Adieu peau sèche, peau grasse ou acné : comment retrouver une peau normale

woman-applying-lip-balm_soin_beauté_cosmétique

 

Si vous avez la peau sèche, la peau grasse ou des problèmes de peau (acné, rougeurs …), votre souhait le plus cher et le cadeau que vous aimeriez recevoir sous le sapin cette année est probablement une peau tout simplement normale. Et si le Père Noël était particulièrement généreux, je suppose que vous iriez même jusqu’à lui demander une peau rayonnante.

Je vais vous dire quelque chose : vous n’avez pas besoin de faire intervenir le Père Noël pour cela ! Ou alors disons que le Père Noël serait représenté par Nadine Artemis, créatrice de la gamme de soins Living Libations.

Elle est spécialiste de la beauté naturelle par les plantes depuis de nombreuses années, auteure de deux merveilleux livres très complets, l’un sur la beauté de la peau et des cheveux et l’autre sur la santé des dents.

Dans cet article, dont elle est également l’auteure et que je vous ai traduit, elle vous dévoile les secrets (à portée de vos mains) d’une belle peau normale.

Mais avant n’oubliez pas de lire cet article. En effet, l’article ci-dessous en est la suite et vous n’auriez par toutes les informations si vous ne lisez que celui-ci.

Traduction d’un article de Nadine Artemis (suite de cet article) :

 

Revoyez votre notion de la propreté

Les gens pensent souvent que leur peau n’est propre que si elle est décapée avec un produit moussant. Il est probable cependant que la peau « bien propre » soit sèche et tiraille une fois bien essuyée. Si votre nettoyant donne à votre peau cette sensation, cela signifie qu’il élimine la barrière hydrolipidique et la barrière acide. Toutes sortes de problèmes cutanés sont liés à des altérations de la barrière cutanée, et les rituels de soins de beauté conventionnels et proposés par la majorité des marques de cosmétiques sont les suspects habituels.

Tous les rituels modernes de soins de la peau cassent de manière agressive notre sceau hydrofuge et éliminent la barrière acide; Qu’il s’agisse des savons «plus doux», des produits de beauté «naturels» ou des détergents agressifs, savons, antiseptiques, propylène glycols, peroxyde de benzoyle, SLS moussants, alcools synthétiques et toners à base d’alcool, tous compromettent la barrière hydrolipidique et inhibent la capacité de la peau à respirer et à produire des lipides.

Le savon épuise la protection sébacée naturelle de la peau et élimine les micro-organismes bénéfiques.

Le propylène glycol provoque la perte d’eau de la peau qui devient rugueuse, sensible et sujette aux rides prématurées. Avec la couche cornée compromise, ces toxines et produits chimiques irritants agressent la peau jeune et sous-jacente et provoquent des problèmes inflammatoires.

La barrière acide maintient le pH de notre peau entre 5,4 et 5,9 – les zones humides du corps ont tendance à être plus alcalines.

Les cosmétiques, les détergents, l’exposition aux produits chimiques et les médicaments ont tous une influence sur le pH de notre peau.

Les chercheurs ont testé toute une variété de nettoyants pendant trois semaines et ont constaté que chacun d’eux élevait le pH de la peau pendant quelques heures, ce qui « irrite » la barrière acide physiologique protectrice, modifie la composition de la flore bactérienne cutanée et l’activité des enzymes. » Même un pH très légèrement élevé rend la peau vulnérable aux infections à levures et à champignons et aux bactéries responsables de l’acné.

Beaucoup de gens pensent qu’il est normal d’avoir la peau sèche, des zones rugueuses sur les mains et les coudes, et des démangeaisons hivernales. Plutôt que d’avoir un «type de peau sèche», il est plus probable que leur nettoyant, leur hydratant chimique et leurs bains d’eau chlorée dessèchent leur peau. Dépourvue de lipides naturels, la peau reste déshydratée et terne ou produit en excès du sébum pour récupérer de l’hydratation. Des imperfections, des squames et d’autres affections cutanées continueront d’apparaître jusqu’à ce que la couche cornée soit rétablie.

