9 raisons d’abandonner les laitages

Alors que beaucoup de personnes clament les bienfaits sur la santé des produits laitiers, je n’en consomme pas pour toute une variété de raisons, et plus particulièrement parce que j’y suis intolérante.

Mais même si vous ne l’êtes pas (intolérant ou allergique aux produits laitiers), il y a beaucoup d’autres raisons, qu’elles soient éthiques ou sanitaires, de ne plus en consommer.

Jeune fille mécontente de boire du lait

1. Le lait de vache est destiné à son bébé.

Les veaux ont 4 estomacs pour digérer les protéines présentes dans le lait de leur mère. Nous, êtres humains, n’en avons qu’un et il ne peut pas faire le travail de quatre.

De plus, les vaches laitières ne sont pas des vaches qui produisent du lait en continu naturellement (contrairement à ce que certaines personnes croient) !

Pour fabriquer du lait, tout comme les femmes ou tout autre mammifère de cette planète, elles doivent avoir des bébés. Et pour faire face à la grande demande de lait des humains, ces pauvres bêtes sont forcées de donner naissance quasi continuellement tout en étant condamnées à ne pas voir ni jamais élever le bébé qu’elles ont senti grandir en elles pendant des mois ! En effet, ce pauvre petit veau leur volerait leur précieux nectar destiné à la vente !

Si vous êtes une femme et que vous avez eu ou allez avoir des enfants, je pense que vous pouvez aisément ressentir la douleur d’une mère à qui l’on arrache son bébé à la naissance et pas seulement une fois mais plusieurs fois dans votre vie !

SI vous êtes encore accro aux produits laitiers (je sais que le fromage, surtout en France, est particulièrement addictif et qu’il faut parfois plus qu’une simple décision pour résister à l’appel de ses papilles !), je vous invite à regarder cette vidéo (attention, très perturbant) qui en frappant fort et en remplaçant les vaches par des femmes, peut permettre de faire le parallèle. C’est parfois ce qu’il faut pour se rendre compte de l’absurdité de notre système.

N’hésitez pas la faire circuler pour sensibiliser à la véritable torture que vivent ces pauvres vaches.

 

2. Les vaches mangent de la nourriture malsaine.

Les vaches laitières consomment des aliments qui contiennent des ingrédients qui ne devraient pas faire partie de leur alimentation, comme des sous-produits animaux, du soja et/ou du maïs génétiquement modifiés, des graines de coton, des pesticides, des antibiotiques et même du fumier de poulet.

Ces ingrédients finissent forcément dans le lait et les produits laitiers que l’on trouve dans les magasins, à doses plus ou moins importantes.

 

3. Les produits laitiers sont très riches en hormones. 

Boire du lait ou manger des produits laitiers nous expose aux hormones habituellement utilisées pour engraisser les vaches et augmenter la production de lait.

Notre équilibre hormonal est délicat et très facilement perturbé par les produits laitiers qui contiennent des hormones plus fortes que les nôtres. 

 

4.Les produits laitiers sont formateurs de mucus.

Cela signifie qu’ils contribuent aux infections des sinus et des oreilles. Chaque fois qu’une personne souffrant de ce genre de problème arrête de consommer des produits laitiers, immanquablement, elle constate des améliorations significatives de ses problèmes d’oreilles ou de sinus.

Si vous ne connaissez pas l’histoire de Woody Harrelson, acteur américain célèbre, et les raisons pour lesquels il a adopté un mode d’alimentation végétalien, majoritairement cru, vous pouvez lire cet article.

 

5. Les produits laitiers ne sont pas une bonne source de calcium.

Les industries agro-alimentaires et leurs publicités nous ont conditionné à associer le lait avec le calcium. Mais la vérité, c’est que les humains ne peuvent pas digérer facilement ce calcium, ce qui signifie qu’il n’est pas facilement assimilé.

Les recherches ont montré que les pays dont les habitants consommaient le plus de produits laitiers (dont la France fait partie) avaient le plus fort taux d’ostéoporose !

 

6. Le lait est difficile à digérer.

La plupart des laits sont homogénéisés. Il s’agit d’un procédé qui implique de dénaturer les protéines qui s’y trouvent, les rendant encore plus difficiles à digérer.

Beaucoup de personnes ont des réactions immunitaires à ces protéines dénaturées sans qu’elles les associent avec leur consommation alimentaire. Je pense que l’homogénéisation joue un rôle dans l’augmentation des allergies et des problèmes de maladies auto-immunes.

 

7. Les produits laitiers sont pasteurisés.

Bien que le procédé de pasteurisation est destiné à détruire les bactéries dangereuses pouvant entraîner des maladies, il tue aussi les bonnes bactéries et les enzymes nécessaires à la bonne santé du système digestif et à une bonne digestion.

La pasteurisation exerce une pression supplémentaire sur nos processus digestifs et entraîne une augmentation du nombre de personnes ayant de la difficulté à digérer les produits laitiers.

 

8. Les produits laitiers contiennent des pesticides.

Les dangereux pesticides se retrouvent immanquablement dans les produits laitiers à cause des grandes quantités utilisées pour la production des aliments destinés aux vaches laitières. Certains de ces pesticides sont directement liés au cancer ou sont considérés comme des neurotoxines (composants toxiques qui nuisent à la santé du cerveau et du système nerveux). Il est préférable des les éviter le plus possible.

 

9. Les études ont lié les produits laitiers à l’arthrite.

Certains chercheurs mettent même des produits laitiers dans l’alimentation des animaux pour produire une inflammation articulaire proche de l’arthrite.

Bien que les probiotiques présents dans les yaourts peuvent apporter de nombreux bienfaits sanitaires, ils ne compensent pas tous les problèmes qu’ils provoquent ou que leur manière d’être fabriqués entraînent. Heureusement, il y beaucoup d’excellentes alternatives végétales aux fromages ou aux yaourts, comme les yaourts de coco, les yaourts de riz ou d’avoine. Evitez les yaourts ou alternatives à base de soja, souvent issus de variétés transformées génétiquement et qui de toute façon, ne sont pas idéaux pour la santé. Nous avons écrit de nombreux articles sur ce sujet. Je ne vais donc pas en reparler ici. 

 

Article inspiré d’un article du magazine de l’Institut Hippocrate.

 

 Sur le même sujet et pour aller plus loin :

 

Voilà, vous avez maintenant quelques très bonnes raisons d’oublier les produits laitiers ou quelques très bons arguments pour sensibiliser votre entourage à leurs problèmes.

Sur, ce, prenez soin de vous !

Nadège