Allaitement et détox selon le Dr Ritamarie Loscalzo

De nombreuses questions sont souvent posées concernant l’allaitement et notamment comment être certaine de donner tout ce qu’il faut à son bébé à cette étape cruciale de son développement tout en ayant une alimentation vivante (crue et végétalienne).

Voici la traduction d’un extrait du Raw Mom Summit *, pendant lequel le Dr Ritamarie Loscalzo a répondu à ces quelques questions autour de l’allaitement.

 

Young mum

Auteur de nombreux ouvrages, Le Dr Ritamarie Loscalzo a une expérience clinique de plus de 23 ans. Chiropracteur, acupuncteur et nutritionniste clinicienne, elle est également formée  en plantes médicinales chinoises et certifiée chef en alimentation crue végétalienne. En tant que fondatrice de l’Institut d’Endocrinologie Nutritionnelle, elle s’est spécialisée dans l’utilisation des trésors de la nature pour rétablir l’équilibre hormonal en mettant l’accent sur les déséquilibres de la thyroïde, des surrénales et en insuline. Ses programmes de formation permettent aux praticiens professionnels de la santé et de la nutrition de se rendre à la racine des problèmes de santé en utilisant des évaluations fonctionnelles et thérapeutiques naturelles pour équilibrer le système endocrinien.

Est-ce que quelqu’un peut me donner des conseils sérieux pour se détoxifier de manière sûre pendant un allaitement ? Je veux me nettoyer complètement avant ma prochaine grossesse et je ne veux pas attendre encore deux autres années.

R. Loscalzo : Jeûner pendant que vous allaitez n’est pas une bonne chose à faire. Tout ce qui provoque une détoxification rapide est une mauvaise chose à faire. Si vous déchargez des toxines, elles vont passer dans le lait maternel et affecter l’enfant. Avoir une alimentation majoritairement crue et entièrement crue est en fait la chose la plus détoxifiante, avec beaucoup de jus, mais toujours suffisamment de calories afin de ne pas perdre de poids. Il peut aussi arriver que les toxines stockées soient déversées dans la circulation sanguine et soient alors partagées avec votre bébé. Donc je conseillerais de garder une alimentation très majoritairement crue avec beaucoup de graines germées, de jus, quelques super-aliments tels que la chlorella,  les algues, les algues bleu-vert. Si vous faites une pause entre l’allaitement et la prochaine grossesse, alors vous pourrez vous engager dans une détoxification beaucoup plus profonde et nettoyer tout.

Si une personne est en très mauvaise santé – hypothyroïdie et fatigue chronique – et qu’elle allaite, comment cela l’affecte-t-il et affecte-t-il son bébé ? Si le corps d’une personne ne fonctionne pas très bien et présente une déficience en vitamines et en minéraux est-il préférable d’éviter d’allaiter ou faut-il qu’elle se supplémente ?

R. Loscalzo : Avant tout, votre lait sera meilleur que n’importe lequel des laits en poudres maternisés, sachez-le. Lorsque je regarde la composition des laits maternisés,  je ne pense pas que je donnerais cela à mon pire ennemi. Mais il y a des cas où vous ne pouvez pas faire autrement. Si vous pouvez allaiter, alors allaitez et donnez autant que possible. Vous pouvez supplémenter votre bébé, par exemple avec des probiotiques. Si vous sentez que votre propre flore intestinal est défaillante, prenez quelques probiotiques en poudre et donnez-en sur la langue de votre bébé pendant qu’il a encore du lait dans sa bouche, ce qui leur permettra de se mélanger et permettra ainsi à votre bébé de les avaler.

Si vous êtes déficiente en nutriments, personnellement je vous supplémenterais. C’est une période pendant laquelle vous ne voulez pas risquer de faire souffrir votre bébé de malnutrition. Il est très important de savoir si vous êtes déficiente en nutriments et de vous supplémenter. Si vous incluez de grandes quantités de verdures dans votre alimentation, ainsi que des algues, et peu de produits animaux acidifiants, vous apporterez une meilleure nutrition à votre bébé au-travers de votre lait que n’importe laquelle des formules de laits maternisés jamais inventées.

Cet article n’est qu’une traduction d’une interview et ne saurait tenir lieu d’avis médical. Pour tout changement important, soin, traitement, prenez conseil auprès d’un praticien, médecin , thérapeute agréé.

* Ensemble d’interviews audio de personnes ayant une belle expérience dans le domaine de l’alimentation vivante, végétalienne et crue et bénéficiant d’une reconnaissance certaine dans ce milieu.

Nadège