 

Utilisez les puissantes propriétés réparatrices des plantes

L’étape la plus critique pour reconstruire une peau équilibrée consiste à rétablir l’intégrité totale de la peau. De puissantes huiles végétales peuvent soutenir efficacement et en douceur la régénération de la barrière hydro lipidique et de la barrière acide, tout en nourrissant la fine matrice de collagène et d’élastine qui maintient la souplesse de la peau.

Une plante d’aloès est une bonne chose à avoir dans votre salle de bain. Elles sont faciles à faire pousser et vous pouvez simplement casser une feuille et frotter le jus sur votre peau pour apaiser, soigner et hydrater. (Oubliez le jus d’aloès en bouteille du magasin ! Même les produits vendus « purs » contiennent des agents de conservation et des produits chimiques pas nécessairement indiqués de manière précise).

J’aime mélanger le jus d’aloès avec une goutte d’huile essentielle avant de le frotter contre ma peau. Mon huile préférée pour ça est l’huile de rose de Damas, plante nourricière par excellence. Son doux parfum floral est tellement stimulant.

Si vous aimez les masques, vous pouvez également en fabriquer un, avec un jaune d’œuf (uniquement de poules élevées en liberté dans un élevage biologique) pour aider à reconstituer la peau agressée. Les jaunes sont riches en phospholipides, en céramides, en vitamines et en minéraux, des éléments importants de la couche externe de la peau. Les phospholipides régénèrent la peau, guérissent les cicatrices et résolvent les problèmes de peau. Les jaunes d’œufs contiennent les mêmes céramides que ceux que l’on trouve dans la peau.

Les Céramides sont des cellules aux multiples talents. Elles reconstituent les huiles naturelles et agissent comme des cellules de signalisation qui dirigent la prolifération cellulaire et la mort cellulaire normale. La niacinamide, une forme de vitamine B3, aide également à réguler les graisses naturelles. Vous pouvez également ajouter une goutte de vos huiles végétales préférées et de miel au jaune d’œuf pour enrichir le masque. (Ce masque est également un excellent moyen de guérir les mains sèches et rugueuses du jardinage et autres activités pratiques.)

 

 

Soyez douce/doux avec votre peau

Nettoyez votre peau en douceur avec des huiles végétales. Le nettoyage aux huiles végétales pures est une méthode ancienne naturelle de nettoyage et d’exfoliation de la peau qui préserve l’intégrité de la précieuse couche externe de votre peau.

Cela peut sembler un peu étrange de se laver avec des huiles, parce que les gens pensent que l’huile rendra leur peau grasse. En fait, les molécules de matière végétale fraîchement pressée permettent d’avoir une peau saine et équilibrée.

Vous pouvez créer votre propre nettoyant végétal en mélangeant vos huiles essentielles préférées avec de l’aloe vera ou de l’huile de jojoba pure et biologique.

Si vous préférez des soins pour la peau plus élaborés et savamment associés, essayez le nettoyant/hydratant Best Skin Ever à l’argousier de Living Libations.

Living-Libations-Best-Skin-Ever-Seabuckthorn

Un flacon sert à tout : nettoyer, exfolier et hydrater. Il est parfait pour toutes les peaux (aucun type requis) et convient à tous les problèmes de peau, des bébés aux personnes âgées, pour les sensibilités, les cicatrices et les problèmes de toutes sortes. Les huiles de ce sérum éliminent délicatement la saleté et le maquillage quotidiens tout en renforçant l’immunité de la peau et en interrompant le processus d’apparition des rides.

 

Pendant que vous rééquilibrez votre peau et votre corps et que vos problèmes plus profonds sont résolus, quelques huiles végétales particulières peuvent être appliquées sur les zones à problèmes pour accélérer le processus de guérison :

