans la rubrique « articles de fond », 2 articles sur l’activité sexuelle et l’alimentation, avec des « posologies » détaillées. 

Vous trouverez également, non pas une séance d’EFT (cette technique de libération émotionnelle que j’affectionne tant), mais deux supplémentaires, ce mois-ci, pour diminuer votre stress et vous sentir mieux dans vos baskets. 

 

Prenez soin de vous !

Nadège