  • L’huile d’argousier est le super héros de la peau. Il s’attaque à la cause fondamentale des déséquilibres en pénétrant profondément dans les couches lipidiques et en guérissant de l’intérieur. Sa couleur orange vif vient des acides gras essentiels et des vitamines dans ses puissantes baies. Elle peut être appliquée non diluée sur la peau mais dans ce cas, elle sera appliquée de préférence la nuit car l’huile rendra votre peau orange, temporairement (ce n’est la cas que lorsqu’elle est pure. Aucune coloration de ce type avec le mélange Best Skin Ever à l’argousier que j’utilise presque tous les jours, principalement le matin).
  • Les huiles de graines de romarin, d’immortelle et de carotte sont excellentes pour l’acné et les peaux à tendance acnéique. Si vous avez un bouton, vous voulez le faire disparaître. Ces huiles pénètrent profondément dans la peau pour neutraliser les bactéries qui causent l’acné et réduire l’inflammation. Une petite goutte de Zippity Dew Dab sur les zones touchées, guérit rapidement la peau. Il contient les huiles essentielles non diluées de niaouli, de graine de carotte, d’immortelle, de romarin, de tanaisie bleue et de thym linalol.
  • Les huiles de Rose de Damas, d’Encens et de Bois de santal sont idéales pour les peaux sèches et les peaux matures. Le sérum Nectar de Nuit et le sérum Rose Glow de Living Libations sont d’excellentes options pour ajouter une hydratation supplémentaire à votre peau.
  • L’immortelle, la lavande et la camomille romaine normalisent les peaux sensibles. Ils accélèrent la régénération cellulaire, rompent le cycle d’irritation et réduisent l’inflammation.
  • L’huile de jojoba bio équilibre la production de sébum de la peau. Avec le temps, cela calme la surproduction de sébum. Le romarin et l’eucalyptus vont également agir et réguler les glandes sébacées hyperactives.
  • Traitez la peau qui démange, ainsi que le psoriasis et l’eczéma, avec une goutte d’huile essentielle de menthe poivrée que vous ajouterez au soin Best Skin Ever lorsque vous nettoierez ou hydraterez directement les zones touchées. Elle est très rafraîchissante et soulagera les démangeaisons et la douleur.

 

Apprenez le grec ancien

En tant que créateurs des bains légendaires, les Grecs et les Romains de l’Antiquité connaissaient un certain nombre de choses à propos de la peau et des soins de santé.

Le rituel du bain consistait à se tremper dans des piscines d’eau chaude et froide vivifiantes.

La première étape pour un baigneur était le strigile. Un strigile est une sorte de racloir en métal recourbé qui a été passé sur chaque centimètre carré de peau pour la nettoyer et stimuler le flux sanguin en vue de la préparation du sauna et du bain.

Le brossage à sec, interprétation contemporaine du strigile, consiste à enduire une brosse d’une goutte d’huile essentielle et à brosser très doucement la peau, en se déplaçant toujours dans la direction du cœur. Ce rituel simple et vivifiant avant un bain ou une douche, exfolie la peau et stimule le système lymphatique renforçant ainsi la santé générale et le système immunitaire, en améliorant la circulation.

Chez Living Libations, nous adhérons avec enthousiasme à cet ancien rituel, bien que nous ayons échangé les strigiles métalliques contre des brosses en poils naturels.

Une seule goutte de Sérum pour la lymphe Verve Tonic, sur une brosse pour le corps, optimisera la circulation de la lymphe (qui circule juste sous la surface de la peau) permettant ainsi une bien meilleure élimination des toxines.

 

Libérez vos mains 

Pendant que nous parlons de soins de la peau, penchons-nous sur le battage médiatique concernant les savons antibactériens et les désinfectants. Les études de marché de Kline & Company indiquent qu’il existe un marché annuel de 350 millions de dollars pour les savons antibactériens juste aux États-Unis.

Dans une interview accordée en 2008, le professeur d’ingénierie environnementale, le Dr Dan Chang, a averti que « ces composés devraient être volontairement éliminés par les fabricants de produits de consommation … » ou les consommateurs devraient « être informés des précautions à prendre concernant leur utilisation ».

Les propriétés de ces produits chimiques n’intéressent que les biologistes. Les données de laboratoire suggèrent qu’il existe un lien entre l’exposition au triclosan et la résistance aux médicaments antimicrobiens.

Dans une étude menée par l’Université du Minnesota, il a été prouvé que la bactérie e-coli s’est adaptée et a montré une résistance lorsqu’elle est exposée au triclosan. Un chercheur participant à l’étude a expliqué : « Ce que nous disons, c’est que ces e-coli pourraient survivre dans les concentrations (de triclosan) que nous utilisons dans nos savons antibactériens… »

Si nous avons besoin d’une autre raison d’éviter ces agents, les effets sur l’environnement ne sont guère encourageants. En se liant aux particules solides présentes dans les lacs, les rivières et les cours d’eau, le triclosan et le triclocarban s’accumulent au fil du temps et nuisent aux écosystèmes aquatiques fragiles et à la vie aquatique.

Le triclosan et le triclocarban peuvent également se retrouver dans vos produits ménagers et dans vos cosmétiques (gels douches, savons, dentifrices, sticks déodorants, poudres et correcteurs pour le visage …). En effet, par exemple, il est « accepté » par les autorités une concentration maximale de 0,3% de triclosan car soit-disant considéré non dangereux pour la santé !

 

Les désinfectants pour les mains à base d’alcool posent également des problèmes.

L’alcool isopropylique contenu dans ces gels est fortement antiseptique s’il reste sur la peau assez longtemps pour tuer les bactéries et si sa teneur en alcool dépasse 60%. L’alcool contenu dans la plupart des désinfectants pour les mains s’évapore très rapidement, en quelques secondes. L’exposition des bactéries à l’alcool est donc trop courte pour être mortelle pour elles. Or la plupart des désinfectants destinés aux consommateurs ont une concentration d’alcool inférieure à la concentration de 60% requise pour être efficace.

De plus, l’alcool n’est vraiment pas idéal pour la peau. Il enlève l’huile protectrice de la couche externe de la peau et, à long terme, nous rend vulnérables aux bactéries et autres microbes indésirables tout en déshydratant gravement la peau.

Nous entendons parler de tous les problèmes de santé actuels et de la «grippe du jour» et dans ce contexte, nous pouvons nous demander comment nous pouvons rester en sécurité. Que pouvons-nous utiliser pour nous débarrasser des microbes ?

La nature nous a donné une alternative claire pour garder des mains en bonne santé. Toutes les huiles essentielles sont de puissants antiseptiques qui nettoieront vos mains tout en stimulant votre humeur et votre système immunitaire. Il est facile de faire votre propre petite bouteille de désinfectant pour les mains ou de lingettes en utilisant votre huile essentielle préférée.

 

Recette pour un désinfectant pour les mains naturel et sûr pour votre santé : 

Associez 3 volumes d’alcool de raisin biodynamique ou de vodka biologique avec 1 volume de votre huile essentielle préférée.

Remplissez un petit vaporisateur et secouez-la avant utilisation pour « amalgamer » les huiles essentielles.

 

Notre meilleur système de défense contre la maladie est notre propre système immunitaire.

Les immunologistes et les épidémiologistes soutiennent de plus en plus l’hypothèse selon laquelle certaines maladies et allergies augmentent en cas de manque d’exposition aux microbes et aux virus dans la petite enfance. Vivre dans un environnement ultra-propre, stérile, nettoyé au savon synthétique peut empêcher le développement d’un système immunitaire approprié chez les enfants.

Ainsi, même si nous voulons nous efforcer de protéger notre santé, nous devons éviter de nous inquiéter de manière obsessionnelle pour l’hygiène des mains, pour la santé future de nos enfants.

 

Simplifiez vos soins de la peau…

… Et videz les tiroirs de votre salle de bain.

Libérez votre salle de bains et votre vie des soins en plusieurs étapes, des bouteilles, du plastique et du marketing autour de la peau à la mode.

La beauté et une peau rayonnante sont aussi simples que cela : nourriture fraîche et complète, eau pure, une plante d’aloe vera, une brosse pour le corps, des huiles végétales/essentielles pures et beaucoup de temps à l’extérieur.

La peau doit être dehors le jour et la nuit. Il doit être sous les étoiles. Elle doit être dans la forêt ombragée et au soleil. Elle doit être dehors pour recevoir les informations cosmiques de la nature qui nourrissent vos cellules et votre âme. Laissez la nature, l’air pur et le soleil être vos «dames de compagnie».

(Fin de l’article) 

 

Je vous invite à en savoir plus sur ce problème de triclosan et de triclocarban en lisant les articles suivants :

 

Nadège